A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
Animator Dormitory, Netflix, Otaku Coin,... La situation de l'animation au Japon, problèmes endémiques et recherche de solutions... :/
[Analyse]
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
16 janvier 2022
16:14 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Sinon, autre petit article intéressant sur Cartoon Brew, celui sur les récents efforts des sociétés de Prod d'anime japonaise pour lutter contre le piratage à l'international (qui est loin d'avoir disparu malgré l'offre légale). rolleyes

20 février 2022
12:37 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Bon, a côté de ça, y'a eu beaucoup de discussions sur le sujet des étrangers embauchés par des prod Japonaise, souvent des juniors, souvent pour des postes d'animateurs clé, et toujours avec un salaire très bas, voir carrément en dessous de la misères que les animateurs japonais touchent car les juniors étrangers ne savent tout simplement pas négocier ce genre de chose... bad

Je ne suis pas sur que la situation peut encore continuer longtemps comme ça... Ok, ça fait des mois, voir des années qu'on dit que ça ne peut pas continuer et pourtant c'est le cas. Mais c'est justement grâce au fait qu'ils ont de plus en plus recours à ces techniques très douteuses pour boucler les prods en cours, et ça montre qu'ils sont vraiment dans leurs derniers retranchement. Je ne suis pas sur qu'ils aient encore une autre technique de triche de ce genre dans leur sac à malice... confused

EDIT : Ah tiens, visiblement y'a aussi la version "on voudrait bien vous payer mais on peut pas faire de virement dans votre banque à l'étranger"... omg

4 avril 2022
15:57 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Alors voici le nouveau rapport AJA pour 2020-2021, que vous pouvez télécharger ici en anglais sous format PDF. Ce rapport fait bien-sûr suite à celui dont on avait longuement parlé en 2021, et qui reprenait 2019-2020. rolleyes

Pour le coup on va moins s'étaler sur celui-là mais on va quand même citer les éléments / chiffres les plus importants à savoir. confused

- Le marché est en très très léger recul d'un point de vue global sur 2020, avec 2,426 billions de ¥ par rapport aux 2,515 billions de 2019. Paradoxalement, à cette date ça valait un peu plus en $ sur le montant global 23,2 milliards de $ pour 2019 et 23,5 milliard pour 2020 si vous faites la conversion à date du 31 décembre de chaque année. Du coup on peut dire que la baisse de 2020 n'a pas eu un très gros impact sur le marché de l'Anime, contrairement à tous les autres marchés TV / Cinéma Live du Monde. C'est très clairement une des industries qui, pendant la crise du Covid, aura le plus assuré la distribution de nouveau contenu sur tous les type de média : Cinéma, TV, SVOD. happy

- Par contre le rapport explique que même s'ils ont carrément eu une croissance dans la demande de contenu (séries & films), ils ont quand même essuyé la pandémie comme tout le monde et ont accusé une baisse dans la production elle-même. Ce à quoi se rajoute une augmentation des coûts de production... Alors non, ce n'est toujours pas pour payer les gens correctement, hélas, mais parce que les prods ont quand même dû faire face à des contraintes / aménagements (télétravail, application de mesures d'hygiènes, personnel malade,...) occasionnant pas mal de retards, et donc de surcoût pour les prods en plus d'une diminution du volume produit sur l'année. Ça serait à un tel point que le rapport AJA considère que les profits nets ont diminué par rapport à 2019... Ceci étant dit, ça prouve aussi qu'ils ont encore une fois dégagé des profits. tongue2

- Dans tous les cas, 2021 semble être une bien meilleur année, et même considérée comme « une année de reprise » par le milieu... Ce qui est quand même un peu exagéré vu qu'ils s'en sont bien mieux sorti qu'Holywood, par exemple, mais qui montre aussi que l'animation japonaise n'a jamais été aussi populaire, demandée et Bankable qu'actuellement ! C'est aussi l'occasion de repréciser que depuis 2020, la part du marché mondial a dépassé celle du marché Domestique (Japon) sur les recette globale. blink

- Et du coup, vu qu'on en est à repréciser des choses, sachez que notre place française de consommateur n°2 de la planète dont on a pu se vanter pendant des années, est un truc clairement révolu depuis longtemps... Car même si on consomme beaucoup, on n'est que 9ème en terme de licences exploités par pays : 270 licences, soit littéralement 204 de moins qu'aux USA (474). Faut donc pas s'étonner qu'on n'ait toujours pas certains titres (genre Konosuba, ou encore Konosuba, et aussi Konosuba... Ah, et Garupan aussi, bien sûr... whistle) qui sont / ont été dispo à un moment de l'autre côté de l'Atlantique. Vous noterez au passage que tous ces chiffres de vente de licences sont très largement supérieurs à ceux de 2019, le Covid et le développement brutal de la SVOD pendant ces années étant passé par là. Le groupe ou se situe la France (en rose) a complètement explosé entre le rapport de 2019-2020 et celui de 2020-2021. wacko

(Ceci étant dit, l'Europe en elle-même reste le 2ème plus gros marché pour l'animation japonaise après l'Asie, ce qui est toujours bon à noter aussi. smile)

- On termine avec la petite carte de la situation géographique des studios d'animation au Japon, et on constate qu'entre 2016 et 2020, leur nombre est passé de 622 à 811, soit quasiment 200 de plus ! gah Ceux-ci restent quand même majoritairement implanté dans la région de Tokyo, mais le nombre de studio hors Tokyo a lui aussi pas mal augmenté, passant de 80 à 119 (pratiquement 50% de plus en 5 ans).

Voilà, c'était notre petit point chiffré sur le marché global de l'animation japonaise. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser (et si vous avez les réponses aux questions, n'hésiter pas à les donner aussi ! sneaky).

28 avril 2022
9:36 am
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Oups... mellow

8 mai 2022
11:36 am
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Et côté salaire, même pendant le Boom de 2020 ou la prod d'anime a du assurer le manque des prod TV Live, la situation était toujours aussi dure pour les animateurs... Comme nous le raconte cette nouvelle vidéo de l'Animator Dormitory. mellow

Sérieusement, 20-25$ par Cut (plan)... Devoir faire 30 à 40 Cuts par mois pour toucher 1000$ en Freelance, soit plus d'un Cut par jour, TOUS les jours (ou alors arriver à en faire 2 par jours de temps en temps pour se dégager des Weekend ? confused), c'est juste totalement infernal ! wacko

Visiblement, la personne représentée sous un pseudo dans cette vidéo (c'est un perso générique mais qui représente l'expérience d'une personne réelle du Dormitory), arrive à faire 15-18 Cuts par mois, pour un salaire de 450$ en Août 2020, et ce en bossant sur des prod comme SK8 qui était quand même à un niveau assez élevé... Ce qui ne permet pas trop de pouvoir faire beaucoup de Cuts simples et rapides. sad

Bref, même s'il s'agit de l'été 2020, on constate que la situation ne semble pas du tout avoir évolué depuis qu'on a ouvert notre Topic en 2018... dry

24 août 2022
13:28 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

J'ai l'intention de faire une grosse Update prochainement ici, pour revoir un peu la situation de la prod au Japon avec les News de cet été, mais en attendant, voilà au moins une bonne nouvelle : Le premier Projet de l'Animator Dormitory pour les animateurs est enfin sorti ! A savoir que ceux qui ont travaillé dessus on été payé l'équivalent d'environs 180$/cut (plan), ce qui représente de 2 à 4 fois plus que ce qu'on peut trouver dans le milieu professionnel ! Comme quoi c'est possible ! biggrin

Alors bien sûr, comme ils ont peu de moyen, ça donne juste un court-métrage musical de 4mn50, mais c'est un début. happy

UPDATE : un ptit Tweet avec des Model Sheet des personnages. smile

The following users say thank you to Marco Sensei for this useful post:

Fresh
26 octobre 2022
11:49 am
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 152
Member Since:
27 septembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Un extrait intéressant d’une interview d’Eisaku Inoue, qui a été animateur clé sur la série d’origine de Saint Seiya (publiée dans le numéro 7 du magazine Otomo). Cela donne une petite idée de l’évolution du milieu de l’animation japonaise depuis cette époque.

Pour les lecteurs qui ignoreraient le processus de création d'un anime au Japon, et a fortiori un anime produit il y a presque 35 ans _ donc dans un contexte technique et artistique très différent du fonctionnement actuel de Toei Animation-pourriez-vous nous présenter la fonction de directeur de l'animation d'un épisode d'anime ?

EI - Il n'y a pratiquement pas eu de changement depuis.

Fondamentalement, un directeur de l'animation a pour travail d'uniformiser les dessins des animateurs clés.

C'est la que l'esthétique ou les inclinaisons de chaque directeur deviennent prépondérantes.

Il est très important que toutes les caractéristiques d'un personnage soient bien exprimées, suivant son rôle, suivant les scènes, par exemple si c'est un guerrier, la manière dont il porte son épée, le rendu quant à la façon dont il porte ses vêtements. À l'époque de la première série télévisée de Saint Seiya, il s'agissait d'éléments très importants et c'était un travail de titan pour le directeur de l'animation. Malheureusement pour les titres actuels, il n'y a pas de documents de conception fondamentaux qui prennent en compte ce genre de détails.

Du coup le directeur de l'animation se retrouve à utiliser l'œuvre originale comme référence, et comme il s'agit d'une tentative de reproduire fidèlement ce qu'il a vu, on se retrouve avec une représentation plate comme celle d'un manga.

Ensuite, je pense que la qualité des animateurs clés a baissé. Ceux-ci pensent désormais que leur travail se résume à simplement dessiner conformément au storyboard. Or, il arrive parfois que ce dernier comporte des détails qui ne sont pas naturels.

Les animateurs clés de la vieille école étaient conscients de ces problèmes et parfois, ils corrigeaient eux-mêmes le storyboard. Avant, il y avait dans les équipes une proportion plus élevée de types créatifs.

Du coup, à notre époque, il devient difficile de faire des titres qui passeront à la postérité, comme Saint Seiya ou Grendizer (Goldorak).

One Piece fêtera bientôt ses trente ans, et durant cet intervalle, il y aura eu de bons titres comme Naruto ou Bleach, mais si on devait se demander s'ils finiront comme Saint Seiya, je pense qu'en l'état, non.

L'animation était un pan de culture que le Japon pouvait montrer au monde avec fierté, mais hélas, elle s'est rabaissée au rang d'entertainment éphémère, qui se contente d'être appréciée dans le moment présent.

Il est extrêmement dommage que ces œuvres soient de simples outils produits à la chaine et sans réflexion par les entreprises.

13 novembre 2022
14:23 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Dans tous les cas, la Preview du Rapport AJA pour 2021 montre que malgré le fait qu'on a effectivement peu de locomotive à long terme, classiques en mode Saga, les titres actuels on vraiment su séduire et faire monter la part de marché de l'animation japonaise dans le Monde.

Comme le montre l'article ANN, les chiffres à bien retenir sont les +13.3% de croissance du marché global et surtout les 65.9% de croissance en prod de contenu pour le Streaming ! gah

Par contre, faites bien attention au score en $, qui est issus de la conversion actuelle, avec un ¥ très faible. Ceci explique que malgré cette croissance, la recette globale n'est "que" de 19 milliards de $, soit une régression... Mais c'est donc en trompe l'oeil et ça montre les limites des comparaisons qui se font trop systématiquement en $ quand on parle international. ouuuups

Alors, bien sur, il ne faut pas s'imaginer 2 secondes que tout cet argent va aller dans les poches des gens qui bossent dans les studios. C'est même un peu l'inverse qui se passe : certains studios en ont même marre des co-production avec des plateformes comme Netflix, car si vous avez des réels succès de ce côté là, vous avez aussi beaucoup de déchets qui vont se glisser dans les fameux +65.9% de production, ce qui n'est une bonne chose pour personne.

Ce n'est pas parce qu'un produit est à la mode qu'il faut se mettre à le surproduire, au risque que baisser la qualité pour faire de la quantité. On en est un peu là pour le moment, avec quelques produits qu'on expose sous les spot et pas mal d'autres qu'on balaie sous le tapis le plus discrètement possible. dry

Edit : Ce qui prouve au passage que la Vidéo de Canipa de Décembre 2021 avait effectivement tapé dans le mille. whistle

22 mai 2023
9:14 am
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Bon, j'ai pas update ce Topic depuis des mois, complètement débordé que je suis avec les préparation de Japan Expo 2023. Mais rassurez-vous, je suis en train de mettre en place un très gros Post avec plein d'articles intéressant sur le sujet, en ordre chronologique, compris entre fin 2021 et 2023. Comme il est prévu pour début Juin (après la fin de mon Rush sur les préparation JE), et que faut patienter jusque là, je vous donne une bonne nouvelle en attendant : la naissance d'une nouvelle assoc au Japon pour défendre et promouvoir le milieu de l'animation ! biggrin

Alors oui, c'est donc un peu comme JAniCA : un assoc et toujours pas un syndicat, mais vu la situation actuelle, toute aide et toute avancée est bonne à prendre. rolleyes

UPDATE : un petit article ANN sur le sujet. happy

9 juillet 2023
13:21 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

J'ai finalement pas eu le temps d'organiser la grosse Update, je ferais ça après Japan Expo, désolé. ouuuups

Mais en attendant, pour vous montrer que ça n'a pas trop évolué au Japon... dry

20 août 2023
17:28 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Et voici donc la fameuse énorme mis à jour du Topic sur la situation dans le milieu de l'animation japonaise ces dernières années (que je tease depuis un an d'ailleurs, pauvre de moi ouuuups). On va remonter jusqu'en 2021 et mettre toutes les sources par ordre chronologique.

17/07/2021, On commence par une petite vidéo Youtube d'Animator Dormitory qui résume en anglais la situation en 2021. Notez que si vous remontez au tout départ de notre Topic, on parle déjà des mêmes choses... C'est tout simplement parce que la situation n'a hélas pas vraiment bougée depuis tout ce temps, et c'est un constat qu'on peut prolonger pratiquement jusqu'en 2023 (même si on a quand même pu voir quelques efforts positifs dans le tas. rolleyes).

24/10/2021, un petit résumé en français des discussions sur Youtube entre Nishii Terumi et Ueda Masuo sur Memento Blogus. On y parle entre autre de la non existence des droits d'auteurs au Japon mais aussi des différences d'habitudes sur les Réseaux Sociaux entre les animateurs japonais et les animateurs étrangers qui bossent sur des prod japonaises depuis leur propre pays, le respect tacite des NDA, etc. happy

28/11/2021, un très long mais très intéressant article SakugaBlog, qui détaille toutes les différentes intrications complexes qui font tourner les prods japonaises. Une fois qu'on a compris tout ça, c'est plus facile de se rendre compte que la solution pour améliorer le tout n'est pas forcément aussi simple que de balancer de l'argent et augmenter le temps de prod : il faut aussi réfléchir aux méthodes de travail, au planning des différentes étapes, etc. confused

15/10/2021, un article ANN relatant l'intervention de la première femme productrice de l'histoire de TMS, Minako Fujiyoshi, au Femme International Film Festival. Elle y fait le point à la fois sur les progrès du milieu en terme d'accès à des postes de production pour les femmes, mais aussi des obstacles encore présents et des choses à améliorer dans l'avenir.

22/02/2022, retour chez SakugaBlog pour explorer plus en détail quelque chose qui avait été évoqué dans leur article plus haut : la volonté de faire de la qualité malgré les conditions très dures du milieu implique de recruter les gens les plus doués, ce qui n'est pas possible pour tout le monde, d'autant plus que ceux-ci n'existent pas en masse. C'est donc une guerre ingrate que d'assembler une Dream Team pour la dernière production exigeante en date... Et c'est de plus en plus récurent, donc de plus en plus infernal, surtout depuis l'arrivée du Streaming et l'explosion de la demande externe. wacko

13/06/2022, la page du Festival d'Annecy consacrée au projet Inspired and Audacious: Women Creators in Japanese Animation.

30/09/2022, The Answerman sur ANN aborde le sujet de l'impact des différentes coupes budgétaires / annulation de projets (parfois même pratiquement finis) par HBO Max (après la fusion Warner+Discovery) et Netflix (en recherche d'économie) sur la prod d'animation japonaise (de plus en plus présente en Streaming).

11/10/2022, un très intéressant article de Jérôme Lachasse pour BFMTV sur le Studio MAPPA. On y parle du succès des séries, de la montée en reconnaissance du studio, mais aussi de "ce dont on ne doit justement pas parler", comme les très difficiles conditions de travail, extrêmement loin de ce qu'avait souhaité Masao Maruyama en créant le studio (qu'il a quitté depuis rolleyes). On y parlez aussi du fait que le Studio s'est aussi mis à employer pas mal d'animateurs depuis l'étranger (avec un salaire japonais ouuuups).

15/11/2022, assez complémentaire sur le sujet des animateurs étranger, un compte rendu d'ANN, sur une intervention au TIFFCOM 2022 par deux producteurs de I.G. et Wit Studio, ou on y apprend que pour bosser avec le Japon, il faut... De l’enthousiasme et Clip Studio Paint, en gros. whistle Ah et sans doute pas trop être regardant sur le salaire puisque l'ouverture au marché international n'est pas sensé avoir d'influence sur la façon de produire les œuvres au Japon... En tout cas, en tant que producteurs, ils semblent très content de la situation, eux. sneaky (Note : la version française parle d'Outre-mer mais c'est une très mauvaise traduction d'Oversea de là version anglaise.)

09/12/2022, une interview The Hollywood Reporter de Gorõ Taniguchi pour parler du succès de One Piece Film Red. Toujours marrant de voir des gens qui n'y connaissent rien en Anime, tout en étant journaliste cinéma, devoir présenter un truc comme s'ils comprenaient et te sortir du chapeau (de paille ou de choix wink) une comparaison avec le succès d'Harry Potter... tongue2

06/01/2023, article statistique sur Full Frontal Moe, explorant les chiffres concernant le nombre d'anime en production selon les années. Un point intéressant est le fait que malgré un nombre parfois plus important d'anime sortant à l'année, le record de production de 2006 tient toujours. La cause principale ? En 2006 on faisait plus de série de 24-26 épisodes, alors que le standard actuel est plutôt autour de 12-13. À noter que ça ne diminue pas forcément la dose de travail car les exigences de qualité et de rendu à l'image ont entre temps complètement explosé, au point qu'il est parfois plus dur de produire une série de 12 ep en 2022-2023 qu'une série de 24 en 2006, surtout si vous rajoutez à cela une certaine pénurie de main d’œuvre (bas salaires, deadlines serrées, burn out, ça n'aide pas à attirer les foules mellow).

05/02/2023, ce deuxième article Stat de Full Frontal Moe se focalise sur le nombre de studios existant au Japon ainsi que leur problèmes criants de rentabilité : un bon nombre d'entre eux perdent de l'argent tous les ans. Ce sont des chiffres qu'on avait déjà vu dans des posts de notre Topic, comme dans les rapports annuel AJA, mais bon, avoir plusieurs sources concordante c'est toujours une bonne chose.

27/02/2023, parfaite transition pour présenter cette vidéo Youtube d'Animator Dormitory, ou le producteur Toshio Okada nous explique comment les studios peuvent continuer à produire tant d'anime alors qu'ils sont pauvres... La réponse : les fameux comités de Prod et leur système infernal ! Alors par contre, accrochez vous car c'est assez technique et Toshio Okada parle très vite, à un point ou parfois les sous-titres anglais ont carrément du mal à suivre. Mais ça reste très intéressant pour comprendre pourquoi ces comités sont certainement un des gros points noirs de la prod japonaise d'animation. dry

Bon, je vais être gentil et résumer 2 des plus importants points de la vidéo :

- Contrairement à la plupart des autres systèmes de prod ou on fixe un budget de base pour un projet et ensuite tout le monde arrive en proposant quel montant du budget ils veulent mettre (arrivant parfois au cas ou quelqu'un mette plus de 50% et devienne le décideur en chef), au Japon les comités s'arrange pour voir combien d'argent les gens veulent mettre dans le projet mais aussi quel part du projet ils veulent avoir, et seulement ENSUITE calculent le budget. Imaginez un membre du comité qui veut mettre l'équivalent d'1 million de $ dans le projet mais veut avoir 20% de "part de contrôle" : après négociation le budget maximum pour le projet sera fixé à 5 millions de $, quel que soient les besoins réels du projet en question (oui, c'est débile ouuuups).

- En cas de partenariat avec l'étranger, ils n'utilisent pas l'investissement global sur un seul projet mais le répartissent sur plusieurs, ce qui diminue la "part de contrôle" du partenaire étranger, et alimente absolument tout les projets qui ont besoin d'argent, et tant pis si certains auraient eu besoin de l'apport massif de ces capitaux plus que d'autres. unsure

Y'a d'autres éléments dans la vidéo mais c'est vraiment le principal, je pense. rolleyes

14/03/2023, cet article d'Unseen Japan lui va se concentrer sur une stat qu'on "imagine" bien souvent plus qu'on ne connaît vraiment : la part réel du public japonais qui s'intéresse à l'animation. Pour le coup, on semble être entre les 32 et 37%, loin d'une quelconque majorité comme beaucoup de gens doivent le penser à tort. Mais si vous pensez à notre propre cas, on est très très loin d'avoir une population qui à a hauteur d'un tiers regarde de l'animation. Après, cela dépend aussi de ce que les gens regardent. Que ce soit pour le cas de Sazae au Japon ou des Simpsons pour l'occident (par exemple), la proportion de la population ne sera pas la même. Dans tous les cas, le niveau de reconnaissance en Occident est rarement à mettre au même niveau que le Japon (ou un film de Yokai Watch ou encore Detective Conan peut souvent faire jeu égal, voir même battre, un film de Star Wars au cinéma lors de sa sortie laugh).

31/03/2023, un long article sur le SakugaBlog qui analyse les limites du programme Young Animator Training Projet, sous toutes les formes qu'il a pu prendre à travers les années, et qui était sensé palier au fait que de moins en moins de juniors arrivent dans le milieu en sachant réellement comme une prod se passe (c'est le cas aussi en occident à la sortie des écoles d'animation, je me dois de le préciser ouuuups). Les prods sont beaucoup trop tendues pour permettre à des vétérans de coacher les jeunes recrue, si même ces vétérans sont encore en poste. Mais bon, la conclusion au bout de 10 ans est que toutes les versions du programme se sont heurtées à leurs limites et que même avec de bonnes intention, c'était (et c'est toujours) tout sauf une solution miracle. sad

04/04/2023, cet article ANN est à la fois positif et négatif car c'est une très bonne chose qu'une boîte aussi importante que TMS augmente les salaires de base des employés du studio, y compris les juniors, mais il faut se rendre compte que ces augmentations de 24-30% mettent ces salaires à peu de chose près au niveau... Du salaire de base en animation chez nous (environs 1800€, sachant que les boulots d'assistants en France sont plutôt vers le Smic). Donc oui, c'est mieux, mais c'est loin d'être ça, surtout qu'on ne parle que d'un studio, aussi important soit-il. Plus qu'à espérer que ce soit le début de quelque chose de plus important. happy

10/04/2023, on a beaucoup évoqué plus haut les animateurs étrangers qui de plus en plus souvent sont recrutés pour compléter les équipes d'animation surbookées des prod japonaises, et ce compte-rendu d'une intervention à l'Anime Boston 2023 sur ANN nous montre l'expérience que 5 d'entre-eux auront eu avec cette forme de travail à distance. Encore une fois, cela semble assez dur, avec une paie très basse, pour des deadlines assez peu réalistes dans pas mal de cas. On notera que pour la plupart ils ont été recrutés sur les Réseaux Sociaux (principalement Twitter) et que la question des diplômes (quels qu'ils soient) ne semble absolument pas être importante pour les recruteurs (et potentiellement ça le le serait qu'au cas ou la personne veut venir travailler au Japon). Pour ce qui en est des logiciels, on semble encore avoir une dominance CSP, avec un râleur qui est sur Harmony et un résistant qui se sert de TV Paint. On voit aussi pointer en fin d'interview la menace des IA, mais étant donné les pratiques et le fonctionnement actuel des prod japonaises, il est vrai que la menace n'est pas encore à un niveau très important de ce côté là (et ils ont pas mal d'autres problèmes pour lesquels ça ne sera pas une solution de toute façon).

Bonus : une Thèse intéressante à lire.

Alia Demnati. L'industrie de l'animation japonaise aux prises avec l'image numérique : la réponse d'Oshii Mamoru (1995-2004). Art et histoire de l'art. Université Paris Cité, 2020.

Voilà ! C'est tout pour ce rattrapage massif ! J'espère que vous y trouverez votre bonheur ! biggrin

24 septembre 2023
15:29 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Je voulais en parler un peu plus tôt cette semaine mais y'a eu une discussion intéressante sur Twitter à propos d'une offre d'emplois japonaise de la part de Tonari Animation, à l'intention visiblement des animateurs étrangers... confused

Je vous mets ici le Thread le plus intéressant qu'on a pu avoir dessus (avec Callum, Thomas et moi même pour le coup. tongue2) :

Alors, pour résumer :

- Le niveau de salaire bas peut aller s'il s'agit bien d'un boulot à temps partiel, du moment que vous arrivez à trouver un complément.

- Le niveau haut est quasi équivalent (un peu moins) que le nouveau salaire minimum mis en place par TMS (voir le poste du dessus). Ce qui veut dire que c'est en gros le minimum syndical qu'un pro toucherais en France. Ça peut paraître insuffisant mais pour le Japon en entrée de carrière, c'est actuellement un Deal plutôt correcte.

- Le problème pour moi, et personne ne le nie dans toute cette histoire, c'est qu'avec un niveau JLPT 2 en terme de japonais, cette annonce ne s'adresse qu'à des personnes très rares qui sont 100% bilingues et maîtrisent le japonais parfaitement (je suis considéré moi même comme un JLPT 3, ce qui est un cran en dessous ouuuups). Même Tonari Animation l'a implicitement reconnu en faisant un RT d'un Tweet de Thomas qui précisait justement ce genre de chose.

Bref, oui c'est une assez bonne offre, mais elle est très très loin de s'adresser à tout le monde. rolleyes

Et sur ce, tant qu'on est là, je vais rajouter d'autre News... wink

On reste un peu sur le sujet et chez Tonari Animation, avec l'interview de Bellamy Brooks qui raconte son parcours d'étrangère ayant fini part travailler au Japon. happy

~

Dans les autres nouvelles importante, et cette fois un peu plus flippant en terme de patrimoine de l'animation japonaise :un laboratoire de développement qui possède encore plein de Masters de vieux dessins animé japonais est face à un grave problème de conservation de ces archives. Si les ayants droits de tous ces différentes oeuvres ne se manifestent pas très vite pour récupérer certains de ces Masters, ils seront perdu lors de la fermeture définitive du labo en Novembre prochain. gah

Du coup, depuis c'est une course contre la montre pour sauver ces Masters, surtout que visiblement certains ayant-droits n'ont pas l'intention de se bouger pour récupérer quoi que ce soit. dry

Catsuka suit l'affaire de près, pour ceux que ça intéresse. wink

C'est d'ailleurs d'autant plus aberrant qu'en même temps, le ministère de la Culture japonais semble vouloir lancer une opération pour récupérer un maximum de cellulos d'animation japonaise qui ont été disséminé à travers le monde (même moi j'en ai quelques-uns... whistle), pour une question de sauvegarde de patrimoine (mais bon, à mon avis les oeuvres ne seront pas toutes considérée pareille en matière d'intérêt de rapatriement de ces cellulos, ne soyons pas hypocrites la dessus. sneaky).

~

Et sinon, on va finir par un truc qu'on a déjà abordé plus haut mais qui peut être intéressant de développer : la réforme fiscale qui va mettre à mal tout une partie de la vie des artistes japonais (mangaka / animateurs / etc).

Si on dit que cette réforme va aussi concerner les animateurs c'est que la très vaste majorité d'entre eux sont Freelance, je le rappelle, et que du coup ils vont devoir soit perdre 10% sur leurs salaires ridiculement bas, soit demander que les Studio les paient 10% de plus... Et en général devoir faire les démarches eux-mêmes, comme s'ils avaient le temps pour toute cette paperasse administrative.

Se rajoute aussi le fait que leur nom civil va apparaître sur certains document qui pourront être public, ce qui détruit totalement la notion de Pseudonymat. Beaucoup d'artistes ont leur "nom d'artiste", par choix, plein de raisons diverse... Mais ceux qui le font pour avoir une certaine paix dans leur vie malgré leur notoriété risque de perdre tout ça, puisqu'ils pourront être identifié contre leur gré. Et partez du principe que vous allez forcément avoir des gens qui vont se donner la peine de les identifier puis de communiquer leur trouvaille, pour des motifs les plus divers (que ce soit sans penser à mal ou pour réellement nuire), et ce sans demander l'avis des artistes concernés. Du coup, quelle qu'ait été l'intention de départ, le résultat sera nuisible à l'artiste en question. bad

C'est tout pour cette update ! biggrin

N'hésitez pas à poser des questions si vous voulez lancer un de ces sujets plus loin, ou rajouter des News si vous en avez trouvé de votre coté ! wink

1 octobre 2023
18:57 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Nous sommes le 1er Octobre 2023 et donc le nouveau système de Taxe entre en vigueur au Japon, celui qui va lourdement pénaliser les Freelancers par sa complexité... Et donc la majorité des Mangakas et des animateurs (surtout les plus petit). sad

Pour comprendre un peu mieux le problème, que j'avais ultra-résumé au dessus, voici quelques infos tirées de Twitter :

Pour la vidéo Youtube de Karyn Nishimura, je vous la mets directement ici, ça sera plus pratique.

UPDATE : Je rajoute une vidéo japonaise sous-titrée en anglais qui explique le nouveau système.

30 octobre 2023
15:37 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Petit point prod : on a parlé des tentative d'augmentation de salaire qui en plus de ça vont en partie se faire torpiller par la nouvelle loi fiscale, mais côté conditions de travail, on a encore pas mal de témoignage comme celui-ci qui circulent... dry

Cette pression, de ce volume de travail écrasant, surtout sur les Juniors qui arrivent à peine dans le milieu, et qui pour le coup ne bosse pas dans des conditions suffisamment correcte pour faire des progrès techniques, etc, ne semble pas prête de disparaître. Plutôt que de se poser un moment, respirer un grand coup, et se mettre à réfléchir humainement à comment régler le problème de façon à ne pas finir par faire fuir les gens au point ou on en arrivera à une perte sèche en matière de savoir faire, certains se disent que la solution peut être "mécanique". Même s'ils ne sont pas forcément une majorité pour le moment, ces gens voient même la possibilité d'avoir recours aux AI comme une réelle solution pour palier à ce problème... Alors qu'en réfléchissant bien, ils risquent surtout de finir par abuser de leur "solution miracle" et d'agraver la situation en accélérant justement la disparition de tout ce "savoir faire" si important à préserver. wacko

Mais bon, pour certains, la solution reste encore de faire cruncher les humains... brooding

Et pour le moment, l'un des studio qui continue d'inquiêter beaucoup de gens, reste MAPPA et ses Animes de haute qualité, réalisés avec des Deadlines impossibles à tenir mais qu'il faut tenir quand même.

Pour rappel, on avait parlé du président y'a un moment de ça : c'est celui qui pense que le problème de l'animation au Japon actuellement est avant tout un problème de... "Productivité". L'usage de ce terme en lui même permet très rapidement de cerner les priorité de cet individu. bad

20 novembre 2023
16:53 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Un très long thread pour faire le point sur la situation catastrophique en Prod chez MAPPA, qui vient principalement de leurs très très mauvaises méthodes de Management (après tout, on parle du Studio dont le patron a dit un jour que le problème au Japon en anime c'était la "productivité"... brooding).

https://twitter.com/epppyyy/status/1724836079755305333

Et ou on apprend aussi que l'animation du film Jujutsu Kaisen 0 aurait pris... Seulement 4 mois à être faite ! gah

Soyons clair, y'a des animateurs qui ont du finir avec les doigts en sang après un "tour de force" pareil. Ce n'est absolument pas ce qu'on peut appeler une deadline humainement raisonnable. C'est même carrément tout le contraire. omg

7 décembre 2023
15:29 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Et de temps en temps, on a une bonne nouvelle ! Vous vous souvenez de l'histoire avec les films non réclamé de Tokyo Laboratory qui allaient être vraisemblablement détruit ? Visiblement c'est TOHO Archive qui s'est finalement porté volontaire pour tout récupérer ! biggrin

19 décembre 2023
17:49 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Petit point sur la situation avec le nouveau rapport AJA ! Mais avant tout, on va faire des révisions avec un article de Journal du Japon qui reprend pas mal de choses dont on a parlé ces dernières années dans ce Topic, en retraçant étape par étape la production en animation au Japon. wink

C'est intéressant, et assez triste en même temps, de voir entre autre que le prix minimum d'un épisode n'a pas franchement beaucoup augmenté (mais un peu quand même) depuis qu'on s'intéresse à la question. En début de Topic, on était sur une base de 120k$ à 175k$ par épisode... L'article place maintenant l'échelle à 140k€ minimum pour monter à 180k€ depuis l'après Covid. Alors déjà prenez bien en compte le fait que ce sont des € et pas des $ (ça rajoute un peu à l'augmentation elle-même), mais qu'au final ça reste bien moins cher que l'animation en France (j'ai calculé une moyenne de 10 à 12k€ pour une minute en prod, en me basant sur des budgets vu au Cartoon Forum 2023, soit 200 à 240k€ l'épisode de 20 minutes).

Dans tous les cas, l'article est bien complet, et passe en revue vraiment toutes les étapes jusqu'au Compositing ou même l'édition du Master avec les Pick-up de correction au niveau des dialogues, bruitages, etc... happy

Si vous voulez en savoir plus malgré tout :

- Vous avez une liste de lien sous l'article.
- Vous pouvez toujours regarder la série ShiroBako.
- Vous pouvez aussi remonter ce Topic et fouiller dans les pages de données et de links de sources qu'il contient déjà. rolleyes

Et maintenant, retour au rapport AJA ! laugh

A noter que je suis obligé de me baser sur un article ANN vu que la version anglaise n'est pas encore dispo (si vous vous rappelez la dernière fois, celle de 2022 n'est sortie qu'en Mars 2023, donc on a encore le temps. tongue2). Du coup ce ne sont pas mes analyses perso ni mes conversions ¥/$ à moi mais celles de l'article que je vais reprendre. Je revisiterais tout ça quand le rapport en anglais sera dispo (la version japonaise est bien trop hard pour nom niveau de lecture personnel, et de toute façon il faut hélas payer 22.000¥ pour l'obtenir quand on n'est pas un organisme de presse, donc euh... Désolé mais je vais attendre 2024, là... ouuuups).

Alors, déjà on constate que les revenus générés par l'animation sont encore une fois en hausse ! Oui, alors qu'on a toujours autant de News sur les gens qui sont torturés par les plannings de Prod totalement abusifs, on a une des réponses à la question "mais pourquoi ?! blink" : ça rapport toujours aussi gros et même plus ! On est donc encore à plus de 20 milliard de $ sur la planète pour l'année 2022, et si c'est un peu moins que les années précédentes, c'est uniquement parce que le ¥ est actuellement très faible par rapport au $, et la conversion fausse l'impression de progression. Mais si on ne regarde que les montants en ¥ d'une année à l'autre, l'augmentation est certes assez faible mais belle et bien réelle entre 2021 et 2022 (6.8%).

Par contre, il faut quand même signaler que pour le moment, l'international continue de peser pratiquement autant que le marché Domestique. Ce dernier avait été battu en 2020 (Le Covid et l'arrivée massive du Streaming ont été des facteurs important à ce moment) mais était repassé devant en 2021, pour arriver à une quasi égalité en 2022. Du coup, même avec l’émergence du Streaming et son installation dans notre vie et nos habitudes, on n'a pour le moment pas vraiment vu de bouleversement de cet équilibre. confused

Image Enlarger

L'autre carte importante est celle du "Soft Power World Domination" de l'animation japonaise : les zones en rouge sont à 300+ contrats de licences, en rose vous avez celles entre 100 et 300, bleu pour 50 à 100, vert pour 10 à 50 et jaune pour moins de 10... Le blanc représenterait les pays qui n'ont aucune licence sous contrat mais j'ai le vague impression que la planète entière est colorée (la pseudo tache blanche en Afrique c'est le Lac Victoria donc ça compte pas. fish).

Image Enlarger

Et si la France n'est plus depuis un moment le n°2 mondial de la consommation d'anime, l'Europe, avec 21% du marché international (donc hors Japon, qui est en noir sur la carte), reste n°2 après l'Asie, et devant les 16% de l’Amérique (Nord + Sud, mais c'est principalement au Nord que ça se passe. smile).

Pour le reste, il va falloir attendre la version anglaise, mais dans tous les cas on constate que l'industrie de l'animation japonaise génère donc toujours autant de revenu, qui vont légèrement de pair avec l'augmentation des budgets de prod et même (comme on l'a vu plus haut dans le Topic) celle de certains salaires de base... Mais c'est encore trop timide, pas du tout à la hauteur des enjeux, et ne résout pas le problème du Crunch et du Management Toxique des prods (dont MAPPA est devenu une sorte de symbole, même s'il ne sont pas les seuls dans ce cas... bad).

EDIT : Je rajoute ce très intéressant graphique que Julien Bouvard a fait passer sur Twitter. happy

Alors attention, le fait que la part de l'étranger augmente d'autant sur ce Graphique n'est pas incompatible avec celui du rapport AJA puisqu'il ne faut pas perdre de vue qu'en 2021 la part de ces licences à l'étranger avant fortement diminuée. Mais du coup, le retour en force de cette partie du marché est ce qui a sans doute été le moteur de l'augmentation de 2022. smile

1 janvier 2024
17:08 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Une des explications pour la stagnation des salaires nous est livré par l'infernal duo Toshio Okada et Yutaka Yamamoto dans cette vidéo sous-titrée en anglais d'Animator Supporters, le channel Youtube d'Animator Dormitory. wink

 

En résumé, la paie au dessin ou au plan qu'on donnait en début de carrière n'a que très peu évoluée en 20 ans, même si elle est pourtant un peu supérieure maintenant qu'au début des années 2000... Le principal problème, c'est qu'à l'époque il était possible d'être mieux payé pour un plan rien que parce que ce dernier était beaucoup plus dur à faire que les autres. Dans la vidéo, ils plaisantent même en se souvenant des animateurs qui paniquaient en pensant à l'aspect complexité quand on leur disait qu'il seraient payé plus pour un plan à faire. ouuuups

Sauf que voilà... La complexité est presque devenu la norme de nos jours sur certaines séries, et par la même occasion, les plans eux sont finalement payé exactement comme des plans standards. Comme on l'a vu plus haut avec la preview du rapport AJA, le budget par épisode a légèrement augmenté en moyenne, mais dans la réalité des fait, il aurait pratiquement fallu qu'il soient doublés (voir triplés, dans certains cas... *Tousse*MAPPA*Tousse*sneaky) pour rendre vraiment justice aux efforts des animateurs... Ça plus bien sur des Deadline adaptées car elles n'ont pas non plus bougé malgré la complexité accrue du travail.

Tous le monde est conscient qu'en plus on a de moins en moins de gens qui veulent se lancer dans la carrière et que tout ce travail complexe va de plus en plus reposé sur une population en diminution... Et vieillissante... Bref, c'est toujours pas la joie depuis les quasi 6 ans qu'on suit le sujet dans ce Topic...confused

11 février 2024
14:40 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Une nouvelle vidéo pour comprendre un peu mieux ce qui s'est passé récemment avec MAPPA au Japon :

Pour les gens qui ne comprennent ni le japonais, ni l'anglais, je résume rapidement :

- MAPPA a accepté des prods avec des contrainte de Deadline pour la diffusion qui rendaient les délais de production trop court... Pour le coup, c'était donc sur que ça finisse en Crunch. dry

- MAPPA a recours bien plus a l'emplois d'animateurs Confirmés / Seniors, via le système de "Retainer Fees" (il me semble qu'on en avait déjà parlé un peu plus haut), qu'a des animateurs juniors qu'il faudrait soutenir et souvent former en même temps... Or ces animateurs solide sont déjà très demandés et même s'ils sont pour le coup relativement bien payé avec le Retainer Fee, ça les oblige quand même à faire des miracle pour maintenir à la fois les Deadlines et le niveau de qualité. Tout ça rajoute une énorme tension sur la Prod. mellow

- Tout ça s'est cumulé avec le fait qu'une de leur prod en court a pris du retard mais qu'il fallait lancer les nouvelles quand même. wacko

Dans tous les cas, la vidéo rappelle bien que si MAPPA est devenu une sorte de symbole des dérapages de prod au Japon, c'est en fait un problème national et qu'il faut trouver des solutions pour changer tout ça au niveau global. confused

3 mars 2024
14:20 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10884
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

Dans la catégorie des choses intéressantes à lire / regarder récemment pour toujours mieux comprendre la situation au Japon dans le milieu de la Prod d'animation :

- Une interview ANN de Nishi Terumi. happy

- Une vidéo YT d'Animation Supporters parlant de la place de Miyazaki et du Studio Ghibli dans la lutte contre les mauvaises conditions de prod. smile

Animation Legend Court métrage World Record Oscars Annecy Analyse Corée MCU Ghibli Food Cosplay Animation grease pencil Article Conférence Geekotaku Funny Geek Ankama paperman Dr Who Cannes Statistique Netflix Info pratique Otaku Stop-Motion RIP Creepy Crowdfunding Pixar 2D Mecha Review Steampunk Nostalgie Bande dessinée Web serie Speed Drawing Don Bluth Retrogaming Star Trek Talk Back SONY Pictures Convention Goodies NSFW Clip Studio Paint Trailer Making of Aardman Teaser US jeu vidéo Dreamworks Débat Japon Final Fantasy innovation Warner WTF Halloween Blue Sky Documentaire Trigger Manga Marvel Star Wars Musique Cyber Punk Master Class Simpsons's Couch Gag Exposition Reportage Toei Animation Youtube Sony Interview Réalité Augmentée News
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online: Marco Sensei
12 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 387

Charrys: 243

macromaster_42: 239

tsatse: 228

lololeboiteux: 160

FrozenOwl: 152

itaf: 142

Fenix in Paris: 139

hunterogue: 124

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 140

Members: 180

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1507

Posts: 14431

Administrators: Marco Sensei: 10884