A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
Talk Back : Incredibles 2 ! Enfin sur les écrans !! xD
[Talk Back]
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
14 juillet 2018
14:31
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6851
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Alors Here we Go pour le Talk Back d'Incredibles 2 ! 14 ans qu'on l'attendait, ce film ! 14 ANS ! Tout ça parce que Disney n'est tout simplement pas capable d'évaluer l'impact d'un film autrement que par la taille de son Box Office.

Je vous remet le Trailer ici et on en reparle après... happy
(ne regardez pas si vous ne voulez pas vous spoiler certains gags)

Le bouche à oreille, le dynamisme de la Fan-base, l'image du film à long terme ? Tout ça, les dirigeants de Disney sont jamais foutu de savoir ce que ça vaut. C'est pour ça que cette suite a été sans cesse repoussée pour faire passer devant elle toutes les autres suites de films qui avaient eu le bonheur de faire plus de pognon au Box Office mondial à leur sortie...

Or, c'était sans doute une erreur de jugement, mais qui a alimenté la frustration au point que le public s'est vraiment rué dans les salles. Il faut dire que la situation actuelle avec une concurrence assez faible en face, plus le sujet de société abordé par le film qui est clairement dans l'air du temps, ça a du aider pas mal aussi.

Pour parler du côté féministe (indéniable) du film, les réactions ont été multiples et, malheureusement, souvent extrêmes et totalement stupides. omg

Exemple dans cet article de The Guardian (contient du Mild-spoil mais rien qui a un rapport avec le plot du film lui même), ou on nous montre un exemple de type qui réagit sur les média sociaux en se plaignant de « l'agenda politique » du film et du fait qu'il ne faudrait pas mettre de la politique dans un « film pour enfants »... dry

Déjà, le féminisme c'est un mouvement social, pas politique, même si certains aimeraient bien le récupérer politiquement. Ensuite... Film pour enfants... Euh, on y reviendra après... rolleyes

Bref, vous avez eu un paquet d'abrutis qui ont cru bon de râler qu'Incredibles 2 avait été fait pour flatter le mouvement #MeToo... Ce qui est complètement crétin à dire vu que le script du film a été écris il y a au minimum 2 ans, soit bien avant l'existence du mouvement en question. En gros, le fait que le film ait un côté féministe (mais pas que) et sorte pile l'année du mouvement #MeToo, c'est une pure coïncidence !

Disney / Pixar ne font pas non plus ça pour redorer leur blason après l'affaire Lasseter... Ou alors c'est qu'ils possèdent une boule de cristal pour lire dans le futur ou une machine à voyager dans le temps... wacko

Après, tant qu'on en est à parler de Lasseter, il s'est effectivement impliqué sur le développement du film mais Je tiens à préciser que Brad Bird ne semble pas faire parti des « Lasseter Loyalist » qui l'auront défendu jusqu'au bout. Et pourtant, c'est un très vieux pote à lui. Brad Bird avait déclaré à un journaliste pendant l'avant première du film que John avait été instrumental dans l'existence même de cette Franchise, mais il n'a pas pour autant réfuté les accusations qui pesaient sur John Lasseter à ce moment (et encore maintenant mellow).

Pour en revenir au film lui même, cet aspect social est parfaitement géré dans le sens ou les choses paraissent naturelles, ou celui-ci n'insiste pas lourdement sur certains aspect féministe, mais les installes de façon la plus banale possible en mode « vous voyez ? Ah vous avez pas vu ? Ça vous a pas choqué ? Bah, c'est juste parce que c'est normal en fait. ». whistle

Ensuite, vous avez l'aspect « conflit de famille » avec l'inversion des rôles. A noter que dans l'histoire, cela est fait à 100% pour qu'il y ait effectivement un réel conflit pour les personnages eux même, les obligeant à se poser pas mal de questions sur des choses qu'ils avaient plus ou moins accepté comme étant la norme.

Rappelons qu'Ellen Parr / Elastigirl était certes une Héroïne Badass dans sa jeunesse mais s'est petit à petit transformée en femme au foyer qui ne veut pas faire de vagues... Et qui d'ailleurs a du mal à en sortir au vue des dommages collatéraux que l'activité de Héros entraîne sur sa famille.

Robert (Bob) Parr / Mr. Incredible lui est tout l'inverse : il n'a jamais supporté le fait de ne pas pouvoir être ce qu'il est, de devoir se brider en permanence juste parce que le Monde ne reconnaît plus ce qu'il apporte de positif à la société.

Or le film va donner l'occasion à Ellen de redorer l'image des héros.

Et de se rendre compte qu'en fait elle était aussi frustré que Bob sur cet aspect, sans vouloir le reconnaître.

De son côté, Bob va devoir accepter le pire du pire : supporter sa frustration plus longtemps pour permettre à sa femme de réussir sa mission, pour le bien de tous.

La ou le film est malin, c'est qu'ils ont fait en sorte que la mise en avant d'Elastigirl dans l'histoire ne soit pas faite juste parce que c'est une femme, mais parce qu'il y a une raison parfaitement logique, pragmatique et incontestable pour que ce soit elle qui se lance.

Comme je le disais aussi, ce qui est très intéressant c'est que toute la famille va avoir du mal à passer ce cap, les parents plus que les enfants d'ailleurs.

Ellen sera quand même plusieurs fois prise de doute sur la place qu'elle doit occuper en priorité, et Bob va vraiment souffrir au point d'en arriver au bord du burn-out complet... Tout en acceptant de le faire pour que sa femme puisse avoir l'occasion de réussir... Tout en étant dévoré par le fait que son rêve passant par la réussite de quelqu'un d'autre, alors qu'il est celui qui aura attendu ce moment le plus au monde.

Après, et la j'aborde une partie ou le film n'est pour rien, on peu voir que dans l'article The Guardian, la journaliste arrive encore à trouver des défauts qui pour moi sont eux aussi parfaitement ridicules. dry

Le fait que Brad Bird fasse la voix d'Edna Mode : déjà, c'est le cas depuis le premier film, ensuite je veux bien comprendre que ça puisse choquer certain(e)s qu'un homme puisse jouer une femme mais il faut remettre les choses en contexte. A l'époque du premier film, ils ont fait des tests pour l'animation avec des voix des gens du studio. Brad Bird, pour déconner, avait fait celle d'Edna. Puis par la suite, ils ont fait les casting vocaux, y compris pour Edna... Or après avoir auditionné plusieurs actrices pour le rôle, une conclusion ultra-bizarre est apparue : le personnage était clairement plus efficace et plus drôle quand c'était Brad Bird qui faisant l'andouille derrière. ouuuups

Et la, vous êtes emmerdé : vous faites un film avant tout, même si ça peu paraît secondaire pour certain(e)s en comparaison de l'éthique ou de l'image sociale... Or il serait assez curieux, voir même parfois contre-productif, de remplacer une voix qui permet au personnage d'exploser son potentiel, au risque de diminuer celui-ci, juste pour faire un point éthique.

D'autant plus qu'on est ici en face d'une exception rarissime, donc ça m'embête qu'on s'arrête à ce point dessus. sad

La voix d'un personnage n'incarne pas la personne qui fait le doublage : elle donne vie au personnage en question. C'est aussi pour cette raison qu'une vaste majorité des doubleurs de personnages d'enfants dans le monde, sont des doubleuses : elle sont les seules à pouvoir avoir une voix qui colle au personnages d'enfants, mêmes garçons, alors qu'elles sont adultes.

Alors ok, pour le coup, Dash / Flash a été joué par 2 jeunes acteurs, un pour chaque film. Mais la raison pour laquelle ils sont différents d'un film à l'autre est justement que Spencer Fox, qui jouait Dash dans le premier, a maintenant 25 ans, et ne peut absolument plus jouer le rôle. ouuuups

Tout ça pour dire que pour moi c'est le personnage qui prime normalement plus que la nature du doubleur (et c'est aussi une des raisons pour lesquels je me méfie de certaines célébrités qu'on bombarde en doubleurs. dry).

Bref, si vous pouvez avoir un doubleur ou une doubleuse qui qui correspond parfaitement sur tous les points au personnage qu'il / elle incarne, c'est Top !... Mais si par une bizaroïdité totale, vous tombez sur un cas hors norme ou ça marche mieux avec quelqu'un qui en toute logique de devrait pas être la, et bien ça devrait quand même être possible tout en restant exceptionnel. rolleyes

Le 2ème point qui m'a un peu fait tiquer c'est le fait qu'on ne voit pas Honey, la femme de Lucius / Frozone. C'était déjà le cas dans le premier film et c'est aussi ce qui fait que le personnage est efficace. Il faut le comprendre, c'est sensé alimenter une scène comique avec le genre de dialogue comique que vous pouvez avoir dans pas mal de comédie Black, ou même encore la scène des Blues Brothers avec Aretha Franklin. Mais ce sont des scènes aussi très très courtes, et absolument pas importante pour le plot du film lui même.

Prendre le temps de faire apparaître Honey, ce qui veut dire rajouter des Cut dans les séquences en question, casserait totalement la dynamique de ces dernières. De plus, Honey garde une part de mystère qui elle aussi est intéressante. happy

Peut-être qu'un jours (dans un Incredibles 3, 4, 5... sneaky), une partie du script plus importante sera consacré à ce personnage, et pour le coup on pourra enfin avoir une réponse à ce mystère (et même si ça arrive, je suis sur qu'on trouvera encore des gens pour se plaindre du résultat tongue2). Mais à l'heure actuelle c'est encore se focaliser sur un détail (car oui, dans le film c'est un détail), pour avoir une critique à faire sur un film qui a pourtant des points positifs trèèèss largement plus importants que ça.

Pour moi c'est le résultat qui compte. On doit juger le film sur ce qu'il est. Après, je suis entièrement d'accord de préciser si un vrai problème grave genre harcèlement, conditions de prod épouvantables, entachent la création du film, ça oui !... Mais focaliser sur des détails en mode « c'est pô bien » quand ceux-ci sont justifiables dans le contexte, juste pour pouvoir dire « c'est pô bien », désolé mais ça me gonfle. bad

Le point dans l'article sur le manque de critique ciné femmes, pour le coup lui est pertinent. Celui sur le manque de personnel de prod féminin est un constat de l'état du milieu actuel, qui évolue dans le bon sens très très lentement. Ceci étant dit, c'est aussi un truc qu'on ne peut pas reprocher au film lui même, qui ne devrait pas choper « un défaut » pour ça. confused

Et le truc c'est que pour moi c'est le contenus humain du film qui est le plus important dans tout ça : le scénario est bien, mais j'ai personnellement deviné pas mal de choses l'avance, donc ce n'était pas pour moi le plus important.

Ceci étant dit, je trouve sympa le fait que l'admirateur de Héros soit réellement ce qu'il est, et que sa sœur cynique soit la « méchante ». Le fait aussi qu'en toute logique, ils tiennent l'un à l'autre malgré toutes leurs différences exposées à la fin, et qu'Elastigirl sauve la méchante sans pour autant réussir à lui faire changer d'avis... Mais garde du coup la reconnaissance de son frère pour l'avoir fait. happy

Le plus important était de suivre la famille Parr dans un tournant de leur vie et les bouleversements qui allaient avec. C'est donc un film « familial » dans tous les sens du terme... rolleyes

Mais pas forcément un film « Pour enfants » dans le plus bête des sens. C'est encore une fois un truc qui aura fait péter un câble à Brad Bird, et c'est tant mieux. Le film aborde pas mal de problèmes que seuls les adultes ont, et du coup impossibles à comprendre parfaitement par des enfants... Surtout quand ils ont 4 ans, comme on peut le voir dans une des critiques citées dans cet article de Cartoon Brew.

Rendez-vous compte quand même, après avoir abattu un tel boulot avec toute votre équipe, de s'entendre dire que votre film est pas bien parce que vous ne l'avez pas fait de façon à ce qu'une gamine de 4 ans, au niveau d'attention sûrement très fluctuant, puisse tenir devant près de 2 heures ?? gah

Si c'était le standard à atteindre, on aurait sans doute un film beaucoup moins intéressant à l'arrivé... Mais non, on va encore et toujours trouver des gens pour penser l'inverse. A croire que la personne qui a critiqué le film de cette façon ne l'a vu qu'à travers la réaction de sa fille et pas pour lui même. brooding

Heureusement, toutes ces critiques de gens qui vont toujours chercher le truc particulier pour pas être 100% content, quitte à aller pinailler sur le moindre détail, n'enlève en rien le succès incontestable du film.

C'est juste que c'est quand même fatiguant de devoir répondre à ces gens, de peur que leur avis souvent biaisé ou hors contexte se répande comme une traîné de poudre sur les média-sociaux. C'est un boulot que les créateurs de films n'ont sûrement jamais imaginé devoir faire un jour. ouuuups

Et du coup, même moi j'aurais plus parlé de ça que du film lui même. C'est con hein... whistle

Cela dit, vous pouvez toujours nous donner votre avis en dessous, et j'en profiterais pour rebondir plus loin et parler de certains points du film. laugh

Ah et petite précision, il faut rester pendant le générique déroulant ! Non pas pour voir une scène finale post générique (y'en a pas vraiment), mais pour ne surtout pas louper les Jingles de Super Héros !! tongue2

~

Bonus :

L'interview de Brad Bird donné à nos amis de Coyote Mag.

Dreamworks Talk Back Cyber Punk innovation Interview Steam Punk Star Trek Stop-Motion Creepy grease pencil Netflix Ankama Culture Food LAIKA Geek Web serie Crowdfunding Star Wars Warner Goodies Festival MCU Making of Geekette Analyse Dr Who Pixar News Reportage Mecha Simpsons's Couch Gag France Oscars Césars Trailer Comics Aardman Twitter DC Comics Info pratique Bande dessinée Musique Article Japon WTF ARTE Blue Sky Court métrage Geekotaku Final Fantasy Conférence Marvel Concours Documentaire blender Review RIP Réalité Augmentée paperman Cannes Otaku Cosplay Corée US Master Class Débat Speed Drawing Animation Legend Ghibli Statistique World Record Teaser Retrogaming Exposition Convention Youtube Funny jeu vidéo NSFW
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online:
11 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 370

Charrys: 241

macromaster_42: 239

lololeboiteux: 160

tsatse: 155

itaf: 142

albatron: 116

FrozenOwl: 104

hunterogue: 89

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 75

Members: 188

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1179

Posts: 9580

Administrators: Marco Sensei: 6851