A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
La censure et l'auto-censure en question... -_-
[Débat]
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
4 décembre 2013
23:50
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Dans un article d'ANN on apprend qu'un journaliste s'inquiète à propos de Kaguya Hime, le dernier film de Takahata. Car si effectivement tous ceux qui l'ont vu sont en général d'accord sur le fait que ça va devenir un classique incontournable de l'animation, pour lui y'a un truc qui risque de coincer en dehors du Japon. 

Le problème ?  Dans ce film tiré d'une légende dont l'action se passe dans le Japon médiéval, vous avez des scènes de nudité, totale ou partielle... Rien de sulfureux pour autant hein ! 

C'est genre une maman qui donne le sein, des gamin qui courent à moitié à poil, une jeune fille nue qui entre dans l'eau...

 

Et pour ce journaliste, cela peut poser problème pour son exploitation internationale... Car certains pays, dont pas mal de pays ou la religion islamique est influente mais aussi des pays comme les USA ou la nudité n'est pas quelque chose de banalement accepté (très loin de la), ce genre de scène risque d'attirer les foudre des autorités. Et du coup le risque est au mieux de se voir collé dans une catégorie type [PG13] ou plus dans le cas de pays comme les USA... Voir complètement interdit dans les cas les plus extrêmes.

Du coup, il propose une solution : remonter le film en coupant les scènes qui pourraient ne pas passer, et distribuer une version "Safe" en dehors du Japon.

C'est ce qu'on appelle de l'auto-censure : enlever à l'avance des éléments qui pourraient potentiellement créer une polémique... avant même que la polémique existe. Donc paradoxalement sans être sur que ça arriverait réellement, mais genre on sait jamais hein, dans le doute... wacko

La pour le coup la volonté semble être de s'assurer que le film est vu par un maximum de monde, même dans une version différente de l'original.

Il faut savoir que certains films ont déjà eu le même traitement, et il existe par exemple plusieurs versions de Kill Bill selon l'endroit de la planète ou vous avez vu le film : la version US est assez édulcorée, la version Europe un peu moins, et la version Asie est la plus violente...

Pour Kaguya Hime, la question ne se pose en fait pas du tout : c'est Disney qui distribue et même s'ils auraient eu l'intention de suivre cette idée, ils n'en ont absolument pas le droit. En effet l'accord de distribution qu'ils ont signé avec Ghibli ne leur autorise que des changements dans la bande son et leur interdit formellement de toucher à l'intégralité visuelle de l'oeuvre.

Dans tout les cas, la proposition de ce journaliste à quand même lancé un débat sur la justification de ce genre d'auto-censure "pour la bonne cause"...

Du coup je me permet de lancer le débat ici parce que mine de rien c'est intéressant comme sujet... happy

Alors qu'en pensez vous ? Peut-on dans certains cas justifier une forme d'auto-censure pour garantir la diffusion large d'une oeuvre ? (essayez d'argumenter, hein ! Dites pas juste "oui" ou "non" ! laugh)

3 mars 2016
11:11
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Je me permet de remonter ce débat d'outre-tombe pour vous donner le link d'un article de Manga Mag sur le sujet. Et on est toujours dispo pour en parler ici hein ! Donc si quelqu'un veut nous faire part de sa vision de la chose... wink

3 mars 2016
13:38
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Beau déterrage de topic xD

 

Pour ma part j'ai pas d'avis tranché sur le sujet, même si globalement je suis plutôt contre la dénaturation d'une oeuvre pour des motifs parfois ridicules. Du coup je peux séparer différents cas de figures :

 

- Le cas de notamment des 6 œuvres censurées pour des histoires de viols/pédophilie citées dans l'article de Mangamag me parait à titre personnel justifié aux vues de ce que j'ai lu sur leur contenu, même si on doit pouvoir parler de tous les sujets je pense pas que pour autant on peut tout se permettre.

 

- La censure que je vais appeler "législative" par contre me parait par contre très stupide et d'uns efficacité nulle. Dans cette catégorie je mets toutes les censures lié à des lois comme la loi Evin sur le tabac ou les histoire de code de la route et autre type de conneries en fonction du pays.

 

- Après il y aura la censure promotionnelle que je ne cautionne pas mais dont je comprends totalement l’intérêt comme cacher certains éléments pour faire descendre l'age de recommandations et ainsi toucher un public plus large notamment pour les jeux et les animes/manga. Même si dans certains cas cela revient à annuler un fan-service de plus en plus présent, envahissant et débile : l'exemple qui me vient en tête est le cas Xenoblade X où ils ont retiré un bikini minimaliste sur une mineure de 13 ans et le réglage pour faire des gros seins...des trucs qui n'avaient à mon avis pas grand chose à faire ici. Je soupçonne certains boites de faire aussi de l'auto-censure pour buzzer un peu sur le net pour augmenter la visibilité du produit à sa sortie...

 

- Encore plus naze : la censure culturelle, là c'est le cas Bravely Second qui me vient en tête. Retirer une classe qui ressemble à un indien d'Amérique pour mettre un Cow Boy à la place pour faire plaisir aux Américains au détriment de toute l'Europe, là y a pas d'excuse...

 

Bon j'ai complètement perdu le fil mais en résumé je ne suis pas fondamentalement opposé à une certaine forme de censure..Mais le problème c'est que ces derniers temps ça tend à aller de plus en plus loin pour des conneries sous la pression de lobby sociétaux, familiaux et autres qui traduisent la bipolarité du monde dans lequel on vit. On censure un sein mais en 5s j'ai accès sans contrôle et gratuitement à plus d'heures de porn que je peux en visionner dans ma vie ><, on censure X-files à la télé et en même temps t'as des gamins d'école primaire qui roulent sur les piétons et vont aux putes dans les GTA... Au final on censure beaucoup pour palier à un étage que je trouve de plus en plus défaillant de nos jours avec les mineurs : les parents.

Voilà c'était mon opinion de merde sur la censure en général xD

4 mars 2016
15:05
Avatar
Gribouille Junior
Members
Forum Posts: 20
Member Since:
1 février 2016
sp_UserOfflineSmall Offline

Je rejoins à peu près l'avis de lolo, mais je suis presque encore plus extrême, en fait : je suis contre à peu près toute forme de censure. Et ce pour une raison toute simple citée dans l'article de MangaMag, justement : la soit-disante "morale universelle".

 

 Non, il n'existe pas de morale universelle. Les choses qui vous semble les plus acquise en terme de morale sont complètement inversé suivant les pays et/ou les époques. Petit florilège :

  • "Il faut pas que les enfants voient du sexe, ça risquerait de la choquer." -> Au Moyen-Âge, tout le monde dormait dans le même dans la plupart des familles, et Papa et Maman pouvait tout à fait concevoir un nouveau gamin à côté des enfants. Pour autant, je ne crois pas que le Moyen-Âge fut peupler d'autiste (de toute façon, tu apprenais bien vite la reproduction en regardant des animaux).
  • "Il faut protéger les enfants de moins de 16 ans des relations sexuelles, ça nuit à leur développement." -> Toujours au Moyen-Âge, il n'y avait rien d'horrible à ce que les jeunes ados aient des relations sexuelles (tant que c'était dans le mariage). Eh, dès que tu étais fertile, c'était bon pour le mariage, hein. Et, encore une fois, je ne crois pas que le Moyen-Âge fut plus peuplé de fou dangereux que la période actuelle.
  • "Voir de la violence va nuire au développement." -> On parle des jeux du cirque romain ?
  • "Mais l'inceste, même chez les animaux c'est quelques choses de tabou." -> On parle des bonobos et des familles royales ?
  • Et on peut continuer ainsi sur le meurtre, le terrorisme et à peu près tous les points qui peuvent être dénoté comme "mal" par une "morale universelle".

Il n'y a pas de morale universelle. Il n'y a que des règles qui ont été imposée par une société (attention : j'approuve par aileurs complètement la philosophie globale dans laquelle a été construite notre société, qui est une des meilleures pour ce qui est de protégé l'individu en tant qu'être indépendant, contrairement à toutes les autres constructions que j'ai cité ci-dessus ; même si on a toujours quelques problèmes tels que l'homosexualités ou l'égalité des droits :p) et le fait de sortir un peu trop brutalement de ces règles risque en effet de nuire au développement de l'individu, de le rendre moins adapté dans le cadre de la société dans laquelle on vit. Mais c'est le passage à l'acte qui vont nuire à ce développement, et pas uniquement voir quelque fois l'acte dans une oeuvre. Typiquement, coucher avec un enfant va en effet avoir des conséquence sur son développement dans notre société (en plus des conséquences physiques effectives s'il est trop jeune) ; qu'un enfant voit deux personnes coucher ensemble, par contre... Il aura oublié le lendemain.

Du coup, pour ce qui est des aspects peu moraux voir illégaux dans les oeuvres... Je n'ai personnellement aucun problème avec ça. Sans faire de censure, il est tout à fait possible de cibler un public particulier via, par exemple, les heures de diffusion ou un simple avertissement. Le contenu reste alors disponible, et même accessible à tous s'il le souhaite, mais on aura indiqué qu'il peut y avoir des éléments qui peuvent nuire au développement d'un individu au sein de notre société. Et si un individu "à protéger" tombe dessus, dans la majorité des cas, il sera peut-être un peu choqué mais s'en remettra bien (il peut arriver qu'il soit vraiment choqué, mais c'est quand même des cas rares, et ce genre de personne ou leurs parents font souvent de base attention à éviter ce genre de contenu, justement). S'il est choqué, ça veut en plus dire qu'il a déjà intégré les règles morales de notre société, c'est donc une bonne chose, en fait. Dans le cas inverse, c'est effectivement de la responsabilité des parents et de la société de lui expliquer en quoi ce n'est pas bien.

Et vous savez quoi ? Techniquement, c'est bien la liberté d'expression qui nous permet de montrer au mieux à ces personnes que ce qu'ils font sont contraire à la morale globalement acceptée. Pour une oeuvre montrant quelque chose d'illégale, il y en aura très problablement plusieurs qui expliqueront très bien pourquoi cette chose est illégale. C'est peut-être un peu utopique comme idée (contenu accessible ne veut pas dire contenu accédé), mais c'est pour moi une des bases de la liberté individuelle. Il en va de la responsabilité de chacun de faire en sorte que les lois soit respectées. Et quand elles ne le sont pas, c'est à la société de punir.

Pour conclure cette partie 1, je dirais que la censure est donc en effet une espèce de rustine assez inutile pour palier à un hypothétique manque éducatif, sous couvert de protéger les gens. Donc au final, quelque chose d'inutile là où de simples avertissement devrait suffire.

 

Maintenant que nous avons parlé de l'inutilité de la censure, passons aux bénéfices de l'absence de censure. Il n'y a qu'un point que je voudrais avancer, en soit, mais qui me semble assez intéressant : la catharsis.

Je ne suis pas psychologue (et j'ai une expérience à mener), donc je ne vais pas m'étendre sur le sujet, mais je pense que le phénomène est assez bien connu. Je pense sincèrement que voir exécuter certains actes, même de manière irréaliste, permet d'exorciser certaines de nos pulsions. Ca ne nous en libère pas en soit, mais ça permet en soit de les maintenir à un niveau raisonnable.

Il peut aussi y avoir un effet double de catharsis et de remplacement via une oeuvre. Je ne sais pas bien comment expliquer ça bien, donc je vais prendre un exemple, que nous aimons bien : les pédophiles et le lolicon (attention, je ne fais pas d'amalgame : de nombreux lolicons sont révulsés à l'idée de voir une image de mineure de manière sexuée. Mais ce n'est pas le propos ici). De nombreux (je dirais même la majorité) pédophiles ne toucheront jamais un enfant. Ils se contenteront d'image ou de film pour assouvir leurs fantasmes. Maintenant, légalisons le lolicon (pour rappel, une des conditions du lolicon est qu'il n'y ait pas de modèle réel) : il y a une alternative légale, qui ne fait de mal à personne et peu chère pour assouvir ses fantasmes. Mine de rien, tout le monde y gagne, et la liberté individuelle n'en est qu'augmenter sans qu'il y ait plus de problème.

Après, je pourrais aussi aborder les dérives de la censure, mais l'article de MangaMag en fait un topo un peu plus complet que ce je pourrais (même si tout de même, ne pas citer Farenheit 451 dans un article sur la censure est un peu triste :p). Je pourrais aussi discuter des opportunités que peut offrir l'absence de censure en tant que réflexion sur l'être humain et sa psyché (je pense notamment à Gunslinger Girl, qui réussit l'exploit de ne jamais émettere un jugement de valeur sur ce qu'il présente), mais je pense que nous sommes tous assez d'accord sur ce point. L'idée de ce post était de se pencher sur l'aspect morale de la censure et de montrer qu'il était faible voir inexistant.

 

Voilà, je vais m'arrêter ici. Merci à vous si vous avez lu, et mes excuses si ce post n'est pas très clair par moment ^^'.

The following users say thank you to Audrey Azura for this useful post:

lololeboiteux, Marco Sensei
26 février 2019
0:02
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Je me permet de remonter ce Post pour y ajouter une vidéo sur le sujet vaste de la censure, que j'ai trouvé très intéressante... Très longue, mais très intéressante quand même, j'insiste. tongue2

7 mars 2019
17:09
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Exemple d'auto-censure créative... tongue2

A noter d'ailleurs que dans un des exemple de la vidéo vous avez My Hero Academia, ou Ochako vomit un arc-en-ciel... Mais bien plus loin dans l'animé, a des moment plus dramatiques dans certains combat, le vomit causé par des coup violent à l'estomac est traité de façon plus réaliste. Du coup, cela permet de donner un aspect comique à la chose tout en préservant le potentiel écœurant pour des scène ou c'est justement sensé être plus sérieux. En gros, quand y'a pas d'arc-en-ciel, c'est que ça rigole plus. whistle

8 septembre 2019
19:53
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Autre question qui revient de temps en temps : les modifications dans les Sous-titre ou le doublage des séries et films d'animation japonais sont-ils de la censure ou une simple "adaptation culturelle". Cette vidéo de Cartoon Cipher fait le tour de la question. confused

Dr Who Article Warner Débat Festival Making of Culture Twitter Speed Drawing Talk Back Goodies Geek Court métrage Cosplay News Cyber Punk Simpsons's Couch Gag Musique Analyse Review Marvel Blue Sky Geekotaku France Mecha Funny Stop-Motion Info pratique World Record grease pencil Dreamworks MCU Statistique Japon Trigger Réalité Augmentée Star Wars Netflix Crowdfunding US Food innovation Sony Aardman NSFW Bande dessinée Corée Trailer WTF Web serie Manga ARTE Cannes jeu vidéo LAIKA Disney paperman Master Class Star Trek Teaser Steam Punk Pixar Final Fantasy Documentaire Otaku Exposition Reportage RIP Creepy Ghibli Césars Conférence Retrogaming Ankama Annecy Comics Animation Legend blender DC Comics Concours
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online:
7 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 368

Charrys: 241

macromaster_42: 239

lololeboiteux: 160

tsatse: 153

itaf: 142

albatron: 104

FrozenOwl: 103

hunterogue: 87

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 73

Members: 177

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1153

Posts: 9199

Administrators: Marco Sensei: 6521