A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
Review : Kōtetsujō no Kabaneri
[Anime Review]
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
1 mai 2016
18:45
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

∼ Kōtetsujō no Kabaneri/Kabaneri of the Iron Fortress ∼

https://www.youtube.com/watch?v=ihvqAdvAt4g

Genre : Action/Drame/Steampunk

Note Technique :

Character design :

arrow-curve-000-left_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png

+1 Pour ceux qui aiment le design un peu retro et -1 pour ceux qui détestent ça.

CGI :

arrow-curve-000-left_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Backgrounds :

arrow-curve-000-left_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Animation :

arrow-curve-000-left_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Histoire :

wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Dans un monde en pleine révolution industrielle, le genre humain est soudain menacé par l’apparition d’une nouvelle espèce de créature qu’ils nomment Kabanewink. Le Kabane sont des humains infectés par une affliction mystérieuse, ce faisant ils ne deviennent ni plus ni moins que des zombies assoiffés de sang avec des capacité hors normes en termes de force physique, endurance et régénération. De plus leur cœur visible à cause de la lueur jaunâtre qu’il émet est renforcé par une couche métallique impénétrable par les armes blanches et armes de tir à vapeur dont disposent les humains ce qui les rend très difficile voire impossible à tuer.

Le fléau s’est ainsi rapidement étendu jusqu’à devenir incontrôlable, et sur l’ile Hinomoto, la seule solution retenue ayant permis pour le moment la survie de l’humanité fut la construction de puissantes villes fortifiées par d’imposants murs. Afin de communiquer et de se déplacer entres ces villes appelés stations, ils utilisent un train blindé propulsé par une imposante locomotive à vapeur. Ces trains nommées Hayajiro sont régulièrement la cible des Kabane mais ses défenses, sa garnison et sa vitesse lui permette la plupart du temps de s’en tirer sans encombre ou au prix de pertes faibles.

Le héros de l’anime : Ikoma blblbl, travaille en tant que mécanicien dans une de ces stations, celle de Aragane. En parallèle de son activité il travaille sur un prototype d’arme capable de briser le cœur des Kabane (Tsuranukizutsu) tout en cherchant à comprendre le fonctionnement de l’affliction qu’ils transmettent loin des préjugés et autres superstitions de ses camarades. Malheureusement alors qu’il cherche l’occasion de tester son arme, un des trains arrivant à Aragane a été pris d’assaut par les Kabane et, hors de contrôle, il vient fracasser la porte de la cité créant une brèche fatale alors que les créatures se répandent dans la ville bientôt mise à feu.

Les humains tentent de résister tant bien que mal tout en fuyant vers le train restant en ville pour évacuer en urgence. Ikoma est quant à lui agressé dans son atelier et parvient à tuer son opposant avec sa nouvelle arme non sans être mordu… Utilisant ses connaissances il bloque la propagation du mal (moment spécial lol rhaaa) et rejoint les autres qui sont aidés par le personnage féminin principal de la série en la personne de Mumei wub, une jeune femme aux compétences exceptionnelles.

Il se trouve en fait que les deux héros sont dans le même cas de figure et sont à moitié contaminés par l’affliction des Kabane ce qui fait d’eux des "Kabaneri" d’après Mumei. Avec leur aide le train parvient à quitter la cité agonisante en direction de la capitale mais malgré leurs faits d’armes glorieux, les deux jeunes doivent faire face à la peur et la suspicion alors que la menace des Kabane reste d’actualité brooding.

 

Épisodes disponibles : 3, nul part pour cause de licence mondiale Amazon

(EDIT de Marco Sensei : et vu que prendre une licence mondiale alors que tu distribue pas les séries partout, c'est complètement CON, je vous proposer de venir chercher votre bonheur la ou il se trouve... rolleyes)

Intérêt Global (note provisoire) :

wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

+1 si vous aimez les gros titres action, +1 si vous aimez les zombies et le post-apo, +1 si vous aimez le steampunk

(EDIT de Marco Sensei : Et -1wlemoticon-star_png si vous détestez les zombies... whistle)

Vous pouvez utiliser ce post pour nous livrer vos impressions sur la série, discuter du Plot, etc. Si vous avez peur de spoiler les gens, n'Hésitez pas à vous servir de l'option Spoiler disponible dans les outils. smile

The following users say thank you to lololeboiteux for this useful post:

Marco Sensei
1 mai 2016
19:51
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Je trouvais dommage que personne ne parle de Kabaneri ici alors j’ai décidé de tenter le coup même si vous n’aurez pas un avis aussi pointu que notre expert local.unsure

 Image Enlarger

Pourquoi je trouvais ça dommage ? Simplement parce que malgré le spam My Hero Academia intense auquel on est soumis fait son œuvre, pour moi le vrai gros blockbuster de la saison est bien ici avec Kabaneri of the Iron Fortress, titre diffusé au Japon sur Fuji Tv dans le connu créneau Noitamina et surtout licencié au niveau mondial, à la stupeur générale, par Amazon pour son service vidéo. Ce qui explique pourquoi ce titre que je m’attendais à voir diffusé sur Wakanim pour pleins de raisons, n’est au final pas disponible en diffusion légale en France actuellement bad (au final ça fait deux reviews sur trois pas diffusées légalement).

 Image Enlarger

Pour Kabaneri le studio Wit (connu notamment pour la populaire adaptation de l’Attaque des Titans smile et la moins bonne adaptation de Seraph of the End nani) revient sur un titre proche du premier des deux avec une histoire originale (dans le sens qu’il ne s’agit pas d’une adaptation hein). Au passage quelques pointures du milieu sont ici réunies avec Tetsuro Araki à la réalisation (Death Note, SNK), Ichiro Okouchi au scénario (Code Geass, Valvrave), Haruhiko Mikimoto au chara-design (Macross, Macross 7, Gunbuster) et Hiroyuki Sawano à l’OST (AZ, SNK, Gundam Unicorn). A ce gros casting il faut d’ores et déjà rajouter qu’on a ici droit à la fois à un très bon opening par EGOIST et un bon ending par Aimer whistle.

 Image Enlarger

Mais alors avec tout ça, a-t-on quelque chose de potable ? Ou est-ce un pétard mouillé. Alors ça n’engage encore une fois que moi mais pour le moment, le résultat est très bon sur de nombreux points ! plus

Image Enlarger

Autant commencer par le point le moins bon (pour le moment) : le scénario. Attention je ne dis pas qu’il est mauvais, mais il ne transpire pas spécialement l’originalité avec un vague sentiment de revivre l’Attaques des Titans en mode l’Attaque des Zombies. On va retrouver un héros qu’on aimerait bien baffer brooding qui va se trouver être une sorte d’hybride cheaté entre les deux camps. Néanmoins la comparaison entre les deux titres souffre de nombreuses différences dont les principales sont :

  • Si dans SNK on est dans un univers qui tire plus sur le médiéval et la renaissance que sur l’industriel malgré quelques aspects qui s’y rapprochent, ici on est clairement dans un univers steampunk avec la présence de la vapeur comme moteur de toute une industrie. Elle sert aussi bien à mouvoir le lourd train blindé qu’à actionner les armes à feu des soldats.
  • La présence du train justement donne lieu à une action à la fois statique et mobile assez plaisante pour le peu d’épisodes qu’on a eu pour le moment.
  • Le personnage principal féminin en la personne de Mumei est tout simplement une grande réussite cool à des kilomètres d’une Mikasa certes badass mais en retrait et taciturne. Ici c’est elle qui mène l’action, elle qui fait preuve de la plus grande puissance tout en se permettant un design vraiment classieux wub.

Image EnlargerImage Enlarger

Justement le design des personnages, parlons-en un peu : en faisant intervenir Mikimoto dans cette série, son travail permet de donner un cachet indéniable au titre avec des personnages ayant à la fois des traits fins et moderne tout en ayant un air tout droit tiré des années 80-90 où il nous a gratifié de design de caractère sur les séries Macross ou Gunbuster. Les grand adeptes du design standard actuel qu’on retrouve partout n’apprécieront probablement moins que moi cette différence mais pour le coup c’est un gros point positif pour moi.plus

 Image Enlarger

De manière globale tout l’aspect technique aussi bien les décors, les personnages que l’animation me paraissent (avec mes yeux de néophyte) très soignés et réussies. Les combats notamment sont pour le moment très sympas et dynamiques. L’ajout par-dessus le tout de l’OST signé Sawano qui ne s’exprime jamais aussi bien que dans les situations épiques et pour le moment tout à fait dans le ton (il lui arrive d’être un peu à côté de la plaque sur certains titres mais pour le moment pas ici).

 Image Enlarger

Je vais en rester là pour le moment en attendant avec impatience les épisodes suivants. Habituellement je ne suis pas toujours un grand fan de ce type de titres et j’avais d’ailleurs hésité à commencer celle-ci et dans mon cas ça aurait été finalement une erreur d’ignorer ce titre. Même si elle n’occupe pour le moment pas le podium de mes titres de saison notamment à cause de ma méchaphilie aigüe en ce moment, je ne peux que recommander à tous les amateurs d’action, de steampunk et/ou de post-apo de donner sa chance à ce titre d’autant que le premier épisode est amplement suffisant ici pour avoir un avis assez tranché à mon avis.biggrin

 

 

23 mai 2016
19:19
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Et c'est reparti pour un petit tour de spoil gratuit !tongue2

Après la chute de la cité, les survivants ont réussi à prendre la fuite à bord du Kotetsujo tant bien que mal avec l’aide des deux Kabaneri : Ikoma et Mumei. Débute alors la première vraie phase de l’anime après les trois premiers épisodes introductifs dira-t-on, arc qui devrait mener le convoi en direction de la capitale au prix de nombreuses difficultés.

La première d’entre elle va se poser avec le rejet par la majorité du convoi de la présence des deux Kabaneri à bord, pour la plupart des gens marqués à la fois par la douleur de la perte des proches et la terreur qu’ils ressentent à la vue des monstres sans âme. Malgré le soutien de quelques personnes dont l’héritière d’Aragane et détentrice de la clé du convoi Ayame, Mumei et Ikoma sont rapidement enfermés à l’arrière du train à défaut d’être simplement exécuté, et encore si ce n’est pas le cas c’est plus par peur de devoir les affronter que par manque de volonté. Les amis d’Ikoma sont enfermés avec eux, accusé d’être des traitres, et Ayame est dépossédée de son autorité par un groupe d’ancien de la ville qui s’arroge le pouvoir.lipssealed

Le comportement global de Mumei et l’agression d’Ayame par un Ikoma affamé à la recherche de sang et perdant son self-contrôle n’arrange rien il faut bien l’avouer.batsong

Image Enlarger

Un mauvais choix dImage Enlarger

Suivant leur décision, le train s’engage dans une zone montagneuse pour aller au plus vite à leur destination malgré le risque que ce trajet fait courir au convoi...mais les ressources limités notamment en nourriture jouent en la faveur de cette option.

Image Enlarger

Comme redouté par les plus sceptiques, le train est assailli de Kabane par le toit à la faveur d’un relief favorable et ils commencent à tuer les occupants de celui-ci. Ikoma et Mumei parviennent alors à quitter le wagon de queue et engager le combat sur le train (encore un grand moment de Epic Mumei) et finalement Ikoma parvient à éliminer le plus fort de Kabane présent, nommé comme étant un Wazatori : un Kabane possédant encore tous les réflexes d’un combattant aguerri mais couplé aux capacités physique impressionnantes de son état.batcape

Mumei = OPImage Enlarger

Image Enlarger

Après ce passage meurtrier, Ayame retrouve son autorité et fait des Kabaneris les protecteurs du convoi, pacte qu’elle scelle dans le sang, ce sang nécessaire pour nourrir ces corps corrompus...Même le vaillant Kurusu toujours là pour défendre Ayame (pour le devoir qu’il dira mais je ne suis pas dupe ! rolleyes) les accepte sans rechigner à partir de là.

Ils arrivent alors à une autre station (ville), celle de Yashiro, et une mauvaise surprise les attend...la ville est elle aussi tombée et est remplie de Kabane, pire que ça : une tour s’est effondrée sur les rails bloquant le passage. La seule autre voie possible s’engage à nouveau dans les montagnes et est beaucoup trop longue en considérant les réserves restantes. rhaaa

Ikoma monte alors un plan et avec l’aide des Bushi et des nouvelles armes dont ils sont dotés grâce aux travaux de recherche d’Ikoma, tente de déplacer la tour brisée à l’aide d’une grue avant que les Kabane réagissent.

Malheureusement à cause de Mumei, tout va aller de travers : en chargeant sans réflexion elle attire un grand nombre de Kabane et Ikoma voulant la sauver délaisse la grue avant que l’obstacle soit retiré... pendu Les deux Kabaneris tombent dans les profondeurs de la colonie pendant qu’un monstre géant, amas de Kabane provoque la fuite du Kotetsujo.

Image Enlarger

Finalement après des tergiversations et après qu’Ikoma ait protégé une Mumei prise au piège, les Bushis reviennent sauver leur deux atouts majeurs, l’obstacle est retiré et s’ensuit une lutte épique entre le Kotetsujo et le monstre géant, le tout à grande vitesse. Le monstre est finalement vaincu grâce à un tir d’artillerie combiné à la frappe chirurgicale de Mumei. La voie est alors libre pour reprendre le trajet en direction de la capitale avec notamment un Mumei dont le comportement semble évoluer au contact d’Ikoma (pour l’avoir revu une seconde fois je suis assez fan de la fin de l’épisode 6 d’un point de vue action/ambiance même si une fois de plus c’est très personnel comme avis).cool

Faut des muscles pour conduire un train à vapeur !Image Enlarger

Après 6 épisodes, si certaines ficelles scénaristiques sont parfois un peu grosses et que comme annoncé il ne brille toujours pas par son originalité, je trouve que l’anime rempli toujours plutôt bien son but de base avec des phases d’action épiques de bonne qualité auxquelles j’accroche vraiment bien, le tout entrecoupé de divers problème liés à la fois à la survie d’un groupe en territoire hostiles mais aussi aux tensions qu’engendres la présence des deux être anormaux à la fois protecteurs et inquiétant que sont les Kabaneris. S’il n’est pas exempt de tout reproche, Kabaneri est en tout cas bien parti pour servir de référence qualité pour Wit Studio par rapport à un SnK perfectible et un Owari no Seraph plus que moyen d’autant que le travail de Sawano pour la BO fait toujours son effet sur les scènes clés malgré une certaine érosion due à sa présence répétée dans des grosses productions ces dernières années.plus

12 juin 2016
15:17
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Et oui aujourd’hui c’est le retour de la review Kabaneri (avec toujours plein de spoils chattt_gif), l’avant-dernière puisque la série ne comporte que 12 épisodes pour cette saison même si d’ici quelques saisons il est probable que nous retrouvions les aventures de Mumei et Ikoma à moins d’un retournement de fou dans les trois derniers épisodes ce que je ne crois pas et n’espère pas d’ailleurs car je reprendrais sans problème une dose de ce gros titre action sans problème malgré ses faiblesses.

 Image Enlarger

Le Kotetsujou avait finalement réussi à quitter tant bien que mal la station en ruine qui abritait l’amas géant de Kabane et avait repris sa route pour finalement atteindre enfin une station toujours occupée par des humains : la station de Shitori. La station est réticente à réapprovisionner le convoi sur ses propres réserves de nourriture mais finalement Ayame parvient à les convaincre en proposant de partager les progrès technologiques réalisé au niveau de leurs armeswink.

Il semble d’ailleurs qu’il s’agisse de munition de type HEAT avec un effet pénétrant donné par un dard de métal fondu interne à la munition qui se crée à l’impact, puisque justement Ikoma cherche à se ravitailler en métal à faible point de fusion.machine_gun

 Image Enlarger

 Image Enlarger

Le convoi étant arrivé dans la station en plein préparatifs de festival, tout le monde se détendre un peu et l’aide financière d’Ayame permet aux survivants de faire des achats et de préparer cet évènement dans le calme et la bonne humeur qui leur a fait défaut depuis longtemps cool. Même Mumei commence à s’adoucir sous les efforts d’Ikoma qui ne partage pas la vision du monde qu’on a imposée à la fillette. Néanmoins à la fin de cet épisode de détente, les ennuis vont rattraper le Kotesujou avec l’arrivée d’un autre convoi, celui de des Chasseurs, groupe de combat anti-kabane mené par le fils ainé du Shogun même s’il avoue lui-même avoir été déshérité : Biba Amatori. Il se trouve d’ailleurs que Biba est celui que Mumei désigne par « son frère » même si dans les faits ce n’est pas le cas, il s’agit plus de son maitre, d’autant qu’il semble surtout obsédé par le concept de forcedry.

 Image Enlarger

Image Enlarger

La cité est alors attaquée par des Kabanes pendant que Biba s’entretient avec les membres important du Kotetsujou et tous vont devoir alors se joindre à la défense de la ville et assister à la puissance du convoi noir des Chasseurs.

Image Enlarger

 On a là le premier exemple visible de Kabane attirés volontairement par des humains afin de de combattre d’autre humains mettant en avant les dissensions à l’intérieur même du Shogunat.bad

 Image Enlarger

Image Enlarger

Le convoi noir va charger hors de murs de la ville pour se positionner au niveau des Kabane pour lâcher un feu nourri de tirs de mortiers incendiaires dévastateurs.confused Une fois le tir de barrage terminé, les troupes de Biba font usage de troupes motorisées pour venir rapidement à bout des Kabane trop lents.sneaky L’infanterie fini alors le travail en nettoyant de façon méthodique les survivants, montrant là une maitrise et une expérience qui font défaut aux autres troupes depuis le début de l’anime. La victoire est écrasante mais si tout le monde acclame Biba, Ikoma de son côté sens déjà un certain malaise vis-à-vis du charismatique leader.

 

Finalement la décision est prise de rejoindre la capitale avec les deux convois reliés ce qui parait être un plan sûr pour nos rescapés vu la puissance des troupes de Biba. On va d’ailleurs en apprendre plus sur le passé du Mumei durant ce trajet.

 Image Enlarger

Contrairement à Ikoma, devenu Kabaneri contre son gré, dans le convoi de Biba on cherche à crée des Kabaneri directement à partir de spécimens de Kabane captifs pour obtenir plus de puissance : Mumei est une « victime » de ce système, endoctrinée par le leader du groupe.rhaaa

Les relations entre Ikoma et Mumei, de nouveau sous la coupe de son "frère", vont se tendre alors qu’il comprend à quel point elle est manipulée par cet homme, qui lui dans le même temps cherche à mettre la main sur la clé du Kotetsujou…

C’est donc dans une atmosphère de défiance grandissante que le Kotetsujou atteint la cité d’Irato, dernière étape avant la capitale, mais le groupe de Biba s’en voit refuser l’accès, probablement en rapport avec la raison pour laquelle le Shogun l’a renié en tant qu’héritier et chassé.aliean

 Image Enlarger

Image Enlarger

Néanmoins ce dernier va utiliser le jeune Age de Mumei pour tromper ses adversaires et manipulant cette dernière lui fait ouvrir la porte de la cité pour en théorie faire entre son convoi…sauf que dans les fait il y fait entrer des Kabane attiré par ses troupes motorisées… Toute la cité est alors massacrée par les troupes de Biba ou les Kabane en fonction des cas le tout sous les yeux d’une Mumei horrifiée qui comprend de quoi elle est responsablerhaaa.

Image Enlarger

Biba sacrifie alors un de ses Kabaneri sans sourciller pour créer un amas géant comme en a déjà affronté le convoi d’Ayame et Ikoma, amas qui va pouvoir enfoncer la puissante muraille gardant l’accès vers la capitale… Les membres du Kotesujou sont eux épargnés à la différence des gens de la ville mais capturé et placés sous bonne garde à part un Kurusu disparu dans un nuage de fumée en tentant de libérer sa chère Ayame.confused

Image Enlarger

Nazi spotted !batcape

Image Enlarger

La route vers la capitale est désormais ouverte pour un Biba qui semble pressé de voir cette dernière détruite le tout sous les yeux de nos héros bien étrangers à ce conflit mais désormais aux premières loges malgré eux.

 

Sinon en dehors du plot (fin comme du gros sel par moment comme on dit chez moi) j’ai pas grand-chose à dire de particulier si ce n’est qu’on sent qu’on se rapproche de la fin et que ça fatigue un peu derrière, avec la présence un peu plus prononcée quand c’est possible de joli plan fixes pour gratter quelques secondes si possibles ou éviter d’animer trop de scène massive. Rien de surprenant en somme par rapport à ce qu’on peut observer habituellement, la qualité globale restant plutôt très bonne par ailleurs et je ne doute pas de que l’arc final vers la capitale nous réservera encore quelques scènes épiques de combat.plus

4 juillet 2016
19:08
Avatar
Gribouille Confirmé(e)
Members
Forum Posts: 160
Member Since:
22 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Et pour cette dernière review de Kabaneri, ni images et ni spoil : si vous voulez avoir la fin de l’histoire vous aviez qu’à suivre l’anime 🙂 Je peux juste vous dire que cette partie finale qui traite de l’assaut final de Biba contre la capitale du royaume dirigée par son père est particulièrement sordide et rythmée.cool

Que dire sur cette série si ce n’est qu’elle aura quand même tenue une grande partie de ses promesses tout au long de la saison en nous procurant un divertissement grand spectacle avec beaucoup d’action et une lutte de toute les instants pour la survie de ce groupe de survivants regroupés à l’intérieur de ce train blindé qui fonce à toute allure de catastrophe en catastrophe et peinant à trouver le repos et le calme auquel il aspire.sneaky

Du point de vue technique je ne suis pas spécialiste et je laisse passer tellement de choses que je ne peux que donner mon ressenti et franchement j’ai trouvé ça vraiment très beau du début à la fin avec à la fois un superbe travail sur le design des personnages, sur les décors ainsi que sur la plupart des scènes de combatswub. Pour bien faire la bande son de Sawano trouvait une bonne résonance avec le contenu pour appuyer la dimension grand spectacle recherchéewhistle. Bref sur ce point et à mes yeux Wit a livré ici un travail vraiment très bon et assez loin des approximations d’un Owari no Seraph ou du timing trop serré sur la fin de la saison d’un de SnK.dry

Le principal reproche qu’on pourrait faire à la série c’est son scénario un peu trop convenu par moment. Ici ne va pas forcement chercher l’efficacité mais reprendre et adapter des recettes qui marchent pour tenter d’en faire un ensemble dynamique et un minimum prenant. En résulte un univers à la fois familier mais original qui se repose avant tout le thème très courant de la lutte contre la zombification ainsi que la récupération du phénomène par l’humanité pour se défendre mais aussi s’entretuer… Les gens font que de se plaindre que c’est comme SnK  rhaaa mais rassurez-vous, SnK aussi c’est de la reprise de thématiques vues et revues, le gros ajout de SnK était de faire des zombies géants et un système de combats tridimensionnel kikoolol et peu crédible pour donner un côté grand spectacle. Tout ça non pas pour critiquer SnK plus que ça (j’aime bien Snk même si rétrospectivement je préfère Kabaneri au final) mais juste pour dire que j’ai trouvé certaines rengaines lassantes durant cette saison (comme si répéter la même chose chaque semaine la rendait plus interessante au passage…brooding).

 

Voilà, douze épisodes c’était un peu trop court quand même pour moi et j’aurais bien repris un supplément des aventures d’Ikoma (que j’ai appris à apprécier et c’était pas gagné tongue2), de Mumei (probablement un des personnages féminin les plus marquants de cette saison avec les filles de Re:Zero et Freyja de Macross pour moi wub) ou encore d’Ayame et Kurusu.

Mais bon d’un autre côté le  format manga va continuer, la série va être remontée en format film et tout laisse à penser en voyant le final que l’idée de faire au moins une seconde saison est belle est bien présente et tout à fait crédible à ce stade.zzzzz

Puissiez-vous pardonnez les différents posts de cette review au fanboy que je suis 🙂 ouuuups

 

Note Finale

wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_png wlemoticon-star_pngrate_info_star_png

Pour ceux qui cherchaient un anime stylé, beau et avec du grand spectacle

wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Ceux qui auraient aimé un scenario plus touffu

wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Oh lol ils ont copié SnK (tu sors et tu fermes la porte derrière toi stp)

News Festival Dreamworks Statistique Japon Animation blender Réalité Augmentée Review Reportage Disney Exposition Ghibli Youtube Talk Back Interview Master Class Info pratique Cyber Punk Speed Drawing France Netflix Simpsons's Couch Gag RIP Oscars paperman Stop-Motion Final Fantasy Dr Who Trigger Court métrage US Documentaire Making of Manga Convention innovation World Record WTF Geekotaku Concours Débat LAIKA Geekette Marvel Twitter DC Comics Star Wars Geek Don Bluth Trailer Animation Legend NSFW Culture Otaku jeu vidéo Aardman Ankama Conférence Analyse Cannes Web serie Steam Punk Césars Musique Creepy Food Article Mecha Funny Cosplay Star Trek Bande dessinée Goodies Sony Teaser Comics Crowdfunding grease pencil Corée
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online:
9 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 371

Charrys: 241

macromaster_42: 239

tsatse: 184

lololeboiteux: 160

itaf: 142

albatron: 118

FrozenOwl: 107

hunterogue: 101

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 90

Members: 163

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1221

Posts: 10231

Administrators: Marco Sensei: 7279