A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
Talk Back : Magical Doremi, à la recherche des apprenties sorcières
[Talk Back]
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
18 juin 2022
12:48
Avatar
Apprenti(e) Gribouille
Members
Forum Posts: 31
Member Since:
4 octobre 2018
sp_UserOfflineSmall Offline

La nostalgie, vous connaissez?

Parfois, c'est sympa (comme manger un Kinder Pingui);

parfois, c'est déceptif (comme revoir un épisode de Hey Arnold pour se rendre compte que Helga Pataki est juste une horrible harceleuse);

parfois, c'est catastrophique, (parce que Hollywood & compagnie veut te vendre une "vieille" franchise en piétinant tout ce que tu aimais dedans et essaye te faire croire que c'est mieux comme ça alors que non).

 

Mais il arrive aussi que ce soit merveilleux.

 

Chers internautes, si je suis venue ici aujourd'hui, c'est pour vous parler de Magical Doremi, à la recherche des apprenties sorcières.

Image Enlarger

 

Fillm qui commémore les 20 ans de la série (oui,oui, vous avez bien lu), il est sorti au Japon en 2020, à Annecy en 2021 et All the Anime nous a permis d'avoir quelques projections spéciales en France et ailleurs ce mois-ci. Merci à eux parce que c'était d'utilité publique!

De son nom japonais, 魔女見習いをさがして Majo Minarai o Sagashite, le film tourne autour de trois jeunes femmes aux histoires totalement différentes mais qui ont toutes grandi bercées par Ojamajo Doremi (titre original de Magical Doremi).

On suit Mire Yoshitsuki, 27 ans et employée dans une grande entreprise, Sora Nogase, 22 ans et étudiante pour devenir éducatrice, ainsi que Reika Kawatani, 19 ans, qui travaille dans un restaurant d'okonomiyaki. En effet, à première vue, rien ne relie ces trois personnages hormis leur amour pour la série de leur enfance et le fait qu'elles doivent affronter la dure et cruelle réalité du monde des adultes chacune à leur niveau. Alors que, par un coup du destin, elle se rencontrent sur le lieu ayant servi de modèle pour le lieu principal de Ojamajo Doremi, une amitié se noue entre elles, non sans péripéties.

Allez, je vous pose une bande-annonce, ça me fait plaisir. biggrin

 

Là où on aurait pu tomber dans l'écueil de déterrer une série qu'on aime pour la reprendre à l'identique, la prod' a relevé le défi de s'adresser directement aux fans en abordant des thématiques qui les touchent aujourd'hui. Comme le dessin animé en son temps, on parle ici de quotidien, des vicissitudes de la vie et des relations humaines. Pas d'inquiétudes cependant, bien sûr que vous verrez vos petites sorcières favorites, il y aura aussi beaucoup de références indirectes qui même après une ou plusieurs décennies vous parleront toujours. C'est pour ça que je parlais de bonne nostalgie: en voyant ce film, vous vous sentirez comme à la maison à l'époque où vous étiez campés dans votre salon devant Midi les Zouzous, quitte à être en retard à l'école pour les cours de l'après-midi (non, ce n'est pas du vécu whistle).

 

Si tu n'as pas la ref, soit tu as connu le Club Dorothée, soit tu es beaucoup trop jeune.

Plus sérieusement, les décors sont beaux, l'animation est fluide et les personnages sont monstrueusement attachants. Leurs personnalités, comme leur design, sont très travaillées, ce qui les rend assez humaines pour être crédibles. Je ne dirai pas la raison parce que c'est à vous de voir le film mais sachez que j'ai failli lâcher un larmoyant "Non, Pitchoune..." dans la salle tellement j'étais dans l'émotion.

J'en profite pour saluer la variété des problématiques abordées: les galères au travail, les partenaires toxiques et les questionnements sur l'avenir et les choix que ça nous amène à faire font totalement mouche. Les persos sont dans la vingtaine (pire décennie après celle qui la précède) et ça se voit. Gros big up d'avoir réussi à caler la difficulté de se faire des amies à l'âge adulte et même un rateau qui passent très bien sans tomber dans le pathos. Les personnages vivent beaucoup de choses mais la temporalité étendue du récit le permet très bien. J'ai encore du mal à croire que ce film n'a duré qu'1h30!

Aussi le film est centré sur des femmes adultes, qui vivent des problèmes d'adultes, qui se saoulent au bar quand les mecs font chier et franchement, c'est super.plus

Bref, le film est très beau, bien rythmé, émouvant et drôle à souhait. Ce qui est assez marrant, c'est qu'on retrouve un peu l'esthétique d'antan mais avec une mise à niveau par rapport à ce qu'il est possible de faire aujourd'hui. C'est loin d'être désagréable à regarder et c'est rassurant de savoir qu'on a pris soin de ce projet.

 

Pour avoir été à la séance spéciale du Grand Rex, je pense pouvoir dire que si le public a applaudi au début ET à la fin, ce n'est pas pour rien.

 

D'ailleurs, ce sentiment de familiarité peut aussi s'expliquer par le fait qu'une partie de l'équipe originale a travaillé sur le film. J'ai également appris que des français avaient bossé dessus (si vous lisez ces lignes, sachez que j'ai envie de vous serrer la main et que je vous dis merci).

Je vous entends déjà dire, chers internautes: "Mais Invidia, tu es une fangirl, ce n'est pas très objectif tout ça"... Bon peut-être que vous n'avez pas dit ça, mais ça n'empêche que je confirme mon opinion sur ce film. De fan à fan (ou à non fan, mais si votre référence de l'époque c'est Olive et Tom, je ne peux rien pour vousmellow), je pense qu'on peut dire que ce film n'a pas trahie la franchise. Aucune promesse n'a été faite mais on en ressort plein d'émotions et c'est génial.

Après si vous vous attendez à ce que le film reprenne l'histoire de la série ou qu'il se passe en plein milieu, oui, vous serez déçu. On est pas à Hollywood, le but n'est pas de vous noyer dans vos souvenirs d'enfance édulcorés, mais plutôt de les laisser flotter délicatement dans l'atmosphère qui vous entoure.

 

Mais globalement, si vous faites confiance aux créatifs qui nous ont offert une série fort qualitative et que Doremi et sa bande font partie de votre enfance, il n'y a pas de raison que ça vous déplaise. On y parle de vie d'adulte, de sororité, de la vraie vie, de l'enfance et de l'amour de Doremi pour les steaks, donc c'est assez large comme panel même si très bien maîtrisé. En passant, si quand vous voyez le GIF ci-dessous, votre cerveau mets le son: le film est littéralement fait pour vous.

Y a plus qu'à espérer que All the Anime nous sorte un petit Blu-ray du film et pourquoi pas un intégral de la série (je n'ai qu'un livret A et quelques organes mais J’ACHÈTE) !

 

Et sinon, c'était laquelle votre sorcière préférée?smile

World Record Trailer Manga Geekotaku Dreamworks Netflix Convention Annecy Info pratique LAIKA Nostalgie RIP Interview Speed Drawing Funny Cyber Punk Césars Blue Sky Mecha Trigger Youtube ARTE Conférence Crowdfunding Goodies Making of Talk Back Comics Musique Court métrage Star Trek Review Warner Dr Who Don Bluth jeu vidéo Oscars Article Steampunk SONY Pictures Réalité Augmentée Simpsons's Couch Gag Final Fantasy Geekette Teaser Cannes France Reportage Japon Concours Aardman Pixar US Documentaire Ankama Animation Legend Culture Cosplay Star Wars Food WTF grease pencil Analyse Creepy Stop-Motion innovation Geek 3D MCU News Otaku Retrogaming DC Comics NSFW Débat blender Statistique Corée Marvel Twitter
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online:
20 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 382

Charrys: 243

macromaster_42: 239

tsatse: 222

lololeboiteux: 160

itaf: 142

Fenix in Paris: 139

FrozenOwl: 126

hunterogue: 113

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 120

Members: 156

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1357

Posts: 12251

Administrators: Marco Sensei: 8990