A A A
Avatar

Please consider registering
guest

sp_LogInOut Log In sp_Registration Register sp_MemberList Members

Register | Lost password?
Advanced Search

— Forum Scope —




— Match —





— Forum Options —





Minimum search word length is 3 characters - maximum search word length is 84 characters

sp_Feed Topic RSS sp_TopicIcon
Jeu Vidéo : Crunch, Harcèlement, Sexisme... Et des Gamers qui devraient un peu plus ouvrir les yeux ? :/
[Analyse]
Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 Topic Rating: 0 (0 votes) 
2 juillet 2020
11:11
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Dans l'affaire Ubisoft, on a un article (payant) de Libé pour le moment. Je continue à chercher d'autres sources... Mais ça commence sérieusement à sentir très mauvais... confused

2 juillet 2020
11:31
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Ah tiens... Y'a l'EVO qui est en train d'exploser aussi, on dirait bien... ouuuups

EDIT : On rajoute l'annulation de l'EVO de ce Weekend et le remaniement à la tête du truc, après que plusieurs Sponsors, boîte participantes, studios de JV et joueurs aient décidé de boycotter le truc.

4 juillet 2020
18:27
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Ambiance à l'acide dans la communauté au sens large du Jeu Vidéo, ces derniers jours...

On résume avec 3 articles de Screen Rant (je suis aller check que c'était pas des article "tribune d'opinion à 2cts" ou Click Bait comme ils en font souvent. whistle).

- Plusieurs joueurs professionnels de Smash Bro accusés d'agression sexuelle et pédophilie. blink 

En gros le coup classique des joueurs qui profitent de leur notoriété pour choper leurs victimes, souvent mineurs, dans leurs fans.

Voici l'exemple de l'un d'entre eux plaidant totalement coupable sur TwitLonger... Fait courageux de sa part, il demande même à ses fans d'arrêter de tenter de le défendre bêtement.mellow

- L'EVO annulé après les révélations sur leur CEO, ainsi que sus les joueurs de Smash, et le Boycott de l'Event par un paquet de gens (ce qui peut totalement se comprendre. dry).

- Les 2 principaux patrons d'Ubisoft forcés de démissionner après les accusations d'harcèlements mais aussi d'agressions sexuelles... omg

Et on peut rajouter à tout ça une ambiance délétère autour d'un jeu considéré pourtant pas beaucoup comme l'un des meilleurs de l'année : The Last Of US, Part 2.

En fait, le jeu divise beaucoup sur le fond. Techniquement, il est magnifique, mais sur le fond les gens ne sont pas tous d'accord... Pour certains l'histoire est très touchante, très prenante, les personnages bien écris... Et pour d'autre c'est... Bah comment dire, assez bateau et même un peu limité et un peu trop centré sur un seul thème. Très sincèrement je fais parti de la deuxième catégorie et c'est assez facile : il suffit d'avoir déjà vu pas mal de séries ou de films avec le même genre de moteur narratif pour se sortir du trip. Mais dans tous les cas c'est sensé être un jugement personnel, et tant mieux si des gens ont apprécié le jeu tel qu'il est.

Sauf que... dry

Bah voilà, même ça, juste le fait d'apprécier ou non un jeu, d'avoir juste son avis posé dans un coin avec ses raisons et ses argument mais sans vouloir gâcher le plaisir des autres... C'est plus trop possible, comme le prouve cet article de Polygon ou même le simple fait de trouver un jeu juste "trop long" fait péter des câbles aux gens, ou encore le simple fait de faire une Review pas forcément négative mais qui parle des points ou on est un peu déçu et ou on n'a pas été convaincu par l'histoire... Et bien vous pouvez carrément avoir un représentant de Naughty Dog qui vous tombe dessus en mode "pourquoi vous êtes pas gentils ??sad"... Euh... Parce que c'est pas son métier ? confused

Alors bon, avec la boîte tu peux tasser les choses, mais c'est effectivement assez bizarre de les voir lutter comme ça contre les review "négative sur certains points" comme si c'était pas possible que ça existe. ouuuups

Petit exemple avec notre amis Canipa... whistle

Mais il faut quand même dire que ça n'excuse absolument pas les "fans" les plus toxiques qui peuvent eux te rentrer dedans de façon totalement ridicule juste parce que tu ne penses pas comme eux.

Mais ça peut aller encore plus loin de la part de certains, qui à leur niveau ont très clairement besoin d'un scanner du cerveau (juste pour confirmer s'ils en ont un). wacko

Alors bien sur, ces demeurés sont minoritaires, mais ils existent et font parti du problème. Imaginez être fan d'un truc au point d'en vouloir à mort (littéralement) à la doubleuse de la "méchante" d'un jeu ?... C'est tristement l'un des cas ou le JV rejoint ce qu'il y a de pire dans les Fanbases toxique d'animation, car ça rappelle la campagne de harcèlement de la doubleuse Kana Ichinose pour son rôle d'Ichigo dans Darling in the FranXX par les fans du personnage de 02... Et des exemples comme ça, y'en a d'autres, hélas. brooding

C'est d'ailleurs pour ça aussi que je disais dès le départ de ce Topic que même les fans devaient se remettre en question pour plein de chose, comme leur acceptation des conditions dans lesquelles sont fabriqué leur jeux, leur impatience d'enfants gâtés qui rendent les Deadline intenable car il faut les divertir au plus vite, leur attitudes toxiques de fanatiques incapable de supporter le moindre avis divergeant ou à l'inverse la moindre "trahison" dans l'adaptation d'une franchise qui tenterais de trouver une nouvelle direction, et maintenant même quand tu fais bien ton boulot de "méchante" dans un truc qui n'existe pas... rhaaa

Mais bon, comme on peut le voir ces derniers temps, y'a quand même du ménage qui se fait. Je ne suis pas franchement sur que ça sera 100% efficace à long terme mais c'est quand même un pas dans la bonne direction... On n'est pas encore au point ou tout ça peut se transformer en cercle vertueux mais c'est par là qu'il faut se diriger assez vite pour que ce qui est avant tout un loisir pour la majorité des gens, puisse enfin être débarrassé d'un paquet d'horreurs qui ont absolument rien à foutre la... bad

11 juillet 2020
12:17
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Côté Ubisoft, ils sont en train d'imploser on dirait bien... confused

C'est assez triste de voir comment certains semblent vouloir sauver leur peau alors qu'à minima ils étaient au courant du truc et n'ont rien fait pour régler les problèmes, même s'ils ne les ont pas causé eux même... Sauf que voilà, entre autre côté RH, s'ils savaient vraiment pour au moins la moitié des plaintes et n'ont rien fait, ça avait pour effet de créer une atmosphère d'impunité pour les agresseurs sexuels de la boîte.

Je vois mal comment tu peux honnêtement vouloir t'en laver les mains. dry

Comme l'article Libé n'est pas en accès libre, je vous rajoute celui de Xbox Squad sur le sujet.

EDIT : on rajoute l'article Numérama, qui avaient eux aussi fait leur propre enquête.

On complète avec le Thread Twitter de Jason Schreier sur l'annonce toute récente de la démission en bloc de la direction d'Ubisoft...

... Et un petit article Le Monde Pixel sur le sujet + l'article Cartoon Brew aussi, auxquels je rajoute encore l'article AWN et celui de Kotaku du mois dernier qui concerne le Studio de Toronto d'Ubisoft, histoire d'être bien complet. rolleyes

Il faut quand même avouer que certains passage de ces articles sont proprement hallucinant... On a vraiment une envie furieuse de ne pas croire qu'un être humain puisse se conduire de la sorte, avec l'aide d'autres êtres humains autour pour balayer sous le tapis et faire en sorte que les horreurs puisse continuer sans interruption... wacko

Tout ça permet aussi de voir que dans la boîte c'était loin d'être 2 ou 3 cas isolés mais un problème beaucoup, beaucoup plus large... Au point de se demander si le fait de couper 3-4 têtes sera suffisant pour régler tout ça. Moi j'ai quand même des doutes... confused

Et pour bien comprendre pourquoi le patron d'Ubisoft Canada fait parti des gens qui ont sauté, on a l'exemple ci dessus de Toronto, mais tout frais venu de l'AFP, voici des témoignages lié à leur site de Montréal... omg

Sérieusement, c'était déjà cauchemardesque avant mais la je ne sais pas comment la boîte va réussir à redorer son image de marque après ça... Et de mon côté ça rend encore moins défendable la position des gens qui ne veulent que juger les jeux vidéo comme des jeux vidéo, sans jamais les lier aux condition de travail qui sont derrière.

Même certain Journalistes / Youtubeurs commence à se dire que ça va être dur de sortir des critiques "neutres" d'Assassin Creed Valhalla et autres titres dans un contexte pareil... mellow

22 juillet 2020
14:06
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Le moment qu'on attendait tous : l'article sur Ubisoft de Jason Schreier sur Blomberg et sa présentation sur Twiiter ! laugh

4 août 2020
15:57
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Et c'est le grand retour de Blizzard dans ce Topic !... Rappel que chez eux, la spécialité c'est l'argent et surtout la capacité à ne pas le partager avec les gens qui sont dans le bas de l'échelle... On avait déjà parlé du fait qu'il avaient viré plein de gens au même moment ou ils annonçaient des bénéfice record, mais même pour ceux qui reste, c'est encore très difficile si tu ne fais pas parti des "seniors" de la boîte.

Encore une fois, c'est Jason Schreier qui s'y colle pour nous expliquer tout ça... tongue2

Dans son article de Bloomberg, il explique que les employé ont fini par faire leur propre étude internet sur les salaires et les augmentation après avoir entendu ce que la direction prétendait avoir fait durant toutes ces années pour eux, discours qui ne semblait pas correspondre à la réalité vécue par les plus modestes d'entre eux... confused

Et surtout, vous avez tout en bas des gens qui sont au minimum syndical alors que le CEO empoche 40 millions de $ de "compensation" sur une seule année... Et que le tout nouveau responsable du service financier de la boîte récupère 15 millions de $... COMME CADEAU POUR SON ARRIVÉE ! Il a pas encore commencé à bossé qu'on lui file 15 millions de $ ?? Alors qu'à côté de ça y'a des gens qui ont vu leur salaire régresser sur les 10 dernières années qu'ils ont passé chez Blizzard ? omg

Et avec les données que les employés sont en train de récolter via la circulation de leur Doc, on va de plus en plus pouvoir constater que les beaux discours de la direction sont en fait bien creux... Ce qui, hélas, ne surprendra plus personne à ce stade. dry

EDIT : Je rajoute l'article de Cartoon Brew sur le sujet, ainsi qu'un petit Tweet qui explique pourquoi la solution pour les employés c'est souvent d'aller voir ailleurs... rolleyes

17 août 2020
17:23
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Retour chez Ubisoft, ou 2 mois après le nettoyage est loin d'être fini... Et c'est pas des petits poissons qui tombent (ce qui est d'ailleurs une très bonne chose) ! blink

Je vous rajoute ici un article Kotaku et un article Bloomberg qui font un peu le point et parle aussi du cas d'Ashraf Ismail, Directeur Créatif sur rien de moins que Assassin’s Creed Valhalla, qui draguait des filles dans les fans de la franchises en profitant de sa situation et aussi, au passage, en mentant sur le fait qu'il était célibataire, ce qui n'est absolument pas le cas. ouuuups

Il vient d'ailleurs de se faire virer après une enquête interne.

Et ça, c'est un cas parmi tant d'autres, donc à mon avis on va encore revenir dessus à un moment ou un autre. dry

Mais bon, faut être positif, car pour le coup si on en parle c'est que les choses avance quand même et que le nettoyage se fait. Plus qu'a espérer que le cas d'Ubisoft devienne le symbole du truc à surtout éviter en terme de management sexiste. whistle

19 août 2020
17:41
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

IL EST TEMPS D'EN RAJOUTER UN DANS LA LISTE !... sneaky

Bon bah voilà, détour en Angleterre pour aller y choper Rocksteady, les gens derrières les jeux Batman Arkham et qui bossent actuellement sur le jeu Suicide Squad... Et leur spécialité à eux est dans la même catégorie que nos amis d'Ubisoft : le harcèlement sexuel et la discrimination. Cool... (non) bad

Les faits reportés remontent à plus de 2 ans mais ne sortent que maintenant car :

1) Rocksteady n'a rien fait pour régler le problème entre les deux.

2) L'affaire Ubisoft a donné le courage à certaines des personnes d'agir en présentant au journal The Guardian une lettre qu'elles avaient envoyé en 2018 à la direction pour tenter le régler le problème.

En gros, cette pétition interne de 2018 regrouperait les signatures de 10 des 16 femmes qui travaillaient à l'époque chez Rocksteady... Rien que ça c'est déjà assez impressionnant (même si c'est pas forcément étonnant). Le résultat immédiat a été... Un "séminaire de sensibilisation" d'une heure pour les employés de la boîte, avec à la fin l'obligation de signer un document comme quoi ils ont bien suivit la "formation".

Foutage de gueule complet. brooding

Du coup, effectivement grâce au clash sans précédent chez Ubisoft, certaines on pensée à sortir le tout en public, histoire de mettre Rocksteady au pied du mur. dry

Et vous savez quoi ? Bah ça marche quand même vachement mieux comme ça, même malgré l'inévitable touche totalement hypocrite du message de la boîte à ce sujet. Quand on lit l'article, Rocksteady déclare avoir tout fait depuis cette lettre de 2018 pour arranger les choses en interne pour que l'ambiance deviennent plus saine... Sauf que des sources internes à la boîte affirme que la première réunion générale organisée par la direction pour parler sérieusement du contenu de cette lettre aurait en fait eu lieu... Juste après que The Guardian contacte Rocksteady pour avoir des commentaires sur l'affaire. ouuuups

Action tardive mais action quand même. On note aussi au passage que Rocksteady ne nie à aucun moment l'existence des faits reprochés dans la lettre.

Reste à voir si l'histoire va aller plus loin, et si possible dans le bon sens... confused

EDIT : Aoutch... Une personne de chez Riot qui dénonce la Com de Rocksteady à ce sujet... Et à juste titre, ce qui est doublement violent. whistle

Alors pour être plus complet, voici un article Cartoon Brew qui parle de la 2ème lettre. Il faut noter que celle-ci a été rédigée par 7 des 10 femmes qui avaient co-signé la première. Pour le coup cette lettre veut montrer que Rocksteady a fait plus d'effort depuis 2018 que ce que prétend The Guardian. Cela ne diminue en rien les faits qui se sont passé avant 2018, et adresse surtout la question de la réaction du studio après coup.

Le truc pour moi, appelez moi méfiant si vous voulez, c'est que j'ai toujours du mal à croire que personne dans la direction de la boîte était au courant avant 2018... C'est pareil pour Ubisoft et plein d'autres d'ailleurs. Personnellement ça me parait totalement improbable... Pareil pour la publication de la deuxième lettre : si c'était venu directement des 7 employées elle-même, qui l'auraient fournie a The Guardian en guise de droit de réponse, sans passer par leur direction, j'aurais trouvé ça plus intelligent... Le simple fait que ce soit la direction de Rocksteady qui publie ça sur les réseaux sociaux, ça casse un peu le truc. mellow

27 août 2020
18:20
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Ces derniers temps, je pourrais presque en rajouter un par semaine.brooding

Et c'est au tour de Lab Zero de rejoindre la liste !... Pour le coup avec un panel de remontrance qui prouve qu'il suffit parfois de très très peu de choses pour que tout parte en vrille. En l’occurrence, pour ce cas il aura suffit... D'une seule et unique personne : Mike Zaimont (a.k.a MikeZ).

Ce type est tout simplement le CEO de Lab Zero, qui est un studio de JV impliqué entre autre dans la prod de Skullgirls et (ce qui me fait le plus mal parce qu'on a bien défendu le projet sur le Forum sad) Indivisible, mais aussi le propriétaire à 100% du Studio, ce qui est très un gros facteur aggravant dans cette histoire.

C'est encore une fois sur Twitter qu'on a appris ce qui se passait, suite à une série de Tweets de la part de plusieurs employés du Studio, dont des Seniors et même à de très haut postes, qui nous apprenaient que tout ce petit monde quittait Lab Zero. blink

Le premier que j'ai personnellement vu passer, c'était celui de Brian Jun (producteur artistique) :

Pour le coup, même le texte n'est pas très très précis concernant les raisons, à part le fait que MikeZ était au centre de polémiques récentes et que ces dernière ont poussé les membres du Board de direction à se poser des questions sur le comportement de ce dernier. En effet, il avait une réputation de “gros Relou” auprès de certains... Sauf qu'en fait, après enquête c'était plutôt auprès de tout le monde, et ce depuis des années. Du coup, ils ont tenté de négocier son départ à lui de la boîte, et il ne semblait pas s'y opposer... Mais les négociations ont tourné court et il a commencé à jouer au dictateur (ce qu'il peut parfaitement faire puisqu'il possède 100% de la boîte), avec menace et tout. Résultat : démission de Brian Jun, ce qui a fait pas mal de bruit (il a quand même 145k followers sur Twitter, donc c'était difficile de passer à côté quand on suit ce qui se trame dans le milieu du JV).

Mais il n'était pas le seul à faire du bruit : Mariel Kinuko Cartwright (Directrice Créative, 178k followers sur Twitter, avec la pastille bleu des comptes officiels, ça claque un peu en terme de portée. sneaky) y rajoute elle aussi ses propres éléments... Et cette fois certains détails font froid dans le dos. gah

https://twitter.com/kinucakes/status/1297985084604129280 (Tweet "plus disponible" confused)

Alors pour le coup, elle a malhonnêteté d'expliquer que même en connaissant MikeZ depuis 10 ans, elle a mis un temps fou à se rendre compte que ce “pote Relou mais qui est pas méchant dans le fond” était en réalité une calamité ambulante pour absolument tout le monde. Et elle raconte avoir laissé passer un paquet de choses qui pourtant aurait du être autant de action-delete-sharp-thick_pngRed Flagsaction-delete-sharp-thick_png quant à son comportement avec les gens (comme les remarques sexistes allant même jusqu'à lui demander en gros si elle était partante pour l'aider à soulager la misère sexuelle dans laquelle il se trouvait... nani). Le truc, c'est qu'avant les incidents de Juin, et l'enquête internet qui a suivit, elle pensait qu'il était comme ça uniquement avec les gens qu'il connaissait depuis longtemps, et qui ne prenaient pas trop mal (à tort) ces “débordements”.

Alors ces fameux incidents de Juin, c'était quoi au juste ? confused

1 ) Il aurait fait une blague raciste sur la mort de George Floyd lors d'un Event Online. omg
2 ) Il aurait envoyé des “message inappropriés” à une Streameuse Twitch. dry

Je tire ces infos de Cartoon Brew, qui a fait un article explicatif rapide à ce sujet (un peu comme moi ici, mais en anglais).

Pour en revenir à Kinuko, elle raconte aussi dans son Tweet qu'ils ont vraiment essayé de négocier son départ avec lui et qu'au début il s'était même excusé et tout... Avant de virer complètement de bord et refuser tout en block, pendant qu'il continuait son petit harcèlement quotidien du personnel de la boîte... wacko

Tout ça est confirmé par plusieurs Animateurs Senior, comme Jonathan Kim et Jebus Matoi (qui, curieusement, ont posté le même message sur Twitter. Un message-type dispo pour les employés démissionnaires ? rolleyes).

https://twitter.com/JebusMatoi/status/1297991666205417473

Par contre ce qui est intéressant dans ce message-type, c'est qu'on y apprend qu'en fait, à la suite d'une année 2019 difficile, ils avaient décidé de transformer Lab Zero en studio détenu par ses employés, devenant tous actionnaires par défaut... Et c'est seulement en Mars que MikeZ serait devenu détenteur de 100% des actions, dans le but de les redistribuer après ? On peut dire que le plan était pas si parfait que ça vu que visiblement c'était la dernière personne au monde à qui il aurait fallut donner les commandes de l'opération. ouuuups

Le message explique aussi un peu plus pourquoi sa fameuse image du “pote Relou mais qui est pas méchant dans le fond” a tenu si longtemps : MikeZ avait parfois l'habitude de compenser ses débordements les plus visiblement hors-limites (même pour les plus tolérants) en faisant une “bonne action”, sensée rééquilibrer le truc et lui servir d'argument en cas de plainte.

Ça aura marché pendant environ 8 ans... Mais maintenant c'est clairement fini de ce côté. blblbl

A noter que les démissionnaires de Lab Zero ne sont pas les seul à dénoncer les actions de MikeZ : leurs partenaires sur la production de Skullgirls, Autumn Games et Hidden Variable, y sont aller aussi de leur petit Tweet pour clarifier leur position et rassurer les fans de la licence. happy

MikeZ a beau se la jouer dictateur indéboulonnable à la tête de Lab Zero, on peut dire qu'il est bel et bien isolé et sans doute grillé pour de bon dans le milieu. bad

C'est loin d'être une mauvaise chose mais c'est toujours aussi triste de devoir en arriver la, car c'est un paquet de créatifs et de gens de talents qui se prennent tout ça dans la figure entre temps. On espère que les gens qui ont subit les délires de MikeZ pendant toutes ces années pourront rebondir derrière (le message d'Autumn / Hidden Variable semble l'indiquer, ce qui est un peu rassurant happy).

EDIT : je vous rajoute un article assez complet du site Fanbyte.

11 septembre 2020
18:15
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Allez, cette fois on retourne indirectement du côté d'Ubisoft... Mais en fait il s'agit plus d'un problème d'une boîte appartenant à Ubisoft qui n'a pas de lien direct avec les problèmes qu'on a pu voir dans les studio canadiens, etc. Non, la ils ont leurs autres problèmes, qui sont de l'ordre du management toxique, du harcèlement moral et du crunch... dry

Il s'agit pour le coup de Nadeo, à l'origine de la franchise TrackMania.

Et tout à un peu commencé avec ce Tweet : l'appel à témoin d'un syndicat du milieu du JV.

A la suite de cela, Numérama a décidé de mener son enquête et a recueilli le témoignage d'une dizaine d'employés ou d'ex-employés... L'article est très long et assez complet et on y parle surtout de Florent "Hylis" Castelnérac, le patron de la boîte, dont l’attitude est décrite comme... Abusive et franchement tyrannique ? En tout cas c'est ce qui semble ressortir des témoignages des employés.

Tout les classiques y sont : le patron qui ne jure que par le boulot, qui ne veut que les meilleurs des meilleurs et que les gens doivent tout sacrifier pour en être, et que si quelque chose ne correspond pas à ses attente, cela peut finir en "réunion" engueulade pouvant durer des heures.

Note : j'ai toujours été très surpris des récits de ces "passage à savon" car je pensais, de façon naïve, que c'était un truc pas très répandu... J'ai déjà personnellement connu le cas avec un RH qui m'avait convoquer pour m'expliquer pendant 2h30 le non renouvellement de mon contrat, mais dans mon cas (le seul de ma carrière) ça s'était mal fini pour lui car j'avais pu prouver qu'il me mentait en me disant que la décision venait "d'en haut"... Problème avec son argumentation ? J'avais discuté la veille avec le patron qui était lui même venu me voir pour me dire qu'il appréciait mon travail. whistle

Mais sincèrement, de mon côté (en animation) j'ai vraiment toujours eu du bol dans mes boulots, et il aura fallut que je m'intéresse un peu plus à ces sujet pour me rendre compte, en discutant avec des collègues, que c'était un peu plus courant que ce que je m'imaginais... ouuuups

Donc, même si ça peut paraître idiot qu'une personne puisse passer des heures à en pourrir une autre sur une prod ou on manque pourtant de temps, c'est parfaitement possible et donc de l'ordre du crédible. confused

Bien sur, Florent C. dément totalement la chose, et vous trouverez dans l'article certaines de ses réponses fournies à Numérama ainsi que les Tweets qu'il a fait de lui même à ce sujet. Le truc qui moi me dérange dans sa version c'est qu'il a parfois le recours à "si c'est le cas je m'en excuse" ou des espèces d’imprécision genre "je serais très surpris d'avoir dit ça"... mellow

Alors après, vous avez le cas des témoignages "en faveur"... Bon ça je sais pas, mais c'est aussi assez classique... Et pas forcément faux d'ailleurs. Comme je le disais plus haut, si vous posez la question à un gars comme moi à qui il est pratiquement jamais rien arrivé, il est possible que je donne une image positive d'une expérience qui a été très négative pour une autre personne.

Dans ces cas la ça fini en "Parole contre parole" et c'est un peu ce qu'il y a de pire. wacko

Mais au fond de moi j'ai quand même du mal à croire que des employés qui n'ont rien à gagné dans l'histoire, et sont visiblement morts de trouille, s'amuseraient bêtement à monter des fausses accusations pareille... Juste comme ça ? Pour le Fun ? dry

Du coup, pour moi, le problème existe rien que par le simple fait que des gens en témoignent contre leur intérêt direct, c'est aussi simple que ça. Après, la nature et l'ampleur sont ils exagéré ou en dessous de la réalité, c'est ce qu'il va falloir déterminer par la suite. confused

5 octobre 2020
15:24
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Ok !... Maintenant c'est CD Projekt Red qui refont parler d'eux pour promesse non tenue à propos de Cyberpunk 2077 et du Crunch... brooding

Comme le soulignent ces articles, et surtout le Tweet de Jason Shreier, le pire c'est qu'ils ont tendus le bâton pour se faire battre puisqu'ils avaient eux même fait tout un cirque pour bien préciser à la presse qu'il allait garantir de finir le jeux sans rajouter de période de Crunch pour les Devs... Car oui, c'est pas la période de Crunch juste pour finir le jeu dans les temps, c'est un période de Crunch de plus qui se rajoute à toutes celles d'avant, et qui est la juste pour sortir la version la moins bugée du jeu dans les temps (et qui sera sûrement patché encore une paire de fois après sa sortie).

Dans tous les cas, c'est pas bon, et le Crunch en lui même n'a absolument aucun avantage réel et n'est positif en rien, comme le rappel cet article de Canard PC :

EDIT : il faut absolument que je rajoute ces Tweet de l'ami Canipa, qui résume bien le dilemme des Gamers face à ce genre de chose mais aussi qui dénonce l'hypocrisie de tous ceux qui tente bêtement de défendre le principe du Crunch. Sa conclusion est au Top ! whistle

Et On a aussi les gens qui contestent les reportage de Jason, ce à quoi il a répondu ceci... sneaky

15 octobre 2020
12:38
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Pendant ce temps la, chez Blizzard... whistle

EDIT : Je vous rajoute aussi cette vidéo assez intéressante qui tente de faire le point sur la situation actuelle entre Blizzard et Activision. confused

17 octobre 2020
21:03
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Petite piqûre de rappel d'un des plus gros problèmes du milieu du Jeu Vidéo dans sa globalité, c'est cadeau !... dry

27 octobre 2020
18:41
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Retour chez CD Projekt Red et... 

QUELLE SURPRISE !... oh (non bad)

En fait ça prouve juste que le Management chez CD Projekt Red c'est des charlots incapables de tenir la moindre promesse et tout juste capable d'exploiter les gens à mort... brooding

Petit rappel de ce que ça donne, les condition de Crunch sur Cyberpunk 2077 actuellement : 

Vous avez bien lu : semaine de 100 heures... Et le pire c'est même encore maintenant vous arrivez à trouver un crétin dans les commentaires qui vit lui même ce genre de chose et qui trouve ça normal. rhaaa

Rappel : Ça n'est ABSOLUMENT PAS normal. omg

EDIT : Cerise sur le gâteau. whistle

Et en plus de ça, le patron de CD Projekt Red est un peu beaucoup hypocrite sur la dureté du Crunch... dry

25 novembre 2020
10:55
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Et c'est clair que la situation va avoir du mal à s'améliorer si en plus on récompense des studio qui fonctionnent un peu trop avec la culture du Crunch... dry

11 décembre 2020
18:00
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Bon alors, que devient l'un des projet les plus toxique de la catégorie « Le CRUNCH c'est la VIE » de notre Topic, c'est à dire le tant attendu Cyberpunk 2077 ? Vous savez, le projet de CD Projekt RED qui a été repoussé pour ne pas que les gens Crunch trop (ils ont Crunch pendant ce temps dry), puis repoussé « juste pour améliorer une paire de truc mais c'est déjà jouable !» (non + Crunch dry), puis à nouveau repoussé pour corriger (à grand coup de Crunch = Death March brooding) les derniers bugs pour que le jeu soit impec... Et maintenant que le jeu est sorti ?

Et bien, quelle surprise (non) : c'est une belle catastrophe en terme de Bugs ! omg

Bon déjà, j'insiste bien et je joints cet article de Polygon à l'argumentaire qu'on a déjà développé dans les post précédents : Le Crunch, c'est une technique de Management totalement merdique, ça n'est pas du tout efficace, c'est même parfois totalement contre-productif et peut générer plus de Bugs qu'elle ne permet de soi-disant résoudre, tout ça à cause de la fatigue et du stress. Et le studio CD Projekt Red a clairement abusé de la chose tout en passant son temps à dire que ce n'était pas le cas ou a promettre qu'il ne le ferait plus...

Zero surprise du côté de Jason Schreier et Konrad Krasuski pour Bloomberg : ils font le même constat. rolleyes

Et le simple fait qu'on puisse encore trouver des Gamers pour soit défendre le Crunch, soit considérer que les Bugs dès le premier jours, suivis d'un « Patch Premier Jour » c'est normal parce que « c'est tout le temps comme ça »... Désolé mais si c'est tout le temps comme ça c'est aussi parce que certains Gamers acceptent que ce soit comme ça et n'en ont rien à cirer que le jeu soit fait dans la douleur pour un résultat qualitativement médiocre sur le plan technique, ce qui est aussi super désagréable pour les Devs qui passent pour des incompétents (alors que c'est tout sauf le cas, le seul responsable est le mauvais Management du projet).

De plus, à un certain niveau ridicule de Bugs, ça ne peut plus être excusable... bad

Des exemples ?

L'amis Canipa qui galère à vaincre un adversaire coincé sous un sofa, et qui continue de l'insulter même après qu'il ait réussi malgré tout à le tuer. wacko

Ou encore ce joueur qui n'arrive même plus à s'intéresser au jeu lui même tellement il est fasciné par toutes ces voitures qui se mangent le décors à chaque tournant et dont les conducteurs insultent on sait pas qui au passage (lui?). laugh

On a aussi des Bugs de type « manque de professionnalisme total » avec par exemple un problème monumental avec certaines musiques du jeu (en tout cas au moins une). Il faut savoir que depuis un bon moment maintenant, la plateforme Twitch fait la chasse aux musiques Copyrighted sur les channels des joueurs... Problème, certains se faisaient Strike leur channel Twitch juste à cause de la musique qui passait dans le fond dans leur appartement ou même... La musique du jeu auquel ils jouaient sur Twitch ! C'est con quand même... ouuuups

Depuis, certains jeux ont mis en place une option pour empêcher toutes les musiques qui sont Copyrighted de se lancer, pour que les joueurs n'aient plus de problème sur leur channel Twitch en jouant à ces derniers.

Cyberpunk 2077 whistle:

Vous noterez que c'est un Tweet officiel, et donc un problème reconnu par eux même : le système de blocage des musiques Copyrighted ne marche pas, donc si des joueurs tentent de passer un Test de Cyberpunk 2077 sur leur channel Twitch et ne coupent pas eux même le son à un certain moment, ils risquent le Strike... A cause d'un Bug... Un de plus... dry

Impossible d'en faire le tour ici, mais je pense que vous avez saisit le problème.

Et après, on a la catégorie au dessus, presque criminelle, car on ne parle plus de Bug mais d'un élément faisant partie intégrante du jeu en lui même et qui est carrément DANGEREUX pour certaines personnes : les épileptiques.

Alors, je rappelle que les jeux vidéos ne rendent pas épileptique (au cas ou certains se l'imagineraient encore) mais peuvent provoquer des crises d’épilepsie chez les personne qui en sont atteintes de base. C'est pour cela qu'il existe des normes pour certains effets, avec une batterie de test pour s'assurer que ce n'est pas le cas (note : il existe la même chose pour l'animation).

Or, visiblement chez CD Projekt Red c'est pas un truc qui est entré dans les préoccupations de base, puisque d'après cet article de Game Informer (curieusement très gentil avec ce problème alors que l'autrice elle même admet avoir eu une crise en testant le jeu ?! gah), y'en a un paquet et qu'ils en profitent donc pour faire une sorte de guide de quand faut pas regarder l'écran ou passer la manette à quelqu'un d'autre pour continuer parce que tout cela est inévitable et fait parti du jeu lui même (et ils luis ont donné une note de 9/10 malgré tout... omg).

Autant dire que, dans les faits et dans le monde réel avec des gens qui se soucient du bien-être de leurs camarades Gamers, la blague n'a pas été aussi bien apprécié par tous... nani

Et ma réaction préférée dans l'affaire... sneaky

Alors pour ceux qui ne lisent pas la langue de Shakespeare, laissez moi vous expliquer : dans l'article de Game Informer on vous explique qu'à un passage obligatoire du jeu, le personnage doit mettre un casque de VR qui produit un effet de lumière pratiquement identique à ce que les médecins utilisent dans la vie réel pour DECLENCHER UNE CRISE D'EPILEPSIE de façon artificielle pour pouvoir diagnostiquer un patient !!! C'est donc pas juste de la négligence mais du pur « Rien à battre des Gamers épileptiques ! Soient ils regardent pas l'écran à ce moment, soit ils jouent pas, c'est leur problème ! » (propos qui peuvent paraître caricaturaux mais réellement parfois émis par des Gamers toxiques pour défendre CD Projekt Red à ce sujet brooding).

Et tous ces problèmes, absolument tous, sont issus du mauvais management du projet. Aucun n'est du au Devs eux même. C'est au Management de prévoir toutes ces choses à l'avance, d'anticiper les problèmes, les retards possibles, les histoires de Copyright, l'accessibilité du jeu, etc...

Pas la peine non plus de venir les défendre mollement avec des « oui mais c'est dur, et ils pouvaient pas forcément savoir mellow».

Je suis assez proche de l'avis développé dans le Thread suivant :

En résumé :

1 ) Oui c'est dur.
2 ) Mais c'est leur métier de gérer tout ça pour justement éviter les problèmes, pas pour en créer.

Et pour le côté « C'est dur... », comme je le disais, c'est vrai... Mais c'est pas du tout impossible ! Et dans l'esprit de ce Topic qui est la pour dénoncer quand c'est toxique, il faut aussi pouvoir prouver que bien faire les choses sans le moindre recours à des méthodes de management plus que discutables et réussir au final à produire des jeux de qualité, voir carrément au Top, sans pour autant avoir des budgets de malade non plus, c'est possible.

Je vous présente Hades, par le Studio Supergiant Games ! biggrin

On est face au cas d'un Studio de taille humaine, existant depuis 10 ans, faisant des jeux de bonne qualité, dont le Fameux Hades, qui vient tout juste de remporté 2 prix aux Game Awards (dont le résultat final ne plaît pas à tout le monde, il faut bien le dire... rolleyes) : le prix du meilleur jeu d'action et celui du meilleur jeu indé de 2020.

Et ce studio a beau avoir des périodes de production intenses, on ne peut pas parler de Crunch pour autant. C'est même l'inverse : le Management est capable de dire à une personne qu'elle essaie de faire trop de choses à la fois et préfère étaler dans le temps plutôt que de rajouter de la charge de travail à ses Devs... Autre chose : il est obligatoire de prendre ses congés quand tu en as. whistle

Bref, encore une fois, c'est largement possible même de la part d'une boîte qui a un milliard de fois moins de moyens que ceux des CD Projekt Red ou autres Naughty Dog.

Sans oublier que depuis le temps qu'on est en train de discuter de la chose sur ce Topic (soit plus de 2 ans blink), on n'a vu très peu de progrès de ce côté de la part des grands studios... En fait on a surtout vu une explosion des scandales, mais j'espère que dans le futur on arrivera quand même à la période ou on pourra réellement parler d'amélioration dans ce milieu.

Par contre je pense, hélas, qu'il va falloir ne pas être trop pressé à ce sujet là, parce que y'a quand même un paquet d'acteurs importants du milieu qui semblent ne pas l'être du tout de leur côté... dry

UPDATE : on rajoute un article Bloomberg de Jason Schreier sur le système très bizarre de bonus pour les Devs de CD Projekt Red qui a sûrement poussé plus d'une personne à en faire trop sur la prod, avec le résultat qu'on a pu voir. 

il faut donc bien comprendre que les employés de CD Projekt Red recevaient des "Tokens" en fonction de leurs "performance" durant la prod. Les Tokens obtenu étaient alors sensé se transformer en Bonus salarial dépendant de critère comme la bonne réception du jeu, le lancement à la date prévu, etc... Ce qui veut aussi donc dire que pas mal de gens ont accepter de Crunch aussi pour cumuler ces Tokens, et que ceux qui n'ont pas autant Crunch que les autres risquaient donc d'avoir un moins gros bonus, même s'ils avaient fait leur boulot correctement. wacko

Pour le coup, à la vue du lancement catastrophique de Cyberpunk 2077, CD Projekt a déclaré à ses employés que le Bonus des Tokens ne serait plus lié au ventes et autres critères du genre. A noter aussi que c'est un système qui se rajoute à celui des Bonus annuels pour les employé en fonction des performances globale du studio (intéressement).

Mais ce système est effectivement sans doute symptomatique d'un management qui ne va vraiment pas dans le bon sens... dry

UPDATE 2 : Alors, comment dire... CD Projekt Red sont tellement dans la M... qu'ils proposent carrément à certains de rembourser leur achat s'ils sont vraiment pas content du résultat et ne veulent pas attendre les patchs de correction qui vont arriver dans les semaines qui viennent... Il faut avouer que le jeu est considéré comme étant carrément injouable sur Xbox et PS4...ouuuups

Et pour ceux qui se demande si ça les a impacté financièrement toute cette histoire, la réponse est oui. rolleyes

UPDATE 3 : À noter que visiblement CDPR n'ont absolument pas demandé leur avis à Sony et Microsoft avant de proposer le remboursement... En fait ils proposent surtout de se faire rembourser par les plateformes d'achats, et via le système déjà existant. Il n'ont de leur côté par mis en place une procédure particulière. Mais qu'à cela ne tienne, Sony les a pris au mots et propose non seulement le remboursement du jeu mais a aussi CARRÉMENT VIRÉ CYBERPUNK 2077 du Playstation Store pour une durée indéterminée... Je pense que c'est du jamais vu à ce niveau la. blink

20 décembre 2020
14:49
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Bon, je ne peux pas toujours Update le post du dessus donc je rajoute la suite des déboires de Cyberpunk 2077 dans ce nouveau Post. tongue2

Première chose : la grande majorité des plateformes jouent le jeu du remboursement sans y mettre trop de difficultés, ce qui est une bonne chose pour les Gamers. A noter qu'on considère que la Xbox et la PS4 sont les plus touchées par les bugs, mais la PS5 en a des sévères aussi ! gah

Démonstration :

Note : la joueuse qui a posté ces vidéo explique que ce bug titanesque est arrivée après un patch correctif... Ce qui veut dire que même s'ils corrigent des choses (à grand coup de Crunch supplémentaire ? confused), d'autres bugs leur échappent toujours...  Et il existe aussi la possibilité que les patch eux même aient des données qui peuvent engendrer des bugs là ou il n'y en avait pas avant (surtout si le patch a été fait en Crunch. dry).

Et il faut noter que côté Devs, ILS EN ONT RAS LE BOL et c'est une bonne chose ! sneaky

3 janvier 2021
19:49
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Cyniquement, l'échec de Cyberpunk 2077 en arrive à être cité dans des comparaisons en analyse politique avec le monde réel... Comparaisons qui tiennent presque la route mieux que les véhicules du jeu lui même, c'est assez comique... whistle

16 janvier 2021
16:47
Avatar
Gribouille Sensei
Forum Posts: 7457
Member Since:
26 juin 2013
sp_UserOfflineSmall Offline

Bon, on continue un peu avec Cyberpunk 2077... Alors cette semaine, le patron de CDPR a sorti une vidéo que je ne mettrais pas ici parce qu'en gros c'est du "C'EST PAS MOI C'EST LUI" + "PROMIS JE LE FERAIS PLUS !" (contradictoire avec le "C'est pas moi c'est lui" mais ils ne sont plus à ça près rolleyes).

Pendant ce temps, notre cher Jason Schreier est parti interviewer les employés de CDPR et le résultat, que vous pouvez lire dans cet article de Bloomberg, est assez... Effrayant ? Je sais pas vraiment comment décrire le truc tellement c'est la foire au n'importe quoi. confused

Vous avez aussi un peu plus d'infos dans ce Thread Twitter, qui contient une paire de choses qui ne sont pas dans l'article lui même.

Y'a d'ailleurs un Tweet qui résume bien l'ensemble, et que je vais traduire ici :

Cyberpunk 2077 a été annoncé il y a maintenant 8 ans mais le développement n'a commencé qu'en 2016. En 2018 ils n'avaient pratiquement rien à montrer si ce n'est une Démo dont une partie était carrément Fake. La plupart du Staff savaient et disaient même ouvertement que le jeu ne serait jamais prêt pour une sortie en 2020. Mais le Management a continué à croire à "l'effet magique" de CDPR.

Tout ça pour se planter au final... whistle

UPDATE : Réponse sur Twitter d'Adam Badowski, le patron de CDPR, qui avait pourtant refusé de commenter l'article ou de participer à l'interview de son côté, et qui maintenant viens dire des trucs en QRT, choisissant juste quelques points qui semblent l'arranger sans jamais adresser le fond de l'article... Et le pire c'est que même sur les points qui l'arrange, ça sent l'hypocrisie à plein nez. dry

Jason lui renvois la balle en lui proposant de faire une vraie interview complète pour voir absolument TOUS les points dont il n'a pas voulu parler... sneaky

Star Trek Sony Réalité Augmentée Stop-Motion France Débat Crowdfunding NSFW Blue Sky Pixar Twitter World Record Mecha RIP Cyber Punk grease pencil Culture paperman Bande dessinée ARTE Festival Master Class Funny DC Comics Cosplay Animation Legend Retrogaming Star Wars Interview Convention Speed Drawing Dreamworks Comics Concours MCU Talk Back Oscars Corée Japon Geek Food Goodies Trigger Exposition Geekotaku Statistique Final Fantasy Warner innovation Césars Netflix US Geekette Info pratique Don Bluth jeu vidéo Cannes Aardman Conférence Teaser Trailer Annecy Web serie WTF Article Ankama Documentaire Ghibli Youtube Court métrage Simpsons's Couch Gag Making of Disney LAIKA Review Manga Otaku Dr Who Musique Animation
Forum Timezone: Europe/Paris

Most Users Ever Online: 405

Currently Online:
6 Guest(s)

Currently Browsing this Page:
1 Guest(s)

Top Posters:

Fresh: 375

Charrys: 243

macromaster_42: 239

tsatse: 191

lololeboiteux: 160

itaf: 142

albatron: 118

FrozenOwl: 109

hunterogue: 104

Poyjo: 62

Member Stats:

Guest Posters: 93

Members: 171

Moderators: 0

Admins: 1

Forum Stats:

Groups: 3

Forums: 8

Topics: 1239

Posts: 10473

Administrators: Marco Sensei: 7457