A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
Tout ce que vous ne vouliez pas savoir sur John Lasseter mais que vous devez absolument savoir quand même... :p
[Ugly Truth - Mais mieux vaut le savoir que de l'ignorer. :p]
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
21 mai 2018
17:52
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Voilà voilà... Un sujet pas des plus plaisant mais dont il faut bien parler... Aujourd'hui marque la fin du « Congé Sabbatique » que Disney a donné à John Lasseter il y a 6 mois... Pour ceux qui auraient loupé un des épisodes de la saga Metoo aux USA, vous allez me dire « Comment ça ? Pourquoi Lasseter était sur le banc de touche ? Il a fait quoi ? »... gah

Plein de choses en fait... Et même si rien de tout ça ne lui vaudrait une place en prison au regard de la loi, il en a fait largement, mais alors très largement assez pour justifier un renvois pur et simple plutôt qu'une simple mise à l'écart de 6 mois. dry

Pour vous résumer ce qu'on a appris au moment ou Meetoo a commencé à faire le ménage du côté du milieu de l'animation aux USA, beaucoup de gens ont été choqué d'apprendre qu'une des plus grandea figurea de Disney / Pixar, pas moins d'une légende de l'animation à part entière... N'était pas très très correct avec ses collègues de la gente féminine. brooding

Un truc qui aurait du mettre la puce à l'oreille de plein de gens sur la véracité de ces dires, que beaucoup avaient du mal à croire au départ, c'est qu'il y a bien une communauté qui n'a curieusement pas réagit avec surprise et effroi quand c'est devenu public : les gens du milieu de l'animation... Car tout le monde le savait depuis fort fort longtemps... ouuuups

Hélas oui, ça faisait au moins 15-20 ans que John Lasseter profitait de sa position pour avoir une comportement des plus « familier » avec ses collègues de travail du sexe féminin.

Dans les exemples qui ont été rapportés et corroborés :

- Tendance au « Bear-hug » avec un peu tout le monde, mais avec fâcheuse manie de placer les mains un peu trop bas sur les femmes victimes de ces attentions un peu trop lourdes.

- Tendance à avoir les mains baladeuses sur les cuisses des pauvres malheureuses qui avaient eu la mauvaise idée ou l'impossibilité de s’asseoir autre part qu'à côté de lui en réunion... Une personne extérieure à Disney aurait assisté à une scène de ce genre dans une des réunions ou elle était invitée et n'en a pas cru ses yeux. On lui a, par la suite, expliqué que c'était malheureusement plutôt courant. Les femmes qui assistaient à ces réunions savaient d'ailleurs qu'il fallait éviter de s'installer sur une des chaises près de la porte car c'était principalement à ces endroits la que Lasseter aimait poser son derrière.

- Tendance à parler de façon assez crue au femmes qui bossaient avec lui, et a faire des propositions déplacées sous couvert d'humour... Mais qui étaient parfois cruellement insistantes au point ou le 2nd degrés de ces paroles pouvait être sérieusement mis en doute (dans le sens ou... Ouais non, y'en a pas en fait sneaky).

- Être tellement à l'aise avec ses habitudes envers la gente féminine qu'il pouvait carrément se permettre d'aller assez loin dans le choix de ses victimes. Même une haute responsable d'une entreprise appartenant à Disney a eu le droit à une main au fesse de la part de John Lasseter, ce qui lui aura d'ailleurs inspirer ces mots : « Je n'avais pas réalisé qu'une partie de la description de mon boulot c'était être peloté par John Lasseter... » rolleyes

Comprenons-nous bien : que tu fasses ça à une stagiaire ou à la patronne d'une des branches de l'entreprise, c'est tout aussi grave. Mais le fait que tu puisses penser t'en sortir sans dommages en chopant le postérieur d'une femme ayant de très hautes responsabilités dans une entreprise parente de la tienne, montre très bien une chose : pour John Lasseter, toutes les femmes qui le croisaient était un self-service, et qu'il se sentait tellement à l’abri qu'il n'avait même pas besoin de se soucier de leur niveau hiérarchique... blink

- Pour le coup, dans les Studios Disney et Pixar, les faits étaient tellement connu et reconnus que les femmes avaient inventé plusieurs techniques d'esquive qu'elle transmettaient aux nouvelles arrivées (qui parfois avaient beaucoup de mal à y croire, jusqu'au moment de réaliser par elle même...). Cette série de techniques de Ninja portaient même le nom du fauteur de trouble : « Le Lasseter ». ph34r

Imaginez maintenant que tout cela aura duré pendant au moins 15-20 ans, comme je le signalais au début, et vous devez pouvoir cumuler un paquet de victimes de ces « attentions particulières non sollicitées »... Mettez vous aussi à la place de certaines jeunes femmes qui en regardant les films Disney / Pixar ont été inspirées au point faire de l'animation leur choix de carrière, et qui ont tout fait pour intégrer le Studio de leur rêve... Tout ça pour découvrir que le bon Roi jovial qui semblait régner sur ce Royaume Magique, n'était qu'un gros pervers qui ne savait pas garder ses mains pour lui. mellow

J'aurais franchement pas voulu être à la place d'aucune d'elle, à aucun moment,... Et surtout pas pendant aussi longtemps avec en prime ce sentiment de quasi impuissance face au phénomène parce que... Bah John Lasseter c'était encore jusqu'à récemment la machine à Cash de Disney ! Et que Disney, contrairement à tout les discours bien pensant de leurs films, et leur faux féminisme dégoulinant et totalement hypocrite, ne pense pas du tout au bien être des gens, mais à leur porte-monnaie, rien d'autre. bad

Ce qui fait qu'on en arrive la : au moment du scandale, et pour ne pas endommager l'image de Coco qui n'allait pas tarder à sortir, Disney décide de mettre John Lasseter « en congé pour 6 mois », en refusant au passage de s'occuper des allégations... Enfin non, plus précisément quand on leur a demandé s'ils allaient s'en occuper, ils ont refusé de répondre (ce qui correspond à un « non »). Sur un point plus pernicieux, un journaliste leur a aussi demandé si John Lasseter continuerait à être payé par Disney pendant son « Congé Sabbatique », et la réponse fut... De refuser de réponse aussi la dessus (ce qui correspond cette fois à un « oui ». La magie du non-dit... whistle).

Or, de par le fait que TOUT LE MONDE SAVAIT, il est parfaitement impossible qu'Ed Catmul et Bob Iger ne soient pas au courant pendant tout ce temps... Ce qui veut dire que pendant toutes ces années, les plus hauts responsables du fournisseur n°1 mondial d'amusement pour familles bien pensantes ont cautionné les actions, voir protégé un affreux bonhomme pour la simple et unique raison que son génie créatif leur apportait masse de pognon juteux. dry

Comble de l'hypocrisie, Disney font parti des Majors Hollywoodienne qui ont participé à la mise en place d'un système indépendant sensé aider et prévenir ce genre de dérive à Hollywood dans le futur. Ce qui est triste c'est que le système mis en place est sans nul doute parfaitement honnête et que Disney a du sûrement mettre la main à la poche bien plus par obligation que par véritable engagement envers la cause. En gros, ne pas aider cette démarche aurait forcément été assez mauvais en terme d'image de marque... Mais après ça, il restait quand même la question : « que faire avec John Lasseter »... confused

Il faut dire que la question a franchement fait débat dans le studio, ce qui peut se comprendre. 

Et maintenant que les 6 mois sont passé, la seule et unique News qu'on aura eu ces derniers jours, c'est que ces andouilles de la direction de Disney cherche encore et toujours un moyen de vraiment faire revenir Lasseter « en limitant son rôle à la création mais en s'assurant qu'il ne puisse pas se retrouver en position de management sur une production » omg... En gros ne pas pouvoir s'approcher du personnel de prod, et surtout le personnel féminin ? Ils vont faire quoi ? L'exiler dans la montagne avec une connexion internet par satellite ?... ouuuups

Non, parce que s'il reste dans les bâtiments de Disney, même sans être dans les bureaux de la Prod... Rien ne l'empêche de se balader, hein. Et mettez vous aussi à la place de toutes les femmes qui bossent la bas, qui ont déjà eu affaire à lui, et qui vont le voir revenir, même si c'est pour être mis en quarantaine dans un coin. 

Ça ne va absolument pas les rassurer... unsure

Le pire c'est que tous ces petits dirigeants et John lui même, semble penser que ses excuses faites au début du scandale, au moment de son départ en congés, seraient suffisantes pour justifier son retour... Sauf que c'est un cas typique d'excuses qui diminue les faits et donc ne sont pas de vraies excuses.

C'est la technique qu'avait tenté Chris Savino, le Réalisateur de The Loud House, une des 2 plus grosse série de Nickelodeon, quand il s'est lui même fait prendre dans la tornade Metoo... Et ça ne l'aura absolument pas empêcher de se faire virer dès que l'enquête interne a prouvé que les allégations étaient fondées.

Le seule et unique genre d'excuses que tu peux faire dans ces cas la, c'est de reconnaître justement que tu n'as pas la moindre excuse, comme l'a fait Dan Harmon, le créateur de Rick et Mortyhappy

Avec John, on en est vraiment, mais alors vraiment très loin. brooding

Nous voilà donc à la date fatidique, il ne nous reste plus qu'à attendre quelle sera la décision finale de Disney... Mais quelle qu'elle soit, il ne faudra pas oublier à quel point ils auront traîné les pieds pour en arriver la. dry

22 mai 2018
8:17
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 103
Member Since:
27 septembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Pas grand chose à ajouter sur cette sombre histoire : tu as déjà recensé toutes mes sources sur le sujet.

Ce qui apparait dans l'un des articles est que la question du retour de Lasseter semble être plus sensible pour Disney Animation que pour Pixar : chez Pixar, il y a bon nombre de candidats possibles au remplacement (Pete Docter notamment), et surtout, toute l'équipe est bien imprégnée par la "culture créative" qui a contribué au succès du studio. C'est moins le cas chez Disney Animation, chez qui Lasseter était encore une pierre d'angle du "renouveau Disney". Et il y a toute la partie "parc et produits dérivés" pour laquelle Lasseter semblait jouer un rôle de conseiller avisé. D'où le rôle que Iger et Catmull voudraient faire jouer à Lasseter à son retour.

De façon assez cynique, la "mémoire" des studios d'Hollywood vis-à-vis du scandale MeToo dépend (comme toujours) de questions de business. Par exemple, les excuses publiques de Dan Harmon viennent de lui permettre de signer un juteux et incroyable contrat de 70 nouveaux épisodes de Rick & Morty!

La question du retour de Lasseter dépend donc moins de questions de moralité sur son inexcusable comportement que de son potentiel "retour sur investissement" pour Disney dans les années qui viennent...

22 mai 2018
10:17
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

En même temps, il faut bien dire que Dan Harmon est absolument le seul à avoir fait un Mea Culpa qui ne soit pas hypocrite au dernier degrés, au point ou sa victime principale a accepté ses excuses (alors qu'elle avait franchement de quoi lui en vouloir). A côté de ça, tous les autres qui se ton tenté à l'exercice en lâchant juste un "Je suis désolé si vous avez cru que... Ce n'était pas dans mes intentions... J'ai toujours voulu votre bien... Blablabla...", ont en général connu un sort à la hauteur de leur hypocrisie. bad

Les cas comme Chris Savino, ou bien Louis C.K. qui aura carrément mis plus d'un mois à faire son Mea Culpa complet, après l’annulation d'un de ses projets de série animé (et surtout après l'annulation de la sortie d'un de ses films, ainsi que le fait qu'un paquet de compagnies aient coupé les ponts avec lui), ou encore John Kricfaluci, créateur de Ren & Stimpy (et sans doute un des plus Creepy dans la bande de ceux qui se sont fait choper), qui après avoir joué le prédateur pendant des années sur de jeunes fans qui rêvaient de bosser dans ce milieu, a sorti les excuses les plus malsaine que j'ai jamais vu (oui il se remémore même des "bons moments"... omg).

Tous y ont perdu gros, et comme tu soulignais l'importance de l'argent pour ces gens la, c'est donc parfois seulement après avoir perdu gros qu'ils se sont excusé... Du coup on peut avoir de gros doutes sur leur sincérité dans ces cas. confused

De son côté Dan Harmon n'a pas attendu qu'on vienne le chercher, et a vidé son sac sans prendre de gants, ce qui fait qu'il a pu être pardonné et s'en sortir sans trop de casse pour sa carrière (Et effectivement, Rick et Morty c'est une série ultra-Bankable, du coup ça arrange plein de gens que ses excuses aient été acceptée whistle).

La seule autre solution que celle d'être un minimum honnête pour s'en sortir dans un tel cas... Ça semble rester pour le moment "être John Lasseter"... ouuuups

31 mai 2018
10:44
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Bon, ça fait maintenant 10 jours que John Lasseter a fini son "congé sabbatique" et il semblerait que Disney n'ait toujours pas tranché son sort... Et pencherait toujours vers le fait de le faire revenir d'une manière ou d'une autre... dry

Du coup, un nouveau Hashtag est apparu sur internet : #LooseLasseter, pour ceux qui veulent prouver à Disney que les gens sont nombreux à souhaiter que la compagnie lâche ce dernier et ne tente pas de le remettre dans cette fameuse position de créatif sans "managerial power". Vous pouvez lire la colonne de Barry Avrich sur le site de The Hollywood Reporter à ce sujet, ainsi que cet article de Cartoon Brew sur la montée en force du Hastag en question.

Le truc qui me gonfle un peu dans cette histoire c'est que très récemment, Bob Iger (le patron de Disney), s'est taillé une nouvelle réputation de défenseur des minorités en virant en quelques heures à peine l'actrice Roseanne et en supprimant son Show, qui pourtant cartonnait depuis le Reboot il ya à peine un mois, après que cette dernière ait balancé un Tweet ouvertement raciste envers une femme politique noire extrêmement connue aux USA.

Donc pour beaucoup de gens, le fait qu'Iger ait réagit aussi vite prouve qu'il est sérieux sur le sujet et que ni les excuses bidons de Roseanne (le traditionnel : "c'était de l'humour"... brooding), ni la célébrité et le succès de cette dernière n'ont pu empêcher Iger de prendre très rapidement "la bonne décision".

Sauf que voilà, je suis assez d'accord avec Steve Schmidt (politologue stratégiste républicain à la dent dure) : Ce n'est pas la première fois que Roseanne fait ce genre de choses et Iger le savait parfaitement quand il l'a réengagé pour Reboot son Show. Cette nana est d'un racisme flagrant, donc Iger ne peut pas prétendre que c'est pour ça qu'il l'a viré... Sinon il n'aurait pas pu l'embaucher au départ ! wacko

Non, la je pense qu'il a tenté de prendre un risque en relançant son émission : le risque de mettre en avant une personne ouvertement raciste, qui joue dans son show une personne ouvertement raciste que sa famille tente plus ou moins de canaliser, et qui était sensée montrer au public plus large ce qu'était cette partie des USA qui avaient massivement voté pour Trump. Le pire c'est que les Trumpistes et Trump lui même ne s'en cachaient pas : lors d'un de ses meeting, il a félicité Roseanne en public pour son audience record lors de son émission retour, et a conclu "Elle nous représente". omg

Et pourtant, Bob Iger est resté cool pendant plus de 3 semaines avec ça... No Problem hein... Disney c'est pour toute la famille, même votre tante raciste qui fout le bordel tout les ans à Thanksgiving... whistle

Sauf que voilà, Roseanne s'est attaqué à la mauvaise personne : une femme politique d'une intégrité totale qui possède une solide réputation "des deux côté de l'ïle politique" comme aiment dire les américains. Bref, c'était du suicide. Du coup Iger, qui avait pourtant fait abstraction de toutes les horreurs que Roseanne avait pu dire par le passer, s'est retrouvé dans une position de Damage Control, et a été très rapide et très efficace dans sa réponse.

Mais pour moi, c'est seulement ça : du Damage Control des plus hypocrite.

Car :

1) Il savait qui elle était quand il l'a engagé.

2) On parle du type qui après avoir mis John Lasseter au frais pendant 6 mois, cherche encore un moyen de le faire revenir à un poste important malgré tout ce qu'il a fait par le passé, et qui ne semble pas pressé de trancher la question...

Enfin, pas aussi pressé que quand il a miraculeusement rapidement viré Roseanne... dry

6 juin 2018
12:53
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Allez, pour voir ou ça en est et à quel point Disney est totalement hypocrite sur la question... dry

- Un très court article de The Hollywood Reporter qui signale la non-présence, absolument pas étonnante, de John Lasseter à l'avant-première des Indestructible 2. Mais par contre, désolé (surtout que j'adore ce Réa), un point négatif pour Brad Bird qui botte en touche tout en lançant des fleurs au passage à John Lasseter pour son rôle dans la défense du projet des Indestructible à l'époque... C'est sans doute vrai mais c'est totalement idiot de pointer ça maintenant car c'est encore séparer l'artiste de la personne, et c'est en faisant ça pendant des années et des années qu'on a permis à Lasseter de faire toutes ces conneries avec le personnel féminin de Disney. Et qu'il se foute pas du monde en sortant un truc comme "tout ce qu'on sait c'est ce que vous savez déjà", car s'il sait la même chose que ce que le public a appris, alors c'est encore plus con de tresser des lauriers pour Lasseter à cet événement. bad

- A côté de ça, chez Disney, ils n'ont peur de rien, car malgré des débat interne, ils ont finalement décidé de sortir... Le livre pour enfants qui représente John Lasseter en guide Disney pour Jungle CruiseomgL'article de Cartoon Brew à ce sujet nous apprend donc que certaines personnes travaillant sur le projet auraient pensé modifier le personnage principal pour enlever toute ressemblance avec Lasseter, mais ils se seraient heurté à des "senior Lasseter loyalists" chez Disney, largement plus haut hiérarchiquement qu'eux... Et si ça se confirme, le truc sortira sans la moindre modification : avec Tonton Lasseter au point le plus Creepy de sa carrière... ouuuups

Ils ne cesseront jamais de m'étonner chez Disney... rolleyes

9 juin 2018
1:05
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Et voilà, on a notre confirmation d'à quel point ils sont lâches et hypocrites, surtout quand il s'agit de se faire un peu de sous en plus, le plus longtemps possible, en minimisant absolument toutes leurs erreurs, leurs défauts, leurs errances,... brooding

John Lasseter va rester chez Disney en tant que Créatif jusqu'à la fin de l'année 2018 et quittera Disney par la suite. C'est tout. Pas de reproche, pas d'enquête interne, pas de Mea Culpa de la firme, pas la moindre réponse sur le fait qu'ils ne pouvaient pas ne pas savoir ce qui se passait vu que tout le monde savait... Et surtout pas l'image d'avoir agit dans le bon sens, vu que malgré le départ prochain de Lasseter, celui-ci n'aura même pas subit le déshonneur de se faire virer comme tous ses collègues des autres studio d'animation qui ont été confrontés au problème. dry

EDI : Supplément bonus dégoulinant d'hypocrisie dans le Huffington Post, ou pas une seule fois Bob iger et John Lasseter ne vont évoquer la moindre de ses conneries passées pour expliquer son départ, mais par contre pour ce qui est de se lancer des fleurs, ça y va sec... bad

On Rajoute ANN et The Hollywood Reporter à la liste des articles. rolleyes

Et un article Deadline et du New York Time aussi tiens... whistle

Détail important : John Lasseter n'est pas un fondateur de Pixar, contrairement à ce que certains articles disent. C'est un des premiers employés du studio, dans lequel il a commencé en 1984, mais pas du tout en tant que "fondateur" donc. C'est une précision importante pour ne pas lui donner une reconnaissance de plus dans ce qu'il a fait de positif et qui sert souvent à tenter de minimiser ses mauvaises actions... dry

20 juin 2018
11:32
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Confirmé par The Hollywood Reporter et Cartoon Brew : c'est bien Jennifer Lee et Pete Docter qui vont diriger le développement créatif, respectivement chez Disney et Pixar, à la place de John Lasseter à partir de 2019. rolleyes

28 juin 2018
13:12
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Juste histoire de montrer que tout n'est pas pour autant fini avec ces problèmes incarnés par John Lasseter, voici une tribune Variety d'une ancienne employée de Pixar, qui faut écho à l'expérience vécue par Rashida Jones et qui lui aura fait quitter la prod de Toy Story 4, je vous le rappelle... dry

N'oublions pas non plus que même en étant à la tête de la prod, on était pas à l'abris de ce genre de chose, ce qui nous a donné le cas de Brenda Chapman virée de la réalisation de son propre film, Brave, car l'équipe de prod, entièrement masculine sauf elle, n'arrivait pas à comprendre son point de vue féminin (pas féministe, juste féminin hein... omg) sur l'héroïne. Et je le rappelle aussi pour ceux qui auraient loupé ce détails : à l'époque elle avait été renvoyé par... John Lasseter.

Mais on le voit bien, même avec Lasseter en dehors du coup, il reste encore tout ceux qui pensaient comme lui que ce n'était pas quelque chose de grave, voir parfaitement normal. Ce son les fameux "Lasseter Loyalist", qui l'auront défendu jusqu'au bout... Et eux sont encore tous la. brooding

EDIT : je rajoute l'article Carttoon Brew sur le même sujet, avec un link vers la tribune complète de Cassandra Smolcic. Après lecture, il est de plus en plus incroyable que cette histoire n'ai pas fait plus de bruit avant et surtout que ça se finisse aussi mollement que ça chez Disney... Y'a clairement encore beaucoup de ménage à faire oui. bad

11 juillet 2018
18:52
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

La tentative de correction de l'image de Disney est en marche... Le problème c'est que comme ils ont balayés toutes les allégations sous le tapis, je ne peux plus m'empêcher de chercher l'hypocrisie derrière la démarche... Genre, ils donnent 1$ par Like sur Twitter, Facebook, Instagram... Donc ils faut cumuler 1 millions de Like sur ces 3 plateformes... Car c'est limité à 1 millions pour ce qui en est de la donation... Mais du coup en terme de Com ça peut largement dépassé le million qu'ils ne donneront pas un cent de plus ? confused

Or, même si 1 million ça parait beaucoup, c'est en fait risible par rapport à l'argent que brasse Disney, et ça leur permet d'espérer redorer leur images auprès des gens qui ont été au courant du scandale avec Lasseter et les "Lasseter Loyalist" (qui, je le rappelle, sont encore dans la boîte... dry).

Et ils passent encore plus pour des gentils auprès des gens, encore très nombreux, qui n'ont absolument rien su du scandale... Certains ayant découvert l'histoire uniquement avec la tribune récente de Cassandra Smolcic. omg

Pour ce qu'il en est de la campagne en question, j'ai vu la vidéo de promo juste avant Incredibles 2 (avec un milliard de truc commerciaux de Disney avant et après) et je l'ai trouvé franchement mielleuse... Absolument pas naturelle... Un peu comme quand on a l'impression qu'une licorne vient de te vomir un arc-en-ciel en pleine figure. ouuuups

Ok, je sais, c'est pour une bonne cause, et je suis sans doute trop cynique sur tout ça... Mais j'ai vraiment la sale impression que cette cause est bien plus un outils de Com pour Disney qu'autre chose. mellow

Car c'est bien beau de mettre des femmes en avant sur des projets de Storytelling, encore faut-il pouvoir garantir qu'elles ne vont pas subir plus tard le même sort que Brenda Chappman face à Lasseter... (ce qui est doublement ironique vu que Merida de Brave est utilisé dans la campagne de promo du truc. dry)

21 juillet 2018
13:32
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Alors voilà, on va parler un peu de James Gunn et de ce qui s'est passé cette semaine sur les réseaux sociaux, et en particulier Twitter... Mais ne vous en faites pas, on va pouvoir revenir sur John Lasseter en partant de ça.

Remettons les choses en contexte :

James Gunn est le Réalisateur des Gardiens de la Galaxie 1 & 2 pour le MCU, respectivement en 2014 et 2017 (ces dates sont importantes).

Or il faut savoir qu'avant de bosser pour le MCU, et donc pour Disney, ce type était un « provocateur » notoire, faisant des films indépendants genre slasher et autres joyeusetés. C'est un des éléments de Background qui a fait que les Gardiens de la Galaxie on cette touche particulière un peu décalé.

Sauf que, comme nous le raconte ces articles de Variety ou encore The Hollywood Reporter (le plus complet à mon sens), ce passé est revenu lui porter malheur cette semaine. Il faut le dire d’emblée : la façon dont ça s'est passée n'est absolument pas accidentelle ni innocente. dry

Donc voilà, un site Web orienté Droite Conservative s'est amusé à faire un truc que personne ne fait sans raison : ils ont remonté méthodiquement le fil Twitter et l'activité Web de James Gunn sur littéralement des années... Pourquoi ? Tout simplement pour trouver des trucs compromettants. Dans quel but ? Très vraisemblablement de le discréditer car, comme pas mal de type important à Hollywood (et surtout beaucoup liés à l'ultra-populaire MCU), James Gunn est un anti-Trump notoire. Or les Républicains conservateurs qui ont perdu leur âme, ils aiment pas les anti-Trump... ouuuups

Ça vous paraît tordu ? Alors je veux bien qu'on me donne une seule autre vraie raison pour laquelle du jour au lendemain un site Web conservateur déciderait de faire un telle chose. Surtout que les résultats de ces efforts ont principalement été ensuite relayés par des personnalités politiques de droite, ce qui paraît aussi très étonnant... whistle

On parle la de propos que James Gunn a tenu entre 2008 et 2011 pour les plus récents, soit il y a 7 à 10 ans... Ce qui remonte aussi à une période ou il ne bossait pas encore pour Disney. Il faut savoir aussi que dès l'époque, il s'est fait taper sur les doigts pour ces conneries, qui étaient clairement dans la catégorie de ce qu'on appelle des « Blagues pas Drôles » que lui balançait, non pas au premier degrés (en y croyant sur le fond), mais pour jouer au « provocateur »... Ce qui était très con, et qu'il a reconnu publiquement depuis des années. mellow

Et que Disney devait sans doute savoir s'ils se sont renseigner un peu avant de l'embaucher, non ? confused

Toujours est-il qu'après cette opération mené de front par des sites et des personnalités politiques, Disney a décidé très très rapidement de tout simplement virer James Gunn de l'équipe du MCU, alors qu'il devait bosser sur les Gardiens de la Galaxie 3.

Voici leur déclaration :

The offensive attitudes and statements discovered on James’ Twitter feed are indefensible and inconsistent with our studio’s values, and we have severed our business relationship with him

Or, pour tout ceux qui serait tenté de dire que Disney a bien fait, que même si cette histoire est ancienne, il fallait intervenir et que du coup leur réaction est un exemple, blablabla...

Non.

Juste, non. mad

C'est tout simplement une bande d'hypocrite complet, et si vous avez lu tout le début de ce Topic, vous savez par avance ou je veux en venir. rolleyes

- James Gunn : a écrit des Tweets et un post sur son Blog en mode provocateur sur des sujets absolument pas drôles et s'est excusé depuis des années. On déterre la chose pour des raisons ouvertement politiques. Disney le vire dans la semaine.

- John Lasseter : a harcelé sexuellement une bonne partie du personnel féminin de Disney / Pixar pendant 15-20 ans sans remords, sans jamais s'excuser, sans jamais chercher à se contrôler, et ce jusqu'à récemment encore... Les victimes commencent à en parler en profitant de l'élan du mouvement social #MeToo (bien social, pas politique). Disney le vi... Non, je déconne. Disney le met en « congé sabbatique » (payé) pendant 6 mois, et par la suite annonce simplement qu'il quittera la boîte début 2019. Il aura donc passé un an de plus à être payé par Disney, et partira sans déshonneur (mais avec un réputation totalement grillée auprès du public qui s'est mis au courant). omg

Donc quand Disney prétend qu'ils se séparent de James Gunn c'est parce que les propos qu'il a tenu, et pour lesquels il s'est expliqué et excusé plusieurs fois depuis, ne représentent pas les valeurs défendues par la boîte ? wacko

Laissez moi rire... En fait non, j'ai pas envie du tout. brooding

Comprenez moi bien, je n'excuse en rien le comportement de James Gunn en 2008-2011, mais le fait que depuis il dit avoir changé ne me paraît pas improbable, surtout que malgré leurs efforts, les types qui sont partis déterrer tout ça n'ont rien trouvé de plus récent que 2011. Du coup, quand James Gunne prétend avoir évolué sur ces questions et avoir totalement laissé derrière lui son côté « provocateur gratuit », on a des raisons de pouvoir le croire.

John Lasseter, lui, n'a pas changé, ses excuses ne sont sorties qu'après que le scandale éclate et elles tentent très clairement de diminuer les faits qu'on lui reproche... bad

Pour Cartoon Brew d'ailleurs, certains faits sont même franchement grave.

Et lui, n'a pas été viré dans la semaine, n'est toujours pas viré, et ne sera jamais viré... Il va partir de lui même par la grande porte. omg

Donc même si vous ne voulez pas pardonner à James Gunn ce qu'il a fait, ne vous faites pas avoir pour autant : n'allez pas féliciter Disney pour avoir réagit de façon radical à une révélation dont les dessous sont clairement politiques, alors qu'en fait quand il s'agit d'un problème sociétal grave comme le harcèlement sexuel dans leur propre boîte, ils ont un degré d'acceptation grotesquement large... mad

D'ailleurs, pour ceux qui veulent rebondir sur l'aspect politique de l'histoire, il n'est pas des plus rassurant quand on sait ce qui se passer avec le projet en cours de rachat de 21th Century Fox par Disneyconfused

1 août 2018
17:00
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Autre grosse différence entre le cas de James Gunn et celui de John Lasseter : beaucoup de gens, y compris le full cast des Gardiens de la Galaxie, le soutiennent publiquement car ils savent que l'histoire est bien plus politique que morale.

En ce qui concerne Lasseter, vous aurez un mal fou a trouver une seule personne qui le défende publiquement en dehors des rares "Lasseter Loyalist" qui vont se contenter de citer tous ses côtés positifs sans trop trainer sur les 15-20 ans de harcèlement qui vont avec.

Le problème c'est que pour Lasseter ça a suffisamment bien marché pour qu'il ne subisse pas la honte du renvois pur et simple, alors que ceux qui s'imaginent que Disney va céder à la pression des pro-Gunn pour le faire revenir, doivent se préparer à une grosse désillusion au final.

Car, je le répète, le cas de Gunn est politique et rentre dans le contexte d'amadouer le gouvernement Trump pour faciliter le plus possible la fusion Disney / Fox.

Une armée de vedettes d'Hollywood n'arriverait pas à peser assez dans la balance face à ce projet de 71 milliards de $. dry

EDIT : il faut quand même saluer les efforts de gens comme Dave Bautista (aka Drax Le Destructeur dans Les Gardiens de la Galaxie tongue2) qui a quand même le courage de dénoncer l'hypocrisie de Disney dans l'affaire. happy

EDIT : Malgré tous les soutiens, James Gunn est définitivement OUT... John Lasseter est toujours la lui... Et il va toucher les Bonus mirobolants pour le succès mondial des Indestructible 2 ? C'est fort probable... bad

22 septembre 2018
15:15
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Ah tiens d'ailleurs, qu'en pense Bob Iger de toute cette affaire John Lasseter ?...

D'après cet article de Cartoon Brew qui analyse ses propos tirés d'un article de The Hollywood Reporter, Ii en pense qu'il ne peut pas entrer dans les détails. Par contre l'influence du mouvement MeToo lui fait dire qu'il faut tout faire pour avoir un environnement de travaille "Safe" pour les femmes chez Disney et que faut signaler quand ça va pas... Ce qui est totalement paradoxal par rapport au fait que la situation a perduré même quand il a pris le contrôle de Disney en tant que CEO et que tout le monde savait déjà ce qui se passait de ce côté la... dry

D'ailleurs, dans l'article de THR vous avez aussi un passage sur James Gunn, juste avant qu'il aborde le sort de John Lasseter et d'après lui c'est l'avis unanime d'un "variétés de responsables" du studio qui lui on fait prendre la décision de le virer.

Donc l'avis des employées qui ont subit John Lasseter n'aura pas pesé autant que celle de ces responsables... Et y'a un truc qui me fait tiquer : l'unanimité d'une variété de responsables, ce n'est pas la même chose l'unanimité des responsable du studio. En gros, ce sont divers responsables qui étaient tous d'accord et qui l'ont dit à Bob Iger, mais cela ne veut pas dire que c'était la totalité des responsable du Studio pour autant... Surtout qu'on sait que James Gunn a eu par la suite beaucoup de soutiens venant du personnel, des acteurs et de certains responsables ou d'anciens du MCU. confused

Soutiens qui n'ont pas pesé plus que ça non plus sur la décision de Bob Iger, comme il le précise lui même par la suite... mellow

Et John Lasseter, même s'il ne fait plus rien, est toujours la, payé à rien foutre jusqu'en 2019. brooding

8 octobre 2018
9:13
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline
8 octobre 2018
23:50
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Par contre, voilà... On peut dire que ça fait maintenant longtemps que j'ai plus le moindre espoir d'avancée rapide sur ces problèmes la en France, et la raison de mon pessimisme total vient d'action comme celle de Zag, qui prend la pose sur Instagram avec Lasseter comme si ABSOLUMENT RIEN n'était arrivé qui aurait pu lui faire réfléchir à deux fois avant de le faire... omg

Et je le signale tout de suite : moi aussi j'ai aimé pas mal de films d'animation qui n’existeraient pas sans John Lasseter; mais ça ne me viendrait absolument pas à l'esprit de ne pas prendre en compte le sort de ses collaboratrices au sein de Disney Pixar qui ont du supporter ses mains baladeuses pendant près de 20 ans... bad

Je rajouterais le fait que j'ai moi même assisté à une soufflante prise par d'une collègue qui parlait sur Facebook de Ladybug pendant sa pause de midi dans un studio ou j'ai bossé y'a moins de deux ans... Soufflante de la part de Thomas Astruc, le Réalisateur de Ladybug, qui lui est assez gratuitement rentré dedans, considérant qu'elle dénigrait sa très chère série, alors qu'en fait elle en disait plutôt du bien mais avec des bémols sur la représentation de certain clichés féminins (cette collègue fait elle même partie de l'assoc "Les Femmes s'Animent")...

Donc entre ça et Zag avec Lasseter, je me dis qu'au Royaume de la Miraculeuse Coccinelle, y'a une paire de gens qui devraient faire un gros efforts pour ouvrir les yeux car on ne peut franchement pas dire qu'ils soient doué pour montrer l'exemple... Et ça, c'est depuis le débutbrooding

10 janvier 2019
1:42
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Ok... Le chômage n'aura pas duré longtemps pour John Lasseter... dry

9 jours...

9 jours et il est déjà embauché par Skydance pour être le Lead de leur département animationomg

Y'a un niveau d'hypocrisie total dans le fait que la boîte en question prétend avoir réfléchit très longuement avant de se décider... S'il ont attendu qu'il quitte Disney avant de se poser la question, alors 9 jours c'est pas "longuement". Et même s'il ont réfléchit avant, le délai est clairement court entre le moment ou il est sans emploi et qu'il en retrouve un. Pas la moindre période de flottement pour sa carrière donc... dry

Le truc c'est que Skydance aurait été jusqu'à consulter des personnalité féminine importante d'Hollywood pour leur demander (faut avoir un sacré culot) de soutenir publiquement leur projet d'embaucher Lasseter, et...

C'était un peu logique, mon cher Captain Obvious... ouuuups

D'ailleurs, le Mouvement Time's Up, successeur direct de #MeToo, n'a pas non plus tardé à réagir... 

Et pourtant on trouve encore des gens sur internet pour le défendre. Moi même j'ai du repréciser à certains que, non, il n'avait pas été "puni" par le fait d'avoir du quitter Disney... Car ça s'est pas passé brutalement : il n'a pas été viré, il a été couvert pendant 15 ans, mis en congé sabbatique pendant 6 mois, puis ils ont tenté de le faire revenir, et comme le rappelle cet article de Deadline, il se sont aperçu que ça n'était plus possible car plus personne chez Disney / Pixar ne voulait de lui. Y'en a même qui auraient menacé de partir si lui revenait... Et donc il part encore 6 mois plus tard, en étant payé à rien foutre entre temps, et sans être licencié non plus : c'est un départ volontaire.

Donc non, ce n'est pas une punition, c'est juste logique et même un traitement très très gentil par rapport aux 15 ans qu'il a passé à faire chier le personnel féminin de Disney / Pixar. brooding

L'autre point noir qu'on peut lire dans le premier article ou Skydance annonce l'avoir embauché, c'est la fameuse précision qui rejoint mon post sur la rencontre avec Zag... Comme le rappelle Cartoon Brew eux même, Skydance a acquit les droit pour Miraculous Ladybug, donc il est fortement possible que tous ces hypocrites travaillent ensemble sur un projets concernant cette licence.

Alors désolé pour les fans de la série, mais ne venez surtout plus me parler du côté féministe de cette dernière ou quoi que ce soit si jamais John est inclus avec joie, enthousiasme et grands sourires dans la prod d'un long-métrage ou autre... bad

EDIT : je rajoute l'article de The Hollywood Reporter sur le sujet, ainsi qu'un autre sur le fait que Paramount, qui doit distribuer les prochains films de Skydance, n'est officieusement pas très contente qu'on ne l'ai pas prévenu avant de faire ce Deal avec Lasseter... ouuuups

11 janvier 2019
8:47
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Fallait s'y attendre... whistle

Par contre, vous avez quand même un article de Variety qui nous explique que Lasseter est sous surveillance chez Skydance : aucun écart ne sera toléré. Mais bon, c'est quand même assez space de voir ça sur un contrat d'embauche... "On vous prend mais si jamais vous êtes encore un sale pervers, on vous garde pas et les éventuels procès sont pour votre poche". wacko

Mais ne vous en faites pas trop, l'article précise aussi que le salaire annuel de Lasseter sera de plusieurs millions de $, avec un intéressement et des Bonus selon le succès des film, donc il s'en sort pas trop mal hein... Voir beaucoup trop bien pour le moment... brooding

13 janvier 2019
10:45
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

C'est pas faux... whistle

14 janvier 2019
23:11
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

On passe maintenant à la lettre de Marge Dean, présidente de WIA (Women In Animation) qui a quand même considéré qu'il fallait en parler, même si la politique de son association est de surtout se focaliser sur les avancées et une approche positiviste... Mais bon la, c'était quand même un peu dur de passer à côté. whistle

15 janvier 2019
19:16
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Je ne sais pas si la position va devenir tenable à la longue : maintenant c'est la présidente du département Animation de Paramount, partenaires de Skydance sur leurs prochains projets, comme je l'ai expliqué plus haut, qui prend la parole pour expliquer tout le mal qu'elle pense personnellement de cette situation. ouuuups

Voici l'article Cartoon Brew qui en parle, ainsi que celui de The Hollywood Reporter qui en est à l'origine. 

26 janvier 2019
9:30
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6521
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Cette fois, un article du Los Angeles Time, sur l'épineuse question de la réaction des gens dans le studio Skydance et aussi sur le principe de seconde chance... Souvent les gens sont d'accord qu'il faut toujours accorder une seconde chance au personnes qui se sont mal conduite, mais c'est aussi une question de contexte : a partir de quel degré de repenti on peut y penser ? Quel est la limite au delà de laquelle une seconde chance doit être dure à obtenir ? confused

Le problème c'est que même si Lasseter est jugé comme étant "sans doute récupérable" par une ancienne témoin / victime de ses dérapages continus chez Pixar / Disney, il faut avouer qu'on ne parle pas d'un incident isolé mais d'au moins 20 ans de mauvais comportement ayant des effets psychologique et même sur la carrière de bon nombre de femmes qui ont croisé sa route.

Or, le pari risqué du président de Skydance serait qu'il suffise que Lasseter dise "promis, je le ferais plus" après avoir accepter un poste payé plusieurs millions de $ par ans,  pour passer l'éponge sur ces fameux 20 ans ? Franchement ça me paraît toujours aussi léger comme traitement, et complètement déséquilibré par rapport à la situation de toutes ces femmes qui n'ont pas ce genre d'avantage de traitement au long de leur carrière, justement... dry

Mecha Convention DC Comics Funny Master Class Article Warner France Oscars Star Wars Pixar Blue Sky Creepy Interview Reportage Césars World Record Comics Trigger Goodies Otaku Stop-Motion Dr Who Manga Final Fantasy Disney Talk Back Réalité Augmentée Dreamworks Ankama Analyse Trailer Musique innovation Ghibli NSFW Documentaire Cyber Punk grease pencil WTF ARTE Geekotaku Crowdfunding Simpsons's Couch Gag Youtube paperman blender Steam Punk MCU Aardman Netflix Débat Review Marvel Statistique jeu vidéo Star Trek Sony Speed Drawing Exposition Corée Annecy Bande dessinée Animation Legend Concours Teaser Cannes Geek Court métrage Geekette US Twitter News LAIKA Cosplay Retrogaming Culture Web serie Conférence Making of
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online:
11 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 368

Charrys: 241

macromaster_42: 239

lololeboiteux: 160

tsatse: 153

itaf: 142

albatron: 104

FrozenOwl: 103

hunterogue: 87

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 73

Members: 177

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1153

Posts: 9199

Administrators: Marco Sensei: 6521