A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
Review : Mobil Suit Gundam Iron-Blooded Orphans (s2)
[Anime Review]
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
18 octobre 2016
13:29
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

∼ Mobil Suit Gundam Iron-Blooded Orphans s2 ∼

Genre : Mecha/Science Fiction

Note Technique :

Character design :

arrow-curve-000-left_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Style très marqué donnant une vraie identité au titre selon moi même si un poil simpliste par moment pour certains personnages. J’aime beaucoup mais ça plaira pas à tout le monde.

Mecha Design :

arrow-curve-000-left_png wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Un peu inférieur à celui par exemple de Gundam 0096, mais ça reste vraiment du bon travail notamment pour le Barbatos qui est vraiment très classe.

CGI :

arrow-curve-000-left_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_png wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Backgrounds :

arrow-curve-000-left_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Animation :

arrow-curve-000-left_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

(+1 Pour toute la partie méchas)

Histoire :

wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Dernier univers alternatif de la franchise Gundam à avoir vu le jour, Gundam Iron-Blooded Oprhans (ou Gundam IBO) a la lourde tâche de succéder à deux ratages consécutifs de grande ampleurs que sont Gundam AGE, anime imparfait et erreur marketing majeure, et surtout Gundam G No Reconquista, le retour calamiteux du créateur de la série pour un titre certes beau mais sans queue ni tête et incompréhensible...

Pour IBO, le choix a été fait de faire appel à du sang neuf pour le scénario avec la présence de la populaire Mari Okada, ce qui n’empêche pas la série de présenter divers éléments récurent faisant office de marque de fabrique de la série. L’anime bénéficie de toute la compétence du studio Sunrise, un des derniers spécialiste du mécha, pour présenter un niveau technique élevé pour un titre qui comportera au final 50 épisodes répartis en deux parties de 25 épisodes. Porté par une OST agréable à rythmé et notamment un premier OP et ED mémorables (Rise Your Flag de Man With A Mission et Orphan no Namida de Misia), c’est peut-être à ce jour une des meilleures porte d’entrée pour cette franchise qui aura bientôt 40 ans, comme avait pu l’être il y a une dizaine d’année Gundam SEED.

 

Alerte Spoil : comme il s’agit de la review d’une saison deux et que je n’avais pas fait celle de la saison un, je vais donc résumer celle-ci en présentant la nouvelle partie... Comme certains le savent, les différents univers de Gundam sont différenciés par leur dénomination calendaire, la plus célèbre étant l’Universal Century, univers initial et canonique de la licence où on retrouve le plus grand nombre d’oeuvres diverse, et la plus populaire étant le Cosmic Era de Gundam SEED .

Ici on est dans la timeline dite Post Disaster, c’est à dire que l’an 001 du calendrier correspond à la « Déclaration Vingolf » mise en place par l’organisation supranationale Gjallarhorn et qui mit fin à un terrible conflit, le plus meurtrier de l’histoire de l’humanité. La Terre se divisa alors en quatre grands blocs économiques qui se virent attribuer une partie des colonies et de la surface de la planète Mars, le tout sous le contrôle de Gjallarhorn.

Image Enlarger

L’histoire de IBO se déroule dans les années 300 de ce calendrier, la tension sur Mars est importante tout comme la pauvreté, l’esclavage moderne et les enfants-soldats sont monnaie courante...le peuple proteste contre l’asservissement économique dont il est victime au profit de la Terre. Une jeune femme va alors devenir, en prenant la parole pour défendre les intérêts Martiens, le symbole de cette revendication, son nom : Kudellia Aina Bernstein. Et l’an 323 des troupes Gjallahorn, au service du commandant corrompu du secteur de Mars, attaque la base de mercenaires où elle se trouve pour mettre fin à ces jours. Cette base c’est celle du CGS ( Chryse Guard Security), groupe exploitant de nombreux enfants soldats dont font partis les personnages principaux du titre, au premier rang desquels le duo d’amis d’infortune Mikazuki Augus et Orga Itsuka. Avertis de l’attaque, les responsables ont fui la base laissant les adolescents mourir pour les couvrir... Les adolescents dotés du système de contrôle Alaya-Vijnana qu’on a implanté dans leur moelle épinière (de nombreux jeunes décèdent ou restant paralysée suite à l’opération...) combattent courageusement les Mobil-Suit avec leur Mobil-Worker (mécha légers mais bien insuffisant) quand finalement Orga envoie Mikazuki sortir l’arme secrète se trouvant au coeur de la base : un Mobil-Suit datant de la grande guerre, le Gundam Barbatos.

Ce coup de poker risqué notamment pour le système nerveux de Mikazuki, s’avère payant et il défait les troupes de Gjallarhorn. Orga va alors prendre le contrôle du CGS qui va devenir l’organisation Tekkadan et leur premier contrat sera d’escorter Kudellia saine et sauve jusqu’à la Fédération Arbrau sur Terre. Vont s’ensuivre une longue série d’aventures, de combats, de victoires mais aussi de séparations et de morts qui mèneront le petit groupe de Mars jusqu’à Edmonton la capitale d’Arbrau. En chemin ils affronteront notamment des pirates engagé pour tenter d’exécuter à nouveau Kudellia, mais ils se retrouveront surtout mêlé aux conflits d’influence interne de Gjallarhorn et d’Arbrau, la plupart du temps en lien avec l’autre personnage récurent du titre : Fareed McGillis qui semble jouer sa propre partition à l’intérieur d’une organisation gangrénée par des décennies de corruption...

Au final les Tekkadan parviennent à réinstaller un leader favorable à leur cause à la tête d’Arbrau et deviennent même partenaire du gouvernement pour les affaires de défense tout en restant membre de l’organisation Teiwaz basée autour de Jupiter. Kudellia entreprend de s’investir dans le développement économique de Mars pendant que McGillis de son côté intègre le conseil suprême de Gjallarhorn grâce à ses multiples intrigues...

C’est sur ces bases que commence donc cette saison deux après une ellipse de stabilisation de la situation...

 

Épisodes disponibles : 50/50 chez Wakanim, Daisuki et Crunchyroll(J+7)

Intérêt Global :

wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png

(+1 pour les fans de méchas et de combat spatiaux, -1 pour les allergiques au genre, reste très accessible aux néophytes)

 

Vous pouvez utiliser ce post pour nous livrer vos impressions sur la série, discuter du Plot, etc. Si vous avez peur de spoiler les gens, n'Hésitez pas à vous servir de l'option Spoiler disponible dans les outils.

18 octobre 2016
14:46
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

C’est donc un an après de début de la première saison que commence celle de la seconde qui devrait venir conclure cette dernière série Gundam en date. Vraiment agréable dans sa première partie, j’ai eu plutôt des très bons retours autour de moi même s’il me semble que les audiences et les ventes ne soient pas exceptionnelles au Japon.

 Image Enlarger

Comme je l’ai dit dans le poste précédent, les choses se sont pas mal stabilisées pour les Tekkadan depuis la fin du conflit pour le pouvoir en Arbrau qui impliquait Gjallarhorn. Comme présenté dans l’introduction, désormais la troupe de mercenaire est un membre respectable de l’organisation Teiwaz qui dispose de plusieurs installations à la fois sur Mars avec sa base (ou les entraînements de nouvelles recrues s’enchaînent) et de vastes fermes, mais aussi sur Terre où une filiale s’occupe de la collaboration avec les instances dirigeantes d’Arbrau.

 Image Enlarger

Image Enlarger

Kudellia de son côté est restée très proche de ceux qui lui ont sauvé la vie, puis lui ont permis de réaliser son objectif tout en lui ouvrant les yeux sur la situation réelles des colonies et de Mars. Plus discrète, elle est maintenant hautement impliquée dans le développement économique du secteur Martien sous contrôle d’Arbrau, notamment le secteur minier où elle a négocié de nouveaux droits auprès de Makanai après son élection à la tête d’Arbrau à la fin de la première saison. Néanmoins tout n’est pas rose car les actes glorieux de Tekkadan et le travail de McGillis ont affaibli Gjallarhorn en mettant à jour sa profonde corruption, en résulte une augmentation des conflits et de l’utilisation d’enfants-soldats...

Image Enlarger

 La saison se lance vraiment dans le vif du sujet dès le début, après s’être vu éconduire par Kudellia, le leader d’une faction dissidente martienne visiblement soutenu par quelqu’un d’influent et puissant, décidé de tenter d’éliminer à nouveau la jeune femme. Un important groupe de pirate est mandaté et lance un assaut contre ses installations avec des mobil-suit et des mobil-worker. Prévenu de l’attaque, Orga organise la défense avec ses troupes.

Image Enlarger

 Image Enlarger

Bien que violent, l’assaut sera finalement stoppé par le retour de Mikazuki aux commandes du Barbatos amélioré dans sa version Lupus. Bien décidé à ne pas en rester là, Orga décide de tenter d’éliminer le puissant groupe pirate et finalement se voit poussé à coopérer avec des troupes de McGillis qui vise lui aussi l’élimination des pirates pour ses ambitions personnelles au sein de Gjallarhorn.

 Image Enlarger

Image Enlarger

Image Enlarger

En voulant prendre de vitesse leurs adversaires, ils tombent dans un piège mais relèvent le défi et un violent combat spatial s’engage sur la durée entre les deux flottes de vaisseau et leurs mobil-suit au premier rang desquels le Barbatos et le Gusion. L’arrivée d’une seconde faction de Gjallarhorn ajoute un supplément de confusion à l’ensemble...

Image Enlarger

Et surtout qui (question rhétorique) est ce mystérieux personnage masqué qui semble intrigué dans l'ombre pour contrer les plans de McGillis...

Image Enlarger

 

Que dire si ce n’est que la série démarre directement sur les chapeaux de roue avec une mise en situation rapide et de nombreux combats : pour dire, là où certaines productions limitent autant que possible ceux-ci pour tenir les délais, ici rien que pour les trois premiers épisodes on passe presque la moitié du temps dans des phases de combat, d’abord au sol, puis dans l’espace soit déjà plus d’une demi-heure... Et comme les combats de Gundam IBO sont plutôt de bonne facture et doté d’une ambiance prenante (on y ressent un parfum de lutte difficile, les munitions et les carburant jouent un rôle crucial, les combats sont beaucoup plus proche des titres Universal Century par cet aspect que des habituels univers alternatifs) et bien ça rend le titre vraiment attrayant pour tous ceux qui aiment ça.

 

8 novembre 2016
19:16
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Et c’est le retour de la review de Gundam IBO et comme souvent dans Gundam et cette série particulièrement : c’est le gros Bordel !

 

On s’était quitté sur le combat entre Tekkadan, les forces de McGillis, des forces des Gjallarhorn hostile à ce dernier et les pirates dirigé par le chef d’un parti martien éconduit par Kudellia, lui-même poussé par quelqu’un de plus puissant...Le bordel je vous dis.

 Image Enlarger

Finalement la victoire et la capture du chef des pirates est revenu à la faction Tekkadan/McGillis au nez et à la barbe de la faction de Rastall, un autre membre très important de Gjallarhorn. De retour sur Mars, Orga est bien décidé à rendre une petite visite à l’impudent qui s’est risqué à les attaquer...

Image Enlarger

Image Enlarger

Les soldats du groupe débarquent en force, neutralisent les gardes et lâché par son allié de l’ombre, le responsable de l’attaque est froidement abattu d’une balle en pleine tête par Mika mettant une fois de plus en avant le côté atypique de ce pilote de Gundam dans la franchise. Ils sont en général trop imbu de justice pour ce faire et c’est en général plus le rôle dévolu à l’adversaire...un des seuls que j’imagine pouvoir faire ça aurait été le Heero Yui du début de Gundam Wing et encore.

 

On peut penser après ça que le calme va revenir mais il n’en est rien et la lutte de pouvoir de Gjallarhorn continue de générer du conflit, conflit dans lesquels Tekkadan est aspiré malgré lui en se retrouvant pour le moment dans le camp du redoutable McGillis.

Le nouveau front conflictuel va s’ouvrir sur Terre, bien loin de la position actuelle d’Orga et de Mikazuki... La filière terrienne de Tekkadan participe en effet à la mise en place par Arbrau de sa propre défense suite au scandale de la saison un. Le groupe est sous les ordres de Shad et supervisé directement par le premier ministre Makanai...

Mais les deux sont gravement blessés à la faveur d’un attentat que certaines personnes vont imputer au bloc économique de SAU (cf la carte du post 1). Certaines personnes habilement placées vont alors tout faire pour provoquer le premier conflit entre états depuis la grande guerre et y mouiller les Tekkadan jusqu’au cou. En effet ces derniers désemparés par la perte de leur leader local vont se retrouver habilement privé de contact avec Mars et livré à eux-mêmes, ils vont se retrouvé placés en première ligne d’un conflit dont personne ne semble rien comprendre.

Image Enlarger

Les pertes d’accumulent alors que la situation s’enlise...et pour cause, cela semble être le but des instigateurs de l’affaire, visant à mettre MacGillis, chargé de résoudre le conflit, en mauvaise posture.

Image Enlarger

Image Enlarger

Dans cette nouvelle partie, le déroulement est pour le moment donc très centré sur la filière terrestre pendant que les renforts tentent de les rejoindre depuis Mars, soit plus de trois semaines de voyage... L’accent est particulièrement mis sur les personnages de Takaki, qui gère le groupe malgré son jeune âge, et sur Aston qui lui sert de bras armé et commande le groupe de mobil-suit.

Image Enlarger

Il ne reste qu’à espérer pour eux qu’ils tiendront bon assez longtemps pour recevoir l’aide de Mika, Eugene et Akihiro...

 Image Enlarger

Au final ce début de saison est toujours aussi passionnant et on nage en pleine soupe de filsdeputerie et moi j’adore ça. La technique est toujours au rendez-vous sur les passages de méchas tout en restant honorable le reste du temps.

 Image Enlarger

J’en profite juste pour parler d’un point qu’on m’a fait remarquer : la qualité de la traduction sur les deux saisons. Je précise que personnellement je ne me rend presque jamais compte de ça pour la bonne raison que j’ai une façon de lire assez atypique qui fait que naturellement j’ai tendance à sauter des mots et à compléter automatiquement les trous...et du coup pour les erreurs de sous-titres je fais pareil machinalement. Néanmoins après vérification il est vrai que la version Daisuki/Wakanim, visiblement traduite directement en amont, est pleine de coquilles au moins sur la forme...coquilles qui après vérifications n’apparaissent pas chez Crunchyroll signe que quelqu’un est repassé derrière la traduction « officielle » ce qui en fait une version de meilleure qualité sur ce point.

 

4 décembre 2016
13:26
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

La dernière review de Gundam IBO nous avait laissé en pleine confusion sur Terre avec le conflit téléguide en SAU et Arbrau dans le but de nuire voire de mettre à Terre McGillis dans la lutte de pouvoir au sein de Gjallarhorn. Les Tekkadans locaux servant de pions très efficaces dans l’opération et en payant un lourd prix.

Image Enlarger

Ce combat à distance va rapidement trouver sa conclusion dans ce nouveau tronçon de trois épisodes, en effet McGillis en personne va s’impliquer sur le terrain pour stopper le conflit qui nuit à son influence. C’est précisément ce que ses opposant voulaient et Galan Mossa lance l’assaut aidé des Tekkadan pour tuer l’officier supérieur.

Image Enlarger

Le combat est difficile pour McGillis qui lutte contre Aston et Takaki, finalement il est sauvé d’une attaque en traitre de Galan par l’arrivé des forces martiennes, Barbatos en tête, et doit battre en retraite alors qu’Aston passe l’arme à gauche après avoir sauvé la vie de son ami.

Grâce à l’arrivé de cadres du groupe pour prendre le relais, la lumière est bientôt faite sur la manipulation dont ont été victimes Takaki et Shad pour impliquer le groupe dans ce conflit. Comme d’habitude avec le groupe, les représailles entrent rapidement en action.

Image Enlarger

Mossa est impitoyablement traqué par les mobil-suit de Tekkadan et préfère mourir une fois acculé pendant que Radiche, qui interceptait les ordres officiel d’Orga, est froidement exécuté par Takaki une fois devenu inutile en termes de renseignement.

Image Enlarger

Une fois de plus on fait face à cette attitude assez unique de nos héros à résoudre leurs problèmes dans ce longue franchise qu’est Gundam par des moyens qui sont habituellement proche des antagonistes. Bien souvent le groupe autour du Gundam est un groupe blanc se battant au milieu d’une guerre opposant deux groupes gris voir noir dans leur alignement. Dans ce cas précis, en dehors du cas de certains personnages isolés comme Kudellia et Atra, on nage dans une galaxie de groupes oscillants entre le gris et le noir qu’il s’agisse de Tekkadan, de Teiwaz, d’Arbrau, des factions de Gjallarhorn, etc…

Image Enlarger

Suite à cette affaire, Tekkadan quitte la Terre avec ses troupes et ses machines laissant derrière Takaki qui ne souhaite plus poursuivre le combat. Les intrigues reprennent alors de plus belle, les Tekkadans renforcent leur puissance avec la mise en service de nouvelles machines tout en resserrant les liens avec la faction de McGillis prêt à leur faire des concessions pendant que leurs rivaux en font de même.

Image Enlarger

Image Enlarger

A ce stade McGillis semble voir le groupe martien comme le bras armé lui permettant de renverser la tête de l’organisation dont il fait partie et de pouvoir restaurer l’idéal du fondateur de Gjallarhorn qui semble l’obséder. Tekkadan se voit offrir la possibilité d’établir son autorité sur tout Mars et plus seulement sur la partie appartenant à Arbrau même si cet accord provoque des remous considérables chez Teiwaz auprès duquel ils sont toujours affiliés. Mais Orga conscient de la puissance considérable de son groupe désormais semble prêt à la jouer en solo si nécessaire.

Image Enlarger

Image Enlarger

Vous l’aurez compris, si les deux derniers épisodes sont plus calmes ce n’est que pour mieux affuter les lames qui ne vont pas manquer de s’entrechoquer dans cette lutte à mort qui se prépare de part et d’autre et qui nous conduira à n’en pas douter vers le climax final la saison prochaine.

On se quitte donc sur un dernier moment un peu gênant sponsorisé par Pedobear entre McGillis et sa fiancée de 9 ans…

Image Enlarger

 

 

9 janvier 2017
11:37
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Ça fait plusieurs semaines que je suis un peu en mode grosse flemme, mais il est temps de se remettre à jour sur mes reviews et notamment sur celles de ce Gundam IBO que j’ai largement délaissé alors qu’elle mérite beaucoup mieux.

 Image Enlarger

Dans la partie précédente on avait fini de solder les conséquences directes de la manipulation des troupes Tekkadan sur Terre et la plus grande partie d’entre elles est désormais rentré sur Mars avec Orga, Mika et Kudellia. Mais dans Gundam, la paix ne dure jamais bien longtemps et déjà un énorme problème se profile.

 Image Enlarger

Il y a plusieurs épisodes en arrière on se souviens qu’un nouveau Gundam avait été découvert dans une excavation de prospection minière sous le contrôle du groupe. Avec le Gundam désormais en réparation à l’atelier situé en orbite, se trouvait une machine bien plus massive dont tous ignorent la fonction et qui était accompagné de nombreuses autres machines plus petites. Finalement Orga décide de contacter McGillis à ce sujet, Gjallarhorn disposant des archives des anciennes machines de la grande guerre...la réaction de ce dernier est immédiate et inquiet il se rend sur le champ sur Mars.

Image Enlarger

Il se trouve que la machine à l’arrêt est un Mobil-Armor, machine infernale et automatisée de la guerre dont le but est de tuer en masse la population. Accompagné de ses Pluma, les machines plus petites qui l’entourent, il est quasiment invincible car ces derniers peuvent se réparer et réparer la machine mère. C’est pour vaincre ces monstres que furent crée entre autres les Gundam et le système Alaya-Vijnana...

 Image EnlargerImage Enlarger

McGillis se rend sur site avec Mika et Orga pour confirmer ses craintes, mais la rivalité interne à Gjallarhorn va entrainer un désastre, cet imbécile de Iok venant mettre au défi McGillis directement là où se trouve le Mobil-Armor qui sort de son état de veille au contact du réacteur Ahab du Mobil-Suit. S’ensuit un chaos infernal et nos héros prennent la fuite et commencent à échafauder un plan pour détruire la machine avant qu’elle ne raye de la carte des villes entières.

 Image Enlarger

Image Enlarger

Malheureusement tout ne va pas se passer comme prévu, notamment à cause de l’interférence dans le combat des deux factions de Gjallarhorn qui désorganisent toute l’opération. Une installation agricole est d’ailleurs entièrement détruite dans la manœuvre en une seule attaque de la machine autonome. Pour tout arranger, le Barbatos et le Gusion se mettent en sécurité et ses inaptes au combat à cause de limiteurs visant à préserver le pilote en cas de surcharge du système de contrôle de l’appareil.

Image EnlargerImage Enlarger

Finalement tant bien que mal et à l’aide du nouveau Gundam capable de passer en mode artilleur avec deux énormes railguns, le groupe de combat parvient à isoler la machine de ses soutiens et le combat à mort s’engage d’abord contre McGillis et son second puis contre le Barbatos débarrassé de son limiteur et prêt à en découdre dans un combat épique et mémorable...qui ne restera pas sans conséquences mais ça c’est pour la prochaine review.

 Image Enlarger

Au final les trois épisodes traitent quasiment entièrement de ce combat contre une antique machine qui attise à la fois peur et convoitise de certains, combat qui trouve son épilogue au final après quatre épisodes de tension, de combats épiques ...et de moments pénibles. La palme du chieur revient en effet à Iok qui en plus de foutre le bordel est complètement con.

 

En tout cas on repart sur une nouvelle saison de diffusion, vers le grand final ?  

25 janvier 2017
16:06
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Tout d’abord je tiens à m’excuser, dans cette update il va y avoir plus d’images que d’habitude mais je n’arrivais pas à choisir et autant le dire tout de suite dans le passage que couvrent les épisodes 38-39 et 40 pour moi il y a rien à jeter c’est 10/10 tout du long : y a tout ce qu’on aime dans un Gundam, du combat de fou, du drama, encore du drama et toujours plus de drama, des fils de **** et des vengeances et trahisons en tout genre.

 Image EnlargerImage EnlargerImage EnlargerImage EnlargerImage EnlargerImage Enlarger

La dernière fois on s’était arrêté au moment où le Mobil-Armor avait été isolé et acculé, mais il restait encore à le vaincre. C’est Mikzuki en personne qui va se charger de cette tâche en solo, comme il le dit lui-même, les autres seraient plus une gêne qu’autre chose. Un combat à mort épique entre les deux s’engage, ce genre de combat qui prendra aux tripes les amateurs du genre, les mouvements ultra-rapides des deux machines sidèrent les autres combattants présents et les coups réduisent en miette des parties entière des deux machines. On assiste à une vraie boucherie mécanique en se demandant quelle machine cessera de fonctionner en premier. C’est finalement Mikazuki qui l’emporte avec un Barbatos en ruine.

Ce combat n’est pas sans conséquence pour lui car comme la dernière fois qu’il a poussé la machine dans ses retranchements, il a perdu une partie de l’usage de son système nerveux une fois débranché de la machine. Il est maintenant incapable de rien faire par lui-même, seul un de ses bras fonctionnant encore, c’est pourquoi on voit souvent un de ses camarades le transporter sur son dos d’un endroit à l’autre. Cette déchéance physique d’un des deux héros de la série participe grandement à l’alourdir encore plus l’ambiance dramatique de la série.

Image Enlarger

 Image Enlarger

Suite à ce combat, Iok Kujan est publiquement humilié par McGillis au conseil de Gjallarhorn, ce dernier est en effet félicité pour sa victoire pendant que la premier reçoit le blâme d’avoir réveillé la terrible machine. De là va découler tout la séquence suivant qui va faire de Iok un membre du cercle assez étendu des grosses ordures détestés par tout la communauté. En effet, il souhaite se venger de McGillis et de Tekkadan, le premier est intouchable, le second et protégé et puissant…mais les conflit internes de Teiwaz vont l’aider et on va lui suggérer de s’en prendre aux Turbines de Naze qui sont les protecteurs de ses ennemis…

Image Enlarger

Utilisant le prétexte de trafic d’arme illégal (ce qui est vrai mais risible quand on voit Iok utiliser à grande échelle le même type d’armes illégales…) il rend les Turbines hors la loi. Il se met en route avec sa flotte et un imposant détachement de mobil-suit pour détruire la base de l’organisation. Naze demande à Orga de rester à l’écart du tout ça pour éviter de les entrainer dans sa chute. Il prend aussi ses dispositions pour faire évacuer toutes les femmes à son service dans l’organisation pour qu’elles soient épargnées et protégées par Teiwaz.

Image Enlarger

Image Enlarger

Image Enlarger

Quand la flotte de Gjallarhorn arrive, il est prêt à leur faire face seul et se rendre, même si au final Amina qui est sa partenaire depuis les premiers jours comme on le voit dans un flash-back, préfère rester et se battre avec lui. Son plan n’implique pourtant pas de combat car il projette de se rendre… En effet son vaisseau le Hammerhead lance un signal de cesser le feu dès l’approche de Gjallarhorn.

Image Enlarger

Image Enlarger

Et l’infamie pu commencer, en dépit de toutes les conventions Iok ignore le signal et fait ouvrir le feu avec ses nouvelles armes…sur les vaisseaux civils qui fuient au loin. Nombreuses sont les victimes innocentes malgré les efforts dérisoire de Lafter des autres pour protéger leur famille. Julietta de son côté utilise sa nouvelle machine et affronte Amina dans un combat disputé où malgré son avantage technologique, elle n’arrive pas à avoir le dessus.

Image Enlarger

Image Enlarger

Image Enlarger

Finalement Iok poursuit dans l’infamie et refuse le signal de réédition de Naze, Amina brise la défense de la flotte mais finit par être abattue par la terrible arme alors qu’elle échoue de peu à tuer Iok. Derrière c’est au tour de Naze de mourir aux commandes de son vaisseau en échouant là encore de peu à détruire le vaisseau amiral adverse. Le reste des Turbines est sauvé par l’arrivée de plusieurs Tekkadan : Akihiro, Shino et Ride et ils parviennent à prendre la fuite.

Image Enlarger

Image Enlarger

Mais il est clair qu’une telle infamie ne restera pas impunie ne serait-ce que par Orga…et il est fort à parier que McGillis tentera d’utiliser les actions stupides de Iok pour le mettre hors-jeu définitivement, si possible en entraient son mentor Rustal dans sa chute.

 

 

Que dire d’autre, de tout façon je n’arrive guère à être objectif en ce moment tant cette partie réunit tout ce que j’aime dans la franchise, ce nouvel arc (final ?) a en tout cas débuté sur les chapeaux de roue avec une qualité sur tous les plans qui marque la série depuis maintenant 40 épisodes. S’ils arrivent à ne pas foirer la fin, ce Gundam rentrera dans mon top trois de la franchise sans aucun doute. Je pense définitivement que cette série-là sera à terme la meilleure porte d’entrée à la franchise pour un néophyte.

 

13 février 2017
21:00
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Il y a trois semaines, nous nous étions quitté en plein drama avec la mort d’un personnage secondaire de premier plan, Naze Turbine le mentor d’Orga et le parrain des Tekkadan…mais le drama ne fait que commencer et on amorce désormais l’arc final de l’anime, la partie où dans tous les Gundam on sort les grosses machines et où tous les joueurs jouent le va-tout. All-in and fuck it comme dirait l’autre.

Image Enlarger

Image Enlarger

Alors qu’Orga et les autres membres de son organisation sont encore secoué par la morte de Naze dans le piège tendu par Iok Kujan et le second de Teiwaz qui vise le pouvoir, ce dernier multiplie les provocations alors que de son côté Mc Murdock fait son possible pour sauver ce qui peut l’être sans pour autant être dupe…et il le fait bien comprendre à Jasley. Pourtant ce dernier confiant va tenter de pousser son avantage encore plus loin…trop loin.

Image Enlarger

Alors que Lafter hésite à quitter les Turbines pour rejoindre les Tekkadans et Akihiro, une discussion avec ce dernier la décide et rester parmi les siens…mais la jeune femme pleine de vie est froidement abattue par un tueur de Jasley dans une boutique de jouets. Ce meurtre horrible est le coup de trop et les Tekkadan réclament vengeance cette fois, Akihiro en tête.

Image Enlarger

Image Enlarger

Image Enlarger

Jasley espère la confrontation avec Tekkadan pour les broyer entre ses nombreuses forces et celle de Iok Kujan en profitant de l’absence supposée du Barbatos…Mais Iok Kujan est mis à pied par son propre camp et Mc Murdock refuse de lever le moindre petit doigt ce qui laisse Jasley seul face à la fureur des mobil-suit de nos héros dont les trois Gundam, Barbatos Lupus Rex réparé en tête. Le combat est long est âpre mais à sens unique et après avoir laissé cette vermine venir le supplier en vain, Orga ordonne à Mikazuki de l’annihiler.

Image Enlarger

Image Enlarger

Image Enlarger

Image Enlarger

Image Enlarger

Image Enlarger

Avec cette opération, Tekkadan a définitivement coupé les ponts avec Teiwaz et s’est jeté corps et âme dans le pari risqué de Fareed McGillis qui avance rapidement ses pions et même si Mika et Atra tentent de donner un peu de légèreté à la situation, cela reste très fugace.

Image Enlarger

Avec la soutient d’une large partie des troupes de Gjallarhorn, plus celui des troupes d’élite de Tekkadan, Mika en tête, McGillis lance alors un vaste coup d’état à la tête de l’organisation corrompue. Pour mieux comprendre son obsession pour la force imposée par l’ordre et son aversion envers le Gjallarhorn actuel on assiste à un rapide flash-back sur son passé.

Image Enlarger

Image Enlarger

Misère, mauvais traitement, abus révoltant de toutes natures, l’enfance du jeune garçon fut un véritable cauchemar et malgré ses capacités, son seul salut fut finalement son obsession pour le fondateur de Gjallarhorn Agnica…

Image Enlarger

Image Enlarger

Il tente d’ailleurs de s’approprier la machine personnelle de ce dernier, le Gundam Bael, machine quasi-sacrée dans laquelle est censée sommeiller l’esprit du fondateur sans que personne ne soit parvenu à démarrer la machine en plus de trois cent ans.

Image Enlarger

Vidal, alias Gaelio Bauduin fait alors son apparition avec son Gundam pour tenter de stopper celui qu’il considérait comme son ami et qui l’a trahi mais Mika veille au grain et un combat violent s’engage entre les deux machines à pleine puissance…Gaelio dispose en effet du soutien du cerveau de Ein récupéré à la fin de la saison un et qui lui permet de rivaliser avec le Barbatos. Néanmoins quand McGillis démarre le Bael, il est contraint de battre en retraite, ne pouvant lutter à deux contre un. Le nouveau possesseur de la machine légendaire se proclame alors le nouveau maitre de Gjallarhorn, reposant son autorité sur le prestige de la machine et la corruption de ses opposants. Néanmoins Gaelio proclame à son tour publiquement qu’il renversera McGillis pendant que Rustal rassemble sa grande flotte pour faire route de force vers la Terre et renverser l’usurpateur.

Image Enlarger

Image Enlarger

Le conflit est désormais passé à l’échelle massive et rien ne pourra désamorcer cette escalade fatale si ce n’est de nombreux morts. C’est maintenant qu’on va savoir si cet excellent anime sera capable de tenir jusqu’au bout. En tout cas techniquement c’est toujours relativement constant et vraiment positif en ce qui concerne les combats à proprement parler. A titre personnel en plus je suis particulièrement fan du dernier opening de la série, le rythmé Fighter du groupe KANA-BOOM, au moins sur ce point on aura été gâté du début à la fin. En tout cas ça fait toujours aussi plaisir de voir autant de monde (relativement) continuer de suivre une série Gundam après 43 épisodes, ça faisait un moment que ce n’était pas arrivé et rien que pour ça c’est beau.

16 avril 2017
14:57
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Et c’est un deuxième essai après la perte complète de mon premier jet de cette ultime review de Gundam IBO, un des anime qui aura marqué mon année 2016 et un des meilleurs Gundam dans la catégories Univers Alternatifs (car oui j’ai perdu toute la review, couvrant les 7 derniers épisodes rien que ça, sur un problème informatique).

Du coup vu le temps écoulé depuis la fin je spoil tout sans balise, vous êtes prévenus.

Image EnlargerImage Enlarger

Comme prévu la grande bataille finale entre la faction révolutionnaire de McGillis et la loyaliste de Rustal va débuter sur l’orbite terrestre, le clan McGillis est en légère infériorité et malgré un léger flottement dans les relations entre alliés, dispose du soutien important de nos héros de Tekkadan. A l’amorce du combat notre leader fou dispose donc de bonnes chances de parvenir à ses fins même si l’issue reste loin d’être certaine. Dans un premier temps le combat est effectivement équilibré mais Rustal a plus d’une carte dans sa manche. Pendant que Julietta bloque efficacement Mikazuki et que Gaelio fait de même avec McGillis, Rustal utilise un agent infiltré dans le camp adverse pour faire croire que celui-ci utilise des Dainslef, ces armes interdites utilisées par Iok contre Naze. Il utilise alors cette excuse pour utiliser ses propres armes interdites qu’il a en masse et le cours de la bataille bascule ainsi brutalement, les forces de McGillis étant rapidement mise en grande difficulté et détruite en grande partie.

Image Enlarger

Image Enlarger

Image Enlarger

A ce moment-là Rustal pense avoir mis son adversaire échec et mat mais va ce faisant se donner quelques sueurs froides. A la manière du final entre les Turbines et Iok, Tekkadan par le biais de Shino va tenter une ultime manœuvre qui va fonctionner dans un premier temps et c’est uniquement un réflexe salvateur de Julietta qui va mettre le plan en échec et sauver la vie de Rustal, provoquant la mort de Shino et la fin de la bataille. Les survivants se replient vers Mars, poursuivis rapidement par leurs adversaires. Commence ainsi le dernier acte de l’anime : nos héros sont des nouveaux acculés, ils ont tout perdus et lutte simplement pour leur survie. Rustal refuse toute négociation avec Orga qui tente alors un dernier plan pour évacuer la base en profitant d’une sortie en solo de McGillis.

Image Enlarger

Image Enlarger

Il rallie la ville de Chryse et met en place un plan d’évacuation via un tunnel avec le soutien logistique des Turbines survivants et de Makanai le premier ministre d’Arbrau. Malheureusement si le plan continue, Orga est rapidement abattu en pleine rue par des hommes de Gordon Nobliss, le riche homme d’affaire souhaitant bien se faire voir du nouveau maitre de Gjallarhorn et éliminer un pion devenu gênant. Terrible moment pour tous nos héros, il ne sera pas le dernier…

Image Enlarger

Image Enlarger

Image Enlarger

Image Enlarger

Pendant ce temps sur la base, alors que l’étau se resserre, c’est de façon surprenante Mika qui prend la parole pour haranguer les troupes une dernière fois avant de livrer leur ultime combat. Le combat est terrible, de nombreux pilotes perdent la vie courageusement comme Hush pendant que dans l’espace McGillis lance son attaque en solo contre le vaisseau de Rustal, assaut aussi désespéré que fou. S’il parvient à passer les lignes adverses et à cause de gros dégâts, il est stoppé en deux temps par son ancien meilleur ami Gaelio Baudouin dans un duel acharné jusqu’au bout.

Image Enlarger

Image Enlarger

Sur Mars le combat touche à sa fin, les membres de Tekkadan sont en train de fuir par le tunnel pendant que Akihiro et Mika retiennent toujours les ms de Gjallarhorn grâce à la puissance de leur deux Gundam.

Image Enlarger

Image Enlarger

Image Enlarger

Rustal ordonne alors un bombardement massif à l’aide des Dainslef pour en finir. Le choc et terrible pour nos deux héros…dans une scène mémorable Akihiro mourant trouve la force de broyer cette ordure de Iok avant de trépasser lui-même, chose qu’on était nombreux à attendre depuis plusieurs épisodes ! #champagne Quant à Mikazuki, c’est au bout de l’effort démentiel qu’il a fourni pour sauver le reste de ses amis, qu’il est enfin vaincu par Julietta, ce personnage un peu agaçant mais que je ne serais jamais parvenu à haïr tout du long de la série. Avec ce dernier duel prend fin l’histoire de Tekkadan dont une bonne partie des membres a finalement pu se reconstruire une vie grâce au sacrifice de la plupart de ses meneurs, Orga et Mika en tête.

Image Enlarger

Image Enlarger

Commence alors un long passage d’épilogue, chose qu’à titre personnel j’apprécie énormément dans un anime. On se rend compte que comme souvent dans Gundam tout n’est ni noir, ni blanc. Si Rustal a finalement gagné alors qu’il était l’antagoniste et un sacré manipulateur, c’est sous son égide que Mars va prendre son indépendance et que Kudellia va en devenir la première dirigeante. Ensemble ils mettent même fin à l’exploitation des enfants pour que la tragédie de nos héros ne se reproduise pas. C’est même Julietta qui est pressentie pour prendre la tête de Gjallarhorn, Julietta qui s’avère être une des seules à avoir compris le but du combat de Tekkadan et qui aidée de Gaelio devrait plutôt être une dirigeante juste et intègre réalisant peut-être là aussi une partie du rêve de McGillis… On découvre aussi que certains de nos héros n’ont pas oublié la trahison de Nobliss et lui font payer le prix du sang qu’il a bien mérité.

Image Enlarger

Finalement l’anime se termine vraiment sur Kudellia rendant visite à Atra et à Akatsuki, le fils de cette dernière et notre héros taciturne, nous laissant finalement sur une touche optimiste après cinquante épisodes marqués par la guerre, le drame et la douleur.

Image Enlarger

Je n’ai plus grande chose à rajouter à ce titre si ce n’est que dans le format série TV, c’est probablement la série qui m’aura le plus hype du début à la fin après Gundam SEED.

 

16 avril 2017
14:58
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Un des tous meilleurs Gundam des Univers Alternatifs

Note finale :

arrow-curve-000-left_png wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png

Ghibli Japon Twitter US Geekotaku innovation Cosplay Star Wars Creepy Interview jeu vidéo Débat Crowdfunding Concours Annecy Dr Who Aardman Ankama Exposition ARTE Corée Speed Drawing Talk Back Food NSFW Don Bluth Reportage Musique Star Trek Info pratique Analyse Geek blender Article Comics grease pencil MCU Documentaire Festival Web serie Convention Retrogaming Goodies RIP Trigger Manga Cyber Punk Funny Marvel Réalité Augmentée Sony WTF Simpsons's Couch Gag Otaku Master Class Steam Punk Bande dessinée LAIKA Cannes Animation Legend Conférence Making of France Youtube Mecha Pixar Netflix Stop-Motion Césars Warner Geekette paperman World Record Statistique Culture Disney Oscars DC Comics Final Fantasy Teaser
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online:
14 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 375

Charrys: 243

macromaster_42: 239

tsatse: 191

lololeboiteux: 160

itaf: 142

albatron: 118

FrozenOwl: 109

hunterogue: 104

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 94

Members: 172

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1253

Posts: 10640

Administrators: Marco Sensei: 7587