A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
La diversité dans le doublage d'animation en question.
[Analyse / Débat d'idée]
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
26 juillet 2020
19:48
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7185
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOnlineSmall Online

La question au sens large est : est-ce que la personnes doublant un personnage imaginaire à l'écran dans un dessin animé doit lui correspondre ethniquement, culturellement ou dans son identité de genre, etc. confused

Alors, il faut le dire très clairement, c'est une question qu'on se pose depuis un long moment dans le milieu, mais qui n'a jamais été traité en profondeur pour la simple et unique raison que... Bah ça marchait depuis longtemps comme ça et que le public s'en foutait / n'était pas conscient de la chose, donc pourquoi changer quoi que ce soit ? ouuuups

Mais cette vision est un peu simpliste car en réalité, il y a beaucoup d'autres facteurs éthiques mais aussi purement pragmatiques qui entrent en jeux pour complexifier à mort la question.

Bref, en théorie c'est simple, en pratique c'est bien plus compliqué, comme nous allons le voir... wacko

Déjà, il faut commencer par le Docu qui a mis en avant auprès d'une partie du public le fait qu'il était fort possible qu'on ait un certain déséquilibre quelque part...

The Problem with Apu

Alors, comme le court trailer l'explique, il y a effectivement un gros problème avec Apu... Et en fait plus qu'un seul quand on démonte un peu le truc. Je vous conseille de regarder le Docu en entier mais pour les besoin de ce Topic je vais résumer dans les grandes lignes : c'est problématique pour une communauté que le quasi seul personnage ultra-connu qui représente votre Ethnie / Culture soit une caricature basé sur des stéréotypes, qui n'évolue pas du tout en 28 ans (c'est long), et qui en plus est doublé par un acteur caucasien qui imite « l'accent du pays » comme nous on ferais l'accent Marseillais ou Belge... Donc oui, on peut comprendre que ça finisse par poser problème, surtout quand au final l'impact est que beaucoup de gens en dehors de votre communauté commencent à vous voir à travers le prisme de ce personnage et rien d'autre. dry

Par contre, et ça il faut quand même se le rentrer dans le crâne pour la suite : ce n'est pas du racisme dans le sens pur et militant de la chose, c'est beaucoup plus de l'insensibilité culturelle, qui dérive souvent vers ce qu'on appelle le « racisme ordinaire ». En gros, caricatural, stéréotype, a priori répété en boucle sans vraiment qu'il y ait d'autre son de cloche, au point ou un truc qui est pourtant vexant pour une partie de la population, paraît normal voir drôle pour le reste.

On le verra plus tard, le côté comique de la chose est important, et ici il faut bien comprendre qu'on parle des Simpsons, ou tout le monde en prend pour son grade. Du coup, théoriquement c'est sensé être moins grave... Et c'est pas totalement faux, j'expliquerais pourquoi plus loin. Mais dans le cas d'Apu, le vrais problème c'est que c'est un humour qu'on tolère depuis 28 ans sans changement, alors qu'il y a un paquet de chose en matière d'humour qui ont radicalement évolué depuis le temps.

Et aussi, la chose qui nous concerne pour notre Topic : le fait que cet humour reposait jusqu'à il y a 2 ans sur les épaules d'un acteur caucasien qui imitait un accent hindous très caricatural.

Donc, on répète la question du début pour ne pas la perdre : est-ce que c'est réellement un problème que ce soit un acteur caucasien qui joue Apu dans Les Simpsons ? confused

Car depuis bientôt 3 ans que ce documentaire est sorti, la situation a légèrement évolué... Déjà, l'acteur qui jouait Apu, Hank Azaria, a abandonné le rôle début 2020... Cela vous semble tardif ? Je gardes les raisons de côté pour le moment, mais je tiens à préciser au passage que l'auteur de The Problem with Apu, Hari Kondabolu a soutenu Hank Azaria après que ce dernier ait expliqué en quoi le documentaire lui avait ouvert les yeux. Encore un point à garder en mémoire pour plus tard car il est important. happy

Cette période a aussi été plus généralement celle ou Hollywood a commencé à réaliser (tardivement) qu'il y avait un réel problème de diversité dans son industrie d'Entertainment en général : que ce soit les problèmes de White Washing ou les « Oscars les plus blancs de l'Histoire du Cinéma » 2 années de suite...

Il faut donc bien préciser que c'est quelque chose qui est en gestation depuis des années, très lentement, du côté d'Hollywood. Les récents mouvements de lutte contre toutes formes de racisme systémique aux USA ou certainement Boosté la chose et poussé plus de gens à y réfléchir, mais c'était déjà en marche avant.

Du coup, quand l'annonce est arrivée, il y a quelques semaines, que certains acteurs de plusieurs séries d'animation américaine de type comédies satiriques qui doublaient des personnages afro-américain alors qu'ils étaient eux même blancs, souhaitaient abandonner leurs rôles pour permettre à des doubleurs afro-américain de les reprendre, et donc d'aider à une plus grande diversité dans le milieu, ça a fait beaucoup de bruit (d’où ce Topic, d'ailleurs rolleyes).

Pourtant, de son côté Hank Azaria avait déjà abandonné depuis des mois le rôle d'Apu, mais il aura fallu sans doute un contexte social plus global pour aider certains à se décider à franchir le pas... Depuis, au moins 4 séries (Big Mouth, Central Park, Les Simpsons, Family Guy) ont annoncé qu'ils allaient se débrouiller pour que tous les doubleurs correspondent à l'avenir à l'ethnicité de leur personnage à l'écran.

Mais voilà, si ce genre de choses semble correspondre à une certaine « justice sociale », dans les faits la véritable question est : est-ce vraiment la solution au problème de la diversité dans le milieu du doublage ? confused

Car raisonner de la sorte de façon globale, et appliquer le principe à toutes les séries, de façon stricte et rigide, risquerait en fait d'être totalement contre productif voir tout simplement inapplicable... unsure

Le truc c'est que pour pas mal de professionnels de tout bord, la diversité doit se développer en dehors du fait de faire coller ethniquement / culturellement / etc la voix et le personnage... Car cela voudrait aussi dire qu'un doubleur afro-américain, par exemple, ne pourrait doubler QUE des personnages afro-américain. C'est un des points qu'explique Lauren Michelle Jackson (voir cet article Cartoon Brew pour un résumé ou l'original de The New Yorker), précisant que, pour le coup, ça peut aussi renforcer le stéréotype des voix « ethniquement marquée », par exemple la « Black Voice »... Sauf que la on parle encore et toujours d'accents caricaturaux, de particularités linguistiques culturelles clairement identifiable à l'oreille, etc... Alors que vous avez un très grand nombre de gens d'ethnie totalement diverses aux USA qui parlent un anglais totalement dépourvu de la moindre trace d'accent quelconque, et dans les doubleurs aussi... (et c'est d'ailleurs parfaitement valable pour Europe rolleyes)

Bref, en théorie il est parfaitement possible pour un doubleur, quel que soit son ethnie, de pouvoir doubler à peu près n'importe quel personnage du moment que la voix du doubleur colle avec le personnage. De plus, comme l'explique Lauren Michele Jackson, c'est déjà le cas, mais le réel problème c'est que ça marche beaucoup beaucoup trop dans un sens et pas dans l'autre, faute de diversité dans le milieu lui même.

En essence c'est aussi ce que pense nos amis Arthell et Henry de D'ART Shtajio... whistle

Comme très souvent, leur vidéo a beau être un brin chaotique, elle est tellement complète que j'ai presque hésité à la poser ici et rien écrire de plus en me disant « si les gens comprennent pas les tenants et aboutissants ainsi que la complexité de la question après avoir vu cette vidéo, je peux plus rien pour eux »... sneaky

Mais bon, je vais quand même encore une fois penser à ceux qui ne sont pas à l'aise avec l'anglais et vous résumer en gros de quoi il en retourne : clairement, aucun des deux ne pense que dans l'absolu les acteurs de doublage doivent correspondre ethniquement à leur personnage à l'écran. Et ils vont vous donner plein d'exemples pratiques de pourquoi ce n'est pas la chose qui importe le plus...

Ceci étant dit, ils abordent aussi un point très intéressant et surtout très important : le cas ou, en effet, il serait important de respecter le rapport entre le doubleur et le personnage pour qu'il soit le plus proche possible. C'est d'une logique imparable : si l'expérience du personnage est assez profondément ancrée dans la réalité, ou que la part culturelle, ethnique et autre que peut apporter le comédien de doublage correspond exactement à celle du background du personnage. Bref, quand l'expérience de vie et la culture du doubleur est clairement un plus pour la crédibilité du personnage à qui il prête sa voix à l'écran.

On peut d'ailleurs parfaitement considérer que c'est le cas dans les 4 comédies satiriques citées au début, mais il est vrai que pour une série Heroïc Fantasy, ou SF, Fantastique, etc, qui n'aurait aucun lien avec notre monde, notre structure sociale, culturelle, la voix doit juste correspondre au personnage et ça s'arrête la. Donc pour ces cas, ça ne serait pas forcément un problème si le doubleur ne correspondait pas ethniquement (ou autre paramètre social / culturel) à son personnage... Puisque ça pourrait même être souvent impossible (Dragons, Elfes, Extra-terrestres, Animaux Anthropomorphiques,... tongue2).

Mais, encore une fois, il faut que ça marche dans absolument tout les sens... Et je vais prouver que c'est possible en citant deux personnages très célèbre (sans être des personnages d'anime pour autant) est pas Black du tout, pourtant doublé par deux acteurs Black : Kratos de God of War (doublé par Terrence C. Carson) et Darth Vader de Star Wars (doublé par « Thulsa Doom » James Earl Jones !... Oui je sais, je suis un Geek, c'est grave. laugh).

On peut en trouver d'autre, mais le gros problème encore une fois est qu'il y a un réel déséquilibre de ce côté. Or, bizarrement ce manque de diversité est aussi un frein à la créativité : plus on a de choix, plus on peut faire des choses et aller loin dans l'inventivité, dans les délires, mais aussi dans la profondeur du sujet, dans la crédibilité du personnage, comme je le disais un peu avant. mellow

Je vais citer un petit exemple qui montre que ça peut aller plus loin qu'un rapport ethnique entre le doubleur et le personnage : Double Trouble dans la série She-Ra and the Princesses of Power. Double Trouble est un changeling / métamorphe, et du coup, le fait qu'il soit doublé par Jacob Tobia, non-binaire, est une bonne idée... Puisque de base un métamorphe pouvant être absolument tout et n'importe quoi, il ne peut pas être binaire. Donc dans ce cas précis, la personne doublant le personnage apporte un plus à ce dernier. happy

Alors par contre, petite parenthèse : C'est assez idiot de dire de Double Trouble qu'il est lui même « le premier personnage non-binaire de l'animation / sur Netflix / autre »... Déjà il n'est absolument pas humain, donc lui coller une étiquette issue de notre société humaine n'a aucun sens. De plus, les personnages de méthamorphes existent depuis très très longtemps, bien avant même que l'expression « non-binaire » n'ait le moindre sens, et y'en a des tonnes un peu partout dans les œuvres de Fantastique, SF, etc (exemple : les Founders dans Star Trek DS9). Et, encore une fois, on ne peut pas les définir par binaire ou non-binaire car ce concept n'existe tout simplement pas pour eux. Ou au minimum, on ne peut surtout pas dire que c'est le premier à être comme ça... ouuuups

La parenthèse est finie, et elle servait juste à montrer que parfois on peut aller un peu trop loin dans les interprétations de ce qui est un progrès social et en voir la ou en fait y'a... Rien... rolleyes

Et surtout, pour en revenir à notre sujet, ne pas croire que de faire coller de façon trop systématique l'identité du doubleur à son personnage est encore une fois la « solution ». Déjà, comme on l'a vu plus haut, ça reviendrait à mettre certains doubleurs dans des cases bien définies et ne leur ouvrir que des rôles qui « leur correspondent », plutôt que sur le simple critère de leur voix (et leur talent happy).

Mais ça serait aussi totalement contradictoire avec certaines réalités du milieu.

Par exemple, la plupart des jeunes garçons en animation sont doublés par des femmes. On va prendre des cas super connus...

Bart Simpsons : Nancy Cartwright (VO), Joëlle Guigui (VF)

Luffy de One Piece : Mayumi Tanaka + Urara Takano (VO), Erica Schroeder + Collen Clinkenbeard (VA), Stéphane Excoffier (VF – un homme, ce qui n'est pas un problème tant que ça colle au personnage, mais on note qu'il est un peu tout seul dans l'équipage...)

Son Goku de Dragon Ball (version enfant) : Masako Nozawa (VO), notre trésor national Brigitte Lecordier (VF),... Et pour la VA (version US) c'est un foutoir sans nom ou ça alterne hommes et femmes selon les éditeurs, les versions, caprices des un et des autres...

Mais donc, globalement, c'est des femmes... Vous avez aussi des enfants qui doublent des enfants mais c'est très sincèrement compliqué parce qu'il y a un paquet de paramètres légaux à bien respecter un peu partout, ce qui fait que ça reste beaucoup plus rare que les cas de femmes qui doublent des personnages d'enfants. Et ce, quel que soit « l'enfant » : humain, animal, extra-terrestre...

Pour la très vaste majorité de ces cas la, le seul et unique critère qui est pris en compte est la voix de l'actrice, rien d'autre, ce qui est purement logique.

Cas complètement inverse (pour rigoler biggrin) : Edna Mode dans Les Indestructibles, jouée en VO par... Brad Bird, le réalisateur (et faut avouer que ça marche du tonnerre... sneaky).

EDIT : je rajoute cet article Cartoon Brew résumant la conférence de Comic-Con at Home donnée par Loren Bouchard, créateur de la série Bob Burger, ou il explique l'importance de pouvoir laisser un homme doubler un personnage féminin et une femme doubler un personnage masculin. Le problème étant encore que trop souvent on voit ça dans un sens mais pas dans l'autre... dry

Du coup, voilà une des limites pragmatiques à l'idée de faire correspondre à tous les coups le personnage et le doubleur derrière. Et c'est loin d'être la seule.

Allez, on va encore plus loin ? Pour le fun ? Parlons d'humour justement... Ces fameux accents comiques, ces parodies, ces caricatures qui sont dans l'utilisation de la voix...

C'est un truc que vous allez beaucoup retrouver dans les comédies, et pas qu'avec les humains d'ailleurs. Souvent quand vous avez une comédie avec des animaux anthropomorphiques, ils sont placés dans des univers proche du notre, pour faciliter l'immersion mais aussi souvent pour dénoncer des travers de la société humaine de façon détournée... Et dans ces cas la, vous avez très souvent des accent (ethniques / culturels) très stéréotypé qui sont la pour replacer le personnage animal dans un contexte plus humain.

Exemple de Mr Big dans Zootopia, et son accent de parrain sicilien... La pour le coup, c'est assez logique qu'on a absolument pas besoin que le doubleur soit lui même sicilien (et encore moins parrain de la pègre, si possible ouuuups).

Mais même sans allez dans les extrêmes comme je le fais, vous allez avoir dans un paquet de comédie ces accents, dont celui d'Apu au départ, qui vont être la pour faire rire, ce qui n'est pas forcément un mal en soi si c'est fait avec une certaine honnêteté et sans méchanceté, volontaire ou involontaire.

Car il faut bien distinguer la caricature ayant un côté méchant / raciste / discriminatoire et celle qui est la pour faire rire sans pour autant vouloir être méchante... Dans le cas d'Apu, la méchanceté de cette caricature réside dans le fait, on y revient, que cela a été pendant très très longtemps l'image la plus répandue et la plus connue que certaines personnes avaient d'une certaine communauté, sans jamais évoluer. C'est d'ailleurs très intéressant de voir dans le trailer que cet accent les dérange dans le fait que du coup tout le monde s'imaginent qu'ils parlent comme ça (démonstration faite en imitant eux même l'accent en question, ce qui permet tout de suite de se rendre compte que c'est quelque chose de totalement exagéré).

Du coup, oui, le personnage d'Apu n'était pas méchant volontairement, ou du moins pas plus que tous les autres personnages parfois très caricaturaux qui peuplent le casting de la série, il était juste le seul et unique véhicule d'une image trompeuse à cause de stéréotype... Et s'il avait été doublé par un Hindou qui aurait fait exprès de faire l'accent pour la blague (ou le salaire, ça peu jouer aussi whistle), ça aurait été exactement le même problème.

Donc en fait, la vraie raison pour laquelle Hank Azaria a abandonné le rôle et la raison pour laquelle Hari Kondabolu l'a soutenu après sa réaction post-visionnage du documentaire, c'est que tout deux voulaient principalement une évolution du personnage... Qui a ce jours tarde encore à venir mais viendra peut-être par le biais de la diversification du casting (en tout cas c'est ce qu'on espère rolleyes).

En conclusion, mon avis personnel est assez proche de celui d'Arthell et Henry : ce n'est pas forcément l'origine de la voix derrière le personnage qui compte, mais son utilisation pour renforcer l'impact, la crédibilité du personnage. En se privant de diversité, on se prive aussi d'option pour arriver à ce résultat, et on peut aussi en arriver à un point ou ça peut desservir le personnage et même l'histoire qu'on raconte.

Mais il faut prendre garde à ce que cette diversité ne viennent pas avec une batterie de limites artificielles concernant les rôles que les acteurs peuvent interpréter.

MCU Animation grease pencil Review Manga Stop-Motion Réalité Augmentée Geekette Festival Corée Making of Débat Césars Exposition Animation Legend Funny Disney Food Ghibli Talk Back Culture Teaser Interview Geek WTF Trigger Annecy Otaku Don Bluth Trailer Cyber Punk Dr Who Ankama Court métrage Netflix News Creepy Reportage Musique Article Info pratique Crowdfunding Web serie Japon RIP World Record ARTE US Documentaire Cannes Twitter Pixar Bande dessinée Goodies Final Fantasy Retrogaming Statistique Steam Punk Blue Sky Sony Concours Simpsons's Couch Gag Oscars NSFW Star Trek Mecha Warner Youtube Star Wars Geekotaku Dreamworks paperman blender Marvel jeu vidéo Convention Aardman Master Class LAIKA innovation
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online: Marco Sensei
7 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 371

Charrys: 241

macromaster_42: 239

tsatse: 181

lololeboiteux: 160

itaf: 142

albatron: 118

FrozenOwl: 107

hunterogue: 100

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 90

Members: 162

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1209

Posts: 10133

Administrators: Marco Sensei: 7185