A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
Dossier : Les Animes de Sorcières !
[Analyse]
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
31 octobre 2021
0:55 am
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Alors, voici un petit dossier assez spécial puisqu'on va y parler de Sorcières, vu par les auteurs japonais, en se concentrant sur les versions animées et surtout sur les versions « positives » de la vision des Sorcière elle même. Il faut l'avouer, ces Sorcières, qui sont un concept principalement européen à la base, ont en général un assez mauvais rôle : les histoires avec « la méchante sorcière » sont légion, et je pense que même de nos jours elles restent les plus connues côté occidental. Dans les films d'animation, la plupart des gens connaissent surtout la version Disney du concept, plus toutes les histoire folkloriques et autres chasse aux Sorcière. Même dans les série TV, il reste encore assez rare en Occident de voir les Sorcières avoir le beau rôle, voir tout simplement le rôle principal... ouuuups

Et c'est justement ce qui est intéressant : au Japon, alors que les Sorcières ne font absolument pas parti de leur culture de base, les séries et films ou elles tiennent le rôle principal sont franchement assez nombreux pour qu'on puisse s'amuser à regarder comment ils ont traité le sujet. Alors je rappelle que je ne vais traiter que les titres ou les sorcières ont le rôle principal ou au minimum un rôle central, et uniquement les versions animés de ces œuvres. Des titres comme Soul Eater, par exemple, ne peuvent donc pas faire parti de la sélection malgré la présence de Sorcières (elles sont à ranger dans les antagonistes). De même pour une œuvre comme Le Château Ambulant, car malgré la présence de La Sorcière des Landes et Madame Sulliman, elles ne sont pas réellement au centre de l'histoire.

De la même manière, comme ils s'agit de regarder la manière dont les japonais traitent le sujet, je ne parlerais pas non plus de série comme Radiant, The Owl House ou encore High Guardian Spice, qui sont toutes issue d'auteurs occidentaux.

On va aussi s'amuser à faire un petit « Sorcièromètre » et voir si ces titres comportent la trace de divers élément très symboliques, voir un peu cliché, de la représentation des Sorcières occidentales : Balai volant, baguette ou bâton magique, familier,... Mais on prêtera aussi attention à des trucs plus particuliers, comme la présence de la théorie des Lay Line, ou encore celle de rites, coutumes, règles à ne pas enfreindre... happy

NOTE HISTORIQUE : il semblerait qu'une partie de la panoplie de la parfaite sorcière viendrait en fait... Des Brasseuses de Bière de la période d'avant le 16ème siècle ! Plus précisément, juste avant que certains affreux ne décident de les virer de la profession, en les accusant... De Sorcellerie ! (Si, si... whistle)

On verra aussi rapidement la question des Sorciers... Parce que c'est intéressant de noter qu'en fait, globalement les Sorciers ont quand même réussi à avoir meilleur presse en occident que les Sorcières. Pour comprendre, il faut penser la chose en anglais : Sorcier = Wizard, Sorcière = Witch. Or, de nos jours quand on pense Wizard, on pense Gandalf... Alors que quand on pense Witch... On pense Witch Hunter ?... confused

Je caricature mais c'est un peu ça quand même, hein... rolleyes

Du coup, comme les titres qu'on va voir sont principalement axé sur les Sorcières, on va quand même s'amuser à voir si les Sorciers font parti de l’équation et à quelle sauce ils se font manger... sneaky

Voici la liste des Titres que l'on va traiter :

wlemoticon-star_png Kiki's Delivery Service wlemoticon-star_png
wlemoticon-star_png Little Witch Academia wlemoticon-star_png
wlemoticon-star_png The Ancien Magus Bride wlemoticon-star_png
wlemoticon-star_png Flying Witch wlemoticon-star_png
wlemoticon-star_png Burn the Witch wlemoticon-star_png
wlemoticon-star_png Witchcraft Works wlemoticon-star_png
wlemoticon-star_pngShuumatsu No Izettawlemoticon-star_png
wlemoticon-star_pngJunketsu No Mariawlemoticon-star_png
wlemoticon-star_pngGrimoire of Zerowlemoticon-star_png
wlemoticon-star_pngMagimoji Rurumowlemoticon-star_png
wlemoticon-star_pngMarie et la Fleur de la Sorcièrewlemoticon-star_png
wlemoticon-star_pngWandering Witchwlemoticon-star_png
wlemoticon-star_pngMajokko Shimai no Yoyo to Nenewlemoticon-star_png( Nouveau action-check-sharp-thick_png
action-delete-sharp-thick_pngLa Sorcière Invincible Tueuse de Slime depuis 300 ansaction-delete-sharp-thick_png
action-delete-sharp-thick_pngYamada kun and the 7 Witchesaction-delete-sharp-thick_png
action-delete-sharp-thick_pngDawn of the Witchaction-delete-sharp-thick_png

(cliquer sur le Titre ouvrira une nouvelle fenêtre directement sur l'article)

Alors, il n'y a pas de logique dans l'ordre de traitement, c'est pas un classement, donc n'allez pas y chercher un sens caché ou quoi que ce soit. Je pense aussi n'avoir rien oublié d'important en terme d’œuvre mais si vous pensez qu'il en manque une (ou plusieurs), vous pouvez toujours me le signaler et je vérifierais si elle comporte tous les critères pour être rajouté. wink

~

Bonus :

Voici quelques articles approchant notre sujet sur un autre angle mais qui peuvent être intéressant à lire en complément de ce que je vais faire ici.

- Les Sorcières dans le Manga. (par Valentin Paquot)

- Un Article sur Little Witch Academia. (par Cartoon & Céréales)

- Une petite galerie Pixivision pleine de Sorcières sur leur balai !

- Une 2ème galerie Pixivision toujours avec des Sorcières mais cette fois sans leur balai. tongue2

- Un Article sur Little Witch Academia (encore) chez JDJ. biggrin

The following users say thank you to Marco Sensei for this useful post:

FrozenOwl
31 octobre 2021
1:03 am
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Kiki's Delivery Service

Lieu(x) de l'action : Pays d'allure européenne mais non précisé.

Note personnelle : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png
Sorcièromètre : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Balais volants : action-check-sharp-thick_png
Chapeaux pointus à large bord : action-delete-sharp-thick_png
Baguettes / Bâtons Magiques : action-delete-sharp-thick_png
Familiers : action-check-sharp-thick_png (Le Meilleur !)
Créatures Fantastiques : action-delete-sharp-thick_png
Présence de Sorciers : action-delete-sharp-thick_png
Règles et Coutumes Alambiquées : action-check-sharp-thick_png
Mention des Ley Lines : action-delete-sharp-thick_png
Statu Social : Reconnues par la population mais semblent devenir assez rares.

~

Alors, on commence par la Sorcière « japonaise » qui est très certainement la plus connue du Grand Public : Kiki, du film des studio Ghibli. C'est une des œuvres les plus populaire du studio et il y a de très bonnes raisons à cela. biggrin

Par contre, comme vous pouvez le constater, je lui ai mis un score plutôt modeste au Sorcièromètre malgré cette notoriété... Car oui, Kiki est une sorcière, mais ce n'est pas forcément la meilleur ambassadrice de la profession... Kiki, 13 ans, qui doit parti de chez elle pendant 1 an et se débrouiller seule, comme le veut la coutume chez les Sorcières, ne sait en fait pas faire grand chose de magique : parler à Jiji, son familier et voler sur un balai. ouuuups

Contrairement à sa mère, qui est visiblement une Sorcière à part entière, Kiki ne peut donc compter que sur ces 2 capacités (qui restent hors normes rolleyes) pour se débrouiller pendant cette année de mise à l'épreuve. Mais c'est justement sur cette limitation et le fait qu'elle sait néanmoins faire quelque chose que peu de gens sont capable de faire que va reposer le sujet du film. La magie et le Monde des Sorcière ne sont pas ici le centre de l'intérêt mais l'instrument qui sert à mettre en avant le fond de l'histoire.

Du coup, pas de sortilèges, pas de créatures fantastiques, absolument rien de tout cela... Juste une histoire à raconter, avec un message porté par la singularité du personnage : se servir d'un pouvoir extraordinaire (voler dans les airs) pour faire quelque chose d'assez ordinaire (un service de livraison). On aurait pu se retrouver avec autre chose qu'une Sorcière que ça aurait sans doute marché presque pareil, la magie en moins.

L'indice le plus visible est le fait que Ursula, l'artiste peintre qui vit dans la forêt, a eu une expérience de vie assez similaire à ce que va traverser Kiki... Différent parcours, même expérience sur le fond. Mais au final c'est important que Kiki soit Sorcière pour ce côté exceptionnel qu'apporte justement la Magie. smile

Cette Magie, même assez peu développée, donne à Kiki une aura particulière aux yeux des gens normaux qui l'entourent... Par contre aux yeux de Kiki c'est quelque chose d'assez banal, et très loin des vraies possibilités qu'offre la Magie elle-même. Pour elle, ça devient plus l'outil qui lui permet de vivre qu'autre chose. Deux visions totalement différentes de la même chose. wacko

Or ce n'est pas innocent, loin de là. Miyazaki lui-même explique dans le Préface de l'Art-Book japonais que la situation de Kiki lui faisait penser aux jeunes animateurs qui partaient de chez eux pour aller travailler dans les Studio à Tokyo. Aux yeux du Grand Public, ils faisaient un métier de rêve, assez magique d'ailleurs... Mais ça reste un métier, et parfois (voir souvent, voir très souvent si c'est Miyazaki qui est aux commandes) très rude au point qu'on perde motivation, qu'on se retrouve face à l'Art-Block et autres freins... Donc oui, c'est magique, mais c'est aussi dur, et parfois démotivant. Malgré cela, pour Miyazaki, via le personnage de Kiki, ce n'est pas pour autant qu'il faut baisser les bras dans ces cas (il était un peu plus optimiste à l'époque qu'aujourd'hui sneaky).

C'est un conseil qui est valable pour bon nombre de carrières artistiques d'ailleurs, ou bon nombre d'autres métiers, mais l'accent mis sur la perception qu'ont les gens en dehors de la profession (le côté « magique ») est très important. Si le message pour les artistes est de s'accrocher, le message pour les non-artistes est « ça semble un métier de rêve, mais n'oubliez pas que c'est surtout un vrai métier (pas facile tous les jours ouuuups). ».

The following users say thank you to Marco Sensei for this useful post:

FrozenOwl
31 octobre 2021
1:53 am
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Little Witch Academia

- Review (incomplète).

Lieu(x) de l'action : Angleterre.

Note personnelle : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png
Sorcièromètre : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png

Balais volants : action-check-sharp-thick_png
Chapeaux pointus à large bord : action-check-sharp-thick_png
Baguettes / Bâtons Magiques : action-check-sharp-thick_png
Familiers : action-check-sharp-thick_png
Créatures Fantastiques : action-check-sharp-thick_png
Présence de Sorciers : action-check-sharp-thick_png (Mais c'est vraiment une rareté)
Règles et Coutumes Alambiquées : action-check-sharp-thick_png (Mention Danse Archaïque dont tout le monde se fout ouuuups)
Mention des Ley Lines : action-check-sharp-thick_png
Statu Social : Reconnues mais en voie de disparition, considérées comme Anachroniques / Archaïques.

~

« La Sorcellerie est un art ancestral, chargé d'Histoire et de Culture, dont la dignité... »

Image Enlarger

« LES SORCIERES C'EST COOL ! »
« LA MAGIE C'EST BON, MANGEZ-EN ! »
« (Les bourgeois sont aveugles face aux problèmes du petit-peuple !) »

Image Enlarger

??!?!

Image Enlarger

Alors, attention Poids Lourd de la catégorie ! Little Witch Academia est sans nulle doute une des séries qui aborde le plus d'aspects de tout ce qui peut constituer les Sorcières à l'occidental, y compris les clichés, mais vu comment c'est exploité, ce n'est absolument pas grave. tongue2

L'univers de Little Witch Academia se développe à partir d'un Pilote réalisé pour l'Anime Mirai de 2013, puis d'une suite sous forme d'un OAV, Little Witch Academia : Enchanted Parade, financé via Kickstarter, puis finalement une série de 24 épisodes qui reprend l'histoire depuis le début (en changeant quelques éléments au passage). On peut aussi ajoute un Manga assez court et un jeu vidéo, mais comme je le disais plus haut, c'est à l'Anime qu'on va principalement s'intéresser. smile

Le côté très intéressant de cette série, c'est le contexte de base qui veut que l'héroïne débarque dans cet univers des sorcières bourré de clichés, alors qu'elle même n'en est absolument pas issue... Et qu'elle a sa vision bien personnelle et bien plus dynamique de la chose. rolleyes

La Magie ça doit être Kira-Kira, Waku-Waku ! w00t

Image Enlarger

Et comme Akko vient du Japon, on va même pouvoir faire la blague « entre tradition et modernité » ! Car c'est la tout l'enjeu de la série : la Magie est-elle une chose archaïque, vouée à la disparition, ou peut-elle trouver une place dans notre époque moderne ? confused

Côté tradition, on a tous les éléments qu'il faut : les balais, les chapeaux, les baguettes magiques, les potions à base de crapauds ou de champignons... Les danses traditionnelles qui n'impressionnent plus personne depuis des siècles... On rajoute aussi que cette série est une des rares à mentionner les Ley Lines comme source de la Magie des Sorcières. En gros, ces fameuses Ley Lines sont sensées être des « chemins » énergétiques reliant les différents points chargés d'énergie magique et spirituelle du globe (Stone Edge, par exemple).

Le fait que ces chemins ont tendance à perdre leur énergie, voir carrément à disparaître, introduit une notion de limite à l'utilisation de la Magie : si elle s'éloigne trop d'une de ces sources principales, une Sorcière se retrouvera très vite avec « les batteries à plat » et ne pourra plus lancer de sortilège ni même voler sur son balai (Principe qui est vaguement évoqué dans le Pilote et démontré pour la première fois dans l'OAV Enchanted Parade, mais qui est amplement utilisé par la suite dans la série. happy).

C'est l'élément le plus important de l'histoire car il justifie à lui seul la situation de la Magie dans cet univers : capable de faire des choses incroyables mais qui au final ne sont possibles que dans certaines zones très limitées, donc au final assez peu, voir de moins en moins utile et utilisable... Du coup, voué à la disparition à plus ou moins long terme. unsure

Un autre côté intéressant de la série c'est que même si on sent bien que le but (aussi bien pour le personnage d'Akko, résolument moderne que pour Diana, ancrée dans la tradition) est de trouver un moyen de sauver la Magie de cette disparition inéluctable, on ne va pas pour autant s'amuser à peindre le Monde en noir et blanc : certains aspects traditionnels de la Magie ne méritent sans doute pas d'être sauvés, et certains aspects de la modernité ne sont pas pour autant de bonnes choses non plus.

En fait, ce que les héroïnes de la série tentent de faire dans l'histoire, c'est exactement ce que la série elle même fait dans la réalité : dépoussiérer le Mythe des Sorcières occidentales pour l'éloigner de l'image de la méchante vielle avec le nez crochu (ils en ont une quand même, mais elle est pas si méchante que ça... whistle) et lui rendre ses lettres de noblesse. J'irais personnellement jusqu'à dire que Little Witch Academia y arrive mieux qu'Harry Potters dans le sens ou l'univers de la série présente une Magie qui est reconnue par le commun des mortels. Il est donc plus facile, à mon sens, de s'en sentir proche que dans le cadre d'un univers comme celui d'HP ou la Magie est partout, de façon assez massive, et que pourtant malgré les siècles qui passent, la population mondiale n'en a toujours pas conscience.

Les principaux passages ou Akko tenter justement de donner un coup de jeune à la magie en rendant ça « cool », et surtout en ne restant pas collé désespérément à l'image vieillotte et à certaines traditions qui n'ont plus forcément beaucoup de sens, c'est pour moi l'OAV Enchanted Parade et la séquence de Sacrifice pendant le Festival de la Magie dans la série TV.

Mais bien sûr, le message de la série ne se limite pas qu'au fait de redorer le blason des Sorcières et peut être appliqué à bien des formes d'art / artisanat / technique : les méthodes dites traditionnelles doivent-elles disparaître face aux méthodes dites modernes ?... confused

Et si vous faites très attention (et que vous avez une paire de référence dans le domaine), vous pourrez même directement lié le message de la série à l'Animation elle même :

Traditionnelle autant dans sa technique que dans son utilisation narrative : les classiques de Disney ou encore les films Russes, basés très souvent sur des contes, avec une certaine beauté esthétique mais parfois une image très désuète...

Moderne dans le traitement mais aussi plus souvent axé sur l'Entertainment pur et dur : les Disney plus récents et autres Blockbusters, les films et séries justes pour le Fun, pour le « Kira-Kira Waku-Waku laugh»... Et aussi parfois un peut trop artificiels, ou encore juste pour l'argent au point ou ça se voit un peu trop. dry

Mes arguments pour lier directement le message de Little Witch Academia à l'Animation ? rolleyes

Deux exemples :

Les « Nine Old Witches », référence aux célèbres « Nine Old Men » de Disney (d'ailleurs, si vous faites très attention aux chapeaux des Nine Old Witches représentés dans le bureau de la directrice de l'école, vous allez sans doute repérer quelque chose... sneaky).

Les 2 pestes qui accompagnent tout le temps Diana Cavendish s'appellent Hannah et Barbara... Ce qui me fait fort penser au studio historique américain Hanna-Barbera, à un point ou j'ai quand même du mal à croire que c'est une pure coïncidence, et je suis loin d'être le seul. (leurs noms sont aussi ceux de 2 athlètes féminines réelles mais ça n'est pas incompatible. tongue2)

Comme quoi, l'Animation c'est très certainement une forme de Magie... happy

The following users say thank you to Marco Sensei for this useful post:

FrozenOwl
31 octobre 2021
2:34 am
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

The Ancien Magus Bride

- Review.

Lieu(x) de l'action : Angleterre (Albion) / Monde Caché / Royaume des Fées / Japon (pour les Flash-Back et l'OAV).

Note personnelle : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png
Sorcièromètre : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Balais volants : action-delete-sharp-thick_png
Chapeaux pointus à large bord : action-delete-sharp-thick_png
Baguettes / Bâtons Magiques : action-check-sharp-thick_png
Familiers : action-check-sharp-thick_png
Créatures Fantastiques : action-check-sharp-thick_png (Mode Encyclopédique laugh)
Présence de Sorciers : action-check-sharp-thick_png
Règles et Coutumes Alambiquées : action-check-sharp-thick_png
Mention des Ley Lines : action-delete-sharp-thick_png
Statu Social : Connues d'une partie de la population mais dissimulées aux yeux du reste.

~

Sans nul doute un des principaux Poids Lourds de notre catégorie, il est intéressant de noter (brièvement) qu'il a une paire de points commun avec un autre Champion : Little Witch Academia. En effet, dans les 2 cas nous avons une japonaise qui se retrouve en Angleterre pour y devenir apprentie sorcière, dans un Monde ou la magie est en perte de vitesse... Cependant, la comparaison s'arrête là. rolleyes

Si Little Witch Academia jouait ouvertement avec certains clichés, The Ancient Magus Bride, au ton bien plus sérieux (en dehors des « scènes de ménage » entre Chise et Elias, bien sur... tongue2), aborde son univers avec un soucis presque encyclopédique du détail, mais aussi une modernité et un pragmatisme qui le rendent plus « réaliste ».

Déjà notre héroïne n'est pas là volontairement au départ (même si au final, c'est plutôt une bonne chose pour elle happy), et ignore tout du Monde de la Magie, puisque celui-ci n'est connu que par certaines personnes. Pour le coup, on se rapproche un peu plus de la vision « Harry Potter » des choses, mais sans pour autant avoir la démesure qui me dérange : le fait que des régions de notre Monde, de taille franchement conséquente, puissent être dissimulées aux yeux du commun des mortels. Dans The Ancient Magus Bride certaines zones son certes aussi protégées des regards, mais elles sont souvent très reculées, loin de la civilisation moderne. Pour le reste, les lieux magiques sont dissimulés tout en restant implanté dans notre Monde actuel. Une seule exception notable : le Royaume des Fées, qui, comme dans la légende, est considéré comme une dimension totalement à part de la notre.

Du coup, pour cette fois on va pouvoir accompagner Chise dans sa découverte de cet univers caché en pleine lumière, et en apprendre plus petit à petit, sans pour autant avoir besoin d'une montagne de références / connaissances dans ce domaine (même si ça aide par moment wink).

Et c'est aussi l'un des point forts de la série : la Mangaka, Kore Yamazaki, a été ultra-respectueuse et très sérieuse dans ses recherches sur les mythes de l'occident avant de créer son univers, et la série met un point d'honneur à respecter cet aspect précis. Vous avez des passages entiers qui vont mettre en avant, avec suffisamment d'explication, tout un pan du folklore que vous ne connaissez pas forcément, et vous en sortirez en ayant appris des choses à ce sujet. biggrin

Certes, l'univers de The Ancient Magus Bride a sa propre dynamique et ses propres règles, mais les connaissances livrées au spectateur en matière de bestiaire, de légendes, sont relativement rigoureuses, ce qui a tendance même à rendre cet univers encore plus crédible : de Titania aux Dragons, en passant par les Banshee et autres Feux-follets (et bien plus encore), on a tous plus ou moins entendu ces noms si on s'est intéressé à un moment ou un autre aux mythes et légendes d'Europe. Ici, quand on part du principe que tout est vu par les yeux d'une autrices japonaise et mis en image par une équipe qui n'est pas forcément habitué à ces références, on peut dire que le résultat est franchement impressionnant. gah

A noter qu'avec les passages sur la jeunesse de Chise au Japon, ainsi que les OAVs, on comprend que la Magie est partout, et les créatures surnaturelles aussi, mais tout ça avec des particularité régionales, comme les Omiyoji et les Yokai au Japon. happy

De notre côté, pour les utilisateurs de la Magie, nous avons principalement les Sorciers / Sorcières, et en parallèle les Magiciens / Magiciennes. Chise et Elias se situant côté Sorcellerie, et c'est ce qui justifie la présence de cette série dans ma liste des Animes de Sorcière.

Pour le coup c'est très intéressant d'avoir créé deux « écoles » bien distincte en matière d'utilisation de la magie :

- Les Sorciers empruntent aux esprits et autres créatures magique leur force et leurs pouvoir pour lancer leurs sortilèges et pratiquement réaliser des miracles.

- Les Magiciens, eux, utilisent des composants issus de divers de ces créatures, avec une approche plus scientifique et un lien beaucoup moins direct avec la source de la magie elle-même, pour obtenir des effets relativement similaires et pourtant de natures très différentes.

En gros, les Sorciers sont en harmonie avec la Magie, et les Magiciens l'exploitent... Ce qui explique assez facilement pourquoi ces derniers sont très rarement bien vus par les créatures fantastique elles-mêmes (surtout que ces fameux composants sont souvent des « pièces détachés » de ces créatures... ouuuups). Pour le coup, à propos du sujet qui nous intéresse ici, on s'éloigne du cliché de la Sorcière qui fait des potions à base de bave de crapaud, vu que là, elle doit en quelque sorte demander son autorisation au crapaud lui même avant d'utiliser sa bave... sneaky

On rajoute ici la catégorie spéciale des Familiers, qui sont ici des créatures surnaturelles avec lesquels la sorcière (ou le sorcier, bien évidemment) passe un pacte qui les lie jusqu'à la mort. De base, les sorciers et sorcières ont une Aura spirituelle plus ou moins forte, qui a tendance à attirer les créatures magique... Plus l'Aura est forte, plus les créatures risque de réagir fortement, ce qui peut aller de l'adoration au comportement prédateur. blink

Pas facile tous les jours d'être populaire... tongue2

Image Enlarger Image Enlarger

Autres détails différenciant les deux groupes : il semblerait que les Sorciers soient moins nombreux que les Magiciens, voir même considérés comme « en voie de disparition », mais par contre les Sorciers semblent bénéficier d'une très grande longévité.

Dans tous les cas, même si leur approche de la magie n'est absolument pas compatible, ils ne sont pas forcément en conflit pour autant, sauf dans les cas ou c'est un individus en particulier qui cause réellement problème par l'utilisation abusive / à mauvais escient de ses pouvoir. Mais en dehors de ces cas, il semble régner un certain Statu-quo entre les 2 camps... Et on peut même y ajouter la surveillance d'institutions spirituelles comme l’Église, parfaitement au courant de l’existence de tout ce petit monde, mais qui n'en est plus à l'époque de l'inquisition et se contente d'observer de loin (et même parfois d'avoir recours aux services des uns et des autres quand une situation surnaturelle les dépasse).

Pour moi c'est tout cet ensemble qui fait de The Ancient Magus Bride le plus moderne et le plus « réaliste » des Animes du Genre. En résumé, si une situation pareil devait exister dans notre réalité (l'existence de la Magie, etc), la société en générale se retrouverait sans doute à gérer la chose d'une façon très similaire, avec ses règles, ses compromis, la gestions des « dérapages » et abus...

Et il faut bien dire que le « couple » Chise-Elias représente parfaitement bien la passerelle entre ces deux mondes qui se côtoient sans jamais vraiment se toucher, avec en prime une certaine vision du futur potentiel des relation entre ces deux univers. smile

The following users say thank you to Marco Sensei for this useful post:

FrozenOwl
31 octobre 2021
2:47 am
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Flying Witch

- Review.

Lieu(x) de l'action : Japon (principalement).

Note personnelle : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png
Sorcièromètre : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Balais volants : action-check-sharp-thick_png
Chapeaux pointus à large bord : action-check-sharp-thick_png (Mais c'est pour rigoler)
Baguettes / Bâtons Magiques : action-delete-sharp-thick_png
Familiers : action-check-sharp-thick_png
Créatures Fantastiques : action-check-sharp-thick_png
Présence de Sorciers : action-delete-sharp-thick_png
Règles et Coutumes Alambiquées : action-check-sharp-thick_png
Mention des Ley Lines : action-delete-sharp-thick_png
Statu Social : Connues d'une partie de la population, dissimulées aux yeux du reste (mais elles sont pas franchement discrètes... tongue2).

~

On est ici dans le registre des sorcières « réalistes », un peu comme dans Magus Bride, dans le sens ou le monde ou ces dernières vivent est tout simplement le notre, avec une légère couche de dissimulation (bien plus légère que dans Magus Bride, pour le coup). Par contre ici, point d'enjeux ni de côté dramatique, mais une simple histoire en mode « Tranche de Vie » qui rend d'ailleurs la chose encore plus « réaliste » à mes yeux. Là ou Magus Bride nous invitait, simples mortels que nous sommes, à aller regarder de l'autre côté du miroir, Flying Witch, via le personnage de Makoto principalement (mais aussi Akane et compagnie) donne l'impression que le monde de la magie se tape l'incruste (SURTOUT Akane laugh) dans notre petit coin de réalité à nous...

だらしないな~ ouuuups

Image Enlarger

Les Sorcières sont parmi nous, c'est un fait, et pourtant un secret... Qui n'est pas très très solide pour autant, vu qu'un paquet de gens non-pratiquant semble être parfaitement au courant. Néanmoins, c'est toujours une découverte assez délirante la première fois, surtout côté bestiaire fantastique : toutes ces créatures sont la, autour de nous, dans le fond de nos jardins, et on passe facilement à côté sans se douter de leur présence. blink

Ici le bestiaire est d'ailleurs assez particulier : tout un tas de créatures et d'esprits qui, dans les faits, gèrent une partie de notre quotidien, ou vaquent tout simplement à leur propres occupation en dehors des regards du commun des mortels, mais pour le coup aucune entité « négative » en vue. Pas d'immortel qui s'ennuie au point de foutre le bordel juste par amusement, aucun démon visant à conquérir le Monde ou prendre une revanche quelconque avec l'humanité, etc...

Ouais, bon, peut-être à l'exception d'Akane... rolleyes

Image Enlarger

(Cette nana est dangereuse, je vous le dis ! sneaky)

Côté pratique de la magie, on a l’essentiel de la panoplie de sorcière, des sortilèges aux potions... En passant par la cuisine ? On aura aussi des petites explications de-ci de-là sur des pratiques bien particulières, comme le vol en balai par exemple... Par contre vous n'aurez pas le droit à la « tenue traditionnelle » (ou alors juste pour le délire biggrin) car nos sorcières sont quand même très ancrées dans notre monde moderne (En mode « Casual », sauf pour Inukai, mais elle a ses raisons... tongue2).

D'ailleurs, un point assez commun de toutes ces séries pour le moment, c'est le fait que les non-initiées peuvent quand même tenter de devenir sorcière. On verra des cas d'univers ou c'est plus tranché que ça, mais dans le cas de Flying Witch c'est parfaitement possible. Ici les sorcières ne sont ni plus ni moins que des humaines avec des connaissances particulières qui leur donne accès au monde de la Magie. Encore un point qui ancre un peu plus la série dans le « réel ».

Dans la catégorie des choses qui semblent relativement réaliste et anodine mais ne le sont pas tant que ça, arrêtons nous sur les Familiers. Ils semblent avoir des utilités franchement variables et même une certaine autonomie... Pour ne pas dire leur propre vie à eux, voir même leur propre carrière dans certains domaines (ce qui donne des situations assez rigolote tellement elles sont en contraste complet avec l'image extérieur de ces familiers chattt_gif).

En bref, c'est sans doute la vision la plus paisible du rapport entre la Magie et le monde moderne que vous pourrez trouver dans notre petite liste. A savourer avec un thé ou un café et des ptits gâteaux, pour bien se détendre... Et même s'ils arrivent tout seul en flottant dans l'air, y'aura franchement pas de quoi paniquer. whistle

The following users say thank you to Marco Sensei for this useful post:

FrozenOwl
31 octobre 2021
2:01 am
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Burn the Witch

Lieu(x) de l'action : Front London / Reverse London.

Note personnelle : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png
Sorcièromètre : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Balais volants : action-check-sharp-thick_png (En quelque sorte... rolleyes)
Chapeaux pointus à large bord : action-delete-sharp-thick_png
Baguettes / Bâtons Magiques : action-check-sharp-thick_png (En quelque sorte... rolleyes)
Familiers : action-check-sharp-thick_png (Avec un choix plus que limité)
Créatures Fantastiques : action-check-sharp-thick_png (Pareil qu'au dessus)
Présence de Sorciers : action-check-sharp-thick_png
Règles et Coutumes Alambiquées : action-check-sharp-thick_png (Mode Administratif)
Mention des Ley Lines : action-delete-sharp-thick_png
Statu Social : Connues d'une partie de la population mais dissimulées aux yeux du reste (au point de carrément séparer physiquement ceux qui savent de ceux qui ne savent pas).

~

Alors, avec cet anime, on arrive dans une catégorie un peu à part : celle des Animes de Sorcière qui flirtent avec l'Isekai (et certaines c'est plus que du flirt, mais on verra ça en temps et heure...). Car oui, un des principaux points de cet univers en particulier, c'est que les Sorcières n'existent que dans une version parallèle de notre monde, tout en étant relativement identique : Front London et Reverse London. wacko

Ces deux espaces occupent en fait la même place sans jamais vraiment se croiser, mais ce n'est pas pour autant qu'il n'y a jamais d'interaction ou d'influence de l'un sur l'autre. Et c'est la qu'on aborde le côté très particulier des Sorcières (et Sorciers) de cet univers, a travers les aventures de l'intrépide Duo Ninny / Noel : ce sont en fait des agents « administratifs » chargés de contenir / lutter contre l'influence, souvent très négative, des Dragons sur le « monde réel »... Ainsi que sur Reverse London, vu que c'est là que ces satanés bestioles se manifestent physiquement et font les premiers dégâts. ouuuups

Ici on est donc très loin de l'image de la sorcière qui fait bouillir des trucs infâmes dans un gros chaudron, dans sa cahute au fond des bois... Mais plutôt en mode « Cops Buddy Serie » car la quasi totalité de l'activité de ces adeptes de la sorcellerie est centrée sur le contrôle de l'activité des Dragons mais aussi de tous ceux qui auraient eu le malheur de rentrer en contact avec ces derniers.

Et pour les aider dans leur tâches quotidienne, nos deux sorcières ont la « panoplie standard » de service : un Dragon personnel qui fait clairement office de balai magique pour se déplacer, et un Cor / Pistolet qui fait très clairement là aussi office de baguette magique, qu'on charge avec les sortilèges approprié à la situation.

Démonstration, avec la participation de la charmante Noel. happy

Image Enlarger

C'est un peu aussi une des raisons pour lesquelles je n'ai mis que 7 au Sorcièromètre de cette série : elle est très proche de l'aspect classique, tout en étant tellement différent sur certains points spécifiques qu'on vire sur quelque chose de plus original et bien particulier. Rien que le simple fait que l'activité soit à ce point focalisée sur une seul chose, et que ce Focus sur les Dragons en est à un tel point qu'il monopolise aussi l'aspect Bestiaire / Familiers, le sort totalement des schémas classiques (ce qui n'est pas forcément un mal en soi, je tiens à le préciser rolleyes).

Alors, il est vrai que la catégorie « Dragon » telle qu'elle est imaginée dans cet univers est assez large pour y voir un bestiaire assez varier, allant de la bestiole ridicule (mais mignonne... quand elle parle pas. sneaky) à la créature de légende (assez littéralement d'ailleurs tongue2). Mais il n'en reste pas moins qu'il ne s'agit que d'une seule et unique catégorie de créature.

Côté sorcellerie, il ne semble pas y avoir non plus d'autre voie que cet aspect Administration / Maintient de l'Ordre, avec un panel de règles parfois assez tordues (comme toute administration, quoi... whistle). En tout cas rien de visible en matière de sorcellerie « indépendante » dans le film d'animation, découpé en mini-série de 3 épisodes chez nous...

Car c'est aussi un des problèmes de cet Anime : il n'est pour l'heure composé que de ce film / 3 épisodes spéciaux, réalisé(s) par le Studio Colorido, qui tente de nous familiariser avec l'univers en question. Le truc c'est que c'est à peine assez pour nous donner envie d'en savoir plus, mais que l'anime n'est pas suffisant en lui même... Et pour le moment il n'est pas non plus possible de se rabattre sur le Manga pour aller plus loin car celui-ci est en fait un One-Shot d'un seul et unique volume.

Un peu frustrant, je dois bien l'avouer... ouuuups

~ UPDATE (16/09/2023) ~

Un nouveau projet d'anime Prequel de la série est en Route !

Burn The Witch #0.8 !

Si ça sort chez nous aussi, je rajouterais une partie à ce Post pour en parler, c'est promis. wink

The following users say thank you to Marco Sensei for this useful post:

FrozenOwl
31 octobre 2021
2:15 am
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Witchcraft Works

Lieu(x) de l'action : Japon (principalement).

Note personnelle : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png
Sorcièromètre : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png

Balais volants : action-check-sharp-thick_png
Chapeaux pointus à large bord : action-check-sharp-thick_png
Baguettes / Bâtons Magiques : action-check-sharp-thick_png (Mais c'est optionnel rolleyes)
Familiers : action-check-sharp-thick_png (mais alors, PLEIN ! laugh)
Créatures Fantastiques : action-check-sharp-thick_png
Présence de Sorciers : action-check-sharp-thick_png (mais ils se font discrets... ouuuups)
Règles et Coutumes Alambiquées : action-check-sharp-thick_png
Mention des Ley Lines : action-delete-sharp-thick_png
Statu Social : Totalement dissimulées au yeux de la population (mais c'est pas facile sneaky). Divisées en 2 Camps, et en de multiples Factions.

~

Alors pour moi c'est un poids-lourds de la catégorie, et je suis FAN, je ne m'en cache pas ! Pour le coup, dans cette série vous avez la totale du classique : le look Chapeau pointu / Cape / Balai (Warning : livré sans mode d'emploi), avec des variantes, l'utilisation de Batons / Baguettes mais aussi armement divers (en fonction des sorcières), sortilèges, potions, créatures délirantes, familiers... DES MILLIARD DE FAMILIERS ! w00t

Mais surtout un point très intéressant de cet univers, c'est la répartition des Sorcières en 2 principales catégories :

- Les Sorcières des Tours : Adeptes du Chaos, dans le sens ou elle revendiquent une totale liberté d'utiliser leur magie comme bon leur semble, et en général au dépend d'autrui (du moment que ça sert leur intérêt à elles). La plupart se regroupent dans des sortes de « Gang », ou « Famille », souvent appelé « Union de [...] », dirigé par une Sorcière emblématique, et forment des factions qui ne se font pas de cadeau entre-elles (y'a un côté Brutus qui ne croit qu'en la volonté du plus fort dans l'histoire).

- Les Sorcière des Ateliers : résident principalement dans les villes, sous la direction d'une Sorcière en Chef, et en ont le contrôle autant que la garde. Leur principale mission est de faire en sorte que l'humanité ne soit pas impacté par les exactions des Sorcières des Tours... Car l'humanité ignore absolument tout de ce qui se passe sous son nez en matière de conflits magique, quel que soit l'importance de celui-ci. A noter que malgré cette fonction quasi « administrative » du monde de la magie, et un semblant d'organisation / communication entre les différentes branches / villes, celle-ci sont assez autonome, voir isolationniste et n'aiment pas trop que les autres Ateliers (villes) s'occupent de leurs affaire... Ce qui peut s'avérer problématique en cas de gros conflits, nécessitant l'aide des autres Ateliers alentours. blink

Car c'est vraiment l'un des autres points important de cet univers : les Sorcières des Tours sont des sauvages éprises de leur liberté, mais même les Sorcières des Ateliers sont assez farouchement indépendante, pour ne pas dire plus... Oui, bon, ok : d'un côté comme de l'autre, y'a un paquet de PSYCHOPATHES TOTALES gah qui se baladent, font absolument ce qu'elles veulent, et n'arrangent absolument pas les choses (et rendent encore plus Hardcore le fait de réussir à cacher à l'humanité l'existence de la Magie ouuuups).

Mais pour nous c'est pas plus mal parce que sinon ça serait pas marrant... whistle

Pour réussir à s'imposer dans ces conflits incessants, les Sorcières ont très souvent recours à la Magie, avec parfois différentes spécialisation d'une Sorcière à l'autre. Mais encore un autre point assez délirant de cette série, c'est l'abus total de Familiers (parfois un peu dans tous les sens du termes, hélas pour eux...). Vous en avez de tous les types, de toutes les tailles, du plus mignon au plus redoutable (voir les deux à la fois tongue2). Et très franchement, aller dans les extrêmes ne leur fait pas peur du tout (du moment que ça reste dans un registre débile marrant, ce qui n'est pas plus mal pour nous wink).

Cette série ne fait absolument rien pour être réaliste ou faire croire, comme c'est le cas dans des séries comme Magus Bride ou Flying Witch, que la cohabitation discrète entre le monde de la Magie et l'humanité pourrait être possible : ici ça tient autant du concours de circonstances que du PUR MIRACLE... et beaucoup de sueur froide de la part de la Chef des Sorcières des Ateliers de la ville dans laquelle se passe l'action. wacko

C'est dans ce décors qu'on va suivre les aventures de notre Héroïne Sorcière, l'immensément populaire idole du lycée local, Ayaka Kagari (aucun lien de parenté avec Atsuko « Akko » Kagari... Enfin, je crois...) ainsi que d'un type d'apparence assez Lambda, Honoka Takamiya, ignorant tout de l'existence du monde de la Magie, et accessoirement « Princesse » de Kagari (oui, ça paraît tordu mais ça s'expliquer et c'est loin d'être le truc le plus tordu de la série rolleyes).

Le cas de Takamiya est très intéressant pour un autre aspect : c'est un homme, et les hommes, ou les « Sorciers », c'est pas ce qu'il y a de plus en vogue dans cet univers. Pour le coup, la société des Sorcières, quel que soit le camp ou la faction, et implacablement matriarcale. Les Sorciers y sont donc relativement rare et font profile bas (qu'ils soient puissants ou non). C'est une des raisons (mais pas la seule) pour laquelle Takamiya va avoir beaucoup de mal à se faire accepter dans l'entourage (au sens large) de Kagari.

De toute façon, il est très difficile de réussir à briller à côté de la Flamboyante Ayaka Kagari... ouuuups

Image Enlarger

Mais bon, malgré tout, Takamiya a quand même un statu particulier par rapport aux autres Sorciers de cet univers (en particulier à cause de « la chose blanche qui est en lui »... whistle), et surtout aux yeux de Kagari. Du point de vue du spectateur, c'est surtout avec lui qu'on va découvrir cette autre réalité qui côtoie la notre le plus discrètement possible... Sans jamais réellement y arriver complètement (parce qu'encore une fois, ça serait pas drôle sinon sneaky).

En conclusion, Witchcraft Works est plus proche de la représentation classique de la Sorcière telle qu'on peut la trouver dans Little Witch Academia, avec un côté débile extrême et un humour très... Particulier collant pourtant tout à fait aux circonstances.

Pour preuve, on finira par l'ED, dont l'iconographie n'est pas innocente pour un sous... tongue2

The following users say thank you to Marco Sensei for this useful post:

FrozenOwl
2 novembre 2021
5:09 am
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 152
Member Since:
27 septembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Merci Marco pour ce dossier spécial Halloween ! Je n’ai pour ma part vu que Kiki la petite sorcière mais ça me donne envie de me plonger dans quelques animes de cette liste!smile

23 octobre 2022
16:42 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Shuumatsu No Izetta

- Review

Lieu(x) de l'action : Version Dystopique de l'Europe.

Note personnelle : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png
Sorcièromètre : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Balais volants : action-check-sharp-thick_png (en quelque sorte... whistle)
Chapeaux pointus à large bord : action-delete-sharp-thick_png
Baguettes / Bâtons Magiques : action-delete-sharp-thick_png
Familiers : action-delete-sharp-thick_png
Créatures Fantastiques : action-delete-sharp-thick_png
Présence de Sorciers : action-delete-sharp-thick_png
Règles et Coutumes Alambiquées : action-check-sharp-thick_png
Mention des Ley Lines : action-check-sharp-thick_png
Statu Social : Êtres de légendes mais reconnues par la population.

~

Comme il existe déjà sur le Forum une review complète de la série, on va surtout s'intéresser a nos point particuliers habituels pour savoir ou classer cette série dans la catégorie des animes de sorcières... happy

Premier point important, c'est une série dont le contexte historique du scénario a une importance majeure car même si les sorcières sont plus une légende qu'autre chose dans ce Monde, le simple fait que la situation soit en train de tourner à leur équivalent de la 2nde Guerre Mondiale, va pousser les principales puissance à s'intéresser de plus près aux quelques rares preuve de l'existence de la magie et des pouvoirs qui en découlent... Pour le triste et unique but de remporter le conflit, malheureusement. dry

Or, le petit problème, c'est qu'il ne reste qu'une seul et unique sorcière active, la jeune Izetta, et qu'elle n'est au départ pas franchement volontaire pour se lancer dans ce genre d'aventure. A noter qu'elle est elle-même relativement ignorante de la réel puissance qu'elle peut acquérir en tant que sorcière : c'est plutôt une petite sorcière de campagne, assez jeune, avec peu d'entraînement et plus la moindre structure ou société de sorcière pour transmettre le savoir qui lui fait défaut. On est donc en présence d'une sorcière limite débutante qui doit chercher des réponses à ses questions au même titres que les divers personnages de la série qui se lancent à la recherche des clé de ce pouvoir potentiellement immense mais complètement perdu et oublié. confused

Et donc ici, pas d'école de magie mais des recherches dans des vieux endroits cité dans la légende, Pas de balai à chevaucher mais un canon d'assaut peut parfaitement faire l'affaire, pas de familiers mais plutôt tout un tas de personnages ayant des intérêts divers les poussant à aider l'héroïne dans sa quête (et même dans les différents camps, certains ne le font pas forcément pour les mêmes raisons que leur propres camarades wacko).

Dans tous les cas, il reste clair que ce pouvoir oublié dépasse très largement tout ce qui existe physiquement à cette époque et que la simple présente d'Izetta sur le champ de bataille peut revenir à inverser le cours de celle-ci. ouuuups

Izetta casse les tanks par douzaine au ptit dej. machine_gun

Image Enlarger Image Enlarger

Par contre, point intéressant, comme dans cet univers le système les Ley Lines existe, il impose de lui même certaines limites aux capacités de notre unique sorcière : sa puissance maximale varie en fonction de l'endroit et de la puissance des Ley Lines locales. Celles-ci ont donc une importance littéralement stratégique, et vouloir trop jouer avec peut s'avérer tout aussi désastreux. blink

Au final, cette série est moins une série de Sorcière qu'une série Guerre / Stratégie / Géopolitique, avec une héroïne qui va faire de son mieux pour que son pouvoir oublié, qui fait surtout figure d'arme antique légendaire et dont la plupart des protagonistes (mais pas tous) ne lui cherche pas d'autre utilité en dehors de cet aspect, serve surtout à mettre fin au conflit. Chose qui ne va pas être simple du tout, vous vous en doutez. rolleyes

24 octobre 2022
17:25 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Junketsu No Maria

Lieu(x) de l'action : Europe, pendant la Guerre de Cent Ans.

Note personnelle : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png
Sorcièromètre : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Balais volants : action-check-sharp-thick_png (Mais y'a d'autres option, visiblement. tongue2)
Chapeaux pointus à large bord : action-delete-sharp-thick_png
Baguettes / Bâtons Magiques : action-check-sharp-thick_png (si on veut... rolleyes)
Familiers : action-check-sharp-thick_png
Créatures Fantastiques : action-check-sharp-thick_png (Patchwork Mythologique happy)
Présence de Sorciers : action-delete-sharp-thick_png
Règles et Coutumes Alambiquées : action-check-sharp-thick_png
Mention des Ley Lines : action-delete-sharp-thick_png
Statu Social : Reconnues et souvent craintes / pourchassées.

~

Pour ce coup ci, encore une guerre mais une autre époque. Cette fois on est plutôt situé du côté de la Guerre de Cent Ans, et c'est pas beaucoup plus drôle, surtout pour les sorcières. Dans l'univers de Junketsu no Maria "Sorcière de Gré, Pucelle de Force" (oui, c'est vraiment le titre complet ouuuups), les sorcières sont en marge de la société mais comme elles possèdent un paquet de pouvoirs bien pratiques en temps de conflit, elles se voient souvent proposées de participer aux batailles en tant que mercenaires... Mais voilà, notre héroïne, Maria, déteste la guerre. bad

Et quand je dis ça, c'est pas dans le sens pacifiste, mais plutôt dans le sens ou elle va carrément jusqu'à s'interposer entre les 2 camps pour les empêcher de se battre, et pas avec des demi-mesures, parce que Maria est franchement balaise. Sa technique préférée consiste à invoquer sur les champs de batailles des monstres antiques, voir les esprits des divinités du passé, contre lesquels la piétaille ne peut pas grand choses, ce qui les oblige souvent à fuir le combat. Après quoi, elle s'envole en chevauchant son espèce de fourche qui lui sert à la fois de balai et de bâton de sorcière, et passe au champ de bataille suivant (ou va se reposer dans sa petite maison de sorcière, après une dure journée de labeur pacifiste bourrin... whistle).

La magie des sorcières paraît donc toute puissante sous cet angle, mais vous avez quand même une paire de contraintes. La première d'entre elle, et la plus lourde, c'est que Maria doit rester vierge si elle veut garder ses pouvoirs, ce qui n'est pas forcément facile à vivre (d’où le titre rolleyes). L'autre problème, c'est qu'en utilisant ce genre de pouvoir sans choisir son camp, c'est qu'on se retrouve assez vite ennemie de tous... Et même au plus large. blink

En effet, si Maria peut invoquer les esprits, monstres et même divinités du passé, vous vous doutez bien que ça ne va pas être du goût de la religion dominante actuelle. Notez au passage que pour le coup, les 2 camps dans la Guerre de Cent Ans prétendaient avoir Dieu de leur côté, donc se prendre des raclée par des créatures impies, ça la fout un peu mal. L'Église aussi, voit plutôt ça d'un mauvais œil, vous vous en doutez bien. Mais le pire n'est pas là... unsure

Car si les divinités du passé existent, il en est bien sur de même pour le Boss actuel : Dieu, et avec lui ses Anges et Archanges, qui eux aussi regardent cette situation avec attention, de peur que ça évolue en quelque chose qui puisse à terme menacer leur suprématie (parce qu'il faut bien avouer qu'en comparaison, la Guerre entre les Hommes, Dieu s'en contrefiche totalement dry).

C'est vraiment là que se situe le vrai adversaire et le vrai enjeux de la "croisade" de Maria contre la Guerre, au cours de laquelle cette dernière va devoir compter sur l'aide de ses familiers, des chouettes un peu timbrées ayant la capacité de se transformer en humains, mais aussi de certaines de ses amies sorcières, de certains humains, etc. Elle finira même par recevoir de l'aide d'un peu tous les camps, y compris les moins attendus. tongue2

Car c'est là un peu tout l'intérêt de la série : profiter d'une guerre bassement humaine pour analyser un conflit bien plus métaphysique entre les croyances du passé (incarnée par Maria) et les actuelles, et l'influence qu'elles ont sur l'âme humaine, dont l’allégeance est loin d'être en réalité quelque chose d’immuable et intemporel (ça sonne bien, hein ! happy).

Par contre, petite note sur l'ambiance de la série :

C'EST PAS UN TRUC POUR LES ENFANTS

(qu'on se le dise whistle)

Alors, pas de panique, c'est quand même souvent teinté d'humour, mais on est quand même en plein dans un conflit long et sale, dont on nous épargnera pas les multiples horreurs, et faut bien comprendre que les personnages de la séries vont eux aussi en prendre plein la figure à plusieurs moments. unsure

De plus...

Y'a du Fanserv... rolleyes

Pas mal beaucoup de Fanserv. laugh

Genre, on n'est pas loin de Game of Thrones mais juste à la limite, puisque mine de rien, y'a une limite à ne pas franchir (qui je le rappelle, est carrément dans le titre de la série wink).

Alors après on a vu pire, mais je préfère vous prévenir, en cas d'allergie. sneaky

25 octobre 2022
17:52 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Grimoire of Zero

- Review (incomplète).

Lieu(x) de l'action : Monde Fantastique Médiéval très semblable à l'Europe.

Note personnelle : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png
Sorcièromètre : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Balais volants : action-delete-sharp-thick_png
Chapeaux pointus à large bord : action-delete-sharp-thick_png
Baguettes / Bâtons Magiques : action-check-sharp-thick_png(mais c'est pas obligatoire / spécial)
Familiers : action-check-sharp-thick_png (en mode bourrin mais parfois bizarrement cute. chattt_gif)
Créatures Fantastiques : action-check-sharp-thick_png
Présence de Sorciers : action-check-sharp-thick_png
Règles et Coutumes Alambiquées : action-check-sharp-thick_png
Mention des Ley Lines : action-delete-sharp-thick_png
Statu Social : Reconnues et souvent craintes / pourchassées.

~

Cette fois, nous partons à la rencontre de Zero, une jeune sorcière considérée comme une Génie de la magie, qui est resté une longue partie de sa vie dans un centre d'étude à développer de nouvelles techniques et sortilèges, regroupés dans le "Grimoire de Zéro" du titre de la série. tongue2

Or, ce centre d'étude va être victime d'une attaque qui ne laissera aucun survivant à part Zéro elle-même. A la suite ce cela, elle va devoir se débrouiller pour trouver sa place dans le monde extérieur, qu'elle ne connaît pratiquement pas, tout en tentant de retrouver le fameux Grimoire, qui a bien sûr disparu, ainsi qu'un sorcier du nom de Treize, qui semble lié aux événements. confused

Ce monde médiéval reconnaît l'existence des sorcières, et bien que dans certains endroits elle soient encore relativement bien considérées par la population, on commence à assister à la naissance d'une certaine méfiance, d'une certaine perte de confiance de la population, qui ne semble hélas pas sortir de nulle par mais être instillé artificiellement, via des manipulations, des rumeurs... Tout ça pour en arriver littéralement à la fameuse "chasse aux sorcières" que l'on rencontre dans bien des récits du Genre. mellow

Mais pour le coup, ici il s'agirait plutôt d'une chasse aux sorciers / sorcières, puisque les deux existent. Pour ne pas envenimer les chose, Zéro va tenter de rester discrète, d'autant plus que les différents camps en présence (humains, mais aussi les divers factions de sorciers / sorcières, qui ont souvent chacun leur propres intérêts) semblent ignorer pour la plupart qui elle est vraiment, tout en cherchant à acquérir le fameux Grimoire de Zéro et la puissance qu'il renferme. dry

Pour cela, elle sera aidé par ce qu'on appelle un "humain déchu", ou "Bestial", à l'apparence d'un énorme tigre blanc humanoïde. En effet, ceux-ci étant victime d'une malédiction agissant dès leur naissance, ils possèdent une apparence mi-homme mi-bête, et sont très souvent considérés comme des parias parmi les humains. De leur côté, quand ils ne sont pas au service des sorciers, qui les emploient comme familiers / serviteurs / garde du corps, ils tentent souvent de vivre comme mercenaires grâce à la force que leur confère leur malédiction (Zéro surnomme d'ailleurs le sien "Yôhei", ce qui veut littéralement dire "mercenaire" sneaky). Mais leur vie n'est pas simple car les sorciers / sorcières eux aussi leur courent parfois après pour les besoins de certaines "expériences", ce qui fait (en plus de la malédiction) que les "Bestiaux" ne portent pas très souvent ces derniers dans leur cœur. ouuuups

Bref, c'est un peu le bazar le plus chaotique en terme de situation et c'est en partie ce qui va rendre intéressant la révolution magique que représente le Grimoire de Zéro, et surtout Zéro elle-même. C'est cet aspect là que cette série va garder au centre de l'action, avec les enjeux de ce tournant de l'Histoire vers la chasse aux sorcières. Ici, on n'aura pas trop d'éléments "folkloriques" comme les balais et les chapeaux pointus, mais cela n'en reste pas moins une série relativement intelligente sur le fond. N'oublions pas que les œuvres japonaise sur ce Genre se font forcément avec un certain décalage par rapport à notre connaissance occidentale de ces mythes (ce qui est l'intérêt même de ce dossier, je le rappelle au passage). Dans tous les cas, en ce qui me concerne Grimoire of Zero a parfaitement sa place dans la liste des Animes de sorcières, ce qui explique sa note relativement correcte au Sorcièromètre. whistle

A noter aussi que cette série possède une suite, Dawn of the Witch, qui se concentre sur les tentatives d'une jeune sorcière de mettre fin au conflit. Il est évident qu'on en parlera aussi ici, mais vu mon planning pour cette année, ça sera sans doute pour bien plus tard, hélas. rolleyes

27 octobre 2022
16:38 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Magimoji Rurumo

Lieu(x) de l'action : Japon (plus l'Enfer dans une paire de Flash-Back).

Note personnelle : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png
Sorcièromètre : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Balais volants : action-check-sharp-thick_png
Chapeaux pointus à large bord : action-check-sharp-thick_png
Baguettes / Bâtons Magiques : action-check-sharp-thick_png
Familiers : action-check-sharp-thick_png
Créatures Fantastiques : action-delete-sharp-thick_png
Présence de Sorciers : action-delete-sharp-thick_png
Règles et Coutumes Alambiquées : action-check-sharp-thick_png (Mode Administratif)
Mention des Ley Lines : action-check-sharp-thick_png
Statu Social : Êtres de Légende, non reconnues par la population.

~

On va pas dire que c'est un de mes chouchous mais j'ai une certaine tendresse envers cet Anime un peu con, assez potache, et pour pas mal de gens sans doute assez oubliable (et personne ne viendra vous le reprocher, car c'est loin d'être une œuvre majeur du Genre rolleyes).

Pour le coup, on va donc s'intéresser aux aventures absolument pas trépidantes mais quand même bien marrantes de Rurumo, une sorcière pas super douée, voir franchement maladroite, pas joyeuse ou loquace mais plutôt timide et renfermée (modèle "Kuudere" pour les puriste. sneaky),... Bref, pas forcément une flèches mais qui va quand même tenter de mener à bien sa mission : ramener une âme humaine en Enfer (sinon elle se prend 60 ans de prisons, parce que l'Enfer ça plaisante pas avec ceux qui respectent pas les règles administratives, voilà. tongue2).

La future victime n'est autre que Kôta "Hentai" Shibaki, qui va se voir doter d'un carnet magique qu'il peut utiliser pour demander à Rurumo d’exaucer ses vœux. Seulement voilà, une fois le carnet fini, il devra lui donner son âme. blink

Donc là, on est face a une série très classique de type Tranche de Vie + Comédie + Fantastique, ou les sorcières ne sont pas humaines : elles sont issues de l'Enfer et dépendent entièrement de l'administration et de ses règles... Euh, bah, infernales dans tous les sens du terme. ouuuups

Mais mis à part cet aspect, tout le reste est à la limite de l'image d’Épinal de la sorcière de base : Chapeau pointu (complètement exagéré, d'ailleurs laugh), balai volant, baguette magique et familier chat noir (ou assistant / secrétaire de sorcière / agent multitâche / stagiaire à l'essai totalement surexploité chattt_gif),... Pratiquement la panoplie complète ! wink

Par contre, même si elles peuvent intervenir dans le Monde des humains pour récolter des âmes, leur existence n'est pas reconnue et la plupart des gens en ont une vision de type personnage folklorique, peuplant les contes de fées et servant de prétexte à déguisement pour Halloween (ce qui s'avère très pratique pour l’écervelée Rurumo puisque tout le monde la prend pour une Otak des sorcières qui passe son temps en Cosplay. tongue2).

En bref, même si les sorcières sont ici un peu particulière, ce n'est pas un Anime qui a pour but de creuser profondément dans leur background culturel et on aura tout au plus une paire de vision sur ce qui se passe en Enfer, histoire de comprendre certains enjeux dans le Monde des humains. Non, là on est juste là pour rigoler, apprécier les différents personnages loufoques, rigoler ou grincer des dents devant le Fanserv comique (qui va pas très loin, faut quand même le dire), etc. Bref, passer un moment Fun et rien de plus. smile

Et puis bon, Rurumo est quand même super Kawai, faut l'avouer.wub

Démonstration avec l'Ending de la série. happy

Comme quoi, savoir monter sur un balai ça aide par forcément pour maîtriser d'autres moyens de locomotion... Encore que... whistle

30 octobre 2022
17:43 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Marie et la Fleur de la Sorcière

Lieu(x) de l'action : Angleterre / Monde de la Magie.

Note personnelle : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png
Sorcièromètre : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Balais volants : action-check-sharp-thick_png (Le Meilleur ! w00t)
Chapeaux pointus à large bord : action-delete-sharp-thick_png
Baguettes / Bâtons Magiques : action-delete-sharp-thick_png
Familiers : action-check-sharp-thick_png
Créatures Fantastiques : action-check-sharp-thick_png
Présence de Sorciers : action-check-sharp-thick_png
Règles et Coutumes Alambiquées : action-check-sharp-thick_png (Mode Administratif)
Mention des Ley Lines : action-delete-sharp-thick_png
Statu Social : Êtres de Légende, non reconnues par la population.

~

Voici un Anime qui a autant de défenseurs que de gens grognons qui ne vont pas lui pardonner grand chose parce que "ça ressemble à un Ghibli mais que ce n'est pas un Ghibli / ça vaut pas Chihiro / etc". Et c'est peut être le fait que ce film a été réalisé au Studio Ponoc par un paquet d'anciens de chez Ghibli, plus le fait que nos médias on surgonflé l'aura du studio en occident, qui est en réalité à la base du "mécontentement par comparaison" de pas mal de gens. De plus, il convient de le remettre dans le contexte de la cible en terme de public : c'est clairement un film pour enfants... Et OUI je sais, on doit encore affronter de nos jours le terrible "dessin-animé = enfant" mais même si ça fait longtemps qu'on a prouvé que c'était faux, ça ne veut pas dire que les films principalement à destination des enfants n'existent pas. Par contre, je suis parfaitement prêt à reconnaître que ce film a des défauts, mais en matière de traitement du mythe des sorcières, il n'est pas pour autant à prendre à la légère. rolleyes

Donc, dans cette histoire nous allons suivre Marie, petite citadine qui se voit contrainte d'aller vivre à la campagne chez sa grand-tante Charlotte. Après avoir suivi un chat dans la forêt, elle va y découvrir un vieux balai très abîmé, prisonnier sous une tonne de plantes grimpantes, mais aussi une mystérieuse fleur que le jardinier de sa grand-tante va identifier comme une espère rare qui ne pousse que tous les 7 ans. Mais la principale particularité de cette fleur, la fameuse "fleur de la sorcière", c'est qu'elle est un concentré de magie et peut conférer, pour une durée limitée, des pouvoirs magiques à n'importe quelle personne, même si elle n'en avait pas auparavant. gah

C'est grâce à cette fleur (et au balai magique happy) que Marie va réussir à accéder à un monde mystérieux ou la magie et les sorciers / sorcières existent réellement. C'est ce que Marie va pouvoir constater en atterrissant un peu par erreur à Endor, l'académie de magie, ou elle est tout de suite prise pour une potentielle nouvelle élève qui viendrait s'inscrire dans la prestigieuse école.

Et c'est sans doute là que se trouve la vraie source de la frustration d'une partie du public, bien plus que "l'argument qui n'en est pas un mais que beaucoup utilisent par défaut" (le fameux "C'est pas Chihiro") : Endor est un endroit très intriguant et qu'on aimerait explorer bien plus que ce que ne va nous le permettre le film. Pour en rajouter, il nous ouvre les portes d'un monde tout aussi intéressant qu'on n'explorera pas trop non plus. D'ailleurs, le fait de ne pas tellement explorer le monde est un point commun avec Chihiro, ou 90% de l'action se passe dans les alentours des bains de Yubaba (à l'exception du passage chez Zeniba). Mais comme on explore énormément le bâtiment des bains, observe son fonctionnement, voit vivre ses habitants, croise ses clients pas ordinaires, etc, si par la suite on a le malheur de transposer l'envie de faire pareil avec Endor... Bah c'est effectivement la frustration assurée car tel n'est pas le but de l'histoire dans Marie et la Fleur de la Sorcière. ouuuups

Ici on va beaucoup plus centrer l'histoire sur la Magie elle-même, la fascination qu'elle peut causer, l'impression de pouvoir absolument tout faire avec, allant à la limite du miracle, et l'envie de toujours pouvoir faire plus, sans parfois mesurer les conséquences. C'est une constante dans les contes alliant Magie et sorcières : la corruption engendrée par un pouvoir qui paradoxalement n'est pas forcément quelque chose de négatif en lui-même. wacko

Et dans la représentation de ce monde magie à la lisière du notre, mais pour lequel il vous faudra un balai magique pour y accéder en franchissant la frontière invisible cachée dans les nuages, on a pas mal d'élément très classiques de ces fameuses histoires de sorcière qui nous intéressent. smile

Déjà, on a le balai magique, qui pour le coup est sans doute l'un des plus chouette balai magique de l'histoire de l'animation. Et attention, son balai magique, on en prend soin ! De ce côté là, l'importance de la relation balai / sorcière n'est pas sans rappeler le passage de Little Witch Academia ou Akko lit son manuel de balai magique pour débutants : ce n'est pas un simple outils, mais un compagnon avec lequel vous devez nouer une relation solide ! A noter que le roman de Mary Stewart dont est tiré le film s'appelle en fait littéralement The Little Broomstick, soit "le petit balai"... Ça vous donne une idée de l'importance du personnage dans l'histoire. wink

Pour le reste, on ne constate pas trop la présence de chapeaux pointus ou l'utilisation de baguettes ou bâtons de sorciers dans Endor, mais il est assez difficile de juger si ça n'existe pas ailleurs dans ce monde. Par contre, à minima on peut dire que leur utilisation n'est pas traditionnelle ni même obligatoire.

Concernant les familiers et créatures fantastiques, ils sont une réalité de l'autre côté des nuages... Impossible encore de savoir si des créatures mythique comme les Dragons et autres sont aussi présents, mais on a déjà pas mal de créatures non-humaines qu'on ne trouve absolument pas dans nos contrées à nous...

Exception : les créatures transformées magiquement, ça ne compte pas. tongue2

On note d'ailleurs qu'il n'est pas obligatoire d'être humain pour manipuler la magie, et qu'il existe une réelle diversité de ce côté là. Du coup, pas d'exclusivité pour les sorcières, même si la Doyenne de l'Académie en impose sur ce point... A peu près autant que le règlement de l'école et tous les contrats magiques qu'elle a à sa disposition pour régner en Maîtresse absolue sur son domaine. Ceci étant dit, ce ne sont pas les seules règles qui régissent le monde de la magie, et il ne vaut mieux pas tenter de jouer avec certaines d'entre elles, d'ailleurs. confused

En conclusion, c'est quand même un Anime assez "solide" pour introduire les enfants au monde de la magie et des sorcières / sorciers. Certes pas aussi complet qu'un Harry Potter sur le même sujet, mais sans doute plus abordable (et moins problématique ? sneaky) car assez complet sans être trop complexe. Il est clair que même si j'adore Little Witch Academia, ce n'est pas avec ce genre d'Anime là que je tenterais une initiation au Genre avec des tous petits, mais plutôt bel et bien avec Marie et la Fleur de la Sorcière... Et son adorable balai magique. happy

31 octobre 2022
15:53 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Wandering Witch

Lieu de l'action : Monde Magique.

Note personnelle : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png
Sorcièromètre : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png

Balais volants : action-check-sharp-thick_png
Chapeaux pointus à large bord : action-check-sharp-thick_png
Baguettes / Bâtons Magiques : action-check-sharp-thick_png
Familiers : action-check-sharp-thick_png
Créatures Fantastiques : action-check-sharp-thick_png
Présence de Sorciers : action-delete-sharp-thick_png
Règles et Coutumes Alambiquées : action-check-sharp-thick_png (Gare à la Police ! laugh)
Mention des Ley Lines : action-delete-sharp-thick_png
Statu Social : Reconnues, faisant partie du quotidien tout en ayant parfois une aura de Légende.

~

Et voilà qu'un nouveau Poids Lourd de la catégorie entre en lice ! C'est très sincèrement un des plus complets sur énormément de points, autant en ce qui concerne l’iconographie qui entoure le mythe des sorcières qu'en ce qui concerne la philosophie et les réflexions de fond concernant le Monde de la Magie en lui même. happy

Par contre, point de détail important : toute l'action se passe dans un monde qui n'a pas le moindre rapport avec le notre, si ce n'est la représentation ultra-classique des sorcières avec toute la panoplie complète d'accessoires qui va bien. Mais c'est justement là que ça devient intéressant car ce monde en lui même est pratiquement une allégorie complexe de la Magie elle-même et tout ce qu'elle peut permettre, engendrer, en bien ou en mal. confused

Pour explorer ce monde particulier, nous allons suivre les aventures de la jeune Elaina, qui a grandi en lisant les histoires de la légendaire sorcière Victoria, et qui après avoir (assez difficilement malgré ses énormes talents ouuuups) réussi à devenir elle même une sorcière à part entière, décide de suivre les pas de son modèle : devenir une sorcière itinérante et explorer le monde ! Très vite, il devient clair qu'Elaina "la Sorcière des Cendres" est bien partie pour, elle aussi, entrer dans la légende. biggrin

"Vers l'Aventure...!" whistle

Image Enlarger

D'un certain côté, cette série n'est pas sans rappeler Kino no Tabi, ou une jeune fille voyage de pays en pays dans un monde étrange et surréaliste ou chaque pays, parfois immense ou aussi petit qu'une simple ville, représente une idée, un concept philosophique, social, moral... Parfois pour le bien de ses habitats, parfois totalement à l'encontre de leur intérêt, mais aussi souvent sans qu'ils en soient eux-mêmes conscients. wacko

Ici c'est un peu pareil, à la différence qu'Elaina va se retrouver face à des contrés où la Magie aura joué un rôle plus ou moins important au fil des âges, parfois en se limitant à l'échelle locale, ou embrasant le pays tout entier. Et c'est très souvent loin d'être en mode Conte de Fée avec "Happily Ever After" à la clé... Voir très très loin ! unsure

Entendons nous bien : c'est une série assez charmante, avec des personnages très très attachants, pas mal d'humour, mais qui n'esquive jamais les dures réalités de ce "Monde de la Magie", pas plus que les conséquences graves que peuvent avoir les différentes utilisations de celle-ci, même avec les meilleurs intentions du monde. Du coup, on est encore une fois devant une série non seulement intelligente mais trop complexe et parfois trop sombre pour un public jeune (on va dire que c'est pour moi du 12+ pour bien apprécier rolleyes).

Autre différence majeure avec Kino no Tabi, c'est qu'alors que dans la série ou l'on suit la jeune voyageuse, on ne revient pratiquement jamais en arrière et on ignore très souvent ce que deviennent les pays qu'on a quitté, ici nous avons droit à un monde un peu plus structuré. Il arrive parfois qu'on puisse voir des cartes et même resituer les endroits concernant les différentes aventures traversées par Elaina et même Victoria à son époque. Ce simple fait donne un aspect plus concret et moins métaphorique à Wandering Witch, en comparaison à Kino no Tabi. smile

Et qui dit structure globale avec des incidents pouvant être situés sur une carte, dit aussi (c'est inévitable tongue2) autorité qui va tenter de réguler tout ce bazar pour éviter que les problèmes ne débordent de façon incontrôlable. Nous avons donc droit aux Maîtres / écoles de Magie, pour bien faire comprendre les responsabilités des un et des autres, mais aussi former les membres de l'Association qui intervient pour enquêter sur les inévitables incidents dont on parlait juste avant. Du coup, "on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même", ce sont des sorcières qui sont chargées de réguler les autres sorcières, ce qui n'est ni facile, ni même aussi manichéen qu'on pourrait l'espérer (En gros, y'a pas les bonnes sorcières d'un côté et les mauvaises de l'autre mellow).

"22 !..." laugh

Image Enlarger

Dans cette seule et unique saison d'Anime dispo pour le moment, on aura quand même le temps d'explorer pas mal d'endroits, mais aussi de rencontrer pas mal de personnages qui vont pouvoir autant enrichir notre vision du Monde de la Magie que lui donner une certaine cohérence, principalement grâce à un bon nombre de personnages récurrents, gravitants (pour certains, bien trop près sneaky) autour d'Elaina.

Inutile de dire que le Light Novel dont est tiré la série va bien plus loin et qu'il reste énormément de choses à développer et à voir dans la potentielle suite de la série animé elle-même (qui le démontre très clairement à la fin, d'ailleurs wink). Dans tous les cas, de par son mélange de classicisme, de philosophie, d'humour, d'aventure et d'éléments graves et sérieux, je considère Wandering Witch comme un Must See de la catégorie, à mettre au même niveau que The Ancient Magus Bride et Little Witch Academia. happy

31 octobre 2023
17:24 pm
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 10843
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Majokko shimai no Yoyo to Nene (2013)

Lieu(x) de l'action : Japon / Monde Magique.

Note personnelle : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png
Sorcièromètre : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Balais volants : action-check-sharp-thick_png
Chapeaux pointus à large bord : action-check-sharp-thick_png
Baguettes / Bâtons Magiques : action-delete-sharp-thick_png
Familiers : action-check-sharp-thick_png(mignon et creepy à la fois !)
Créatures Fantastiques : action-check-sharp-thick_png
Présence de Sorciers : action-delete-sharp-thick_png
Règles et Coutumes Alambiquées : action-check-sharp-thick_png
Mention des Ley Lines : action-delete-sharp-thick_png
Statu Social : Êtres de Légende, non reconnues par la population / Reconnues, Adulées ou Craintes selon le cas.

Ce film du Studio Ufotable (qui ne fait pas que du Fate ou du Demon Slayer, sachez-le sneaky) a beau ne pas être très connu en France, il mérite largement un coup d’œil autant que sa place dans notre Topic sur les Animes de Sorcières ! biggrin

Yoyo et Nene sont deux sœurs Sorcières du Monde de la Magie, spécialistes des Malédictions en tout genre (autant pour les briser que pour les lancers tongue2). Yoyo, la grande sœur au physique de gamine avec des cheveux verts, et Nene, la petite sœur au physique de grande brune élancée, sont des célébrités dans leur Monde, avec un taux de réussite de 100%. Yoyo est même tellement célèbre qu'elle est connue comme la "Sorcière au Mana Illimité", et ses exploits sont même souvent publiés sous formes de livres pour enfants ! oh

Un jour, une Sorcière qui est à la recherche de sa sœur disparue 12 ans auparavant, les engage pour lui venir en aide, car pendant qu'elle étudiait les pierres magiques que sa sœur (une spécialiste de cette discipline) avait laissée derrière elle, un monstre étrange et gigantesque est apparu. Mais voilà qu'à peine le monstre vaincu, surgit devant la maison de Yoyo et Nene une gigantesque structure composée d'arbres, de champignons géants et... De bâtiments comme on en a jamais vu dans le Monde de la Magie. blink

Yoyo se décide d'aller explorer l'endroit, sans se douter que celui-ci sert aussi de portail vers un autre Monde... Le notre. happy

Maintenant que le décor est planté, sachez que personnellement j'ai beaucoup d'affection pour ce petit film, que beaucoup de gens pourraient considérer comme léger et un peu convenu, mais qui pour moi regorge de très bonnes idées en ce qui concerne le Monde le la Magie et son lien avec le notre.

Ce film va mettre un point d'honneur à soulever les différences de fonctionnement des 2 Mondes mais aussi les différences culturelles parfois très très profondes, qui ont même des répercussions philosophiques importantes en terme de valeurs que les uns et les autres apportent à certains aspects de la vie. confused

Au sens propre comme au figuré, puisque dans le Monde de la Magie, les morts brutales peuvent rapidement être remédié par un sort de résurrection, ce qui fait que la vie elle même n'a plus exactement la même valeur aux yeux de ses habitants. ouuuups

Pour ce qui en est de la représentation des Sorcières et de la sorcellerie, c'est la panoplie quasi complète : balais volant (quoique parfois, un autre objet peut faire l'affaire si besoin), grimoires, formules, cercles magiques et outils magiques farfelus, malédictions petites et grandes (voir ridicules et permanentes), familiers à la fois creepy et adorables, Sorcières fofolles ou méga-classes, rigolotes ou flippantes (avec bien sur la catégorie Belle, Classe, ET Flippante, sinon c'est pas complet whistle),... Bref, tout est là !... Ou presque...

Seul truc qui manque en terme d'accessoire "classique" ce sont les bâtons et baguettes magiques : il est fort possible qu'ils existent dans la panoplie des outils magiques, mais ne sont en rien essentiel à la pratique de la Magie, comme dans certaines autres versions des Histoires de Sorcières.

Ici, le truc central c'est le/la Mana, l'énergie magique qui permet de lancer malédictions et sortilèges en tout genre. Et rappel que si Yoyo est complètement cheaté dans ce sens, ce n'est pas le cas de tout le monde.

Et bien sûr, comme tout ceci est différent aussi dans notre Monde à nous, le clash entre les deux va foutre un joyeux bordel !... Même si le film n'est pas que joyeux (mais je vous rassure, c'est quand même un film franchement positif et fun à la base laugh).

En conclusion, je dirais que pour moi c'est un de mes petits plaisirs classiques d'Halloween... En général je me retrouve à le mater à cette période une fois tous les 2 ans environs. J'aimerais vraiment qu'on ait plus facilement accès à ce genre d’œuvre en France, que ce soit le film lui-même ou le Manga dont il est tiré... Qui sont la preuve qu'on passe encore à côté de beaucoup de choses sympas venant du Japon, malgré la démocratisation des Mangas / Anime dans le Monde. rolleyes

Musique Ankama Cannes Animation Food Speed Drawing blender Star Trek Goodies 2D Halloween Creepy Warner DC Comics Statistique Trigger Simpsons's Couch Gag US Netflix RIP jeu vidéo Bande dessinée News World Record Article Funny Culture Conférence Festival ARTE Twitter Clip Studio Paint Ghibli grease pencil Comics FIBD Info pratique innovation Dreamworks Réalité Augmentée Exposition WTF Césars Concours Sony Talk Back Dr Who Youtube Retrogaming Court métrage Star Wars Toei Animation Final Fantasy Annecy France Pixar Reportage Manga Don Bluth Cyber Punk Analyse 3D Marvel Geekette Master Class paperman Geekotaku Corée Steampunk Mecha Aardman Disney NSFW WIP Geek Convention Animation Legend Trailer LAIKA Oscars
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online:
7 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 387

Charrys: 243

macromaster_42: 239

tsatse: 228

lololeboiteux: 160

FrozenOwl: 152

itaf: 142

Fenix in Paris: 139

hunterogue: 124

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 140

Members: 180

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1502

Posts: 14380

Administrators: Marco Sensei: 10843