A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
[Talk Back] Spider-Man : Homecoming, ou le grand retour de Spidey dans le MCU !
[Talk Back]
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
30 juillet 2017
19:23
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7186
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Alors, pour une fois c'est moi qui vais réellement lancer le Talk Back en parlant du film en premier, mais n'hésitez pas à livrer vos propres impressions car ce film a largement assez de contenu tant sur le fond que sur la forme pour parler de pleins de détails potentiellement intéressants. happy

Pour remettre les choses en contexte, le Trailer 1 du film :

 

Déjà je dois absolument parler de l'état d'esprit dans lequel il faut regarder un MCU (film du Marvel Cinematic Universe) : cet univers est tiré des Comics mais a sa propre vie, bien à part de tout ce qui se passe dans les Comics. Du coup, en ce qui concerne la cohérence de l'univers, il ne faut pas trop se raccrocher à ces derniers, même si pour autant il convient de juger certains points sensés être « Canon » au passage. smile

Avant d'en venir à Spider-Man en particulier, je citerais quelques rapides exemples de modifications importantes dans le MCU par rapport aux Comics.

- Dans le Comics, c'est Hank Pym qui est le créateur d'Ultron. Malgré cela, dans le MCU c'est finalement Tony Stark qui va le créer avec l'aide de Bruce Banner. Cela reste cohérent dans leur univers car cela découle en ligne droite de la psychologie de Tony Stark. Cela permet aussi de transformer Jarvis, qui dans le Comics est un simple humain, majordome des Avengers, en Vision. Vision est effectivement dans le Comics une création d'Ultron, mais dans le MCU il est aussi l'évolution parfaitement cohérente d'un personnage présent depuis bon nombre de films. happy

- D'ailleurs, pour en revenir à Hank Pym, dans le Comics il est à la fois Ant-Man mais aussi Giant-Man et carrément aussi Yellow Jacket (après avoir eu une crise se schizophrénie suite à une expérience raté). Il est aussi marié à The Wasp. Or dans le MCU seul le fait qu'il ait été Ant-Man et que sa femme aient été The Wasp demeure. Dans le Comics, Scott Lang est le 2ème Ant-Man, qui vole effectivement le costume d'Hank Pym. Dans le MCU, on part de ce point la et on le fait évoluer vers Giant-Man, en se débarrassant de Yellow Jacket au passage. Malgré tout, cela reste parfaitement cohérent par rapport à tout ce qui se passe autour dans les autres films.

- Exemple inverse d'incohérence dont les seules explications resteront à jamais bancales : The Ancient One dans le MCU est une Mage Celtique qui pourtant vit dans un monastère dans l’Himalaya et est habillé comme une moine (avec le crâne rasé et tout). Dans le Comics, The Ancient One est un Sorcier Tibétain. Ok, il était relativement cliché au début, comme beaucoup d'autre personnages. Mais voilà, quand on décide de transformer ces derniers, il vaut mieux avoir une bonne raison. Or la raison avancée pour en faire une femme blanche ne tenais même pas debout par rapport au MCU lui même. Dans cet univers, si The Ancient One est une femme, Mage Celtique... Pourquoi la mettre dans l'environnement du personnage du Comics, un monastère en Himalaya ?? S'il s'agissait de changer le personnage pour créer un rôle féminin fort et important dans le MCU, alors pourquoi ne pas juste prendre une femme asiatique et garder le côté Sorcier Asiatique du personnage ? La réponse nous sera donné dans une interview vidéo d'un des co-scénaristes : le gouvernement chinois n'aurait pas donné son visa d'exploitation au film s'il avait contenu le personnage d'un Sorcier Tibétain asiatique. C'est tout. Et ce n'est donc pas défendable en tant que changement entre le Comics et le MCU. dry

- On rajoute un dernier point noir : le fait qu'Ultron est en Vibranium et non pas en Adamantium, ainsi que le fait que Pietro et Wanda ne sont pas les enfants de Magneto... Tout cela uniquement issu du fait que Sony n'a pas lâché les X-Men et donc garde les droits sur toutes ces références au Comics en terme d'adaptation au cinéma. C'est totalement stupide mais les scénaristes n'y peuvent rien... sad

Pourquoi j'ai été si long à parler de tout ça ? Car dans Spider-Man : Homecoming, y'a un paquet de changement par rapport au Comics, mais ce sont des modernisations qui pour moi respectent dans l'ensemble l'esprit du Comics. Ce fut pour moi un des points de réussite majeur de cette 3ème version de Spider-Man au cinéma.

Déjà, passage obligé, je dois essayer de décrire les 2 premières versions :

- Spider-Man 1, 2 et 3 (2002-2004-2007) : au début, cette version respectait assez scrupuleusement le Comics, sauf sur le faire que pour le coup Peter Parker n'avait pas de lance-toile mais produisait ces dernière naturellement (ce qui n'était pas une bonne idée car quand on y repense, c'est pas évident de cacher les toiles sur ses poignet H24, 7/7...). Le problème c'est que plus les films s'enchaînent et plus on s'éloigne du fond du Comics sur des points très importants. Le traitement de Venom dans le film 3 est une pure catastrophe par rapport à la complexité du duo Symbiote-humain qui le compose dans le Comics. Et ce n'était hélas pas le seul défaut du film... dry

- The Amazing Spider-Man 1 et 2 (2012-2014) : tentative de relance, mais cette fois l'univers du Comics est « modernisé », tout en conservant si possible certains points commun, certains Canons... Mais cela va vite tourner au n'importe quoi, avec des méchants un peu trop caricaturaux, un Spider-Man assez peu crédible dans certaines scène ou on n'arrive tout simplement plus à prendre son parti, une très mauvaise idée de faire de Osborn Corp la seule et unique source de tous les malheurs de Peter Parker et de tous ses ennemis du Comics... Et l'erreur monumentale d'avoir montrer la fin entière du 2ème film dans l'une des bande-annonces. omg

Voilà, maintenant on peut enfin attaquer notre petit nouveau : Spider-Man : Homecoming. Celui-ci se veut résolument une version moderne du Comics, mais tout semble avoir été fait pour évité de créer la moindre incohérence majeure par rapport à certains points important du mythe de Spider-Man lui même.

Déjà, je le rappelle, ce n'est pas un film « Origine » : l'action se situe après les événements de Captain America : Civil War.

Le passage en vidéo-reportage était plutôt bien trouvé d'ailleurs. Je ne sais pas s'ils vont s'en servir pour introduire plus tard le côté reporter de Peter Parker, mais dans tous les cas j'ai vraiment apprécié ce trait d'humour. tongue2

Et franchement ce n'est pas plus mal, car ça nous permet de plonger direct dans la vie de Peter Parker sans avoir à se prendre la tête avec une histoire que pratiquement toute la planète connaît déjà. Toujours est-il que le film prend le temps de placer une paire de références assez discrètes ou même dans le genre comique à ce qui s'est passé avant que l'on découvre Peter Parker du MCU, et c'est largement suffisant comme ça.

Si vous avez d'ailleurs bien fait attention pendant Civil War, lorsque Peter Parker rencontre Tony Stark, on a le droit a l'allusion sur la mort de son oncle. N'importe quel fans saura lire entre les lignes pour comprendre ce qui se dit réellement, et pour les non-fans la scène passe de façon plus banale mais elle passe quand même.

Ensuite, l'environnement : Peter Parker est effectivement à ses tout débuts, quelques mois seulement après avoir été piqué par la fameuse araignée qui lui a donné ses pouvoirs, et assez peu de temps après la mort de Ben, son oncle. Ce qui veut dire que par rapport au Comics, il est encore au Lycée, ce qui est le cas ici aussi. Il n'est pas encore étudiant et n'a pas son petit boulot de photo-reporter pour payer ses études.

Par contre, le simple fait qu'il est en contact avec Tony Stark pourrait rendre assez peu probable que par la suite il le devienne, vu qu'il est soutenu par un multimilliardaire. Sauf que le film n'est pas aussi idiot que ça et que la relation Peter Parker / Tony Stark est loin de ce qu'aurait pu nous faire croire certaines bande-annonces... Et c'est tant mieux aussi ! biggrin

Du coup, déjà, pour tous ceux qui ont pleuré que Tony Stark allait être trop présent et que ça allait être un sous-Avengers avec plein de héros autour du personnage principal... Oubliez vos doutes et tout ce qu'à pu vous faire croire la Com : ici on s'occupe de Spider-Man ! Point. tongue2

Au passage, j'ai d'ailleurs trouvé les Cameo de Captain America très drôle, y compris celui post-générique qui était particulièrement con ! sneaky

Le Homecoming du titre est bien sur un jeu de mots pour signifier le retour de Spider-Man dans le MCU, même si Sony continue de produire les films pour le moment. Mais en aucun cas ils n'ont voulu écraser Peter Parker avec une tonnes de Héros référents du MCU. Ceux-ci resteront à l'état de références et c'est exactement ce qu'il fallait pour que Spider-man puisse littéralement faire ses preuves.

Ensuite, occupons nous un peu du Casting :

Au début j'ai entendu pas mal de gens se foutre de la gueule de Tom Holland, le gringalet qui allait devoir jouer Spider-Man, un rôle plutôt physique et tout... Sauf que pour ce qui est de Peter Parker, c'est exactement ce qu'il faut : personne n'est capable de deviner par son physique que Peter est aussi fort, et donc il fallait un acteur qui puisse à la fois passer pour un gringalet... Et ne pas du tout en être un ! blink

Si vous n'êtes pas convaincu, je vous propose cette petite vidéo de son entraînement pour le rôle... whistle

(J'aime particulièrement la fin... laugh )

Voilà, vous avez non seulement un acteur qui joue parfaitement bien son rôle en terme d'acting, gère bien l'humour et la tchatche du personnage, reste parfaitement crédible dans le côté gringalet que personne ne peut soupçonner... Mais qui en fait est totalement capable physiquement d'assumer la totalité des contrainte du rôle ! Sérieusement, après avoir visionné cette vidéo, j'ai l'impression de bouger comme si je pesais 3 tonnes. Bref, quand vous voulez faire jouer Spider-Man à un jeune acteur, je pense que c'est un réel bonus d'avoir quelqu'un qui peut faire tout ça en plus de l'acting. wink

Après, vous avez le traditionnel méchant... Et non seulement pour le coup ils ont réussi à faire de lui un élément de cohérence du MCU de par la nature elle même des ses activités, mais ils ont assez bien respecté la psychologie du Vautour du Comics, même si elle se voit grandement modernisée par l'occasion. Il faut dire qu'avoir un excellent acteur comme Michael Keaton est un énorme plus pour la crédibilité du personnage. rolleyes

Rien que la séquence ou il flingue « par erreur » The Shocker... tongue2

- Je croyais que c'était le fusil anti-gravité ?... dry
- Non, c'est celui la, là bas !... mellow

En gros, ils arrivent à nous faire douter du fait qu'il voulait réellement le tuer, mais pas du fait qu'en réalité il en a un peu rien à foutre au final. laugh

Et quand vous l'analysez bien, ce n'est effectivement pas un tueur. Il n'attaque pas délibérément les gens : il ne fait que se défendre, sans aucune pitié cela dit, quand on tente de le contrecarrer dans ses plans. Le bateau qui se fend en deux, c'est de la faute à Spider-Man, pas de la sienne. Mais encore une fois, il se moque pas mal des conséquences du moment que cela ne le touche pas personnellement.

C'est un de ces personnages complexe qui n'est pas un « méchant » sans motif : il a ses raisons et elle ne sont pas forcément incompréhensibles. Il est même prudent, très prudent, au point même de truffer ses opération de consigne de discrétion et aussi repousser en permanence le « plan génial » de son principal ingénieur...

En fait il est une des très nombreuses victimes collatérales de Tony Stark quand on y repense... Mais même si la voie qu'il a choisit pour s'en sortir le met clairement dans le camp des Bad Guys, il reste quelqu'un avec des principes.

Et aussi quelqu'un qui ne mérite pas de se faire tuer à la fin comme un bon gros Boss qu'on en a rien à foutre parce que de toute façon y'aura pas de retour dessus... C'était le cas de bon nombre de films de super-héros avant le MCU, et de tous les Spider-Man précédent et... Mon dieu que c'était gavant ! nani

Je fais parti des gens comme Guillermo Del Toro qui déteste qu'on tue un méchant à la fin du film PARSKEUUUUU !!!... Bah paskeu c'est le méchant et qu'il faut qu'il meurt pour que justice soit faite, non ? confused

Bah non... brooding

Ça n'a absolument pas besoin d'être systématique, ça doit au contraire se justifier à mort et pas être l'action par défaut. La, ça ne se justifiait absolument pas et c'est donc très bien que ça finisse comme ça. smile

 

Passons au reste du casting rapidement mais sérieusement : les camarades de classe de Peter Parker et... Tante May. rolleyes

Alors déjà, remarque générale : il y a une réelle diversité ethnique dans ce casting. Pour le coup ça n'est pas vraiment le cas dans le Comics au départ mais dans le contexte de notre époque, ça aurait été totalement à côté de la plaque de ne pas le faire.

Un des cas les plus flagrant est celui de Flash Thompson : dans le Comics, il s'agit du traditionnel grand blond costaud qui Bully souvent le gringalet qu'est Peter Parker. La on a le droit à un Bully, ce qui respecte donc l'essence du personnage, mais c'est un intello et tout autant un rival qu'un brin jaloux de l'intelligence de Peter... Et pour bien enfoncer le clou, à la place d'un grand blond costaud caricatural, on a le droit à un acteur, Tony Revolori, dont les parents sont originaire sd'Amérique du Sud.

Vous avez aussi la surprise du chef, que j'avais vaguement senti venir mais sans jamais être sur, qu'est le personnage de Michelle, l'électron libre de la bande, jouée par Zendaya... Qui se trouve être la nouvelle MJ ? En voilà une idée pas banale et une prise de risque que je trouve plutôt sympa. biggrin

Le cas de Liz est aussi intéressants, mais pas juste parce qu'elle est Black, mais surtout parce que ce personnage n'est pas qu'un simple Love Interest : ils ont largement pris le temps de la développer suffisamment pour qu'elle est un vrai rôle, définissant sont caractère, son importance... Ce n'est pas une belle plante, une coquille creuse... C'est un personnage à part entière. smile

Et aussi un petit piège scénaristique... Même si je me doutais qu'elle était la fille du Vautour, le simple fait qu'elle soit Black peut créer une certaine distance entre elle et l'antagoniste de Spider-Man. C'est évident quand on prête attention à certains détails mais ça reste un ressort scénaristique malin qui en plus va en faire réfléchir plus d'un sur le fait de s'être laissé surprendre... whistle

Après, y'a Ned... rolleyes

Ah, Ned... Le pote Geek dans toute sa splendeur ! Je suis sérieux, c'est un VRAI ! On dirait presque une fusion de plusieurs potes à moi ! Le type intelligent et gaffeur à la fois, qui parle en langage codé pour le commun des mortel, qui va la ramener au mauvais moment, pour votre bien, pour votre malheur... Mais à qui vous serez incapable d'en vouloir vraiment car... C'est votre Buddy quoi ! Votre compagnon d'arme ! “俺 の 合い棒!”... laugh

Et Ned est juste parfait de ce côté la... whistle

Enfin, y'a Tante May... Bon, c'est l'épine dans le pied de beaucoup de fans du Comics, cette version de Tante May. Et je dois avouer que dans Captain America : Civil War, j'était vraiment dans le camp des Anti !... Sauf que le personnage a été clairement revu et corrigé pour mieux coller à l'environnement. Et...

Bah ça marche beaucoup mieux. ouuuups

On reste d'accord que ce n'est plus du tout la Tante May du Comics, la charmante vieille dame symbole d'une époque totalement révolue... Mais cette Tante May du Comics aurait été totalement anachronique et décalée dans Spider-Man : Homecomingunsure

La Tante May campée par Marisa Tomei convient beaucoup mieux à l'environnement moderne, contemporain du MCU. La encore, ça n'est pour le coup absolument pas incohérent d'avoir ce genre de personnage au lieu du classique.

Et bon, la scène du WTF final m'a bien fait marrer !... tongue2

Maintenant, un petit mot sur la réalisation :

Pour ma part j'ai trouvé bien vu la plupart des choix de réa, des angles de caméra, les intégration de VFX... Un peu de confusion parfois dans certains combats un peu trop cut, mais dans l'ensemble rien de flippant.

Le film contient aussi une paire de moment « Waaah !...» ou personnellement je suis comme un gamin quand ça arrive. laugh

Et franchement c'est tout ce qui compte pour moi quand je vais voir ce genre de film... smile

~

Je finirais par un rapide coup de gueule sur les pseudo-leak qui font malheureusement parti intégrante du package de Com sur ce genre de film...

Surtout, SURTOUT, PAR PITIER, ne croyez pas les faux Buzz / Leaks que les prod font exprès circuler sur tel ou tel perso... Esquivez les ! Fuyez les comme la Peste !

C'est désespérant au possible car cela met la pression sur certains points de scénario qu'on ne devrait découvrir que dans le film, et pas 2 mois avant sa sortie ! Si la rumeur lâchée est vrai, ça devient du Spoil... Et si elle est fausse, on vous aura pris pour un con mais tout en vous livrant assez d'éléments pour qu'un des ressort scénaristique du film perde de son importance.

Exemple avec ce stupide article de Melty, ou on avance déjà la possibilité que Michelle soit MJ (alors que c'est vachement mieux de le découvrir tout seul dans le film) mais on tord le cou du truc en lançant un pseudo-leak comme quoi elle serait... La fille du Vautour ! blink

Bien sur, ça n'est pas du tout le cas, mais en sortant ça vous augmentez les chance que quelqu'un comprenne que la fille du Vautour est dans les camarades de classe de Peter Parker ! wacko

C'est quelque chose que vous DEVEZ découvrir dans le film, et non pas arriver dans la salle en vous posant déjà la question... Mettez vous à la place des scénaristes : ils se tuent pour faire une histoire efficace et vous arrivez dans la salle avec en tête la question « Michelle est-elle la fille du Vautour ? Et si c'est pas elle, alors c'est ?... ». confused

Or, pour que le boulot de toute l'équipe qui a réalisé le film soit réellement efficace, il ne faut pas que vous puissiez vous poser des questions aussi pointues en entrant dans la salle. C'est un gâchis complet. bad

Certes, il y a des gens qui n'en ont rien à cirer de se faire Spoil, de se faire manipuler par une presse pas souvent très professionnelle sur ces coups marketing... Mais on est quand même un paquet que ce manque de respect envers les gens qui font ces films, gonfle un max. brooding

~

Voilà, maintenant c'est à vous de jouer ! Qu'en avez vous pensé de votre côté du « Retour du Fils Prodige » dans le MCU ? happy

 

Les règles d'un bon Talk Back (à rappeler si possible en début de Topicsmile) :

- Parlez de tous les points positifs et négatifs que vous avez vu, ne vous contentez pas de "j'ai bien aimé" ou "c'était nul".

PAS DE SPOIL. Si vous avez besoin de parler d'un des passages du film pour votre argumentaire, vous avez un outils Spoiler pour cacher votre texte.

31 juillet 2017
19:43
Avatar
France
Gribouille
Members
Forum Posts: 62
Member Since:
14 octobre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Je suis allé voir Spiderman : Homecoming avec pour seuls compagnons la bande-annonce et la gueule de l'acteur que j'avais vu passé sur twitter. Je n'avais vu que les 3 Iron Man et le premier Captain America. Bref, pas tout ce qu'il faut pour comprendre ce qu'il passe au début du film et de quoi est fait le monde en dehors de la ville du jeune Peter Parker.

Je craignais et les bande-annonces n'aidaient pas, que je serais largué en matant le film et surtout j'espérais voir un film Spiderman et non une invitation à voir tous les autres films Marvel. Résultat, comme l'a déjà dit Marco, Spiderman : Homecoming reste un film Spiderman. Les références aux MCU sont souvent amusantes ou discrètes et les aventures de Peter Parker sont ses aventures avant d'être celles du protégé de Tony Stark.

J'ai donc passé un bon moment, très bon en comparaison d'Amazing, complètement séduit par les personnages sauf le pote geek de Peter contrairement à Marco :p. Je l'ai trouvé un peu lourdingue à certains moments même s'il reste tout de même bien écrit et qu'il arrive également à surprendre.

Après je vais pas m'attarder sur le reste. Marco a déjà dit une grande partie de ce que je pensais. Je rajouterai juste que je trouve dommage encore une fois qu'il n'y ait pas de thème musical marquant dans tout le MCU. Passe encore pour Captain America, Thor ou Iron Man mais Spiderman avait déjà son thème marquant, qu'on entend au tout début du film mais qui remplacé par une musique plus que correcte mais franchement oubliable.

Bref, un film sympathique et efficace pour vous faire oublier Amazing.

Ice Cream ; Chroniqueur sur Vaikarona | Présent sur Twitter | Et ailleurs.. ; I Scream

4 août 2017
15:15
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7186
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Comment ? Tu n'as pas un potes Geek lourdingue qui fout les pieds dans le plat mais qui est toujours la au besoin, même s'il est TRÈS lourdingue ?? laugh

Je ne sais pas si tu as de la chance ou si tu manques quelque chose... whistle

Sinon j'en profite pour vous rajouter un sympathique petit article Behind The Scene de Cartoon Brew sur la séquence du Ferry (donc Spoiler potentiel, ne lisez pas si vous avez peur de ce genre de chose. wink).

5 août 2017
21:54
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 107
Member Since:
27 septembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Ahlala, Marco, tu as rappelé les Sam Raimi en te focalisant sur le 3ème, qui est, j'en conviens, assez largement raté. Mais cela n'ôte rien à la qualité des deux premiers, qui ont placé la barre TRES haut. Et honnêtement, j'ai longtemps cru qu'il n'était juste pas possible de faire mieux (un peu comme les Superman de Donner : mais là, ça reste encore à faire!).

Les Amazing Spiderman étaient aberrants : un reboot aussi rapide après ceux de Raimi, c'était un pari très risqué... et donc perdu.

Et puis vient Homecoming, qui réussit là où personne ne l'attendait. De la même manière que Nolan avait réussi son reboot de Batman après que Tim Burton fût passé par là : en réinterprétant complètement l'univers dans un registre complètement différent.

Là où le coeur de la trilogie de Raimi portait sur la relation amoureuses des jeunes adultes Peter et MJ et la relation de haine-amitié avec Harry, Homecoming prend le contrepied complet en repartant d'un fondement du comics : au début, Peter est un ADO.

Littéralement, "Homecoming", c'est le retour à la maison. La maison Marvel bien sûr! Mais aussi le retour à ce qui avait fait le succès de Spiderman a ses débuts auprès de ses jeunes lecteurs : le fait que Peter soit "comme eux" et vivent les mêmes tourments qu'eux, même s'il a des superpouvoirs.

Mais même aux origines, Peter a toujours été un ado modèle, trop "sérieux" (et souvent tête à claque)! Là, Peter est un vrai de vrai, et ses potes aussi (Ne vous y trompez pas : Holland a quand même 20 ans! Ma fille de 14 ans a été déçue en l’apprenant...). Qui plus est, c'est un ado des années 2010, avec tout l'attirail techno-geek connecté en permanence!

Cela donne un ton très différent au film : là où la romance Peter-MJ de Raimi avait quelque chose de "grave", limite tragique, celle entre Peter et Liz est prise avec beaucoup plus de légèreté, et est reléguée au plan secondaire.

Personnellement, j'ai n'ai rien vu venir aux deux surprises du film : celle du père de Liz et celle de MJ. Il faut dire qu'ils ont pris les fans du comics au piège : Liz comme... "Liz Toomes", et pas "Liz Allen", l'amour de lycée de Peter dans le comics. Et MJ comme dans "Michelle Jane"??? tongue2

Et puis la diversité ethnique fait franchement du bien : pas parce que c'est "bien pensant", mais parce que c'est une REALITE! Peter habite dans le Queens! Alors n'avoir dans son entourage que des caucasiens roux et blonds d'origine irlandaise comme dans les versions d'origine de MJ, Gwen, Liz ou Harry, ça semble complètement décalé... Pour le coup, le film s'inspire beaucoup plus du reboot BD Ultimate de Spiderman (où c'est un jeune portoricain, Miles Morales, qui occupe le rôle titre. Il a même un gros copain geek qui connait son secret!)

Dans la galerie de personnages, la palme revient incontestablement à Michael Keaton, dans le rôle d'un méchant bien plus humain que dans beaucoup de titres du MCU. Pour l'anecdote, Keaton a joué en 2014 "presque son propre rôle" dans le film Birdman : une gloire passé, un acteur vieillissant, qui essaie de péniblement de monter un vraie pièce de théâtre indépendante, alors que tout le monde lui dit que le plus simple aurait été pour lui de ré-endosser pour une troisième le rôle de "Birdman", un super-héros homme-oiseau qui a connu un immense succès hollywoodien 20 ans auparavant. De Birdman au Vautour, il n'y a qu'un pas!

Pour le reste, le film est très drôle! J'ai cependant trouvé les scènes d'actions en deçà des autres films du MCU, et même des Spiderman de Raimi. La plupart du temps, c'est largement compensé par l'humour...

...comme la scène au sommet du Washington Monument, où Spiderman a le VERTIGE! Il fallait le trouver, ça! biggrin

Mais la scène finale de l'avion, en plus d'être pas drôle et interminable, est aussi franchement confuse et baclée. (Et puis, d'où tu survis à un crash d'avion, même avec des pouvoirs d'araignée?! brooding)

Enfin, sans se prendre trop au sérieux, il y a un vrai cheminement dans le personnage de Peter : qu'est-ce qu'un héros? Comment le devient-on? A ce titre, j'ai trouvé la vraie-fausse relation père-fils entre Tony Stark et Peter Parker, tout à fait réussie et savoureuse.

Et puis, les allusions de Stark a sa propre relation avec son père ajoute un vrai plus. On sent que le gars essaie de faire "mieux" avec son propre protégé, tout en étant malgré tout complètement à côté de la plaque : les parents d'ado doivent se reconnaitre! laugh

Bref, on en redemande! Mais ne vous inquiétez pas, Marvel a déjà pensé à nous : il faudra juste attendre 2020...

MCU Sony US Annecy blender Don Bluth Master Class Trailer Oscars Musique grease pencil Info pratique NSFW Steam Punk Trigger Conférence Documentaire News innovation Concours Analyse Comics Speed Drawing Aardman DC Comics Dreamworks Otaku France jeu vidéo Star Wars Statistique Cannes Mecha Interview Bande dessinée Convention Disney Ghibli Japon Dr Who Teaser Stop-Motion Warner Culture Article Manga Court métrage Web serie paperman Corée Funny Animation Legend Geek Goodies Star Trek Exposition Reportage Animation Pixar Crowdfunding Ankama Marvel Cyber Punk Geekotaku WTF Talk Back Festival Réalité Augmentée Césars Creepy Netflix Review Retrogaming Blue Sky Cosplay Simpsons's Couch Gag Geekette LAIKA Making of Youtube
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online:
13 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 371

Charrys: 241

macromaster_42: 239

tsatse: 181

lololeboiteux: 160

itaf: 142

albatron: 118

FrozenOwl: 107

hunterogue: 100

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 90

Members: 162

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1209

Posts: 10134

Administrators: Marco Sensei: 7186