A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members


Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_Related Related Topics sp_TopicIcon
Review : Demi-chan wa Kataritai
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
Tags: Review
18 janvier 2017
0:09
Avatar
Lille, France
Gribouille Junior
Members
Forum Posts: 21
Member Since:
20 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

∼ Demi-chan wa Kataritai ∼

 

Genre : Comédie, scolaire, fantaisie

Note Technique :

Character design :

arrow-curve-000-left_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Backgrounds :

arrow-curve-000-left_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Animation :

arrow-curve-000-left_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_pngrate_info_star_png

Histoire :

arrow-curve-000-left_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png

On suit trois « ajins » (ou « demi » si vous êtes jeun’s), Hikari Takanashi (vampire), Kyouko Machi (dullahan) et Yuki Kusakabe (yuki-onna) dans leur vie de tous les jours avec les humains. Leur professeur Tetsuo Takahashi, qui s’intéresse énormément aux ajins, va sympathiser avec elles, dans l’espoir de mieux les comprendre.

 

Épisodes disponibles : 12/12 – chez Crunchyroll

Intérêt Global (note finale) : 

wlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngwlemoticon-star_pngrate_info_star_png

26 janvier 2017
19:59
Avatar
Lille, France
Gribouille Junior
Members
Forum Posts: 21
Member Since:
20 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Dans le monde de Demi-chan wa Kataritai, les « ajins » (=demi-humains) cohabitent normalement avec les humains. Les créatures fantastiques que sont les vampires ou autres succubes ont ainsi été acceptées au sein de la société humaine.

 

Et le professeur Tetsuo Takahashi s’intéresse grandement à ces ajins. Mais pas de chance : ce sont des individus assez rares dans le monde et il n’a donc jamais pu en rencontrer…Enfin jusqu’à cette nouvelle année au lycée où il aura la chance d’en rencontre enfin une. Puis deux. Puis trois. Et une quatrième !!

 

Tout commence quand il fait la connaissance de Hikari Takanashi. Cette nouvelle élève s’avère être un vampire. C’est une fille enjouée et dynamique, en plus d’être très sociable. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle va rapidement sympathiser avec son prof et lui proposera une entrevue pour discuter de ce qu’est la vie de vampire.

Discussion très amusante, surtout quand Takahashi-sensei confronte un manga de vampires à Hikari. Et la plupart des stéréotypes utilisés dedans s’avèrent être… faux. ouuuups 

Image Enlarger

Ah au fait, j’ai oublié de préciser quelque chose : elle est adorable wub

Ah sachez également qu’elle a une soeur jumelle (faux jumeaux évidemment). Et c’est à peu près tout, son rôle se limitant pour le moment à la soeur responsable.

De fil en aiguille, Hikari va permettre à son professeur de rencontrer d’autres ajins…que l’on va appeler « demi » désormais. Pour se mettre à la page !

Image Enlarger

Hikari vous explique pourquoi, et demi est donc le terme utilisé par les jeunes. happy

Tout cela nous amène donc à la seconde aj-demi (!!) avec Kyouko Machi, une dullahan (femme sans-tête si vous préférez). Bien plus réservée que sa comparse vampire, elle n’en reste pas moins sympathique et surtout gentille. 

On découvre surtout là un personnage pour qui la condition de demi est bien plus problématique. Et oui, Kyouko est obligée de transporter sa tête partout où elle va et surtout d’adapter son environnement à son physique…

Image Enlarger

Cela peut être, comme ici, en posant sa tête sur un oreiller pendant les cours. 

Du coup, contrairement à Hikari, on voit dès le premier regard qu’elle est une duhallan. Ce qui fait qu’en plus d’être pas mal handicapée dans son quotidien, elle doit aussi faire avec le regard des autres, leurs remarques…ou au contraire leur silence. Pas facile. mellow

Elle va elle aussi avoir un entretien avec Takahashi durant lequel nous verrons qu’elle ne demande que de l’amouuuuuur !!

Image Enlarger

Passons désormais à la troisième, et adorable, demi avec Yuki Kusakabe, la « femme des neiges » (yuki-onna dans la version originale, ce qui est un peu plus complexe qu’une simple « reine des neiges ». Je reviendrai dans une future update sur l’aspect mythologique de nos différentes demi). On ne sait pas grand chose d’elle, hormis que son corps est froid, littéralement, et qu’Hikari adore ça (les vampires ne meurent pas au soleil mais ils n’apprécient quand même pas la chaleur et affectionnent les coins sombres). 

Vivement qu’on en apprenne plus sur elle…

Image Enlarger

La dernière demi, et personnage majeur de la série, est assez spéciale puisqu’il s’agit d’une succube mais surtout d’une prof. Et donc d’une collègue de Takahashi. Ses débuts avec ce dernier sont d’ailleurs assez distants. Elle avait entendu parler de son intérêt pour les ajins (il souhaitait faire une thèse dessus apparement) (je précise d’ailleurs qu’il est prof de biologie) et elle lui fait sèchement comprendre qu’ils ne sont pas des « bêtes de foire ». 

Leur relation va cependant s’arranger au fil des interactions entre son collègue et ses étudiantes demi. Elle comprendra donc que Takahashi cherche plutôt à combler de cruels manques d’information afin de se rapprocher d’eux. Une curiosité pour l’inconnu plutôt qu’une fascination pour l’étrange donc. 

Le troisième épisode lui sera donc majoritairement dédié et surtout d’en apprendre davantage sur elle et pourquoi elle évite autant le contact (physique) avec les hommes. Sa condition de succube lui fais ainsi envoyer des « pulsions érotiques » à toute personne la touchant, ce qui s’avère très puissant et surtout…embêtant. À cause de ça, elle est obligée de vivre éloigner des autres (elle ne contrôle plus son « pouvoir » durant son sommeil) et, donc, d’éviter tout contact physique avec un homme. 

Image Enlarger

Ce n’est pas facile la vie de succube hein. unsure

 

Image Enlarger

Au passage, Hikari a eu un second entretient avec Takahashi. L’occasion pour eux d’aborder des sujets…euh…plus spécifiques ? ouuuups

 

Quelle merveilleuse série nous avons là ! Sous ses airs de sympathique comédie, Demi-chan wa Kataritai aborde très intelligemment la notion de différence au sein de la société. Les ajins sont ainsi comparables à des handicapés, surtout dans le cas de Machi pour qui sa condition de dullahan cause de nombreux problèmes chaque jour.

C’est d’ailleurs au travers de son personnage que cette thématique est le plus développé. Les autres élèves n’osent pas aborder son problème, ce qui crée une distance entre elle et les autres. Mais la géniale Hikari brise la glace en abordant sans soucis le sujet, et c’est ce que Machi semblait espérer. 

Le japon est un pays très dur sur la notion de normalité, et le traitement réservé à ceux qui s’en éloignent n’est jamais très reluisant (voyez l’image qu’ont les otaku/neet là-bas, eux qui sont sans doute l’image la plus opposée au modèle de bon employé qui peut être véhiculé là-bas). Les individus qui ne rentrent donc pas dans ce « moule » géant qu’est la société sont facilement rejetés ou mis à l’écart. 

C’est donc un thème qu’on a déjà pu voir dans Monster Musume (pour citer un titre récent). Cette série employait d’ailleurs la même méthode en mettant en scène le rejet que subissait des filles-monstres. Mais là où ça s’apparentait davantage à une allégorie du racisme, Demi-chan wa Kataritai semble davantage correspondre au handicap (et notamment avec le cas de Machi). 

Une série très interessante, avec un excellent fond et déjà de bonnes morales (type : ne pas ignorer la différence de l’autre mais plutôt la reconnaitre, pour ne pas la rejeter). Je n’ai pas parlé de l’animation ou de l’opening mais c’est du tout bon à ce niveau. Surtout que les animateurs nous offrent un formidable panel d’expressions, essentiellement au travers d’Hikari. 

Il nous reste à voir comment les choses évoluent. Et autant le dire, il y a beaucoup de potentiel !

Bonus : Hikari mangeant un biscuit.

Image Enlarger

The following users say thank you to Gaeko for this useful post:

lololeboiteux
24 février 2017
11:28
Avatar
Lille, France
Gribouille Junior
Members
Forum Posts: 21
Member Since:
20 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

On retrouve nos chères demi pour trois nouveaux épisodes qui nous permettront d’en apprendre davantage sur cette chère Yuki Kusakabe, la yuki-onna de la série. Mais également les parents de notre chère vampire.

 

Dans la continuité de la fin de l’épisode 3, on retrouve Takahashi-sensei trouvant Yuki en train de pleurer dans un couloir. Et ce à cause d’une discussion qu’elle avait surprise quelques minutes plus tôt et où deux filles cassaient joyeusement du sucre sur son dos.

C’est sans doute cette situation qui amènera Takahashi a créé un club de soutien aux demis, composé donc de nos trois lycéennes et codirigé par Takahashi et Satou-sensei, la prof succube. Une excellente idée qui permet d’offrir des repères aux trois filles qui pourraient en avoir cruellement besoin par moments. Et surtout Yuki justement.

Mais avant ça, Hikari était allée dire deux mots aux filles qui ont dit du mal de Yuki. Une jolie scène avec un discours passionné même si un peu maladroit de la part de notre vampire. Une belle leçon sur la franchise mais aussi comment s’assumer malgré le regard et les pensées des autres, que ce soit pour Yuki ou…Hikari.

Pour conclure sur Yuki, Takahashi-sensei va enfin pouvoir la rencontrer en tête à tête dans son bureau pour discuter avec elle (et rien d’autre, je sais que la série parait légèrement glauque pour certains à cause des amourettes prof-élève mais quand même sneaky). 

De son coté, Hikari se fait féliciter comme il se doit. winkImage Enlarger

Moment important puisqu’on connaissait encore que très peu de choses sur elle à ce moment, et surtout quant à sa nature de yuki-onna. On apprend ainsi qu’elle complexe énormément sur cette particularité et qu’elle s’est même mise à la craindre ces derniers temps. Elle ne connait pas la limite de ses « pouvoirs » et a donc peur de blesser des gens qui pourraient la toucher par exemple. Et c’est pour cela qu’elle évite tout contact avec les autres.

Ses craintes seront cependant effacées après une petite expérience qui montrera qu’elle n’a pas à craindre de ses capacités de femme des neiges. Un énorme soulagement pour la jeune lycéenne qui va pouvoir interagir sereinement avec les autres !

 

Notez le changement dans l’opening sur Yuki qui est désormais présentée avec plein d’entrain et de joie, en ouvrant littéralement sa bulle. happy

Image Enlarger 

Une fois le cas Yuki réglé, la série nous fait découvrir davantage les relations familiales de ses personnages. Même si on se limite (pour l’instant ?) à la famille d’Hikari, ce fut tout de même touchant et instructif à la fois.

 

On a tout d’abord une discussion entre Himari (vous savez, la sœur d’Hikari qui est 100% humaine) et Takahashi-sensei sur le retour du lycée. Une manière de voir comment elle vit la particularité de sa sœur et les méfiances qu’elle peut éprouver, comme à l’encontre de son prof justement. Mais ses craintes s’en iront quand il fera un joli petit discours sur l’importance de prendre Hikari (et les demis en général) pour ce qu’ils sont globalement, individu autant que demi.

 

 Sinon, lors d’une sortie entre nos trois comparses demis, on apprend comment Hikari comble ses « besoins » de « mâchouillement » en « gnomgnomgnam » sa sœur.

Image Enlarger

Terminons avec les parents de notre chère vampire. L’occasion de découvrir comment c’est de vivre au quotidien avec une enfant demi. Et cela semble se passer pour le mieux à vrai dire. On apprend même qu’ils sont en contact régulier avec les parents de Kyouko. Ce qui leur permet d’échanger et de s’entraider, comme à la fin de l’épisode où le père d’Hikari est venu chercher Kyouko au lycée à cause de la pluie.

 Personnellement j’ai surtout retenu la moustache.

Image Enlarger

La série continue d’aborder avec une certaine douceur la notion de différence au japon. Avec Yuki, on aborde ce problème d’une manière bien plus psychologique avec comment elle vit sa nature de demi et le regard des autres. Ce qui est important avec elle, c’est l’importance de la communication dans son épanouissement. C’est en discutant de ses problèmes avec Takahashi-sensei qu’elle a réussi à surmonter ses peurs. Et c’est aussi pour cela qu’a été créé le club de soutien. Niveau moral, la série continue de très bien faire son travail sans prendre la tête, quand bien même elle aborde des sujets complexes.

J’ai également pu voir quelques retours sur la série mentionnant un aspect un peu « glauque » ou « dérangeant » à cause des relations entre Takahashi-sensei et ses élèves demi. Il faut dire que la série tend un peu dans du harem lycéen basique, ce qui est assez dommage par ailleurs (parce que ce n’est terriblement pas original et on s’en serait franchement passé). Mais le problème c’est les relations prof-élève que cela induit. Ajoutez à ça les questions parfois franchement osées du prof et je peux comprendre que cela perturbe certains. Personnellement ça ne m’a pas gêné plus que ça (et c’est franchement rien à côté de One Room). 

 

Maintenant que la série en est à la moitié, reste à voir où elle va se diriger. Allons-nous faire la rencontre d’autres demi ou notre sympathique trio sera confronté à diverses situations ?

29 avril 2017
16:49
Avatar
Lille, France
Gribouille Junior
Members
Forum Posts: 21
Member Since:
20 décembre 2015
sp_UserOfflineSmall Offline

Bon, ça fait maintenant 3-4 bonnes semaines que la série s’est terminée. Il serait peut-être temps de conclure non ? ouuuups

Dans l’ensemble, la série fut vraiment sympathique à suivre. On s’attache rapidement à ses personnages, et notamment cette bande d’adorables « monster girl ». Au fil de la série, leur petite bande se construit tranquillement et évolue peu à peu, les deux derniers épisodes concluant parfaitement cette évolution. Si la série aborde les problèmes de la différence principalement au travers de ses protagonistes demi, elle s’est aussi intéressée au point de vue opposé des humains « normaux ». Et ce de multiples manières, que ce soit avec le prof Takahashi qui sur-protègerait ses élèves demi, ou leurs camarades qui réfléchissent à comment s’intégrer dans leur bande. 

J’avais peur que la série finisse par tourner en rond, mais elle a fini par très bien s’en sortir. Elle aborde son thème très largement et donc de bien des manières. On nous offre également de très belles morales, très positives. Le tout en restant dans une ambiance très joyeuse, alors que des thèmes assez chargés sont abordés. Une série qui donne le sourire, mais également du baume au coeur. 

 

Ainsi s’achève cette review sur Demi-chan wa Kataritai. Une série qui s’impose pour moi comme un incontournable de cet hiver, et potentiellement de l’année 2017, en matière d’animation japonaise. Très jolie et drôle, les thématiques qu’elle aborde parleront à énormément de personnes. Typiquement une série à recommander à son entourage !

Image Enlarger

(je vous laisse quelques bonus en spoiler)

Le twitter de la série.

Et celui du manga.

Quelques cover venant des Blu-ray japonais, dont une avec ma préférée, Kusakabewub

Image EnlargerImage EnlargerImage Enlarger

Et enfin, Kusakabe qui sourit wub

Image Enlarger

The following users say thank you to Gaeko for this useful post:

lololeboiteux
Goodies Court métrage Convention Ghibli Sony Twitter Cannes Pixar News Statistique Corée US Manga RIP Mecha Ankama Marvel Japon France Oscars Food Teaser Star Wars Funny Exposition Trailer Review Festival Césars jeu vidéo NSFW Aardman WTF grease pencil Réalité Augmentée Trigger Dreamworks ARTE innovation Star Trek Animation Legend Simpsons's Couch Gag Steam Punk paperman Stop-Motion DC Comics Geekotaku Annecy Analyse Final Fantasy Comics Blue Sky Reportage Article Master Class Musique Info pratique Concours LAIKA Cosplay Documentaire Talk Back Geekette Web serie Dr Who Conférence Otaku MCU World Record Geek Crowdfunding Disney Youtube Bande dessinée Interview Creepy Speed Drawing Débat blender Making of
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 142

Currently Online:
3 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 335

macromaster_42: 239

Charrys: 229

lololeboiteux: 156

itaf: 138

tsatse: 127

Poyjo: 60

FrozenOwl: 55

mirza: 52

OishiiKohi: 39

Member Stats:

Guest Posters: 48

Members: 139

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 948

Posts: 6526

Administrators: Marco Sensei: 4461