A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
Talk Back : Laureline et la Cité des mille planètes
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
Tags: Talk Back
10 août 2017
21:46
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 107
Member Since:
27 septembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Étant "un peu" fan de la série BD « Valerian et Laureline, agents spatiaux temporels » (voir ), c’est avec un sentiment d’excitation mêlé d’appréhension que je suis allé voir le dernier Luc Besson « Valérian et la Cité des mille planètes ».

Et bien : c’est green ! smile

L’histoire est une « relecture », plus qu’une adaptation de « L’Ambassadeur des Ombres » qui est, selon moi, le meilleur album de la série BD. Si le début du film est très différent, on retrouve dans le film de très nombreuses scènes, situations et personnages tirés de la BD, même si tous ont été renommés, probablement pour des raisons de traduction : Point Central, les Shingouz, le transmuteur grognon de Blüxte, les Süfuss, etc. L’histoire est malgré tout très différente sur de nombreux points même si elle garde le fond pacifique et antimilitariste du scénario de Christin. Donc vous pouvez lire l’album sans risque, vous ne vous spoilerez rien !

Bien sûr, comparé à la BD, le scénario du film est boosté aux hormones de kamuniks. C’est un blockbuster et donc : action, explosions, poursuites, batailles spatiales, etc. ! Mais le film ne trahit nullement ses origines et est un vrai et bel hommage à l’œuvre originale de Mézières et Christin.

Graphiquement, c’est une claque et on comprend que ça ait coûté une blinde. L’univers de Valerian et Laureline est foisonnant de races extraterrestres, de décors exotiques (dans tous les sens du terme) aux couleurs bigarrées et de technologies avancées, bizarroïdes et inconnues pour nous : c’est très inventif, ça grouille de vie de partout, c’est du Valerian !

A ce propos, j’ai lu plusieurs critiques américaines parlant de « epic mess » ou de « beautiful mess ». Je crois comprendre : l’univers BD de Valérian est déjà étrange et foisonnant à la base . C’est la taverne de Mos Esley ou la barge de Jabba fois 10 ! Et bien le film démultiplie encore cet aspect-là : cela a pu décontenancer un public habitué à un peu plus d’ordre et de « compréhension facile ». Dans le film, il n’est pas rare de voir des personnages utiliser des technologies réellement étranges qui leur sont familières à EUX et pas à NOUS. C'est normal : c’est de la SF et ça se passe au 28ème siècle.

Des armes à cocons, des métamorphes servant à l’infiltration ou à des activités plus… agréables, des gadgets permettant d'évoluer dans deux mondes à la fois, des méduses télépathes, des pistolets à billes à ultra-gravitation, etc.

En termes d’innovation technologique, dans Star Wars, le sommet, c’est le sabre laser. Le reste : robots, pistolets laser et gros vaisseaux spatiaux. Wouhou, quelle originalité décoiffante!! Vous êtes sûrs que ça se passe « dans une galaxie lointaine » ? brooding

 

On a beaucoup reproché à Besson de ne pas avoir mis des stars à la tête de son casting, mais les deux petits jeunes, Cara Delivingne et Dane DeHaan, s’en sortent plutôt bien et le duo fonctionne : si Valerian a un caractère très différent de la BD (nettement plus cool et détendu, mais toujours très « pro »), Laureline a bien le caractère tête brûlée et anti-con(formiste), qui la caractérise. A côté de ça, un paquet de guest stars aux rôles truculents : mention spéciale (sisi, sans plaisanter) pour Rihanna.

Bon, le film n’est pas non plus exempt de certaines maladresses typiquement « bessoniennes » : des longueurs, des réactions stéréotypées, et un monde très très manichéen. Le méchant est vraiment méchant et remplit tous les critères d'Amnesty International.

Je provoque un génocide, j'utilise des armes de destruction massive et des drones/robots, je pratique la torture, je camoufle mes crimes de guerre en commettant des crimes de guerre encore plus graves, je mens à la population, je trafique l'information, etc.

Et les gentils sont très très gentils, façon Bisounours dans le monde des licornes roses à paillettes, des petits poneys arc-en-ciel et des chatons à étoiles chattt_gif

Oh p***, le peuple de Mül, quelles têtes à claques ! « Nous vivons dans le bonheur, la paix et l’harmonie depuis la nuit des temps, en maillot de bain sur la plage avec des meufs canon. » C’est à la fois très crédible et pas du tout emmerdant... pendu

Mais bon, passé les 10 premières minutes post-génériques un peu pénibles sur la planète des gentils, le film décolle et nous propulse à quelques années-lumière de chez nous.

Vous avez aimé le Cinquième Elément ? Vous aimez le Space Opera ? Vous en avez marre de la 463ème resucée de Star Wars ? Vous voulez montrer aux ricains qu’ils n’y connaissent rien ? Vous voulez aider Besson à rentrer dans ses fonds pour avoir un Valerian n°2 ? Allez faire un tour vers l'infini et au-delà... aliean

11 août 2017
10:23
Avatar
Senior Gribouille
Members
Forum Posts: 371
Member Since:
3 septembre 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Au début je ne voulais pas en parler mais après ton post, je me dois quand même de prévenir les gens qui ne l'ont pas encore vu ... Certes les plans sont beaux mais ça fait pas un film. Que tu y aies trouvé ton compte, parlant en tant que fan de la BD, j'en suis content pour toi mais en terme de film, moi je l'ai trouvé mou, voire poussif et chiant ( bon j'y vais peut être un peu fort mais c'est pour contre balancé ton post ;P ).

J'ai trouvé le jeu d'acteur par terrible par contre pour le couple principal ... et même Clive Owen, moi qui l'aime bien d'habitude, je trouve qu'il en fait trop sans raison

et pour le coup pas crédible pour le post de haut gradé qu'il est.

Enfin pour moi j'en garde l'impression de plans visuelles trés jolies, qui s'enchainent sans rythme, ou alors avec un rythme monotone et des choix de montage qui moi m'ont perturbés, mais sinon je n'ai rien ressenti pour les persos et je trouve ça dommage. J'ai largement préféré le 5ième élément ...

Ah et motion spéciale pour la séquence Lap dance de Rihanna

genre, vu le jeu donc de Clive, tu sais dans les 2 mins à l'écran que c'est lui le bad guy ... et c'est fanchement de pas subtil la moue qu'il nous fait, bref .... Du coup les plans flash back à la fin qui t'expliquent la guerre, dont d'ailleurs je n'ai ressenti aucun enthousiasme ou affect ( parce qu'en fait tu ne sais pas qui est qui et tu vois juste des vaisseaux qui se foutent sur la gueule dans l'espace, ça Star wars le fait mieux 🙂 ), j'ai pas compris les choix de cadrage qui te cache le visage de Clive alors que t'as compris dès le début du film que c'est lui: ça m'a donné l'impression que cette séquence était prévu pour être dans le scène prè générique mais qu'ils ont décidé après coup de l'a rejeté à la fin

Aahh ... et p'is, quand tu dis "pro" en parlant de Valérian dans le film, on parle bien aussi de la séquence du début où il fait plutôt branleur qui ne lit pas le brief de mission avant une mission officiel parce qu'il est troooop fort, c'est bien ça ... Pas trés pro pour un agent j'ai trouvé 😀

  En revanche, je te rejoins complètement sur la richesse de l'univers et l'inventivité des gadgets 🙂

11 août 2017
13:00
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7186
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Bon, moi qui n'ai pas vu le film, je vais en parler quand même... laugh

Déjà pour expliquer une fois de plus les raisons qui m'ont poussé à boycotter le film au cinéma :

- 209 millions de $ de budget, ce n'est pas justifiable, même avec tous les VFX du Monde. Gardiens de la Galaxie 2 a coûté 200 millions, donc moins que Valerian. Or dans un film comme le MCU, ce n'est pas forcément les FX qui coûtent le plus, mais plutôt les acteurs... Ce qui n'est pas le cas, ou ne devrait pas être le cas pour Valerian. Après, quand on sait que Besson et sa femme, tout deux producteurs, on touché en tout 14 millions d'€ pour leurs bons et loyaux service sur le film... Ce qui représenterait pas moins de 50% du budget alloué au personnel de la prod, hors acteurs justement. Enfin Bref, j'arrive pas à digérer ces 197 millions d'€ déclaré par le CNC, qui a pourtant aidé par dérogation ce film qui bafouait toutes les règles établie par le CNC pour éviter de donner de l'argent à de tel gouffre à pognon. brooding

- 3600... C'est le nombre de planches de Concept Art que Besson a récupéré gratuitement lors du concours de dessin qu'il a organisé sur internet pour faire les costumes du film. Certes ils sont sensé en avoir gardé 2 dans le tas (il me semble) et il devait y avoir pas mal de merdes pas exploitable dedans... Mais tout de même, vu que le concours leur attribuait de fait tous les droits sur les dessins, ça fait un paquet de sources d'inspiration gratuites. dry

- il faut que je retrouve le link de l'article mais pour la scène du marché, Besson a fait un Previs Live, avec des figurants dans un marché en toc reconstitué dans un hangar... Euh en fait je veux dire avec des élèves de son école de cinéma qui ont "profité de l'occasion pour apprendre"... Apprendre un truc qui ne se fait jamais en prod, sauf rares occasions avec des cascadeurs, et qui a surpris les gens des VFX. Pour le coup, ça leur a été très utile cette référence Live de la scène et ils ont trouvé ça très intéressant... Mais je ne pense pas que les élèves aient été payé ou quoi que ce soit. A noter qu'ils pouvaient apporter leur propre Props pour la scène, ce qui veut dire un peu plus de créativité gratuite dans le mix ? confused

- Le film s'appelle Valerian, et non pas Valerian et Laureline, comme la série animée pourtant produite par Besson et réalisée chez Satelight au Japon, et qui est en fait le vrai modèle de ce film pour ce qui est des personnages. (pour les curieux, les 40 épisodes sont actuellement dispo sur ADN. rolleyes)

Voilà, ça c'est mes raisons personnelle de ne pas soutenir le film au cinéma. whistle

Après, pour les écho que j'en ai eu, les avis de FrozenOwl et Fresh résument bien la situation :

- Certains fans (s'attendant sans doute à pire), l'ont pris pour ce qu'il est, sans trop se prendre la tête, et ont plutôt apprécié le film, sans en attendre non plus trop de choses si ce n'est du divertissement.

- D'autres on été franchement plus critique sur la performance d'acteur, et souvent aussi sur les dialogue (j'ai entendu beaucoup de mal la dessus mellow).

- Tout le monde s'accorde sur le point positif de la créativité foisonnante et de l'univers assez imaginatif et délirant de Valerian et Laureline

La première catégorie semble pour le moment majoritaire en France (avec le Boost non négligeable de la Fanbase Besson), mais très clairement c'est la 2ème catégorie qui semble dominer aux USA. Un exemple avec [Mild Spoiler Alert] cet article d'AWN, pourtant d'habitude assez bon public, et qui parlent en 4 ligne de cette fameuse créativité... Et cassent finalement le film sur le reste de l'article.

Ils sont pas super méchant non plus mais suffisamment pour qu'on puisse comprendre en quoi le film n'a pas réussi à accroché auprès du public américain... Et pour le moment il en est de même sur le reste du Monde.

Comme je l'avais dit dans la partie Box Office, je ne vois guère que la Chine, qui en général apprécie ce genre de chose, pour redresser le score. La France a beau faire un beau score, c'est loin d'être suffisant pour justifier le budget. ouuuups

 

11 août 2017
18:09
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Personnellement j'en sors et je ne connais rien à la série original et j'ai plutôt passé un bon moment comme en atteste le fait que je n'ai pas regardé l'heure pendant la scéance ce qui arrive au final assez souvent.

Après on aime ou on aime pas la dualité film à tendance déconne et enjeu sérieuse mais si on est pas réfractaire je pense qu'on passe un bon moment.

Pour ta partie budget certes je trouve aussi un peu abusif le montant de l'argent qu'il s'est versé mais après sur le montant global tu le compare justement à un Gardien de la Galaxie qui a le même budget à 5% près et moi je trouve pas ça déconnant dans l'absolu parce qu'il a rien à lui envie techniquement je trouve (parce que tu crois que les américains abusent pas des même méthodes honteuses que tu décris ? xD)

11 août 2017
18:35
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7186
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

La différence c'est que le prix des Gardiens de la Galaxie 2 s'explique par les VFX et le Casting... Le film de Besson coûte plus cher alors que lui n'a pas du tout le même casting. Or la différence se calcul en dizaine de millions pour des acteurs pareils.

Donc, comment Valerian, un film qui a des VFX pratiquement semblable mais un casting théoriquement beaucoup moins onéreux, se retrouve à coûter plus cher que l'autre ? confused

De plus, certes les américains font exactement ce genre de chose... A la différence que l'argent vient entièrement de leur poche, pas d'un système de subvention étatique... Ce qui est le cas chez nous. Avec des règles bien précise pour éviter que des films trop gourmand et qui auraient mal calculé leur rentabilité ne piquent l'argent qui pourraient servir à financer d'autres films...

Chose que Valerian ne respecte pas du tout, mais il a eu une dérogation pour bénéficier à la fois des aides du CNC et des crédits d'impôts malgré tout... blink

Et ça c'est absolument pas normal quand tu penses à tous les projets qui ne profiterons pas de ce genre de geste... unsure

12 août 2017
12:43
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Parce que quand les américains blindaient leurs tournages au Canada pour bénéficier d'un max de crédit et d'aides spéciales de l'état (je sais pas encore si ça a encore court aujourd'hui), c'était pas la même chose ? xD

12 août 2017
15:34
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7186
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Nan pas exactement car ici Besson bénéficie des Crédit d'impôts ET des aides du CNC, et MALGRÉ le faut que son film enfreigne toutes les règles qui ont été établies pour avoir le droit d'obtenir les 2... Règles mise en place suite à des abus dans le système et pourtant c'est le film qui a le record historique français en la matière qui a le droit à une dérogation et qui se vante soit disant d'avoir remboursé le film à 90% avant même sa sortie rien qu'avec les ventes à l'étranger, les aides, et les crédits d'impôts ? confused

J'ai franchement des doutes que ce soit vrai car aucun film américain n'arrive à se genre de prouesse (se rembourser à 90% avant même la sortie en salle), donc si c'est pourtant le cas ici, alors y'a des caisses qui sont vides quelque part... ouuuups

(Et sinon, ouais les USA le font toujours mais c'est justement pas une excuse pour faire pareil voir pire ! tongue2)

13 août 2017
19:18
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7186
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

A bien y réfléchir, dans ce qu'on m'en raconte, j'ai un autre problème par rapport aux perso... Bon déjà j'avais du mal avec le changement drastique de l'âge des 2 personnages principaux, même en prenant en compte que c'est plus l'adaptation de l'anime de Besson dans ce sens que de la BD...

Mais avec ce que j'entend dire sur le film, y compris ici de la part des gens qui ont apprécié, c'est le méchant qui me pose problème... mellow

Car dans la BD dont il est issu, ce n'est pas lui le grand méchant : c'est le gouvernement de Galaxity, et donc les terriens eux même qui sont les gens qui déconnent dans l'histoire. Et ce n'est pas du manichéisme, c'est juste qu'ils sont idiots et persuadé que c'est le bordel dans l'organisation de Point Central, le fameux satellite artificiel, et que seul eux peuvent y remettre de l'ordre... En s'en emparant pas la force si nécessaire !

Or j'ai l'impression que dans le film, le méchant fait tout de sa propre volonté... Ce qui est franchement beaucoup moins intéressant de mon point de vue. confused

 

Bref, s'il est vraiment comme on me l'a décrit, alors Besson est passé à côté de quelque chose qui pour moi était vachement important dans l'univers même de Valerian et Laurelinesad

Entre autre le fait que la Terre se mêle tout le temps de tout, partout, et souvent sans demander à personne, de façon souvent mal calculée et parfois complètement abusive... Mais ce n'est jamais un type en solo qui le fait, c'est toujours une décision politique.

Et c'est d'ailleurs ce qui leur vaudra leur "Exil" dans Les Foudres d'Hypsis... ouuuups

 

5 septembre 2017
12:37
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7186
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Bon, vu que le film est un réel flop et que malgré leurs beaux discours sur les 90% remboursés ils le savent bien, le Board de direction d'EuropaCorp a décidé qu'il y aurait des sanctions....

Et comme on ne peut pas virer Besson lui même (qui est quand même le type qui a le plus de responsabilité sur ce que le film est à l'écran), et bien on va en virer un autre... omg

Ce qui est intéressant avec cet article de Variety c'est qu'il nous donne en plus le chiffre précis sur le fameux "seuil de rentabilité" à la Hollywood, en dessous duquel le film n'est pas considéré comme rentable. Pour Valerian il aurait donc été fixé à 400 millions de $.

C'est une somme assez logique vu les 177-209 millions de $ qu'il a coûté au total (selon si on compte les crédits d'impôts ou pas).

J'en parle très souvent dans la rubrique Box Office mais il ne faut pas oublier que les recettes d'un film au Box Office doivent être pratiquement divisées par deux (pour compter la part du circuit de distribution et des exploitant de salles) pour savoir les réels bénéfices de la Prod.

C'est pour ça que le seuil de rentabilité est fixé souvent à 2 fois le Budget.

Or la, Valerian est à 50% dans le rouge... On est loin des 90% remboursés avant la sortie du film. rolleyes

Star Trek Stop-Motion Teaser Master Class Aardman Food Musique Steam Punk Trailer Geekotaku ARTE NSFW Crowdfunding Documentaire Réalité Augmentée Bande dessinée Speed Drawing Trigger Conférence Reportage Youtube Otaku Cosplay Geekette blender Funny Final Fantasy Netflix Warner grease pencil Dr Who Dreamworks Review Cyber Punk Star Wars Exposition Culture Oscars Web serie WTF Festival France Corée Don Bluth Interview Pixar Comics Annecy Article LAIKA Geek Marvel Analyse Retrogaming DC Comics Débat Goodies Twitter Sony Manga Statistique Mecha innovation Concours Césars Making of News paperman Ghibli Talk Back Creepy Ankama Japon RIP jeu vidéo Animation Cannes Simpsons's Couch Gag Info pratique Blue Sky
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online:
16 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 371

Charrys: 241

macromaster_42: 239

tsatse: 181

lololeboiteux: 160

itaf: 142

albatron: 118

FrozenOwl: 107

hunterogue: 100

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 90

Members: 162

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1209

Posts: 10134

Administrators: Marco Sensei: 7186