A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
Petite liste de films d'animation japonais à voir cet été 2019 (and beyond :p).
[Anime News]
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
17 juillet 2019
17:07
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6509
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Alors si vous avez pris la bonne résolution de ne pas aller donner votre pognon à Disney pour son remake 3D sans âme du Roi Lion, voici comment compenser votre trop plein de temps libre cet été :

~

Déjà dans les salles : Les Enfants de la Mer. fish

wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Image Enlarger Image Enlarger

~

Déjà dans les salles : Wonderland, le Royaume sans Pluie. happy

wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Image Enlarger

~

Déjà dans les salles : PROMARE du Studio Trigger. laugh

wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png

(Pou la note, je ne suis absolument pas objectif, sachez-le... whistle)

Image Enlarger 

~

Le 14 Août : Le Mystère des Pingouins

wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png

(Théorique, vu que comme tout le monde, j'ai vu la version censurée du film... bad)

Alors oui, la nouvelle affiche est bien plus jolie, mais...

FOUTEZ UN PEU LA PAIX A MIYAZAKI, BORDEL ! rhaaa

Pas besoin de citer les journaleux dont la seule référence c'est lui et personne d'autre... brooding

L'accroche par Variety c'était pas suffisant ? Vous pensez que VSD c'est mieux ? Moi pas... dry

Avant / Après

Image Enlarger Image Enlarger

En attendant, la liste des salles ou le film sera dispo est icibiggrin

(Edit : ce n'est pas non plus une "Fable écologique", désolé Télérama... dry)

~

Sortie repoussée au 13 Novembre : Je veux Manger ton Pancréas.

(Titre parfaitement justifié mais qui risque de changer pour l'exploitation en France... rolleyes)

Image Enlarger

~

Dès que j'ai une date pour Ride Your Wave, j'éditerais le Post. wink

Image Enlarger

 

17 juillet 2019
17:15
Avatar
Gribouille
Members
Forum Posts: 87
Member Since:
10 octobre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Prommmaaaaaareeee !!! (ceci n'est pas du tout écrit sous l'émotion)

4 août 2019
18:01
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6509
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Les Enfants de la Mer

Genre : Fantastique Métaphysique.

Histoire :

Ruka est une jeune fille dynamique, et déborde d'énergie en ce début d'été. Sans doute un peu trop, car son impulsivité et son caractère va lui jouer des tours alors qu'elle s’entraîne avec ses amies au Handball. Devenue « persona non grata » sur le terrain, elle se réfugie dans l'Aquarium / centre océanologique ou travaille son père.

C'est la qu'elle y rencontre Umi, un jeune garçon énigmatique qui aurait été élevé en pleine mer par des Dugong (oui oui, cette espèce de mammifère marin qu'on appelle aussi parfois vache marine), en compagnie d'un autre enfant, Sora.

C'est peu de temps après cette rencontre que des phénomènes assez inexplicables concernant l'océan commencent à se produire, tout en semblant être fortement lié au destin des deux jeunes garçons. Eux même n'étant pas complètement sur de comprendre exactement ce qui se passe, ils vont tenter, avec l'aide de Ruka, de percer le mystère qui entoure un événement légendaire étrangement récurent et dont l’avènement semble se rapprocher à grand pas...

Mais ils ne sont pas les seuls à s'y intéresser, malheureusement...

~

Autant le dire tout de suite, le film est magnifique, très sincèrement. Que ce soit l'aspect graphique ou technique, on est face à du très haut niveau. Par contre je sais parfaitement que le style va perturber certains : les grands yeux de certains personnages, l'aspect brouillon de certains traitement de l'image... Toutes ces choses on des raisons d'être, et il faut savoir l'accepter, ce qui n'est pas toujours facile pour un public qui est trop souvent habitué à quelque chose de plus « lisse ». Ceci étant dit, si vous arrivez à faire le pas, vous allez vite avoir des feux d'artifice dans les yeux, et ce jusqu'à la dernière seconde du film.

Le Studio 4°C n'a pas volé sa réputation, et Les Enfants de la Mer en est une preuve de plus. happy

Concernant l'histoire, je n'aime pas du tout le fait qu'on en parle comme une « fable écologique »... Bah tout simplement parce que le sujet du film n'a absolument rien à voir avec l'écologie, mais alors pas du tout ! C'est rageant de galvauder les mots pour faire des accroche journalistique, car au final ces mots perdent leur sens, et moi ça m'énerve. dry

Les Enfants de la Mer est en fait un film Fantastique Métaphysique, sur tous les points.
Et ce n'est pas exactement la même chose qu'une fable écologique.

Pour le coup, le film dépasse de très loin l'écologie dans le sens rapport entre les humains et leur environnement, ou encore le sens « politique » du terme qui lui se concentre sur l'impact, positif et surtout négatif, de l'Homme sur ce dernier.

Le film lui s'intéresse à quelque chose de beaucoup plus profond, et le propos, ainsi que les événements qui sont décris, sont beaucoup beaucoup plus complexes qu'on pourrait le penser en se fiant juste à cette définition de « fable écologique ». wacko

Il faut le dire assez brutalement, c'est un film qui va laisser certains spectateurs sur le carreaux si ces derniers attendent à ce qu'on leur explique tout en détail. Le film est riche en idées mais avare en explication, car c'est au spectateur de comprendre et ressentir ce qui se passe. Donc, si vous avez l'habitude de débrancher vos neurones avant d'entrer dans une salle de cinéma, ce film n'est clairement pas pour vous... Sauf si vous vous sentez prêt à vous faire violence, à sortir de votre zone de confort et à vous confronter à un film qui va vous demander de bien réfléchir au sens de ce dont vous allez être témoin. confused

Bon, ok, la je parle surtout d'un public qui aurait tendance à prendre les films au cinéma uniquement en mode Entertainment, et qui de toute façon a assez peu de chance de se retrouver devant Les Enfants de la Mer (ce qui est bien dommage rolleyes), mais partez du principe que ça va vous demander un peu de gymnastique intellectuelle pour bien saisir l'essence du film. A noter que vous pourrez parfaitement l'apprécier sans comprendre d’emblée tout ce qui s'y passe, mais que si vous faites vraiment attention, votre cerveau va continuer à connecter les points bien après le visionnage du film et vous donner une vision plus riche du contenu.

Et c'est aussi ça qui est bien. biggrin

Vous pouvez aussi choisir de retourner le voir pour choper les éléments que vous n'avez pas complètement saisit du premier coup, ça marche aussi... whistle

Ah, et un point SUPER IMPORTANT : ne faites JAMAIS comme les andouilles qui partent de la salle dès la première seconde du générique de fin, car pour le coup sur Les Enfant de la Mer... Vous allez en fait littéralement louper LA FIN DU FILM, qui se trouve en fait après le générique. Et la on ne parle pas d'une bête scène gadget post-générique, non : on parle d'une séquence entière de plusieurs minutes qui permet de comprendre pas mal de chose en plus. tongue2

Un de ces points étant le fait que les « enfants de la mer » ne sont pas seulement Umi et Sora, mais aussi Ruka et sa mère, qui tiens la fameuse chanson de sa grand-mère elle même. C'est un point assez facile à repérer dans le film mais les personnages qui ont de grands yeux (qui sont en fait assez peu nombreux, contrairement à ce que le cliché voudrait sneaky) semblent eux même être des descendants de ces fameux « enfants de la mer ». Par contre ce n'est jamais dit nulle part, et c'est à vous d'en arriver à cette conclusion avec les éléments comme cette séquence finale. happy

Dans tous les cas, si vous êtes fan de vrai bon cinéma qui en plus vous fait fonctionner les neurones un minimum tout en vous en mettant plein les yeux, Les Enfants de la Mer est définitivement à ne pas manquer.

Note : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

10 août 2019
19:08
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6509
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Wonderland : Le Royaume sans Pluie.

Genre : Rêverie Fantastique Mignonne.

Histoire :

Akane, une jeune fille en dernière année d'école primaire, va bientôt avoir anniversaire. En temps normal ça la remplierais de joie, mais elle n'a actuellement pas trop le moral, après avoir commis un « faux pas social » à l'école envers une de ses amies (c'est compliqué ce genre de choses, surtout à cet âge la ouuuups). Tous les prétextes bidons sont bons pour éviter d'aller à l'école ce jours la, mais la Maman d'Akane n'est pas vraiment dupe et va quand même trouver de quoi occuper sa fille : aller chercher son propre cadeau d'anniversaire dans la boutique Bric à Brac de sa tante Chi.

Bon grès mal grès, Akane se résout à y aller... Il faut avouer que même si elle adore la boutique bizarre de sa tante, Chi est un autre truc à gérer : elle est assez fofolle, aventurière, roublarde, baroudeuse, en permanence à fond... Bref, un peu fatigante à suivre pour une fille comme Akane, il faut bien le dire. wacko

Chi est d'ailleurs tellement tête en l'air qu'elle semble ne plus du tout se rappeler de ce que pourrait être le cadeau destiné à Akane... Pendant que cette dernière cherche de quoi il pourrait s'agir dans tout son bazar, Akane s'intéresse à un objet aussi banal qu'étrange, posé sur une table...

Elle ne s'attendait sans doute pas à ce que cet objet provoque l'apparition de personnes venues d'un autre monde (en sortant de la cave du Bric à Brac de Chi) pour lui demander son aide : leur royaume court un grave danger et elle serait la seule personne à pouvoir apporter une solution à tous leur problèmes ! blink

~

Allez, comme d'hab je vais commencer par l'aspect technique du film : c'est Bô. Mais attention, ce n'est pas du tout la beauté un peu sauvage que je décrivais pour Les Enfants de la Mer, car, sachez le, il existe plusieurs formes de beauté en ce Monde... rolleyes

Non, la on est plutôt dans une beauté du trait dans un style plus lisse mais qui ne manque absolument pas de caractère, principalement grâce au fait que le design des personnages ait été crée par Ilya Kuvshinov (Pixiv, Twitter), un jeune illustrateur russe expatrié au Japon. C'est son premier boulot en tant que Character Designer sur un dessin animé et c'est assez curieux de voir son style, reconnaissable entre mille, apposé sur des personnages en mouvement.

Tout le reste est très mignon, ce qui est un peu l'effet voulu pour le film puisque celui-ci est clairement en mode Rêverie. Vous avez par contre une paire d'éléments en 3D Cell-shade qui se sentent un petit peu mais la plupart des gens ne n'en apercevront pas.

Je mettrais quand même un petit point négatif aux sous-titres, qui ont des contours trop fin à mon goûts, ce qui fait que par moment quand le fond de l'image est clair, il deviennent assez difficile à lire. Heureusement pour moi que je parle assez bien japonais pour m'en passer, mais je me doute que ce n'est pas le cas de la majorité des gens qui iront voir le film. ouuuups

En ce qui concerne l'histoire elle même : c'est un film paisible, tranquille, ou il ne faudra pas s'attendre à de l'action non-stop ou de l'aventure trépidante. Ici on est face à une atmosphère assez calme, même si l'univers en lui même n'est pas dépourvu d'éléments perturbateurs et de coins louches.

Du coup, je sais très bien que certain ont pu trouver ça trop calme... Mais est-ce la faute du film ? Je ne crois pas. Encore une fois, le film est ce qu'il est, et n'avait pas l'intention de vous vendre autre chose. Et dans l'absolu, quand vous cherchez un film pour vous détendre sans trop de prise de tête, avec une petite aventure dans un Royaume rigolo avec plein de bestioles sympa et d'endroits charmants... Alors Wonderland est tout simplement un bon film pour vous.

Je dirais d'ailleurs que le film cible un public plutôt jeune, et que dans la catégorie, je préférerais largement que les enfants aillent voir ce film plutôt que de gonfler les caisses de Disney en allant s'imposer Le Roi Lion (2019). brooding

Par contre, je vous attendez pas à voir un film type Chihiro, même si le thème reste fondamentalement proche. Car ce n'est pas parce que le thème est proche que le film doit obligatoirement avoir la même approche et vous la même attente.

Si on compare avec des séries animées, ça serait comme reprocher à Flying Witch de ne pas être Little Witch Academia. Le truc c'est que vous avez parfaitement le droit d'en préférer un sur les deux, mais les deux peuvent parfaitement exister l'un à côté de l'autre sans que l'un soit obligé de ressembler à l'autre juste pour satisfaire vos goûts personnels. sneaky

Donc c'est pourquoi je conseille d'aller voir le film en connaissance de cause : pas besoin de savoir les détails de l'histoire, mais juste savoir que vous aurez le droit à un conte tout mignon et pas du genre très speed, flippant ou autre.

A noter que ce n'est pas pour autant qu'il n'a pas de profondeur, et comme tout film de ce genre qui se respecte, il a son petit message à faire passer... Sans pour autant que ça soit le truc qu'on va vous coller dans la tronche pendant toute la durée du film non plus. Et pourtant, c'est une idée philosophique qui est intéressante à garder en tête... happy

Le simple fait que malgré le fait que le temps passe beaucoup plus vite dans Wonderland, cet univers évolue bien plus lentement que le notre... Pour la simple et unique raison que les gens sont tout bonnement heureux de vivre comme ça, et qu'il n'y a pas vraiment de besoin ressenti de chercher de nouvelles choses technologiquement ou autre.

Notre Monde à nous évolue beaucoup plus vite, et on peut considérer que pour bien des aspects ce soit une bonne chose... Mais on va fatalement perdre d'autre éléments en chemin, et ça, c'est déjà un peu plus négatif quand on y pense.

Nous allons sans doute trop vite, et Wonderland sans doute trop lentement... Or il doit certainement y avoir un juste milieu à tout ça. rolleyes

Après, je dois avouer que quand je suis allé le voir, le public dans la salle était lui même partagé entre les gens qui ont aimé en prenant le film comme il était, et ceux qui attendaient désespérément « Chihiro le Retour de la Revanche ». C'est un peu ce que je retrouve sur les média sociaux, parfois même de la part de gens qui n'ont pas vu le film et qui du coup sont en mode appréhension totale, peur d'être déçu, etc... omg

De temps en temps, il est quand même bon de se vider la tête de toutes ces préconceptions et de ces avis indirects, de cette Hype ou de son contraire... Pour juste se faire son avis soi même, quitte à entrer dans la salle avec une attente assez basse pour ressortir avec un impression plus positive au final. wink

Bon, après dans le public j'ai encore vu la catégorie que je « redoute » le plus : les jeunes branchouilles qui souvent prouvent malgré eux qu'il n'arrivent même pas à suivre un film aussi simple sans louper des trucs... Très sincèrement je trouve ça rigolo, et un peu désespérant aussi parfois, mais je suis quand même bien content qu'ils soient dans la salle : un public un peu à côté de la plaque qui apprécie quand même le le film, c'est toujours mieux qu'un public qui se prend trop la tête sur un film avant de se décider de ne pas aller le voir sans être complètement sur du pourquoi... sneaky

Note : wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

16 août 2019
19:10
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6509
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

PROMARE

Genre : SF wtf !

Histoire :

30 ans après l'apparition soudaine parmi l'humanité de mutants capables de générer et de contrôler des flammes dévastatrices, les Burnish, le monde a subit une évolution importante, surtout depuis que la situation a dégénérée en conflit qui a bien faillit mettre définitivement à feu la planète. Depuis, pour lutter contre les attaques de Burnish, une unité à été mis en place : Burning Rescue ! Ce sont ni plus ni moins des pompiers... En mode Super-héros, avec un matos high-tech de malade, pour pouvoir faire face principalement à la plus grande des menaces : le groupe terroriste appelé les Mad Burnish. blink

Dans celle lutte acharnée, Burning Rescue possède un atout de taille : le jeune Garo Thymos, pompier jusqu'à la moindre fibre de ses muscles et de toute son âme enflammée !... Et un peu Rock-Star sur les bord mais bon, c'est très loin d'être seulement pour la frime. happy

C'est lors de l'une des attaques sur la ville que ce dernier va être confronté aux 3 leaders de Mad Burnish, dont leur Boss lui même : l'énigmatique Lio Fotia.

Ce choc titanesque va quelque peu secouer la vision manichéenne que Garo pouvait avoir du conflit jusqu'à présent. Et il n'est pas le seul à se poser des questions : que cherche exactement à accomplir les Mad Burnish, dans leur lutte infernale ? Quel sont les réels enjeu de ce conflit entre les Burnish et l'humanité ?

La réponse est sans doute bien plus complexe que ne laisse croire l'apparente simplicité morale du combat en cours... confused

~

Alors, pour parler du côté technique en premier...

>> BAFF !! << (tête qui tourne à 360° x10) wacko

Ok, faut le dire, les types de Trigger sont des putain de MONSTRES laugh : l'inventivité visuelle de PROMARE est à un très très haut niveau. En terme de comparaison, pour ce qui est de l'intensité (mais pas du style, qui est très différent), je citerais autant Red Line (qui date de 10 ans mais qui s'approche beaucoup de ce niveau) que Spider-Verse. Pour ce dernier c'est aussi pour le côté franchement hybride de la technique d'animation, qui utilise autant la 2D que la 3D tout en prenant soin d'avoir une harmonie visuelle la plus parfaite possible.

On vit dans une époque ou les gens sont un peu plus éduqués en matière d'animation et commencent à se rendre compte des différences fondamentales entre 2D et 3D, mais cela vient surtout du fait que très souvent le rendu est fait de façon à ce que les deux techniques soient visuellement radicalement différentes... Dans les cas ou les techniques sont faites pour se rapprocher l'une de l'autre, le public a encore du mal à faire la différence, ce qui est un peu le but d'ailleurs. rolleyes

Il faut l'avouer, ça fait plusieurs années que je n'ai pas entendu un Béotien quelconque me demander si « La 3D c'est dessiné à la main ?» (véridique ouuuups), mais pour le coup un paquet de gens ne seront capable de repérer la 3D que dans les mouvements de caméra ou les décors. Certaines utilisations plus fines vont, elles, totalement passer inaperçues. Je pourrais dire que de son côté le Grand Public n'y verrait (littéralement) que du feu... Mais voilà, le film ayant été vu par un nombre très très restreint d'initiés, le Grand Public n'aura hélas pas son mot à dire sur la question.

De mon côté à moi, je rajouterais que j'ai eu une petite poussée d'adrénaline quand j'ai vu le Logo X-Flag au générique : ils ont produit la très curieuse et intéressante série de Monstrer Strike, véritable Labo de techniques Hybrides 2D / 3D Cell-shade, tirée d'une licence de jeu vidéo, avec quelques bas et beaucoup de haut, ainsi qu'un paquet de trouvailles très encourageantes pour le développement de l'animation Hybride (et puis Lucy = ABSOLUTE BEST GIRL ! laugh).

Mais revenons à nos moutons... tongue2

Le style graphique lui même est par contre dans la pure lignée des production Trigger (et même avant : Gurren Lagann de Gainax est toujours plus ou moins présent dans l'esprit des connaisseurs quand on voit certaines scènes de PROMARE). A ça il faut ajouter qu'ils n'ont peur de rien : ils vont jusqu'à prendre des risques graphiques assez délirants (DES LENS-FLARE CARRÉS ! BORDEL ! w00t) et se priver totalement de certains outils (pas de Shading sur les objets ou personnages) pour peaufiner le rendu désiré.

Rajoutez encore à ça le fait que certaines scène de bastons vont à 200 à l'heure et qu'elles sont pratiquement saturées en couleur, et vous obtenez quelque chose de réellement puissant visuellement. Un des reproches qu'on peut faire à ce type de rendu, c'est qu'il faut parfois des yeux de Ninja pour suivre l'action. Aucun problème pour un type comme moi, qui bosse dans l'animation et dont c'est principalement le métier de pouvoir tout suivre à l'écran (suis Superviseur Animation, le type qui check tout pour repérer la moindre coquille dans l'anime... et qui va faire chier l'animateur pour la moindre Frame qui pop. sneaky), mais certains dans le public ont parfois du avoir les yeux en feu. ouuuups

Très sincèrement ça n'est pas franchement dérangeant sur la totalité du film lui même car ça ne concerne qu'un petit nombre de séquences assez rapides. Cela n'impacte en tout cas pas du tout la compréhension de l'histoire.

De ce côté d'ailleurs, j'ai souvent entendu dire de la part de certains que le film était trop en mode « Action Non-Stop », y compris de la part d'une personne qui sortait de la séance précédente quand j'étais au ciné pour le voir... Et je ne suis pas franchement d'accord avec cette vision du film : vous avez un bon paquet de séquences qui sont beaucoup plus posées et qui permettent principalement de faire avancer l'intrigue, de placer les éléments de trames du conflit, les révélations...

Alors OUI, sur la fin, ça s'emballe vachement, et les dernières révélations se font dans le feu de l'action, mais ça encore c'est un peu la marque de fabrique de Trigger. C'est même d'ailleurs souvent un truc que le public leur reproche sur certaines de leurs séries : le côté Rush vers la fin. Il faut avouer que c'est effectivement assez dur de maîtriser autant de choses à la fois : l'évolution brutale du récit en même temps que l'action qui monte comme une fusée vers le Climax. wacko

Pour autant, je trouve que dans PROMARE c'est parfaitement réussi, principalement parce que le film a quand même justement pris le temps de bien tracer les grandes lignes de l'intrigue à l'avance, ce qui rend les révélations finales plus faciles à intégrer en cours d'action.

Après, ce n'est pas non plus le scénario le plus dur à comprendre de l'histoire de la SF, loin de la, mais cela reste quand même une histoire efficace et bien prenante jusqu'au bout, servie par un Casting de personnages haut en couleurs (dans tous les sens du terme) et en Charisme, avec un paquet de doubleurs de talent dans la VO. biggrin

Ajoutez à ça une OST de malade, et vous aurez absolument tous les ingrédients pour un film qui va vous faire couler du magna dans les veines et vous mettre le feu à l'âme ! w00t

Je rajouterais une anecdote sur le public pour finir, car j'aime ça. Dans les gens qui sont sortis de la séance précédente, un jeune qui visiblement avait découvert Trigger avec ce film, expliquait à son pote qu'il allait se mettre sérieusement à suivre ce que le studio faisait. Il s'était quand même un peu renseigné avant, et connaissait certains titres sans avoir vu les trucs, savait que le Studio avait un Patreon et faisait même des Twitch de Live Painting...

Alors si un jours par hasard vous tombez vous aussi sur un jeune qui découvre un truc et sent monter son enthousiasme, n'ayez pas le réflexe qu'on voit encore parfois chez les Geek / Otaku de la première génération et ne vous moquez pas du fait que « lol, tu connais même pas Trigger ?? », mais prenez le comme un signe des plus encourageant pour la suite. happy

Soyez heureux et fier qu'on en soit arriver la, même si malheureusement un film de la trempe de PROMARE n'est absolument pas au niveau du succès public qu'il aurait mérité d'avoir. mellow

Mais pour qu'un jour on y arrive, il faut cultiver ce jeune public et l'encourager le plus possible. Je finirais en citant notre amis l'Ermite Moderne : dans ce genre de cas, n'hésitez pas et « soyez le Senpai que vous auriez rêvé d'avoir »... rolleyes

BONUS : une interview Crunchyroll du réalisateur Hiroyuki Imaishi et de sa Team. biggrin

Note (absolument pas objective vu comment je suis Fan de Trigger mais je m'en fout, j'assume whistle) :

wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png

(Pouvez enlever 1 ou 2 wlemoticon-star_png mais pas plus hein, sous peine de coup de boule de ma part. sneaky)

25 août 2019
19:28
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6509
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Penguin Highway / Le Mystère des Ping[...] lipssealed

Genre : SF WTF super-rigolote avec des manchots et Elle / Lady ! wub

Histoire :

Aoyama est en école primaire (équivalent du CM1 chez nous), mais ce n'est pas un enfant de primaire comme les autres, loin de la ! C'est une tête, un surdoué, un crack !... Et un peu tendance à avoir « Le melon » aussi (hein ? Je.. mais non ! Il est très modeste, je vous rassure !). Pour lui, toute sa vie n'est qu'analyse et expérience de ce qui l'entoure : les objets, les gens, la géographie, zoologie, la physique... l'anatomie... sneaky

En bref, il est « deadly serious » à propos de tout ce qu'il aborde comme sujet, et souvent sur un ton posé et calme... Un peu l'inverse de son meilleur pote Uchida, assez maladroit et pleurnichard, mais avec qui il aime faire équipe sur des projets de recherches que seuls des enfants pourrait concevoir, partant à l'aventure dans leur petite ville campagnarde assez tranquille en apparence... happy

Un autre sujet d'intérêt dans la classe d'Aoyama est la jeune Hamamoto, fille de scientifique, très intelligente et surtout très douée aux échecs. Mais ce n'est pas la seule présence féminine dans sa vie, et on peut dire qu'il en existe une autre qui le trouble au plus haut point : Elle... w00t

Elle, c'est la jeune assistante du dentiste d'Aoyama. Elle est (très) jolie, intelligente, cyniquement drôle et accessoirement une brute au échec, ce qui fait qu'elle est devenue la Coach attitrée l'Aoyama. Il passe donc beaucoup de temps avec elle dans un Café à jouer aux échec et deviser, comme un adulte en devenir qui se respecte, avec cette fascinante demoiselle. whistle

Et c'est la que le Monde se décide à bousculer cette petite harmonie, en balançant dans les rues de cette petite ville une flopée de manchots (l'animal que tout le reste du Monde appelle Pingouins sauf nous ? rolleyes) qui n'ont absolument rien à foutre la ! Des manchots grassouillets et rigolos mais aussi hyper-dynamique, bordélique, chaotique (mais très rigolos)... Et qui on fâcheuse tendance à disparaître de façon tout aussi mystérieuse (mais non sans laisser de traces). confused

Voilà donc un projet de recherche des plus passionnant qui tombe sur ciel, ce qui semble parfait pour occuper l'été de la Team Aoyama... biggrin

~

Alors voilà, d'habitude je commence par l'aspect technique du film, mais malheureusement on a un sujet plus grave à aborder en premier : ceux qui ont vu le film en avant-première et ceux qui iront le voir dans les salles actuellement, ne verront pas le même film. wacko

La version qui est sortie sur 93 copies en France n'est en fait pas la version intégrale du film qui a bien été diffusée lors des avant-premières d'Octobre 2018 : c'est une version plus courte avec carrément 10 minutes de moins ! Cette version remontée a été visiblement faite par All The Anime, un des distributeurs avec Wild Bunch, et avec accord de la Prod japonaise... Même si pour le coup on ignore si le Studio Colorido a réellement eu son mot à dire et qu'est-ce qu'on a pu leur raconter pour qu'ils pensent que couper 10 minutes de leur film soit une bonne idée... Dans tous les cas, rien dans la campagne de promo du film en France ne fait allusion au fait que le film ait été coupé, ce qui veut dire que le public n'en savait rien... blink

Moi non plus d'ailleurs... unsure

En effet, même si certains articles en faisaient mention, l'info était pourtant peu répandue et beaucoup ne le découvrent que maintenant. J'ai personnellement l'habitude de ne pas trop lire les Reviews avant de voir le film lui même, par peur d'avoir un ou deux truc en spoil dans la tête... Et je suis donc complètement passé à côté de l'info. mellow

C'est grâce à ce Tweet d'une personne qui avait vu le film en avant-première et qui a pu faire le comparatif avec la VF qu'il a vu par la suite, que j'ai compris que ce que j'avais vu n'était pas le vrai film, mais une version remontée pour d'obscures raisons (on va y revenir).

Donc, on résume :

Avant-première : film de 1h59.
Diffusion en salle : film de 1h48.

10 minutes de film, ce n'est pas rien, ce n'est pas anodin... Et ce n'est pas respectueux du travail des gens qui ont fait le film, ni des intentions de l'auteur, ni rien. Bossant moi même dans le milieu, je peux vous dire que 10 minutes de cette qualité technique, c'est environ 3 à 5000 heures de boulot cumulées par le Staff de la production (en fonction de la difficulté des plans, ce dont je ne peux pas juger, puisque je ne les ais pas vu... confused).

Donc, rien que ça, c'est déjà un très mauvais point. dry

Essayons de voir les raisons maintenant... Et de ce côté là ce n'est absolument pas clair du tout, mais alors, à un point qu'on peut parler de Flou Artistique. ouuuups

La principale excuse qui circule sur internet et que plusieurs personnes semblent considérer comme une évidence, voir même une bonne excuse (sauf qu'il n'existe aucune bonne excuse pour découper un film de la sorte) : ça serait pour enlever le trop plein de ce qu'on appelle le Fanserv sous forme d'Oppai Joke (blague sur les seins).

Car oui, Aoyama semble très intéressé par le sujet (scientifiquement parlant, bien sûr hein !... Si si, on vous jure ! whistle), et surtout en ce qui concerne l'étude de sa Coach d'échec. Ce genre d'humour est assez typique du Japon et du Studio Colorido, mais n'est pas forcément quelque chose de glauque / chelou comme ce que l'ont pourrait croire en entendant certaines personnes ici.

Tsuka confirme :

Alors, je vous propose de jouer les Aoyama deux secondes et partir scientifiquement du fait que cette théorie serait valable... Ce n'est pas du tout le cas, mais faisons comme si, pour le plaisir de l'argument. tongue2

1) Ces blagues sont-elles scandaleuses, graveleuses, sexistes ou autre ? confused

Visiblement non, la majorité des gens qui ont vu les avant-premières et que j'ai pu questionner ne semblait pas du tout choqués, bien au contraire. Il faut savoir que dans le film tronqué que j'ai moi même vu, lors d'une des dernières séances VO de l'UGC les Halles, il reste certaines de ces Oppai Joke... Et il est à noter que l'une d'entre-elles a fait hurler de rire la salle entière, une petite salle, mais pleine à craquer, et totalement morte de rire à ce moment la. Oui, ce genre d'humour peut faire rire quand il est bien amené, ce qui est le cas ici.

2) Qu'est-ce qui fait que ces blagues ne présentent en fait pas le moindre problème ? confused

Simple : c'est le point de vue complètement décalé des enfants sur la question. Ce ne sont pas des blagues en tant que telles, mais des raisonnements et réflexions de garçons et de filles de 10 ans sur un sujet qui commence à les intriguer (voir « passionner » pour le héros, toujours dans l'optique scientifique hein !) mais qu'ils ne maîtrisent absolument pas. Et c'est ce décalage qui est drôle.

Je ramène encore mon expérience personnelle sur le plateau mais j'ai moi même bossé 3 ans et demi dans une école primaire avant de me réorienter vers ma carrière en animation... Et sincèrement c'est du vécu, ce genre de scène ! En CM1 / CM2 dans les cours de récré, c'est un sujet qui est franchement plus répandu que certains voudraient le croire, que ça vous plaise ou non. Du coup, pour moi tous les délires des enfants, sur absolument tous les sujets qu'ils abordent dans le film, m'a paru tout sauf fantaisiste. C'est pour moi un des éléments les plus réussi du film, et j'enrage personnellement de savoir que j'en ai loupé une partie.

3) Si c'est bien le fameux Fanserv qui a été coupé, ne serait-ce pas de la censure ? confused

La ça devient compliqué, mais en résumé oui. Si la raison principale des coupures dans le films était simplement de virer un max d'Oppai Joke, alors ça serait clairement de la censure puisque celle-ci par définition revient à retirer du contenu à cause de la nature de celui-ci. Ce qui fait que le point de vue des gens qui défendent ces coupures en croyant que c'est pour virer du Fanserv, revient donc à valider une forme de censure.

Pour moi c'est hyper dangereux, car ça veut dire que tu pourrais à volonté demander à ce qu'on modifie le travail d'artistes parce qu'il ne convient pas à ta vision du monde... Et ça, c'est pas bon.

Encore un exemple personnel : je ne suis pas super fan de l'Anime de Lastman car je trouve qu'il y a abus de Trash-Talk. De ce côté je préfère l'approche qui est visible dans une série comme Cannon Busters... Mais c'est mon avis à moi et JAMAIS il ne me viendrait à l'idée de critiquer les fans de Lastman qui aiment ça, et encore moins de souhaiter qu'on découpe Lastman pour qu'il corresponde mieux à ma vision de la bonne utilisation du Trash-Talk dans une série. mad

Ça ne se fait pas et ça ne doit surtout pas se faire. bad

Voilà, c'était pour la théorie selon laquelle les coupures dans le film concerneraient juste le Fanserv et rien d'autre, et en quoi cette excuse ne serait pas valable...

Sauf que même si c'est la raison qui circule (assez bêtement) le plus sur internet actuellement, ce n'est en fait pas la vérité. Et c'est en fait facile à comprendre que ça ne peut pas être le cas. Pour çela, il suffit de se poser deux minutes et de se dire : « Mais attends... 10 minutes de blagues sur les seins dans un film comme celui-là, c'est possible ça ?... blink».

La réponse est bien sur que non : 10 minutes c'est énorme en terme de durée ! Pour tout dire, c'est la durée des épisodes de la série sur laquelle je bosse actuellement. Donc en 10 minutes on a le temps de présenter des personnages, une situation, une intrigue et une conclusion. Du coup, à moins d'avoir en face de soi un film dont le sujet lui même aurait un élément entièrement basé sur le Fanserv, il est franchement dur d'avoir 10 minutes d'Oppai Joke à couper... ouuuups

Ces histoires de coupures dans les films me font remonter dans le temps, à une époque sombre, celle des années 90, ou les Animes japonais étaient considérés comme violents et pervers... Et ou un film comme Ninja Scroll a pu sortir en 2 « version intégrale »... Dont une qui faisait 3 minutes de moins que l'autre parce que la directrice de collection de l'éditeur anglais qui en avait les droits avait elle même décidé que c'était trop violent, et avait demandé qu'on coupe les scènes jugées trop Gore. blblbl

Donc dans un Chambara ou ça tranche des têtes et des bras, en coupant toutes les scènes ultra rapide de démembrement, on arrivait à 3 minutes de censure...

La, on a 10 minutes de moins dans un film qui n'est pas du tout à ce niveau de violence ou de Fanserv, mais plutôt à l'opposé total. gah

Conclusion : les coupes dans Le Mystère des Pingouins concernent bien plus que le Fanserv. 

Et c'est le cas, comme ont pu nous le prouver plusieurs personnes ayant comparé la version avant-premières et le film actuellement en salle, que ce soit en VO ou en VF.

Je vous met un exemple en Spoiler, même si ça ne raconte pas trop de choses sur l'histoire elle même :

EDIT : Une liste plus complète des scènes manquantes, établie par Tsuka hier soir.

Dans tous les cas, c'est clairement confirmé, les plus grosses coupures concerneraient des séquences qui ont plutôt à voir avec la psychologie d'Aoyama, ses rapports avec sa famille et la partie scientifique de l'intrigue qu'avec le tour de poitrine de sa Coach... rolleyes

Donc, visiblement le but de ce remontage du film est en fait de le rendre moins « ronge tête » et plus enfantin, pour viser un public familial plus large ? Le seul point positif, c'est que dans ce cas ça n'est pas de la censure... lipssealed

Le point négatif ? Absolument tout le reste. bad

Car en plus, si le but était de faire plaisir aux désirs de... Je sais pas... Le Public ? Il n'était même pas au courant et n'a pas été consulté, que je sache... Les exploitants de salles ? Qui a pu demander qu'on raccourcisse le film alors que les avant-premières s'étaient si bien passé et que le bouche à oreille était bon ? confused

Dans tous les cas, si le but était de toucher un public plus large en visant les enfants et leurs familles plutôt que les traditionnels Otageeks (dont on continue de sous estimer le nombre et le poids en matière de public potentiel), on peut dire que c'est COMPLÈTEMENT RATÉ... ouuuups

Le film a fait un mauvais score en première semaine, même par rapport à son nombre de copies en circulation. Et pour ce que j'en ai vu moi même dans la séance dont je parlais plus haut, ce sont les fans d'animation japonaise qui ont répondu le plus présent. La salle était pleine d'un public de 25-65 ans, ce qui peut se comprendre pour une version VO, mais pas un seul enfant à l'horizon alors que c'est pourtant pas rare d'en croiser dans ces salles... Mon voisin de siège m'avait bien fait déliré en me racontant que ça le changeait de la fois ou il était allé voir Les Enfants de la Mer et s'était retrouvé avec une marée de gamins qui ont rien du comprendre au film. omg

Et pour ce qui est des Otageeks, vu que les VO ont commencé à disparaître dès la deuxième semaine, plus le fait que ça commence à se savoir que le film est une version non-intégrale, je pense qu'on va assister à une chute d'intérêt de leur part... mellow

Tout ça me paraît donc maladroitement contre-productif. dry

Cerise sur le gâteau (j'ai envie de faire une blague là, mais je ne la ferais pas. whistle), All The Anime annonce sur son site le Bluray du film comme étant de 1h48 (TBC)... Ce qui veut dire que pour le moment ils n'ont pas fixé la version qu'ils vont vendre en support physique, mais le fait qu'ils se basent sur la durée de la version remontée n'est absolument pas rassurant.

On peut pré-commander le film mais qui le ferait en sachant qu'à l'heure actuelle il est impossible de savoir si la version que du commande sera la version intégrale ou non ?? wacko

La encore, c'est totalement contre-productif. brooding

EDIT : Pour le moment All the Anime n'a absolument pas répondu à mes demandes concernant les raisons de la coupure, et du côté de Wild Bunch ils ont tenté de botter en touche de façon préventive en voyant un Tweet sur le sujet, en expliquant tout simplement qu'ils avaient les droits pour le faire.

Le problème c'est que cette intervention ne "coupe court" à rien vu qu'elle arrive des semaines après les faits, et n'explique toujours pas leurs raisons. Alors oui, merci de nous dire que les japonais ont donné l'autorisation mais... Bah on le savait déjà depuis le début, d'autant plus que le contraire aurait été carrément illégal. Donc C'est un communiqué qui ne sert absolument à rien sauf à pousser plus de gens à leur demander le pourquoi du comment. Surtout que c'est quand même curieux qu'après tout ça, ils refusent toujours de vouloir en parler... confused

Voilà !... Donc maintenant sur cette histoire vous en savez autant que moi, et vous pourrez choisir d'aller voir ou non le film malgré tout. Mais je préfère largement que les gens soient au courant de ce genre de chose plutôt que dans l'ignorance comme moi et beaucoup d'autres... sad

Sur ce, je passe au film lui même...

~

Techniquement parlant, c'est du Colorido, le fameux studio qui nous a fournis tellement de court-métrages qui hantent depuis bien longtemps le Topic consacré à ce sujet sur le forum... Donc c'est du Brutal. De la beauté en mode mignonnitude et soucis du détail qui peut paraître gratuit mais qui est en fait de la catégorie du « détail qui tue ! ». tongue2

Pour moi, c'est un des Studio de mon Top 5 personnel, et qui prouve qu'il y a de la place pour tous les styles entre Ghibli, Trigger, Colorido, Ufotable, Bones, KyoAni... De quoi tordre le cou facilement aux stupides arguments genre « les Mangas c'est tous la même chose lol ». omg

Pour le reste, en terme de mise en scène, j'adore le rythme posé qui rend les moments ou ça part en vrille d'autant plus puissants et dynamiques. De ce côté c'est un peu l'inverse total de PROMARE mais c'est très bien aussi. Il ne faut pas oublier que c'est un film de SF, avec des personnages intelligent, ou il faut donc réfléchir avec eux pour bien suivre l'histoire. wacko

(ce qui rend, une fois de plus, frustrant le fait qu'on a pas tous les éléments pour bien les accompagner dans ce sens... dry)

L'histoire en elle même est très intéressante et bien Space aussi, mais loin d'être incompréhensible, même dans sa version tronquée. Seulement, comme d'habitude, c'est un film qui ne va pas tout vous expliquer comme a des débiles qui n'ont pas 2 neurones pouvant se connecter. Donc certains points de l'histoire resterons définitivement sans réponse claire, mais c'est aussi important que ce soit le cas, car c'est à votre propre imagination de faire le reste du travail.

Personnellement, j'adore ce genre de film ou on peut théoriser (comme Aoyama) sur tout un tas de choses et partir avec autant de questions que de pistes à explorer à la fin. Le tout étant servit par un casting de personnages super-attachants et vivants, complexes et drôles, chacun à leur façon, et qu'on a un réel plaisir à accompagner dans cette aventure scientifique délirante. biggrin

Et puis y'a des Penguins... laugh

Image Enlarger

Et puis surtout... Il y a Elle !... wub

Image Enlarger

#Waifu #BestGirl #Féminisme whistle

Je rajouterais qu'on a aussi le droit à une très bonne OST, ce qui est toujours un gros plus dans ce genre de film. happy

Bref, c'est déjà très bien comme ça mais moi j'en aurai bien pris pour 10 minutes de plus et je pense que ma vie ne sera pas complète tant que je n'aurais pas tous les éléments constituant ce dossier scientifique, y compris les Oppai Joke d'ailleurs (c'est pour la science, on vous dit ! sneaky).

Note (Théorique, parce que l'expérience est malheureusement incomplète ouuuups) :
wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png

 

25 août 2019
21:39
Avatar
Gribouille Junior
Members
Forum Posts: 14
Member Since:
7 décembre 2016
sp_UserOfflineSmall Offline

Pour avoir vus la version "non censuré" j'ai du mal à comprendre ce qu'ils ont pu coupé et j'avoue que je ne vois pas l'intérêt de couper 10 minutes.

Rendre le film plus accessible ?

Il me semble que si les dialogues sont "trop compliqués" et qu'on veut rendre le film plus accessible à ce moment il vaut mieux faire ça au niveau de la traduction que de couper des scènes. Puis bon si on devait coupé toutes les scènes trop compliqué pour rendre un film accessible Les enfants de la mer ne ferai plus qu'une heure biggrin.

26 août 2019
1:20
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6509
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Et encore, je trouve que t'es gentils avec une heure : vu le niveau ou ils semblent avoir coupé dans Le Mystère des Pingouins, si tu appliquais le même traitement sur Les Enfants de la Mer il resterait à peine 20 minutes de film... ouuuups

8 novembre 2019
17:08
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6509
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Pour Le Mystère des Ping[...] on en sait maintenant un peu plus : ils auraient décidé de couper dans le films après des échos de la part du public des avant-première, paradoxalement même de la part de ceux qui auraient aimé le film, comme quoi ce dernier aurait été "trop long"... confused

Pour ma part c'est bien la première fois que j'entend parler du fait qu'une partie non identifiée et non quantifiée d'un public d'avant première peu peser suffisamment lourd pour imposer un remontage d'un film déjà fini... Même quand vous trouvez de votre côté qu'un film est trop long, le film reste le film, personne n'y touche, pour préserver l'intégrité de l'oeuvre, avec ses points forts et ses défauts...

Du coup si on lit bien le texte de ATA, j'avais plutôt vu juste : le but était de lui garantir un succès plus grand après le remontage et c'est aussi ce qui aura occasionné le retard de la sortie...

Tout ça pour... Bah un peu plus de 50.000 entrées, ce qui n'est absolument pas un bon score : c'est très inférieur aux Enfants de la Mer ou à Wonderland, ou même à Okko et les Fantômes l'année dernière... Ou Mes Voisin les Yamada, sorti en 2001... Bref, bien trop bas dans le All Time de l'animation Japonaise en France pour la valeur réel de ce premier long-métrage de Colorido. mellow

Sincèrement, quelles qu'aient été les raisons de ce remontage, il n'y aura pas eu d'effet positif visible, aucun.

De plus si vous voulez revoir / découvrir le film en version longue, c'est le Bluray Collector qu'il faut choper, et rien d'autre : toutes les autres versions seront courtes. dry

8 novembre 2019
18:06
Avatar
Gribouille Junior
Members
Forum Posts: 3
Member Since:
26 octobre 2019
sp_UserOfflineSmall Offline

C'est génial, il faut payer plus cher pour avoir la version complète......brooding On a presque envie de croire qu'ils ont fait exprès XD 

Je ne comprend pas cette histoire de version "trop longue" franchement quand on sait qu'il y a des films qui durent 3h30, retirer 10 minutes à celui là avec ce prétexte c'est vraiment nous prendre pour des pigeons 

Mais en fait, les réalisateurs japonais ils ont donné leur accord ??

8 novembre 2019
22:24
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 6509
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Oui, car ça aurait été totalement illégal de modifier le film sans leur accord. Comme l'explique le texte, c'est d'ailleurs ça qui a fait que le film est sorti avec plusieurs mois de retard en "version courte" : les japonais on du plancher sur quoi couper pour obtenir cette version de 10 minutes de moins sans casser trop le film... confused

Problème : c'était le premier long métrage du Studio Colorido et donc aussi leur première expérience avec un marché étranger... Or on ne sait déjà pas qui exactement dans le public des avant-première a pu persuader ATA que le film était trop long, et on ne sais pas non plus ce que ATA à raconté par la suite aux japonais eux même pour les persuader que couper 10 minute était dans l'intérêt de l'exploitation du film en France. wacko

Surtout que pour le coup, le résultat prouve clairement que quelles qu'aient été les estimation, raisons, calculs qui ont été à la source de cette decision, ça aura plutôt eu un effet inverse.

Rappellons que les gens n'ont pas été prévenus à l'avance que le film sortait en version courte, et que beaucoup (dont moi) ont découvert ça après avoir vu le film. Difficile de recommander un film, aussi bon soit-il, si tu sais qu'on t'as arbitrairement privé d'une partie de ce dernier sans te prévenir. Du coup, cette version courte n'a pas non seulement pas attiré les foules, mais a fait fuir les Fans qui avaient été mis au courant des coupure par la première vague de public.

Répéter ce genre d'erreur en limitant la version intégrale (pas longue, intégrale, soyons juste avec les mots. dry) à la version collector : tu ne vas pas récupérer les Fans vu que seulement 1100 exemplaires existent pour faire face à la frustration de dizaines de milliers de personnes. omg

paperman Geekette Star Trek Article jeu vidéo World Record Master Class Final Fantasy Simpsons's Couch Gag Star Wars WTF Goodies Analyse RIP France Dr Who MCU Cosplay Making of Césars Funny Twitter Interview Blue Sky Talk Back Sony Food Mecha Warner Culture Stop-Motion Statistique Geekotaku Trigger Retrogaming Concours Japon Festival Trailer Otaku innovation Ankama Musique Steam Punk Annecy Réalité Augmentée Pixar Animation Legend Teaser Exposition Marvel Convention Youtube Dreamworks Review NSFW Crowdfunding Cyber Punk Netflix ARTE Disney Geek Info pratique Court métrage DC Comics Aardman blender Cannes Documentaire Débat Speed Drawing Conférence Manga Creepy Ghibli News grease pencil Reportage Comics US
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online:
9 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 368

Charrys: 241

macromaster_42: 239

lololeboiteux: 160

tsatse: 153

itaf: 142

albatron: 104

FrozenOwl: 103

hunterogue: 87

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 73

Members: 177

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1152

Posts: 9187

Administrators: Marco Sensei: 6509