A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
SHELTER, l'AMV à considérer comme un court métrage à part entière... Et il y'a pas débat même si y'en a qui le voudraient bien... :p
[Anime News]
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
23 octobre 2016
17:42
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6960
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Alors c'est enfin à mon tour de profiter d'avoir un peu de temps libre sur mon dimanche pour vous parler de cette bombe qu'est Shelter de Porter Robinson, réalisé par le Studio A-1.

Mais d'abord, on le regarde, et en silence svp... On en reparle après. happy

C'est bon ? Vous avez versé votre petite larme ? laugh

Allez maintenant on s'intéresse un peu à la genèse de ce film... Car oui, pour moi c'est un film court, ou court-métrage, et pas juste un simple « Clip ». Je m'explique : les clip musicaux sont en général au service de la chanson, c'est une sorte d'habillage. La musique vient d'abord, puis on se décide d'y ajouter une vidéo pour pouvoir la diffuser à la télévision et sur internet.

La logique derrière Shelter est différente. Depuis le départ, Porter Robinson avait une histoire derrière la tête. Lui même grand fan d'animation japonaise, il s'est mis en tête de faire réaliser sa vision par l'un de ses studios favoris : le studio japonais A-1 Pictures ! Mais comment faire quand on est un jeune DJ de 24 ans pour contacter ces gens et leur proposer cette aventure ? La solution est venue en contactant Crunchyroll US, qui a décidé de participer et aider Porter à rencontrer les gens du studio pour discuter du projet. smile

Si j'en crois tous les articles sur le sujet, on peut dire que l’enthousiasme était vraiment la, de tous les côtés. Et c'est la qu'on se détache complètement de ce que sont traditionnellement les Clips musicaux ou même les AMV amateurs (dont certaines force pourtant parfois le respect...blink) : comme vous pourrez le lire dans cette interview en anglais du Réalisateur, Toshifumi Akai, sur l'excellent Sakuga Blog, le projet a été traité comme on traiterait un film. Ni le Réa, ni Porter Robinson ne voulait d'un simple habillage comme j'en parlais plus haut, mais de quelque chose que les gens pouvaient regarder comme une œuvre à part entière, que tu ne visionnes pas que pour la musique et surtout que tu peux revoir par pur plaisir, encore et encore... happy

Et sincèrement quand vous voyez le résultat, soit plus de 3 millions de Views sur Youtube en 4 jours, je dis : « mission accomplie » ! biggrin

Image Enlarger

Même le poster fleure bon l'affiche de film, vous ne trouvez pas ? wink

Car l’œuvre finale est un réel court-métrage, avec une histoire qui tient parfaitement debout, un ton particulier à la fois triste, mélancolique et curieusement optimiste sur la fin (ce qui a beaucoup plu aux japonais rolleyes). Certes la musique est le moteur de cette histoire mais elle s'intègre comme le ferais une OST. Une fois que vous avez vu Shelter, je pense que si vous entendez de nouveau la musique, les images ainsi que toute l'histoire vous reviendront en mémoire aussitôt, comme le ferais un passage de film dont vous réécoutez l'OST. Les deux sont devenu indissociable et c'était clairement le but de l'opération.

Ce qui est assez flagrant aussi, c'est que c'est une œuvre de passionnés. Vous ne pourriez pas ressentir l'intensité des émotions à ce point la si le projet n'avait pas été fait avec le cœur, croyez moi ! Dans les petites anecdotes qui le prouvent, de son côté le Studio avait proposé à Megumi Kouno, qui travaillait à ce moment sur The Idolm@ster Cinderella Girls, de s'occuper du Character Design et de l'animation... Or il se trouve que Porter Robinson est un de ses méga-fan et il leur a précisé tout de suite qu'en fait il avait l'espoir dès le départ que ce soit elle qui se charge de ça et personne d'autre ! w00t

Ce qui est aussi très intéressant c'est que cette collaboration est en dehors des circuits traditionnels et le résultat est à mon humble avis bien plus intéressant de cette façon. Cette œuvre a son existence propre, contrairement à des milliers de clips, et son succès sur internet donnera peut être des idées à d'autres artiste de tenter ce genre de collaboration, pour faire quelque chose qui transcende l’œuvre originale. happy

Bref, je pense qu'on a la quelque chose d'assez marquant pour qu'il ait une influence durable sur une partie du circuit de production international qui semble se tisser lentement avec des projets comme Cannon Busters par exemple et bien d'autres à venir je l'espère ! biggrin

Et malgré ça... mellow

Comme on est à l'époque d'internet et que tout le monde peut user de sa liberté d'expression, on en a qui vont se croire autorisé d'ouvrir leur gueule pour dire des imbécillités monumentales sur des questions qu'ils sont les seuls à se poser... Et Shelter ayant acquis de la notoriété, il n'échappe pas à cette nouvelle tradition dont on se passerait bien...dry

On ne s'étendra pas sur le cas des gens qui ont été tellement insensible au truc et que pour eux c'est forcément que c'était mauvais et qu'il n'y a donc pas de raison que le succès soit la... wacko

J'entends toujours le même argument de ce côté la, issu à mon sens d'une mauvaise interprétation de la liberté d'expression : « les gens on le droit de pas aimer ». Soit, mais ne pas aimer quelque chose et décréter unilatéralement que de par ce fait qui a valeur de loi universelle, le truc en devient MAUVAIS pour tout le monde et qu'il faut le dire à tous sur internet, c'est STUPIDE. mad

Quand vous trouvez quelque chose mauvais, ça ne regarde que vous et vos goûts, vos références,... Si par contre vous voulez en débattre avec des gens sur le net, il faut avoir des arguments et surtout, SURTOUT, avoir de l'ouverture d'esprit et se poser juste cette question : « quel est le ou les éléments qui ont fait que beaucoup de gens aiment et auquel moi je n'ai pas été sensible ? ». ça ne changera peut être pas votre avis mais c'est fait pour vous faire comprendre celui des autres, et qui sait, voir les choses d'une autre façon à posteriori... confused

Bien sur, quand je dis ça, je ne m'adresse pas à ceux qui n'ont de toute façon pas envie de voir les choses d'un autre point de vue que le leur, mais à ceux qui s'imagine que ce n'est pas grave ou qu'on peut passer à côté sans s'en occuper... rolleyes

Sauf que pour le cas de Shelter, on a au moins pu prouver que malheureusement quand ces gens peu ouvert d'esprit sont au mauvais endroit au mauvais moment et avec le pouvoir d'imposer leur vue, ça clash de façon ridicule et sur un sujet qui ne méritait pas ça. sad

Je veux bien sur parler de l'incident sur Reddit, ou un Topic au sujet de Shelter situé dans la partie Anime, s'est vu torpillé par un des Modos pour l'obscure raison que, d'après sa propre définition personnelle, Shelter n'était pas un Anime...

L’événement avait choqué Porter Robinson lui même et il s'en était ému sur Twitter en présentant l'explication boiteuse du Modo en question.

 Image Enlarger Image Enlarger

Fort heureusement, la pression des fans a été suffisante pour réinstaller le Topic mais, encore une fois, le camps des « [Anime] c'est que pour parler de l'animation Japonaise et pas autre chose » est venu polluer quelque chose de simple et beau. brooding

Vu qu'on est un Forum sur l'animation sous toutes ces formes, je vais en profiter pour clarifier la position de la très grande majorité des professionnels sur cette question de vocabulaire...

Parler d'Anime (prononcez « Animé ») pour parler de l'animation japonaise, vous pouvez parfaitement le faire... Décréter que SEULE l'animation Japonaise peut être décrite par Anime, et qu'on ne peut employer ce terme UNIQUEMENT quand on parle d'animation japonaise, c'est IDIOT. nani

Car aucune définition du pseudo terme Anime ne permet d'être aussi catégorique.

- L'Anime c'est uniquement quand c'est fait par des japonais : donc si les Français de la Fransujin Connection bosse sur une série au Japon, c'est plus un Anime ? unsure

- L'Anime c'est forcément fabriqué au Japon dans un studio Japonais : donc si un jours une équipe de prod japonaise décide de monter un studio aux USA ou en Europe avec un staff majoritairement japonais et les mêmes productions, ça ne serait plus un Anime ? confused

- L'Anime cible le public japonais : Donc un truc comme Space Dandy, qui était clairement orienté vers un public international, c'est pas non plus un Anime ? wacko

- Les 3 en même temps : c'est juste intenable comme position car elle se prend les 3 contre-exemples dans la tronche. omg

Or il y a une réponse simple dans le milieu : アニメ(Animé), c'est tout simplement la contraction du mots アニメーション (Animation, à prononcer à l'anglaise). Bref, c'est tout simplement la traduction d'un mot dans une autre langue mais qui n'a même pas de racine ou d'équivalent dans cette culture. D'ailleurs quand un japonais parle de film d'animation étranger, par exemple la France, il va dire フランス の アニメ (Furansu no Animé), soit « Animé de France ». Le terme en japonais n'a donc rien d'exclusif à la culture ou la production japonaise : ce sont les gens en dehors du Japon qui ont pris une mauvaise habitude et maintenant ne veulent pas se rendre compte que c'était stupide et réducteur dès le départ. ouuuups

Donc les gens qui persistent à dire que Shelter (entre autre dry) ne peut pas être qualifié d'Anime, sont ceux qui, plutôt que d'ouvrir leur horizon, refusent de changer un truc qui leur simplifiait la façon de penser, et ils se sentent menacés de ne plus pouvoir mettre ce genre de choses dans une boîte avec un joli label dessus...

Pour le coup, ils sont encore plus coincé dans leur bulle que Rin, l'héroïne de Shelter... whistle

Voilà, vous pouvez maintenant utiliser ce Topic pour donner votre avis à la manière d'un Talk Back, ou encore poser des questions sur l'histoire, la technique, qu'on analyse ça plus en profondeur si le cœur vous en dit... Car il a beau être court ce film, il est loin d'être vide de sujet. happy

En supplément, voici plusieurs articles qui parlent du film :

- Shelter sur Moepop.

- Shelter sur MangaMag.

- Shelter sur Manganimation.

Dernier bonus, la courte vidéo Behind The Scene de la production de Shelter. biggrin

 

The following users say thank you to Marco Sensei for this useful post:

Fresh
24 octobre 2016
9:53
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Personnelement j'ai pas grand chose a dire dessus sinon que j'ai trouve ca vraiment sympa meme si j'aime pas la musique pour etre honnete. Ah si que les fondamentalismes du 100% japonais sont des abrutis finis mais c'est pas nouveau 🙂

24 octobre 2016
14:37
Avatar
Senior Gribouille
Members
Forum Posts: 370
Member Since:
3 septembre 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Moi je me fous de l'etiquette que l'on met dessus, l'important étant l'émotion que j'ai ressenti en regardant le film ... Et la decouverte du DJ 🙂 ... L'histoire et le musique colle parfaitement ensemble; je trouve que faire ressentir quelque chose sans discussion est trés fort et c'est réussi dans ce cas.

24 octobre 2016
15:38
Avatar
Gribouille Junior
Members
Forum Posts: 20
Member Since:
2 février 2016
sp_UserOfflineSmall Offline

Je viens mettre mon petit grain de sel ici, puisque je ne pense pas que cette musique vidéo soit non plus le Saint Graal, comme on semble nous le présenter.

Commençons par les points positifs. Et il y en a pas mal, hein. Bon, déjà, puisqu'on ait sur un forum d'animation, parlons de cela. On retrouve à nouveau Megumi Kouno, après que celle-ci se soit noyé dans Im@s, et elle nous livre encore une fois une animation assez fabuleuse. Je ne suis pas son plus grand fan, il y a d'autres animateurs que je lui préfère de loin, mais force est de reconnaître que c'est une animatrice très doué et ce qu'elle a produit sur Shelter est de toute beauté, avec quelques scènes très intéressantes. Tant qu'à être sur la technique, on peut aussi parler de la réal, qui essaie des choses que je trouve assez nouvelles, pour narrer son histoire de manière différente et surtout quasiment complètement silencieuse, ce qui est quelque chose qui donne des résultats au moins intéressant à analyser.

Pour continuer sur les points positifs, la prod en fait aussi partie. Marco parle ici très bien de l'ouverture de l'industrie japonaise vers le monde occidental, qui, bien qu'ayant déjà débuté il y a quelques temps, reste un mouvement lent. Mais il semble porter de plus en plus de fruit ces dernières années, et on peut espérer que ceci ait un effet boule de neige qui permettre à de nouvelles choses de voir le jour ! Mais ce projet montre aussi d'un autre mouvement d'ouverture : celui de A1 qui ne devient plus uniquement le "studio d'Aniplex". Ca fait le deuxième projet qu'ils font cette année qui n'est pas lié à ce distributeur. Le studio a déjà fait pas mal de choses intéressantes, et qu'ils aient plus de liberté ne peut pas être une mauvaise chose.

Bon, maintenant que ceci a été dit, passons au passage qui fâche : "Cette vidéo est très bien, mais..."

Je ne vais pas revenir sur le débat stérile et puérile de "C'est pas produit par et pour des japonais, alors c'est pas un anime". C'est débile et n'a aucun sens. Ce que j'aime c'est l'animation. Que ça ait été produit au Japon ou en Uruguay ne dit rien quand à la qualité ou l'intérêt d'une œuvre. Elles méritent toutes d'être discutées. Point. Maintenant, avançons.

Pour le reproche que j'aurais à lui faire, je vais reprendre une phrase que j'ai énoncé plus haut. Plus précisément :

on peut aussi parler de la réal, qui essaie des choses que je trouve assez nouvelles, pour narrer son histoire de manière différente

Et c'est bien là tout le problème. Je respecte vraiment le réal pour avoir pris ce défis et essayer de faire les choses différemment, ce qui permet d'essayer d'avoir des idées nouvelles et d'en discuter. Mais ça ne veut malheureusement pas dire que ces idées sont bonnes. D'où la discussion.

L'histoire est assez simple, en fait :

une fille a été envoyé on ne sait comment au milieu du vide spatiale, dans un état de stase dans lequel elle rêve d'un monde qu'elle crée et plonge dans ses souvenir revoyant son père, qui est celui qui semble l'avoir envoyé là-bas.

Le problème, c'est que c'est délivré de manière assez confuse. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est nul, ce que j'ai vu certaine personnes dire, parce que je trouve quand même la réalisation assez intéressante pour qu'on puisse en discuter. Mais elle reste, à mon avis, confuse.

Pendant à peu près la moitié de la vidéo, on est dans ce que j'appellerais la "pub pour tablette graphique". Assez littéralement, en plus : on a une fille seule dans sa chambre, qui crée un monde pour s'évader. J'ai beaucoup aimé cette partie, par ailleurs, avec des aspects inventif et intéressant (le fait de bouger l'arbre, par exemple). Le problème est que cette partie ne sert finalement pas le propos final et dure quand même plusieurs minutes. Sur un un court-métrage de 6 minutes, c'est quand même une grosse perte de temps. On aurait pu enlever un monde

Derrière, on passe à la phase souvenir. La rupture de ton, même si elle est classique, est quand même bien faite. Par contre, derrière, c'est le rush. On nous raconte tout d'un coup, et si ça participe bien à l'effet de submergement, ça ne nous laisse pas vraiment de nous investir vraiment dans la relation qui est mise en place. Et on comprend ce qui se passe finalement trop tard, je trouve, ce qui fait que l'émotion est un peu moins forte, je pense.

 

Donc voilà, pour conclure : une belle œuvre, intéressante, mais avec quelques défauts qu'on ne peut quand même pas complètement ignorer. Et mon petit râlage de la fin : tous ces gens qui, dès qu'il y un truc un peu triste, crient au chef-d’œuvre m'exaspère au plus haut point. Pleurer à la fin n'est pas toujours signe de qualité, même si c'est ce qu'on veut vous faire croire, zut ><.

24 octobre 2016
16:35
Avatar
Senior Gribouille
Members
Forum Posts: 370
Member Since:
3 septembre 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Audrey Azura said
...

Derrière, on passe à la phase souvenir. La rupture de ton, même si elle est classique, est quand même bien faite. Par contre, derrière, c'est le rush. On nous raconte tout d'un coup, et si ça participe bien à l'effet de submergement, ça ne nous laisse pas vraiment de nous investir vraiment dans la relation qui est mise en place. Et on comprend ce qui se passe finalement trop tard, je trouve, ce qui fait que l'émotion est un peu moins forte, je pense.
....

 

Je ne discuterai pas sur les ressorts de réalisation, j'y connais pas grand chose 🙂 ... En revanche, je rebondis sur ce que tu dis parce que pour le coup,

ce passage ( le retour des souvenirs ), je l'ai plutôt pris comme un rappel soudain, qui surgit de manière incontrolé alors que justement elle a presque oublié que ces souvenirs existaient et qu'en plus tout le passage de création nous montre que c'est elle qui "contrôle". Je trouve que c'est renforcé par le fait qu'on montre bien que le nombre de jours de solitude est quand même élevé. Enfin bref, ça a bien marché sur moi 🙂

24 octobre 2016
17:45
Avatar
Gribouille Junior
Members
Forum Posts: 20
Member Since:
2 février 2016
sp_UserOfflineSmall Offline

Comme dit, je comprends la volonté de donner cette sensation, et elle marche dans un certain sens. Mais il faudrait peut-être pouvoir y accorder, après, un peu plus de temps, histoire de vraiment laisser le spectateur s'imprégner de ce moment. Je débute tout juste pour ce qui est de ce genre d'analyse, et je ne suis pas encore très bon (la plupart de ce que j'ai dit là, je n'avais pu l'exprimer avant d'en parler avec un autre pote, j'avais juste senti une petite gêne), donc je n'ai pas vraiment de solution pour ça. C'était surtout pour dire qu'il reste encore des choses à améliorer ^^.

24 octobre 2016
19:03
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6960
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Personnellement, je ne pense pas que ce point soit "à améliorer" car il repose sur une contrainte de temps disponible... La partie dialogue avant et après la partie musique sont brève et tu ne peux pas trop jouer avec leur durée sans casser l'équilibre.

Du coup difficile de faire de la grande Réa avec si peu de temps dispo, et c'est la dessus que je juge l'oeuvre personnellement : a-t-elle atteint son but dans le temps qui lui était disponible.

Oui, c'est un fait. sneaky

Cette oeuvre est-elle pour autant parfaite ? Non. Un Chef d'oeuvre ? Non plus. Mais franchement bien construite pour le peu de temps qu'ils avaient à disposition pour raconter quelque chose. (et moi je trouve l'accord entre la musique et l'image assez génial mais c'est une histoire de goût. tongue2)

Très sincèrement, j'ai vu des truc plus long se planter très largement plus en matière de narration que Shelter.

Sinon, le côté "Saint Graal" ce n'est pas en tout cas ce que je met en avant, surtout que c'est une notion souvent biaisé utilisé par des gens qui ne savent pas de quoi il parlent ou n'ont pas vu grand choses dans leur vie... Non, pour moi il est surtout un exemple de ce qu'une réelle collaboration internationale indépendante peut donner et ça va surement se voir de plus en plus. De ce côté la, il y a une forme de nouveauté, surtout que Porter Robinson a produit lui même cet AMV avec l'aide de gens pour qui ce n'est pourtant pas la spécialité.

Bref, en terme d'expérience de production c'est une réussite intéressante. happy

Pour ce qui est de faire pleurer les gens, ce n'est réussi que si ça vient tout seul à la fin, de façon naturelle... Encore une fois je trouve que personnellement c'est le cas ici. Car même si Rin envois une note positive à la toute fin, la situation globale est efficacement poignante. C'était le but, il est atteint pour une grande partie des spectateurs. Ce n'est sans doute pas tout ce qui compte, mais c'est un point extrêmement important quand on raconte une histoire. rolleyes

25 octobre 2016
19:00
Avatar
Gribouille Junior
Members
Forum Posts: 20
Member Since:
2 février 2016
sp_UserOfflineSmall Offline

Je sais bien que ce n'était pas ton propos (je ne t'ai d'ailleurs jamais cité ^^). Je voulais juste profiter de ce post pour mettre au propre certaine chose quand à ma réaction face à cette soudaine montée, allant de paire avec l'impression que pour beaucoup, c'était un chef-d'oeuvre.

Sinon, pour reprendre ce que tu avance ici, pour moi, on aurait pu faire mieux sur le temps impartis. Pas tant réduire la partie dialogue (deux lignes, c'est pas vraiment réductible, de toute façon x)), mais la première partie dans ce monde fantastique qui prend environs 3 minutes, de souvenir. Sur 6, c'est beaucoup. Et cette partie n'apporte finalement pas grand chose au propos qui se retrouve condenser dans la seconde partie. Réduire la première pour pouvoir mieux se concentrer sur ce dernier aurait pour moi été un choix plus judicieux, et rendant peut-être le tout moins confus.

Derrière, oui, elle atteint ses buts, ce qui est en effet déjà bien x). Mais c'est justement ce pourquoi c'est intéressant de discuter dessus : on touche là au détail de comment faire passer une oeuvre "bien" à quelque chose de réellement exceptionnel (en dehors de ce contexte de prod qui lui est, oui, une grande réussite).

25 octobre 2016
19:33
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6960
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Personnellement je trouve au contraire plus intéressant le fait de s'installer confortablement sur la période ou elle est en train de manipuler son "Monde" car en fait c'est l'essentiel de sa vie depuis plus de 7 ans. Et du coup, le moment ou elle déclenche sans s'en rendre compte la "reproduction holographique" de ce qui lui est arrivé, remontant dans ses souvenirs, est encore plus violent qu'on s'est faussement tranquillement installé dans cet univers fantastique ou tu peux tout créer par la pensée. ouuuups

La seconde partie, celle qui est très rapide, est de la Pure SF, mais je pense que le but de cette AMV était surtout de nous faire ressentir les émotions de Rin, pas de nous expliquer dans le détail pourquoi et comment elle en est arrivée la. rolleyes

Du coup je pense personnellement que si j'avais eu à réaliser ce genre de film avec ce genre d'objectif, j'aurais aussi  fait le choix de rendre la fin légèrement confuse et violente, comme un Rush incontrôlable de souvenir qui te reviennent sans prévenir. wacko

D'autant plus qu'il ne faut pas oublier leur intention clairement affirmée de faire de ce film quelque chose qu'on peut regarder plusieurs fois. Du coup, un passage rapide, plein de référence est très efficace de ce côté. Moi qui ait pourtant l’œil, il y a certains détails que je n'ai repérer qu'à mon deuxième visionnage.

Cela aurait été stupide dans une oeuvre classique, faite pour être passée au cinéma ou à la TV uniquement car tu ne peux pas la revoir à volonté. Or comme ce film était de toute façon prévu pour être diffusé sans limite sur internet, c'est parfaitement adapté : on peut le revoir autant qu'on veut pour choper de nouveaux détails...

... Ou tout simplement pour le plaisir. biggrin

28 octobre 2016
21:53
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6960
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline
19 octobre 2017
11:40
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6960
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

C'est le premier anniversaire de la sortie de Shelter, du coup un petit Bump pour ceux qui seraient arrivé sur le forum après et auraient raté la sortie y'a un an ! happy

Je continue de penser que c'était une très belle initiative et que ça a fortement contribué par son succès au développement d'autres projets plus poussés depuis (que se soit des OAV ou des séries entières). Le point fort de Shelter aura été de prouver qu'il existait un public pour ce genre de chose sur internet, au delà su fait que ce soit de l'animation et que ce soit une musique de Porter Robinson (ça a aidé au lancement, mais le succès dépasse de loin ces simples critères). smile

19 octobre 2019
9:14
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6960
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Hop ! Petit Bump du Topic pour l'anniv des 3 ans de ce petit film. laugh

grease pencil DC Comics Covid 19 US Cyber Punk Web serie Comics Stop-Motion Concours Reportage Review LAIKA Twitter Star Wars Réalité Augmentée Info pratique World Record Convention France Cannes Mecha Blue Sky Travail de confinés Aardman Bande dessinée Trailer Musique Speed Drawing Culture Japon Exercices en atelier Animation Legend Marvel Corée Star Trek Warner Cosplay Retrogaming jeu vidéo Oscars Analyse Geekotaku Article Goodies Débat Making of Annecy Final Fantasy Césars Animation paperman Crowdfunding Manga Interview Funny Don Bluth Otaku Exercices de bases Teaser Conférence ARTE Statistique Exposition WTF Dreamworks NSFW News Confinement Disney Documentaire Food Creepy Netflix MCU innovation Talk Back Geek Trigger Ghibli Coronavirus
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online:
12 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 370

Charrys: 241

macromaster_42: 239

tsatse: 170

lololeboiteux: 160

itaf: 142

albatron: 118

FrozenOwl: 105

hunterogue: 93

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 76

Members: 150

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1189

Posts: 9722

Administrators: Marco Sensei: 6960